Mardi 26 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Talibés enchaînés : Les maîtres coraniques de Louga apportent leur soutien à…

Single Post
Les maîtres coraniques apportent leur soutien
Les 4 personnes arrêtées dans l’affaire des talibés enchainés vont faire face, ce lundi, au procureur. Il s’agit de Cheikhouna Guèye le maître coranique, le soudeur et quatre parents. Ils sont poursuivis pour maltraitance d’enfants. 

Par ailleurs informe la Rfm, les maîtres coraniques de la ville de Louga comptent se rendre au tribunal, mais aussi tenir une conférence de presse pour soutenir leur collègue.

liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (13:20 PM)
    À touba, enchaîner les enfants récalcitrants dans les daaras est une pratique courante et de notoriété publique. personne ne s’en est jamais caché.

    allez enquêter, vous verrez que c’est la triste vérité.

    mais touba , ce n’est pas coki.

    on a l’impression que gendarmes et juges ont des limites tacites à ne pas dépasser . il faut « préserver l’ordre public »....même si quelques enfants vont souffrir et être traumatisés à vie.

    dure réalité sur laquelle les autorités politiques se taisent tout comme les citoyens que nous sommes. c’est juste monstrueux !

    s’acharner sur les petits marabouts, c’est facile; . mais s’attaquer aux intérêts des «petits-fils de.... » , c’est une autre affaire.

    démocratie tropicale ! no fucking hope !
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (13:53 PM)
      coky n a rien a voir la dedans,le dara de coky est un modele.il s agit d un maitre coranique de ndiagne,une localite qui se trouve dans l arrondissement de coky.ne faites d amalgame
  2. Auteur

    Enfance

    En Novembre, 2019 (13:23 PM)
    Il s'agit d'une complicité de crime contre l'humanité dont sont complices les 90 à 95% des musulmans sénégalais. Voir ces enfants errer dans les rues, les gares routières à des heures tardives ou très matinales... Voler l'enfance des ces petits innocents au nom de Dieu... J'ai deux enfants que je ne laisserai à personne, personne...car ils sont mon cœur et ma vie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (13:32 PM)
      tu as raison
      ils subissent même des sévices sexuels dans les daaras
      c’est à l’etat de les protéger
      mais les autorités ont peur des marabouts.
      it’s a fucking tropical asshole country
    Auteur

    Nianthio

    En Novembre, 2019 (13:23 PM)
    C'est pour eux car leurs propres enfants ne seront jamais enchaînés.

    Mon problème c'est qu'au Sénégal tout se résume en politique. Même les internautes ils ne commentent sue des articles purement politiques. C'est là qu'ils étalent leur indiscipline leur méchanceté,leur jalousie
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:29 PM)
    On n'enchaine PAS un enfant quelque soit ce que vous voulez lui apprendre les enfants ont des droits. Devant Dieu un enfant a plus de valeur qu'un adulte avec ses péchés.
    Auteur

    Lemou

    En Novembre, 2019 (13:38 PM)
    C'est vrai l'état a pour mission de protéger tous les citoyens surtout les plus faibles d’entre eux. Mais aussi nous devons pas absoudre les responsabilités des géniteurs de ces enfants par ce que je ne veux pas parler ici de parents..
    Auteur

    Ousmaneanonyme

    En Novembre, 2019 (14:11 PM)
    c est inacceptable ce genre de pratique
    Auteur

    Efo

    En Novembre, 2019 (14:45 PM)
    L Etat va encore montrer sa faiblesse dans cette affaire au lieu de rester implacable et d'influger à ces criminels une sanction exemplaire!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:32 PM)
    La responsabilité se trouve à 3 niveaux :

    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter pleinte quel que soit le traitement infligé.

    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.

    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".

    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?

    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email