Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Médias

De l’analogie au numérique : Babacar DIAGNE a brouillé les pistes avant de quitter la RTS

Single Post
De l’analogie au numérique : Babacar DIAGNE a brouillé les pistes avant de quitter la RTS

Au Sénégal où les responsables de groupe de presse avec leur télévision notamment sont souvent à couteaux tirés sur des droits de transmission pour des match de football ou des combats de lutte, il est fondamentalement d’harmoniser les positions sur des questions cruciales du secteur des médias qui engagent les droits de toute la population et dont les enjeux tournent autour de milliards.  

 

Un séminaire international de deux jours a été clôturé mardi dernier à Dakar sur le thème : la transition vers le numérique. Une initiative du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) confiée au Conseil national de régulation de l’audiovisuel du Sénégal (CNRA). « Et le Sénégal serait d’autant moins pardonnable de manquer à l’appel(…) », disait le Premier ministre à la cérémonie d’ouverture. Seulement cela risque d’être le cas avec l’initiative prise avec l’exclusion de toutes les autres chaînes de télévision par Babacar DIAGNE qui a signé depuis le 20 Août 2010 au nom de la Radiodiffusion et télévision sénégalaise (RTS) une convention avec Star Times Network Technology pour la mise en place d’une société dont « l’objet est la construction d’une plateforme de transmission de la télévision numérique sur toute l’étendue du territoire national ». 

 

Au Sénégal où les responsables de groupe de presse avec leur télévision notamment sont souvent à couteaux tirés sur des droits de transmission pour des match de football ou des combats de lutte, il est fondamentalement d’harmoniser les positions sur des questions cruciales du secteur des médias qui engagent les droits de toute la population et dont les enjeux tournent autour de milliards. 

 

Le manque d’engagement des responsables du secteur dans le domaine privé, la démarche en solo de l’ancien Directeur général de la RTS constituent de futurs blocages pour une bonne transition de l’analogie vers le numérique. 

 

Nous allons ici apporter des explications sur la société commune entre la RTS et son partenaire chinois et ses objets contenus dans la convention avant de revenir prochainement sur sa composition et son fonctionnement. 

 

Les deux parties voulaient créer une société commune dénomme STARTIMES MEDIA SA dont le siège social serait à Dakar. D’une durée de 99 ans, elle se fixait comme objectif « construire une plateforme de transmission de la télévision numérique sur toute l’étendue du territoire national et offrir les services de transmission en radiodiffusion et télévision, offrir des services de la télévision payante, des services multimédia mobiles, d’internet sans fil, de services à valeurs ajoutées basés sur les systèmes susmentionnés et conformément à la loi : services des réseaux informatiques, services publicitaires, vente des terminaux des réseaux, des services de maintenances et de consultations techniques». 

 

Une lecture des objets qui renvoient encore à un monopole plus dangereux, source de problèmes. Surtout que dans la convention, on peut lire que « le capital social de la société est fixé à cent millions (100.000.000 FCFA). Les actions sont ainsi réparties : Star Times possède 70% des droits de propriété et 66% des droits de vote. La RTS possède 30% des droits de propriété et 34% des droits de vote ». 

 

Lors de la cérémonie de clôture du séminaire international par le président Macky SALL, sur la transition de l’analogie vers le numérique, des experts ont parlé de l’importance de l’apport des opérateurs privés pour le développement de l’audiovisuel public, de l’importance de la cohésion et de la solidarité vers cette nouvelle révolution, hélas la recherche du profit au Sénégal n’entre pas dans ces considérations. 

 

Babacar DIAGNE a quitté la RTS ce mercredi, il est remplacé par Racine TALLA qui va certainement enlever la racine du mal en partenariat avec tous les acteurs du secteur de l’audiovisuel sénégalais.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Fg

    En Novembre, 2012 (04:13 AM)
    sathie laaaaaaaaaaaaaaa
    • Auteur

      Batikouleur_

      En Novembre, 2012 (04:23 AM)
      boutique de decoration en ligne au senegal, pour decorer votre maison,votre hotel,
      residence, des housses de couette, housses de coussin en batik,linge de maison,
      linge de table, deco d'ailleurs, visité
      notre site web taper sur google batikouleur
  2. Auteur

    Ghlokj

    En Novembre, 2012 (04:16 AM)
    liberez cheikh bethioo
    Auteur

    Riht

    En Novembre, 2012 (04:18 AM)
    ta raison mon frere on doi le liberez kilifa leu dotan plus k defoul daraa naniouko bayi way :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Thiantakone Bi

    En Novembre, 2012 (04:21 AM)
    oooh sama gars yi contane binga khaméni nagou ngene ni k cheikh bethio kilifa leu.. nioune mom laniou beug tey ak euleuk
    • Auteur

      Rebess

      En Novembre, 2012 (06:59 AM)
      mes freres votre soit disant serigne est un gars que dieu est entrain de punir petit 0 petit avant qu il soit enterrer en enfer apres sa mort.
      car vous savez lui il a cree sa propre religion.
      il n est jamais arrive que soit disant serigne dit a ses talibes allons prier et il donne des mariages n importe comment meme lui il a viole la loi d allah.
      donc chers ami sachez que s est sa premiere resurrection avant la monde il y en aura d autres pour lui.
    • Auteur

      @rebess

      En Novembre, 2012 (09:57 AM)
      la meilleure qui m'a fait vraiment rire
      c'est quand on a relayé que cheikh béthio avait demandé a ces disciples d'aller prier au lieu manifester ( c t à thiès au tout début)
      yalla moy rahmane
    • Auteur

      @ @rebess

      En Novembre, 2012 (11:43 AM)
      ta rien compris mon gars, il disait aussi lire le coran, les xassaïdes entre autre. va t'instruire c mieux!
    Auteur

    Navrant

    En Novembre, 2012 (04:21 AM)
    LES RELANTS DE L'ALTERNOCE - C'ETAIT RLLEMENT UNE ERREUR DE PORTER MACKY AU POUVOIR - LES CONSEQUENCES SONT QU'IL EST IMPOSSIBLE VOIR DIFFICILE D'ARETER ET D'INCULPER TOUS CES ANCIENS ALTERNOCEURS LEGAGY DU REGIME DE WADE 9 POUR DES CRIMES ECONOMIQUES A L'ENCONTRE DES INTERET DU PEUPLE SENEGALAIS MEURTRI PAR DES SCANDALES SE NOMBRANT EN MILLIERS ET TOUS DE NATURE TRES COLOSSALE SUR LES AVOIRS RELS OU POTENTIELS DU SENEGAL.



    MADIK NIANG EN A FAIT AUSSI UNE SIGNATURE AVEC MDL POUR LE SABLE TITANIFERE - QUE C'EST HONTEUX D'ETRE AFRICAIN ET SUTOUT SENEGALAIS - QUELLE ENVIE DE RENIER SON IDENTITE NATIONALE. COMMENT PEUT-ON TANT OEUVRER CONTRE LES INTERET DE SA SA NATION - POUR UN SIMPLE BIEN ETRE MATERIEL SANS LIMITE - QUE LE SENEGAL FAIT PITIE DES CIMINELS QUIAU LIEU D'ALLER EN PRISON, SE RETROUVENT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, LEADER DE PARTI D'OPPOSITION, HOMME D'AFFAIRE DETENANT DES SOCIETE ACQUISES SUR DES FONDS DETOURNES DES RESSOURCES PUBLIQUE.........QUEL MALHEUR EST ARIVE A MON PAYS EN L'AN 2000 QUI A CONSACRE L'ARRIVEE DES CES RAPACES QUI ONT PILLE NOS RESSOURCES, TERNI NOS VALEURS, ABROUTI NOS FRERES ENDORMIS.



    JE PLEURE POUR LE SENEGAL......... PLUS DE 3500 MILLIARDS QUI DISPARAISSENT DU FAIT D'UNE BANDE DE CRIMINEL AYANT OPERE LEUR FORFAITURE SUR UNE DECENNIE - ET TOUT CE MONDE DE RESTER EN LIBERTE SANS RENDRE AU PEUPLE CE QUI LEUR A ETE VOLE - ET L'ON CONTINUE A ENDETTER LE PAYS POUR REMEDIER AUX URGENCES...............ET CE PRESIDENT WADE QUI DEVAIT ETRE CONDEMNE A MORT PAR PENDAISON SE PERMET D'EXIGER DES ELELEMENTS ADDITIONELS SUR SON STATUT DE CRIMINEL ( PARDON DE CHEF DE L' ETAT JE VOULAIS DIRE.......... )
    • Auteur

      Day

      En Novembre, 2012 (04:24 AM)
      doullll yow khamo daraa yow ak macky yéna yem ay gorjiguééne rk guéne... hééééé sama gayi dakorna niou liberez bethio pask tenyi dama name yapp
    Auteur

    Batikouleur_

    En Novembre, 2012 (04:23 AM)


    boutique de decoration en ligne au senegal, pour decorer votre maison,votre hotel,

    residence, des housses de couette, housses de coussin en batik,linge de maison,

    linge de table, deco d'ailleurs, visité

    notre site web taper sur google BATIKOULEUR
    Auteur

    Bouxoum

    En Novembre, 2012 (05:23 AM)
    A l’issue de la réunion du Conseil des Ministres du jeudi 7 janvier 2009, plusieurs mesures individuelles concernent le staff du Ministère de la Coopération Internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures (MICATTI).

    Ce ministère a la responsabilité de traduire en actes concrets la vision de Monsieur le Président de la République dans les secteurs dont il a la charge, en vue de faire du Sénégal un pays émergent.

    Pour ce faire, l’articulation pertinente entre les différents domaines d’intervention du ministère permet, à partir d’une stratégie de consolidation des acquis et de mobilisation de ressources additionnelles dans les zones géographiques relevant de la compétence du département, de donner les moyens de prendre une part active à la réalisation de ce grand dessein du Chef de l’Etat d’ouvrir pour notre pays, une ère de progrès et d’épanouissement.







    A cet égard, l’action sera menée autour des lignes directrices suivantes :

    - renforcer la colonne vertébrale de notre pays que constituent les infrastructures, à travers une politique hardie de réalisation de routes et d’ouvrages d’art de dernière génération sans oublier les pistes de production ;

    - redonner à l’aménagement du territoire une place centrale dans le cadre de la mise en œuvre des politiques publiques ;

    - positionner notre pays comme un hub aérien.



    Pour remporter ce triple défi dans un contexte marqué par la raréfaction des ressources financières, le choix est retenu de mettre en place des modes de financement innovants et diversifiés.

    C’est du reste, tout le sens qu’il faut donner à la décision du Chef de l’Etat de rattacher la coopération internationale au MICATTI.



    Les missions du ministère en matière de coopération internationale ont été redéfinies par Monsieur le Président de la République avec un objectif précis : donner une nouvelle impulsion à notre coopération bilatérale et multilatérale avec l’ensemble de nos partenaires de l’Amérique Centrale et du Sud, de l’Europe de l’Est, du Moyen Orient et de l’Asie à l’exception du Japon qui est sous la responsabilité du Ministère de l’Economie et des Finances.



    De façon concrète, l’enjeu est notamment de développer davantage de programmes de coopération de type Partenariat Public-Privé, permettant de mobiliser des ressources innovantes et surtout de participer à l’allégement de la pression sur le budget de l’Etat.







    En complément des instruments de la coopération internationale, une attention particulière est dorénavant portée à la coopération décentralisée. Et dans ce domaine, notre vision est de faire des collectivités locales des acteurs internationaux dynamiques à côté de l’Etat, leur premier partenaire.



    A la tête de ce ministère, se trouve :



    KARIM WADE, Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures

    Directeur Associé de la Banque d’Affaires « UBS Warburg » à Londres, Monsieur Karim WADE a renoncé à une carrière très prometteuse de Banquier pour mettre son expertise au service de son pays.

    D’abord, Conseiller Spécial du Président de la République pour les questions financières, il a ensuite été porté à la tête du Conseil de Surveillance de l’ANOCI en juin 2004 avant d’être nommé Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports Aériens, et des Infrastructures en Mai 2009.





    Il est entouré de :

    Abdoulaye Racine KANE, Directeur de Cabinet

    Géographe, socio économiste. Ancien délégué à la Réforme de l’Etat et à l’Assistance technique (DREAT), de 2003 à 2009. Il fut Chef de Division des Etudes à l’OMVS de 1982 à 1987 et Conseiller technique du Coordonnateur des Programmes du Fonds européen, tour à tour au cabinet du Ministre du Plan et de la Coopération de 1987 à 1990, et de celui du Ministre de l’Economie et des Finances de 1990 à 2003.



    Boubacar CAMARA, Secrétaire général du Ministère

    Inspecteur général d’Etat, il fut Directeur général des Douanes de 2000 à 2004 après avoir gravi les échelons de la Douane jusqu’au grade d’inspecteur breveté de l’ENAM. Engagé volontaire comme soldat, il est aujourd’hui doté d’une expérience professionnelle de 26 ans. Expert maritime, Docteur en droit de l’Université Pierre Mendes France de Grenoble, titulaire du CAPA de l’Ecole de Formation des Barreaux de Paris, il fut consultant international dans plusieurs pays africains.



    Madior SYLLA, Conseiller technique, Responsable de la Communication du Ministère

    Titulaire d’une maîtrise en droit public, d’un diplôme d’études diplomatiques approfondies et d’un diplôme supérieur de journalisme, Madior SYLLA a été successivement juriste à la fonction publique, journaliste présentateur à la RTS, Chef du Service de Communication de la BCEAO et Responsable de la Communication de l’ANOCI.



    Cheikh DIALLO* , Conseiller



    Cheikh DIALLO est journaliste diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, chercheur et doctorant en sciences politiques à l’UCAD. Ancien chef du desk politique du quotidien « Le Soleil » et Conseiller en Communication à l’ANOCI M. DIALLO parle français, anglais et a un niveau moyen en russe.





     :down:  :down:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Toune

    En Novembre, 2012 (08:21 AM)
    pourtant il faisait un bon boulot
    Auteur

    Zale

    En Novembre, 2012 (08:29 AM)
    vous voulez dire "DE L'ANALOGIQUE" Mr le journaliste.

    une analogie veut dire autre chose.

    Auteur

    Deug

    En Novembre, 2012 (08:32 AM)
    faut virer les chinois de chez nous
    Auteur

    Tnt

    En Novembre, 2012 (09:30 AM)
    Il faut savoir que la problématique du Passage au Numérique est géré, non pas par le CNRA, mais le CNN qui est un Comité National pour le Numérique, mis en place par arrêté du PM et qui a travaillé pendant plus d'un an en totalisant toutes les compétences (Ministères, Agences, Médias public et privés, CNRA, distributeurs, consommateurs, magistrats etc.). Ce Comité est présidé par le Ministre chargé de la Communication et coordonné par le Responsable de la Grappe TIC/Téléservices de la SCA. Le fait que la RTS ait crée avec les chinetoks une société ne peut en aucune façon hypothéquer le processus du Passage du Sénégal au Numérique. ce passage va d'ailleurs donner plus de liberté d'initiative aux entrepreneurs et aux organes de radiotélédiffusion.
    Auteur

    Kk

    En Novembre, 2012 (10:04 AM)
    on dit analogique au numérique!
    Auteur

    Yves

    En Novembre, 2012 (13:06 PM)
    Il serait intéressant de savoir qui est l'auteur de cet "article" de diffamation ou plutôt qui en est le commanditaire.

    La démarche de Babacar Diagne se situe bien avant la création du CNN. A l'époque avec l'aval de l'ancien chef d'Etat, il avait voulu trouver des moyens extras budgétaires pour financer la passage au numérique qui coute cher. L'opportunité chinoise s'est présentée, il l'a étudiée et s'est informé auprès de ses pairs d'autres pays africains qui étaient déjà en contrat avec Star Times.

    C'est ainsi qu'il a extirpé du contrat proposé tout ce qui était à ses yeux en contradiction avec les intérêts nationaux. Les initiatives prises étaient publiques puisque faites devant les caméras de la RTS et diffusées dans le journal télévisé.

    Ce processus Babacar l'a arrêté dès la création du CNN. Vouloir le remettre ... maintenant ... sur le tapis, c'est faire montre de mauvaise foi. C'est le cas de de se demander pourquoi cet article maintenant, juste après sa belle sortie de la RTS qui a laissé pantois tous ces détracteurs.

    Que ceux qui parlent, parlent de ce qu'ils savent. S'il veulent détruire ou médire il leur faudra repasser.

    Foutez la paix à Babacar ! Les C... aboient la caravane passe.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR