Mardi 07 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Justice

Le Sénégal passe devant la session ordinaire de la CADHP à Banjul

Single Post
Le Sénégal passe devant la session ordinaire de la CADHP à Banjul
Le Sénégal effectue ses passages, samedi et dimanche, devant la 56ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples qui se tient à Banjul, indique un document reçu à l’APS. Après plusieurs reports, cette 56e session a démarré le 21 avril et se poursuivra jusqu’au 7 mai en Gambie.

 Dakar présentera, samedi et dimanche, ses 8ème, 9ème, 10ème et 11ème rapports périodiques combinés sur la mise en œuvre de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples. Une note d'information du ministère de la Justice souligne que le contrôle international des obligations souscrites par les Etats, en adhérant ou en ratifiant, les instruments juridiques relatifs aux droits de l’homme s’effectue principalement par des mécanismes de suivi ou organes de traités à travers, notamment, la soumission de rapports périodiques’’. Le document indique la présentation de rapports ‘’constitue un élément essentiel de l’engagement pris par l’Etat de respecter, de protéger et de faire appliquer les droits consacrés par les instruments auxquels il est partie (…)’’. 

 Cette présentation ‘’oblige chaque Etat à rendre compte des mesures législatives, administratives, économiques et autres prises pour réaliser les droits consacrés, d’analyser les difficultés réelles par rapport à leur pleine effectivité’’. L’Etat doit aussi indiquer ‘’les défis et perspectives pour améliorer davantage la situation des droits de l’homme, dans le cadre d’un dialogue constructif avec les experts indépendants des différents organes des traités’’. Selon le texte, ‘’la présentation de rapports constitue donc un véritable baromètre d’appréciation du degré de mise en œuvre des droits de l’homme’’. Le communiqué rappelle que le Sénégal ‘’restait devoir, jusqu’à une période récente, plus d’une dizaine de rapports initiaux et périodiques vis-à-vis des organes de contrôle du système des Nations Unies et de l’Union africaine’’. Il indique que sur instructions du ministre de la Justice, la direction des Droits Humains ‘’essaie de résorber les retards dans l’élaboration et la présentation des rapports périodiques’’. Aujourd’hui, assure-t-il, ‘’le Sénégal est à jour dans l’élaboration de ses rapports périodiques’’.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme Xl

    En Avril, 2015 (10:55 AM)
    cherchez l'erreur la commission à banjul pourquoi pas à damas ou bagdad

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email