Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Handicapée battue : "Erreur sur la victime"

Single Post
Handicapée battue : "Erreur sur la victime"

Dans l'affaire opposant l'Agent de sécurité de proximité (Asp) et les handicapées, il y a une inversion des rôles. Les victimes présumées sont en fait les bourreaux. C'est le point de vue défendu devant le juge par les avocats de Nger Mamadou Mbow, l'Asp jugé ce vendredi pour Coups et blessures volontaires et voie de fait et relaxé par le tribunal.

"Dans ce genre de dossier, il faut que toutes les parties soient d'égale dignité, plaide Me Aboubacry Barro. On nous parle d'une vidéo qui n'a jamais été versée dans le dossier. Ce qui n'est pas normal. Vous jugez des faits mais pas des convictions simples. La vidéo ne montre pas toutes les scènes de ce qui s'est réellement passé. Le droit pénal est beaucoup plus rigoureux que cela. Devant la barre et dans le procès-verbal, elle (la plaignante, Rougui Thiam) a toujours soutenu qu'elle n'a été battue ni par une Asp ni par un agent de police. Les faits en l'espèce ne sont pas constants."

Laissons de côté les sentiments
Mbow a été arrêté et trainé au tribunal après qu'il a été vu dans une vidéo en train de battre une femme en fauteuil roulant.

"Rien dans ce dossier ne milite en faveur d'une condamnation de mon client, a renchéri Me Barro. Jugeons sur la base du droit pénal, laissons de côté les sentiments. Il n'y a pas de délit. Relaxez purement et simplement mon client, monsieur le président ! A défaut, le relaxer au bénéfice du doute. Cette vidéo à l'origine de son arrestation, on l'a pas visualisée. Ce n'est pas le sentiment qui nous lie, c'est le droit."

Son collègue de la défense Me Ousseynou Faye est revenu sur les circonstances ayant conduit à l'altercation entre l'Asp et les plaignantes. "Il est en service au commissariat central, rappelle Me Faye parlant de son client. Il agissait sur ordre de la loi et était commandé par un agent de la sécurité publique, un policier. Nous avons dans ce dossier des personnes qui vous disent devant la barre : ‘Nous avons refusé d'exécuter leurs ordres'. Le fait de rébellion n'est pas contesté."

Triple infraction
Me Faye de s'interroger : "Cette unité dépêchée pour désencombrer la voie publique devrait-elle exécuter les ordres ou non ? Le principe est que la force reste à la loi. Devant le refus des handicapées d'obéir, que restait-il à la loi si ce n'est de les embarquer manu militari ? Cet usage de la force est légitime dans cette affaire. On l'a pris puis déposé sans violence dans la fourgonnette. Elle se glorifie de cette position de vulnérabilité pour défier la loi. Ces personnes étaient en triple infraction dont la mendicité sur la voie publique, le refus d'obtempérer, etc. Elles sont les fauteurs qui jouent aux victimes''.

L'avocat considère que la vraie victime, c'est son client. "C'est par pudeur qu'il n'avait pas dit ce que les dames lui ont fait. Il est clairement ressorti à la barre, qu'il a été malmené, bastonné. À titre principal, je demande qu'il soit relaxé. Vous les débouterez de leur demande. Aucune preuve n'atteste de blessures de la dame Rougui Thiam."


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (22:30 PM)
    Ce n'est pas celle-là qui a été malmené ou y'a t-il anguille sous roche?

    En tout cas quoi qu'il a pu se passer avant, rien ne justifie ce que l'on voit dans cette video.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2018 (22:37 PM)
      exactement, peu importe ce qui c’est passé avant, la réaction de ce fils de p*te mérite une sanction exemplaire. en plus d’utiliser la force, il s’attaque a une dame, etant agée, et handicapé.
      tout ce qui pense que ce qui c’est passé avnt pourrai justifier se comportement doivent avoir des problèmes mentaux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2018 (07:53 AM)
      même si elle le poignarde il doit juste la fermer sous prétexte qu'elle est handicapée? vous êtes vraiment des malades, qu'elle soit puni de même que tous les indiscipliné de ce pays handicapée agressive y compris. basta !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (22:52 PM)
    Je me méfie un peu de ces handicapés que je crois un peu connaître pour les avoir côtoyé pendant de longues années. Ils ont toutes les qualités et tous les défauts de la société.

    Nous trainons tous un handicap.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (07:05 AM)
    Laissons les juges tranchées
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (08:54 AM)
    Nous sénégalais en plus d’e Très émotifs, nous aimons bla-blater sur des choses que nous ne maîtrisons pas. Il faut que l’on plus rigoureux vis à vis de nous mêmes et éviter de porter presse ou tirer des conclusions définitives sur la base de nos simples impressions. Dans bien des cas il y a une grande différence entre l’apparent et le réel! Bien des vies ont été gâchées dans ces conditions. Oui il faut dénoncer tout ce qui est incivisme ou abus mais aussi prenons la peine et le temps d’y voir clair avant d’y aller à fond la caisse.
    Auteur

    Anonyme1

    En Juin, 2018 (10:12 AM)
    Il faut mettre de côté les sentiments et dire le droit .

    Je sais que certains handicapés,et mendiants dans la rue pour les avoir vu à l oeuvre sont très vulgaires et très impolis .

    Ils fatiguent les gens en montrant leur handicap et t agressent meme pour avoir de l argent .

    Les talibés eux sont tellement mauvais qu on hesite des fois à leur donner quelque chose.

    J ai vu un jour un groupe de talibés prendre une pierre et gratter la peinture du vehicule d une dame qui avait refusé de leur donner des pieces devant un supermarché.

    Quand tu sors ils t agressent ce n est pas serieux .

    Il faut que l etat prenne ses responsabilités en envoyant les talibés dans les daras ,les handicapés peuvent tenir de petits commerces et les non senegalais doivent retourner chez eux .

    Ce sont ces genres d initiative qu on attend d un gouvernement .

    Au lieu de donner de l argent pour la campagne je souhaite qu on aide les handicapés et les talibes.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (11:38 AM)
    nos Ongs et sociétés civiles sont nulles ,elles versent tjrs dans la politique partisane , n'approuvent jamais l'acte louable du pouvoir public ('pourtant il en existe) ni ne proposent ou suggerent de maniere constructive mais denoncent toujours si elles n'accusent pas, dans ce cas precis elles se sont precipitées pour fustiger avant le resultat de l"enquete ,cette attitude est courante ,leur credibilité laisse à desirer .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email