Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Mamadou Benté Diallo accusé de meurtre : « J’ai tué mon oncle avec un couteau, mais… »

Single Post
Mamadou Benté Diallo accusé de meurtre : « J’ai tué mon oncle avec un couteau, mais… »

Inculpé de meurtre, Mamadou Benté Diallo a été attrait, ce mardi, devant la Chambre criminelle de Dakar. Le boutiquier avait mis fin aux jours de son oncle Moussa Diallo, en état d’ébriété, le 14 juillet 2016, à Yeumbeul (banlieue dakaroise). 

Selon lui, c’est dans le but de se défendre qu’il a administré un coup de couteau entre les cotes de la victime jusqu’à atteindre le cœur. « Je l’ai tué avec un couteau, mais ce n’était pas mon intention. Il n’était pas lucide et il s’était attaqué à moi avec une arme », a déclaré l’accusé, d’un ton timide. 

Avant d’avancer : « On ne s’entendait pas depuis quelques temps. Car il m’avait demandé de l’argent pour acheter de quoi manger et je lui ai répondu que je n’étais pas dans les dispositions de lui en donner. Il a commencé à s’énerver et a pris un morceau de brique. N’eût été le voisinage, le pire allait se produire. Depuis, il avait menacé de me tuer ».

10 ans de réclusion criminelle encourue

 Agé de 23 ans au moment des faits, Mamadou Benté Diallo a juré que l’idée de tuer Moussa Diallo ne lui a jamais traversé l’esprit. « Un jour, je suis venu rendre visite à l’épouse de son grande frère Ibrahima Diallo dans la maison. Lorsque qu’il a entendu ma voix, il m’a demandé de sortir de la maison car j’y étais indésirable. Je suis sorti pour aller me poster devant ma boutique et c’est là que je l'ai aperçu venant vers moi avec une arme », dit-il. 

L’accusé d’indiquer : « Je suis entré dans le magasin, j’ai pris le couteau qui était sur le comptoir et qui était destiné à couper du pain. Je lui asséné un coup et c’est ce qui lui a causé une blessure ouverture au niveau de la poitrine ». La victime est décédée sur le champ.

Sur ce, le parquet général a requis la peine de 10 ans de réclusion criminelle. Pour l’avocat de la défense, Me Ndiack Ba, son client « est un homme bien qui gagnait sa vie à la sueur de son front ». Ainsi, il a plaidé la disqualification des faits de meurtre en coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention la donner. Tout en sollicitant une application bienveillante de la loi pénale pour le boutiquier Mamadou Benté Diallo.

Le délibéré est attendu au 3 mars prochain.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Inconu

    En Février, 2020 (14:33 PM)
    Bonjour je ne connais qui est le journaliste de SENEWEB qui a écrit ces lignes mais je le félicite car j'ai assisté à ce procès à l'audience de ce matin et je confirme que il ou elle a fait une restitution exacte aussi bien des faits, des déclarations d'audience ainsi que les réquisitions du parquet et l'argument de l'avocat de la défense.

  2. Auteur

    En Février, 2020 (14:39 PM)
    Encore un peul.
    Auteur

    Diallojé

    En Février, 2020 (14:57 PM)
    Les DIALLO serères il y a n'a partout au sénégal comme les diouf peulh.pdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email