Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Un accusé prend 10 ans de travaux forcés pour avoir tué un ami d’un coup de pilon

Single Post
Un accusé prend 10 ans de travaux forcés pour avoir tué un ami d’un coup de pilon

La Cour d’assises de Dakar a, au démarrage de sa première session de l'année 2013, lundi, condamné Ibrahima Guèye à 10 ans de travaux forcés, convaincu d'avoir tué un ami et collègue à l'aide d’un pilon.

Dans la nuit du 22 au 23 novembre 2006, Mamadou Camara informe la Police de l'agression ayant entraîné des blessures graves, sur son jeune frère Omar. 

Peu de temps après, les policiers mettent la main sur un présumé auteur de l'agression dont venait d'être victime Omar, qui succombe à ses blessures, au lendemain des faits. 

Interpellé par la Police, Ibrahima Guèye reconnait avoir asséné un violent coup de pilon à Omar, à la tête. Il explique que l'agression a eu lieu après qu'ils --l'accusé et la victime-- se sont rendus dans un bar, à Guédiawaye (banlieue de Dakar), pour lever le coude. 

L'accusé déclare qu'au moment de quitter le bar, il a demandé à son compagnon de lui remettre la somme de cinq mille francs CFA, une partie d'une somme qu'Omar lui a pris le matin, à son insu, selon ses dires. 

Papa Konaté, cité à témoin, s’est présenté à la Police pour expliquer que la victime et l'accusé se sont bagarrés la nuit, au moment des faits. 

Selon lui, des voisins avaient mis fin à la bagarre, ce qui n'a pas empêché Ibrahima Guèye d’asséner un violent coup de pilon à Omar Camara, à la surprise de ce dernier. 

Ibrahima Guèye, 30 ans, dira à la Cour d’assises qu'Omar lui avait pris cinq mille francs CFA, sans son consentement, pour les dépenser. 

Mis sous mandat de dépôt le 8 décembre 2006, M. Guèye, natif de Ngaye Mékhé (Nord), gagnait sa vie en décorant des voitures, à la gare routière de la Patte d’Oie. "Mon seul problème, c’était l’alcool. Je prenais le vin", a-t-il avoué devant la cour. Aussi reconnaît-il avoir été sous l'emprise de l'alcool, le jour du drame.

"On s’est violemment bagarrés et j’ai prix un pilon chez une vendeuse qui se trouvait non loin de nous, pour le lui lui donner un coup à la tête", a reconnu l'accusé. 

"Mais, s'est-il défendu, je n’ai jamais eu l’intention de lui donner la mort, car Omar était ami à moi depuis le bas âge. On travaillait ensemble, des années durant."

Dans son réquisitoire, l’avocat général François Diouf a souligné que l’accusé était bien coupable du meurtre d'Omar Camara. "Il a voulu laver son honneur. C’est pourquoi il a tué son ami qui l’avait auparavant traîné dans la boue", a soutenu M. Diouf, qui a requis 20 ans de travaux forcés contre Ibrahima Guèye. 

Me Ndiogou Ndiaye, avocat de la défense, a sollicité de la cour une application bienveillante de la loi pénale. "Il a une famille qui l’attend. Sa mère est vieille et nous vous demandons d'être clément" à son égard, a-t-il dit à la cour.

La Cour d'assises de Dakar a reconnu Ibrahima Guèye coupable de meurtre, pour le condamner à 10 ans de travaux forcés.

SKS/ESF/SAB


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Ui

    En Mars, 2013 (00:39 AM)
    mais bethio thioune et ousmane ngom merite meme chose sont ds assasin de mrddddddddddd

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email