Jeudi 20 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Meurtre d'Ibrahima Samb : 10 ans de travaux forcés pour les policiers

Single Post
10 ans pour le meurtre d'un apprentit

Mame Cor Ndao, Almamy Touré, Ousmane Ndao et Thiadella Ndiaye, tous membres de la brigade de recherches du commissariat urbain de Mbacké, ont écopé d’une peine de dix années de travaux forcés pour le meurtre du jeune apprenti chauffeur nommé Ibrahima Samb ayant perdu la vie dans des conditions atroces. Et les quatre flics ont échappé à la perpétuité requise par le procureur de la république, Baye Thiam, c’est parce que la chambre criminelle de Mbacké présidée par le magistrat Mbaye Pouye, a requalifié les charges de meurtre avec torture et acte de barbarie en coups et blessures ayant causé la mort sans intention de la donner.

En plus de cette lourde peine de prison, les limiers mis en cause ont été condamnés à payer solidairement à la partie civile représentée par Me Assane Dioma Ndiaye, la somme de vingt millions pour la réparation du préjudice. Aussi, la chambre criminelle de Mbacké, a accédé à la demande de Me Ndiaye qui a demandé que l’Etat du Sénégal soit reconnu civilement responsable. Pour rappel, les faits se sont déroulés à Mbacké, dans la nuit du 17 au 18 octobre 2013 lorsqu’à la suite d’une opération de sécurisation, les quatre policiers ont interpellé Ibrahima Samb qu’ils ont introduit de force dans la malle arrière de la voiture appartenant à leur collègue, Almamy Touré qui lui-même conduisait ledit véhicule.

Mais vraisemblablement, ils ont oublié Ibrahima Samb dans le coffre malle de la voiture pendant environ seize heures. Sans air pour à respirer, le jeune apprenti chauffeur qui suffoquait, finit par décéder des suites de problèmes respiratoires malgré les inventions de l’aide-infirmière du district de santé mais aussi du médecin qui a tenté de sauver Ibrahima Samb d’une mort certaine. Placés sous mandat de dépôt depuis 2016, Mame Cor Ndao, Almamy Touré, Ousmane Ndao et Thiadella Ndiaye, ont été placés sous mandat de dépôt dans la lancée. Ils y resteront encore sept longues années pour méditer sur leurs actes.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (10:25 AM)
    Même si vous êtes pressés, que vous avez d'autres articles à rédiger, prenez au moins le soin de corriger vos fautes c'est si énervant ! "malgré les INVENTIONS de l'infirmière", à ce stade ça change tout le sens car on penserait qu'elle ment pour sauver les policiers alors qu'en écrivant correctement "interventions" on aurait pas besoin de relire pour comprendre. en plus comment peuvent ils être condamnés à 10ans, en 2016, et qu'après il ne leur reste que 7ans à purger..?

    Bref, la vie humaine reste sacrée, même si on connaît le caractère réw des apprentis ndiaga ndiaye et autres, la façon dont il est mort est atroce et injuste et je pense qu'ils s'en sortent bien avec 10ans.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (10:59 AM)
    quel mort atroce que DIEU t'acceuil au paradis et un bravo a la justice sénégalaise
    • Auteur

      Ok

      En Juillet, 2016 (12:07 PM)
      ces criminels méritent la prison à perpétuité. dans deux ans ils bénéficieront d'une grace p........ et le tour est joué.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email