Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Médias

Abdou Diouf réitère son appel pour ''un strict respect'' à la liberté de la presse

Single Post
Abdou Diouf réitère son appel pour ''un strict respect'' à la liberté de la presse

Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf, a réitéré mercredi son appel pour ''un respect strict'' de la liberté de la presse, annonce un communiqué transmis à l'APS, en prélude à la commémoration de la journée mondiale de la presse prévue le 3 mai prochain.

Cette année, l’OIF a voulu s’associer à l’UNESCO pour organiser, le lundi 5 mai, en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, une table-ronde dédiée spécifiquement au travail des journalistes en période électorale dans ses pays membres.

''Une élection démocratique ne se limite pas à l’acte de voter. Elle dépend aussi de l’accès, par les électeurs, à toutes les informations pertinentes quant au déroulement, aux enjeux et aux modalités du scrutin et de ses acteurs. Or, seuls des médias libres peuvent garantir la transmission de telles informations'', a déclaré M. Diouf.

Selon lui, elle constitue ''un pilier central des démocraties, parce qu’elle figure au rang des engagements inscrits dans la Déclaration de Bamako de novembre 2000, parce qu’elle a été réaffirmée avec force par le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à Kinshasa en octobre 2012, la liberté de presse, inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, doit être assurée partout''.

M. Diouf a rappelé, toutefois, que cette liberté de la presse doit s’accompagner d’''un respect scrupuleux'' des règles de déontologie professionnelle.

C’est, partant du constat que la liberté de ''la presse reste encore trop souvent entravée durant les consultations électorales, que l’OIF (...) a souhaité réunir au siège de l’UNESCO à Paris, des experts francophones du Nord et du Sud, pour croiser les regards et partager les expériences sur cette question, surtout à la veille de la tenue d’échéances électorales majeures dans certains Etats membres de notre organisation.

Il a annoncé que durant cette table-ronde, diverses questions seront abordées comme la sécurité des journalistes et le rôle des instances de régulation en période électorale, les rapports entre les journalistes et les organes chargés de conduire les processus électoraux ou la place des nouveaux médias durant les périodes électorales.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Deug

    En Avril, 2014 (17:54 PM)
    ABDOU DIOUF QUAND TU ETAIT PRESIDENT DU SENEGAL IL Y AVAIT COMBIEN DE RADIOS ET TELEVISIONS



    TU AS JAMAIS VOULU DE LA LIBERTE DE PRESSSE ET MAINTENANT TU EN PARLE
  2. Auteur

    Grimaud

    En Avril, 2014 (18:15 PM)
    il nest pas reconnaissant
    Auteur

    Titen

    En Avril, 2014 (19:19 PM)
    dommage que quand il etait president cette libertèe de presse n'existait pas !!!!! que veut il maintenant ?? abdou demal teudi way , on ne t'a pas entendu depuis des annèes et nous etions heureux alors khamal sa bopp !!
    Auteur

    Mo

    En Avril, 2014 (21:15 PM)
    Vraiment vous n`etes pas reconnaissant

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR