Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Opinion

Pourquoi je m'abstiendrai de voter le projet de loi d'habilitation ! (Par Ousmane Sonko)

Single Post
Pourquoi je m'abstiendrai de voter le projet de loi d'habilitation ! (Par Ousmane Sonko)
Malgré les rapprochements récents entre le pouvoir et l'opposition notamment le chef de l'État et le député Ousmane Sonko, le vote de la loi d'habilitation constitue une première pomme de discorde. Le président des Patriotes a annoncé, dans un texte parvenu à Seneweb, qu'il ne votera pas la loi et donne ses arguments. Seneweb vous livre l'intégralité de la position défendue par Ousmane Sonko.

Chers compatriotes,

En ces temps d'anxiété nationale, il peut paraître périlleux de prendre position, tant il a été vendu à l'opinion l'impératif commun de "s'aligner" derrière le Président de la République. Oui pour l'union sacrée pour faire face à un ennemi commun aussi insaisissable que vicieux ! Mais cela ne doit pas signifier pour autant une négation des rôles et des responsabilités. Le temps de guerre est certes le temps de la solidarité nationale, mais uniquement dans l'intérêt général. Il n'est pas un temps de "non-opposition". Il est au contraire le temps de plus, mais surtout de "mieux-d'opposition"“ comme il doit être le temps de plus et surtout "mieux-d'État". Il est simplement, le temps de la patrie. Nous ne devons donc pas, par nos attitudes complaisantes, donner raison à Rudyard Kipling qui disait que : "la première victime d'une guerre, c'est la vérité".

L'Assemblée nationale vient d'être saisie d'un "Projet de loi habilitant le Président de la République à prendre, par ordonnances, des mesures relevant du domaine de la loi pour faire face à la pandémie du COVID-19".

Rappelons d'abord que l'habilitation du Président de la République à gouverner par ordonnances dans des matières relevant de la loi est prévue par la Constitution dont l'article 77 dispose que :"L'Assemblée nationale peut habiliter par une loi le Président de la République à prendre des mesures qui sont normalement du domaine de la loi. Dans les limites de temps et de compétence fixées par la loi d'habilitation, le Président de la République prend des ordonnances qui entrent en vigueur dès leur publication mais deviennent caduques si le projet de loi de ratification n'est pas déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale avant la date fixée par la loi d'habilitation. L'Assemblée nationale peut les amender à l'occasion du vote de la loi de ratification".

À la lumière des dispositions de sa source constitutionnelle, ce projet de loi, qui sera certainement voté sans hésitation demain par la plénière de l'Assemblée réduite à sa portion congrue (une trentaine de députés sur les 165), soulève de notre part les réserves ci-après :

I-    UNE LOI D'HABILITATION NE SIGNIFIE PAS UN BLANC-SEING AU PRÉSIDENT:

Lors de notre entretien de la semaine dernière, j'avais posé au Chef de l'État une batterie de questions relatives, entre autres :

1.         au détail de la dotation du fonds FORCE-COVID-19 : mesures de réallocations budgétaires, recours aux mécanismes multilatéraux d'endettement, reste attendu de donateurs?

2.         Au détail des crédits programmés :
-        pour le volet sanitaire(soignants, masques et gels, kits de détection rapide, équipement des centres d'accueil et de traitement) ;
-        pour le volet social (aides alimentaires, enseignement privé, couches vulnérables (talibés, marchés) ;
-         pour le volet économique (organisation de la résilience et la relance de l'économie, soutien aux PME/PMI en difficulté, usage de l'instrument fiscal, …).

3.         À la forme et la nature de la mesure annoncée de soutien à la diaspora.

4.         À la pertinence de la mesure annoncée de réquisition des hôtels en lieu et place ? d'édifices publics donc certains sont déjà équipés de lits (universités).

Ce qui précède n'est pas pour entrer dans le détail de nos échanges, mais plutôt pour rappeler qu'aujourd'hui, plus que jamais, nous avons besoin de visibilité sur ce qui doit se faire, et cela exige du Président qu'il présente au peuple sénégalais et à sa représentation parlementaire un plan-programme très précis, chiffré et adossé à un chronogramme d'exécution. C'est ce qui se fait dans toute démocratie respectable et affirmée.

Aux États-Unis, Républicains et Démocrates viennent de trouver un compromis au Sénat pour approuver le plan de 2000 milliards de dollars du Président Trump, après une dizaine de jours d'âpres discussions autour d'un document final de mille pages.

En France, une loi de finances rectificative et une loi d'urgence pour faire face à l'épidémie du Covid-19 ont été adoptées après deux jours de discussions au Sénat.

Le Chef de l'État m'avait rassuré que ce plan, en cours de finalisation par les ministres concernés, serait disponible dans les heures qui suivraient. Le fait que ce plan ne soit toujours pas à l'ordre du jour nous fait douter de sa volonté, pour une fois, de gérer en toute transparence et avec la rigueur exigée par le contexte, ces deniers publics qui, en réalité, seront le fruit de l'effort et des sacrifices de chacun et chacune des Sénégalais qui en supporteront les coûts jusqu'au dernier centime.

II-            UNE LOI VAGUE ET IMPRÉCISE À SOUHAIT

Avec une loi d'habilitation tirée de l'application de l'article 77 de la Constitution, le pouvoir du Président de la République ne peut être absolu. Même en temps de crise, l'Assemblée ne doit pas être dépouillée de toutes ses prérogatives. L'état d'urgence ne signifie pas la mise en congé ou la suspension de la légalité. C'est pourquoi la loi doit dire de manière précise et non générique, les matières dans lesquelles le Président est habilité à intervenir.

1.                     La délégation de pouvoir au Président de la République est encadrée et circonscrite dans son objet (l'article 77 de la Constitution dispose : "dans les limites de compétence fixées par la loi") et dans sa durée (l'article dispose "dans les limites de temps (…) fixées par la loi d'habilitation").

Or, l'article 1er du projet de loi d'habilitation dispose a contrario : "dans les conditions prévues à l'article 77 de la Constitution, le Président de la République est habilité à prendre, par ordonnances, dans un délai de trois mois à compter de la publication de la présente loi, toute mesure, relevant du domaine de la loi, afin de faire face aux besoins d'ordre économique, budgétaire, sécuritaire et sanitaire".

Ce projet est de manière flagrante anticonstitutionnel en ce qu'il procède d'une rédaction très vague qui vise à doter le Président d'une habilitation à légiférer, en toutes matières, par ordonnances. À titre d'exemple, la loi d'habilitation de 1994 consécutive à la modification de la parité de la monnaie nationale avait été accompagnée d'une annexe listant limitativement les matières dans lesquelles le Président de la République était autorisé à prendre des mesures par ordonnance. Il s'agissait précisément :

-       de la législation sur le commerce intérieur, les prix, les loyers, les salaires et traitements ;
-       des primes à l'exportation ;
-       du contrôle des changes et relation financières avec l'étranger ;
-       des droits d'importation et d'exportation au tarif général des douanes et timbre douanier ;
-       des impôts, droits et taxes intérieurs, taxes parafiscales et paiements divers.

Les pouvoirs exceptionnels généraux ne peuvent être accordés au Président de la République qu'en vertu, d'une part des dispositions de l'article 52 de la Constitution et non l'article 77 invoqué, et sur la base de circonstances particulières limitativement énumérées.

Article 52 : "Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la nation, l'intégrité du territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate, et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ou des institutions est interrompu, le Président de la République dispose de pouvoirs exceptionnels".

Il peut, après en avoir informé la Nation par un message, prendre toute mesure tendant à rétablir le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions et à assurer la sauvegarde de la Nation.

Il est clair que nous ne sommes dans aucune de ces situations et rien ne justifie ce recours excessif à une telle habilitation exigée de l'Assemblée nationale.

L'article 77 rappelle clairement que, si habilitation il doit y avoir, elle ne saurait concerner tous les domaines de la loi.En l'espèce, elle ne doit concerner que des domaines à préciser, relevant exclusivement de la lutte contre le Coronavirus (hygiène et santé publique), les mesures de soutien à l'économie et le social,et non tout ce qui relève du domaine de la loi.

Qu'on ne nous parle surtout pas du contrôle a posteriori – le mal sera déjà fait - que l'Assemblée nationale exercerait au moyen des lois de ratification des ordonnances (article 2 du projet de loi). La pratique parlementaire tirée des expériences des lois d'habilitation n°61-043 du 20 août 1960 et 94-18 du 18 janvier 1994 renseigne que beaucoup d'ordonnances prises en vertu de ces lois n'ont jamais été soumises à la ratification de l'Assemblée. Les rares qui l'ont été furent avalisées, sans aucun détail explicatif, par les majorités automatiques sous la formulation laconique suivante :

LOI n° 94-52 du 27 mai 1994 portant ratification de l'ordonnance n° 94-27 du 15 février 1994 abrogeant les articles 332 alinéa 2, 379 à 383 et abrogeant et remplaçant certaines dispositions du livre II du code général des impôts :

"L'Assemblée nationale a délibéré et adopté en sa séance du mercredi 18 mai 1994 ;

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article unique, - Sont ratifiées les dispositions de l'ordonnance n° 94-24 du 31 janvier 1994 abrogeant l'article 262 alinéa 4, certaines dispositions de l'annexe III du livre I et l'annexe II-C-20e du livre II du Code général des Impôts et modifiant certaines dispositions dudit code.

La présente loi sera exécutée comme loi de l'État.

Fait à Dakar, le 27 mai 1994"
Abdou DIOUF

Enfin, les audiences accordées dans la foulée aux présidents du conseil constitutionnel et de la cour suprême ne rassurent pas sur l'impartialité attendue des institutions chargées du contrôle de la conformité constitutionnelle ou législative des lois et actes réglementaires qui seront pris dans ce contexte.

Mais il y a pire, avec l'amendement fait par le Garde des sceaux, Ministre de la justice, qui propose à l'Assemblée de réécrire l'article premier en supprimant "d'ordre économique, budgétaire, sécuritaire et sanitaire" pour le remplacer par "de tous ordres, notamment économique, budgétaire, sécuritaire et sanitaire". Bonjour la fin de l'état de droit !
Par ailleurs…

2.                     L'article 4 du projet de loi d'habilitation dispose : "Il est autorisé, au-delà de la période de 12 jours de l'état d'urgence déclaré par le Président de la République, la prorogation de celui-ci pour une période de trois mois à compter de la publication de cette loi. Il peut être mis fin à l'état d'urgence par décret avant l'expiration du délai fixé par la loi prorogeant l'état d'urgence". Cette disposition est un cavalier législatif sans aucun objet avec l'habilitation. L'anticipation de la prorogation de l'état d'urgence dans la même loi d'habilitation viole la Constitution. Elle ne se justifie pas ; il s'agit de deux régimes juridiques différents qui exigent deux lois différentes. En effet, en vertu de l'article 69 de la Constitution, l'état d'urgence peut être déclaré par décret pris par le Président de la République pour une période de 12 jours. Après quoi, sa prolongation suppose une loi votée par l'Assemblée Nationale. Ce schéma n'est pas respecté par la loi d'habilitation.

Chers compatriotes, l'exercice de concertation avec des segments jugés significatifs de la nation auquel le Chef de l'État s'est livré depuis quelques jours en ces moments où son temps précieux aurait pu être consacré entièrement à monter au front de la lutte en bon timonier, ne doit surtout pas se résumer à une mise en scène théâtrale. Il doit plutôt être un moment fort où la nation toute entière sait démontrer sa capacité à faire face et vaincre un ennemi commun. C'est pourquoi il doit être dénué des petits calculs et exiger de chacun et chacune d'entre nous deux vertus essentielles en la circonstance : la sincérité et la transparence.

En conséquence, puisque la situation sanitaire leur sert de prétexte pour procéder au tri des députés "autorisés" à assister aux travaux de commission et à la plénière, qu'à ce motif je fais partie de la grande majorité des députés "exclus" de ces travaux, je vous informe que pour toutes les raisons sus-évoquées, j'ai décidé de m'abstenir de voter un projet de loi qui :

-  concentrerait entre les mains d'un seul homme une manne financière dont le montant n'est pas spécifié dans le projet ;
-  conférerait au Président de la République des pouvoirs exceptionnels en toute matière, dépassant largement le seul cadre de la lutte contre le COVID-19 et ses implications sociales et économiques,
-  n'est pas précédé de la présentation d'un plan de lutte permettant d'en saisir les détails ;
-  n'est non plus pas précédé de la présentation à l'Assemblée nationale d'un projet de loi de finances rectificative ;
-  enfin, poserait des problèmes sérieux de contrôle a posteriori.

Chers compatriotes !

La solidarité dans la lutte contre le COVID-19 est nécessaire. Nous le concevons. Mais, pour paraphraser Francesco Alberoni, elle ne doit pas se transformer en une coalition d'égoïsmes où les acteurs se taisent sur les violations allègres de la loi et les mauvaises pratiques républicaines pour faire bon genre dans le contexte actuel.

liiiiiiiaffaire_de_malade

62 Commentaires

  1. Auteur

    Thiéy

    En Mars, 2020 (20:01 PM)
    Macky est dangereux. Il profite de nos malheurs actuels pour se replacer sournoisement.
    • Auteur

      Ils Nous Empoisonnent

      En Mars, 2020 (20:36 PM)
      ils sont en train de pomper la ville pour nous empoisonner tous, ils veulent accélérer les morts au sénégal, en afrique.
      ils veulent réduire la population mondiale, nos politiques sont des marionnettes, ils reçoivent des ordres des illuminati sataniste et ils exécutent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:27 PM)
      merci sonko! rien qu'hier le new york times a publié une enquête exhaustive montrant comment les autocrates du monde entier profitaient de la crise pour mettre en place des lois scélérates. netanyahu par exemple a décidé de fermer les tribunaux, ceux la-mêmes qui sont entrain de le poursuivre pour corruption. néanmoins partout une minorité est entrain de faire face. content que une fois encore tu portes haut les couleurs du combat
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:36 PM)
      il ne s'agit plus ici d'aimer sonko ou pas aimer sonko, il s'agit du sénégal et peu importe qui parle et pour quelles raisons il parle. avant que sonko ne parle, n'importe quel sénégalais soucieux de la démocratie et de la liberté peut réfléchir à la dangerosité d'une telle loi, effrayante à bien des égards.

      voici un extrait qui laisse présager le pire :

      "mais il y a pire, avec l'amendement fait par le garde des sceaux, ministre de la justice, qui propose à l'assemblée de réécrire l'article premier en supprimant "d'ordre économique, budgétaire, sécuritaire et sanitaire" pour le remplacer par "de tous ordres, notamment économique, budgétaire, sécuritaire et sanitaire". bonjour la fin de l'état de droit !"
    • Auteur

      Dernier Espoir

      En Avril, 2020 (05:58 AM)
      malheureusement lorsque les senegalais se seront réveillés du sommeil induit par les khalwa des expert de la mystique souffrir au fouta et au mali opérant sous ordre du mentor farba raspoutine - alors il sera déjà trop tard pour eux, d'avoir découvert que macky à de tout temps en toute occasion et en toute circonstance places ses intérêts personnels au dessus de ceux du sénégal

      très tôt macky à vue en ce covid une opportunité d'instrumentaliser pour sa politique.

      macky ne souhaite pas de si tôt l'arrêt du covid:
      en ce moment, d'autres pays profitent de cette crise pour voter des lois qui ne seraient jamais passées en douceur outre cette crise.
      il y a des formes de commerce que cette crise arrange, tout comme il y a des dirigeants qui en profitent. ce qui est arrivé ailleurs peut aussi arriver à ton pays. pour ne pas en arriver là il faut que ne soit pris que les pouvoirs utiles. on est jamais trop prudent !

      que dieu nous accorde un président serieux qui nous veut du bien et de manière sincère - aamin.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (09:00 AM)
      j ai toujours soutenu que le campus universitaire est l endroit idéal pour les personnes mise en quarantaine . mais comme on veut gaspiller de l l'argent et enrichir certains on va réquisitionner des lieux où l etat va indemniser,
  2. Auteur

    Inconn

    En Mars, 2020 (20:09 PM)
    Diarigne lo fekhe. Togale fii di politique rek ls sénégalais vont mourir comme ds mouches. Pourquoi ls politiciens sont si égoïstes
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:23 PM)
      t’as rien compris toi. essais de savoir de quoi on parle d’abord au lieu de critiquer sans comprendre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:45 PM)
      macky peut faire son travail et on peut ne pas mourir comme des mouches, il n'a qu'à préciser les contours de ses nouvelles prérogatives. tu trouves normal toi, que tout soit aussi flou et léger?!! dans un pays comme le maroc la question ne se pose peut être pas car c'est un royaume. nous, on a bâti une nation, un état démocratique, il est normal de vouloir préserver cet héritage. l'anormal c'est de tout donner, sans même qu'on nous dise ce qu'il va faire de tout ces pouvoirs qui englobent tous les domaines de notre vie.
      et franchement, quand on voit le nombre de personnes qui ont été reçues au palais alors qu'on nous parle de distanciation sociale matin, midi, soir et de "restez chez vous", on ne comprend pas, on aurait même tendance à croire qu'on se moque de nous à la fin.
      qu'il nous explique ce qu'il compte faire de tout ce pouvoir, car les nouvelles qui viennent d'un peu partout concernant les forces de l'ordre ne sont guère rassurantes.
      seul dieu est fiable...aveuglément fiable !
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:10 PM)
    Thiey les coeurs acidifiants sonko ne sera jamais président pas en rêve
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:23 PM)
      mackyavel est encore de sortie.
      c'est abjecte! profiter d'une épidémie pour faire des calculs politiciens  :sad: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:45 PM)
      on ne veut pas de sonko comme président, et on ne veut pas de cette loi d'habilitation non plus
    Auteur

    Senegalus

    En Mars, 2020 (20:11 PM)
    Claire et limpide.

    Kham kham rekk mo worr.

    Nenoup néne dou wourrép rew.

    Auteur

    Courage

    En Mars, 2020 (20:13 PM)
    Allez tous vous faire voir ailleurs

    On en a marre des politiques politiciens comme sonko qui pensent détenir le monopole du sérieux et de la droiture. Actuellement les gens ont d’autres chats à fouetter que d’assistère à des batailles politiques
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:27 PM)
      ou est la bataille politique dans le fait de refuser de voter une loi qu’on juge ne pas aller dans le sens des intérêts du sénégal? explique nous un peu qu’on comprenne.
    • Auteur

      Cerveau, Où Es Tu ?

      En Mars, 2020 (23:19 PM)
      il faudrait que toi et les autres aboyeurs vous lisiez d’abord … ensuite vous tentez de comprendre : c’est là où le bat blesse …
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (04:26 AM)
      meme s'ils lisent mille fois ils ne comprendront.
      des bêtes qui marchent avec deux pattes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (09:29 AM)
      la verite est que, quand on voit les reactions de certains sénégalais, on comprend mieux pourquoi nous sommes en retard. beaucoup d'entre nous sont de veritables lèche-cul intéressés, prêts à vendre père et mère pour un petit intérêt égoïste. c'est une des choses que je hais le plus en nous, sénégalais. cette capacité à renoncer à toute vérité parce qu'on est proche d'untel ou qu'on a bénéficier de ses largesses, souvent largement indues. c'est repugnant!
    Auteur

    ??????

    En Mars, 2020 (20:17 PM)
    Le Sénégal a une pseudo opposition de merde, inconsciente et minable. Les sénégalais n ont pas votre temps espèce de crétin.

    Que vous le voulez ou non Macky est le Président de la République du Sénégal. Allez vous faire .... way
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:28 PM)
      encore un autre collègue de alioune samba, de vrais cancres qui rient dans les brancards sans rien comprendre.
    Auteur

    ??????

    En Mars, 2020 (20:17 PM)
    Le Sénégal a une pseudo opposition de merde, inconsciente et minable. Les sénégalais n ont pas votre temps espèce de crétin.

    Que vous le voulez ou non Macky est le Président de la République du Sénégal. Allez vous faire .... way
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:19 PM)
    C'est ton problème, dit le devant l'assemblée nationale. Petit taré va.
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:19 PM)
    merci Sonko
    • Auteur

      Sonko Patriote

      En Mars, 2020 (21:36 PM)
      si toutes les personnalités du pays se soignaient au senegal, notre situation sanitaire aurait évolué depuis longtemps. le dantec, principal, pasteur, repos mandel, fac medecine… oeuvres du colonisateur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (12:17 PM)
      vive la republique et vive les personnes honetes car le temps perdu ne se ratrappe point,....la republique et ses institutions doivent leur existence a la souverainete du peuple donc d, abord le peuple sans ambage
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:19 PM)
    merci Sonko
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:21 PM)
    Arrêtez vos khoulos et téssanter et réglez les urgences.

    Soko, so votewoul sa affaire la. Les autres vont voter. Yaw danga beugg dieul sa adina yeup defko histoire ak thiow, doule wayy..

    Kesk tu as fais pour aider les populations contre ce virus?

    Gnoune défougnou politique, on ne supporte pas macky non plus, notre soucis cest k deuk bi am jamm.

    Pendant k toutes les pensées convergent pour trouver des idées et barrer la route à Corona, toi tu ponds ce long texte pour ne rien dire....merde wayy à la fin...
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:22 PM)
    Bagne bagne beugué rek
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:24 PM)
    Bravo SONKO! vous avez anoblit davantage votre position républicaine par ce texte de haute facture, richement documenté. Breviaire pour étudiants. Nous espérons que Monsieur le Président tiendra compte de tes craintes clairement exposées au nom du peuple.
    Auteur

    Diaspora

    En Mars, 2020 (20:31 PM)
    Très lucide dans son raisonnement. Vous êtes un homme d'Etat Président Sonko. Comment peut-on voter une loi qui donne tous les pouvoirs à un président?

    Y a t-il une traçabilité des 1000 milliards?

    A-t-on entendu une contribution quelconque du président Macky Sall?

    Décidément... Toujours sur des calculs politiques au lieu de servir dignement la nation.

    Que Dieu vous protège Président Sonko. Méfiez-vous des paroles de Macky. "Laalo mbep leu"
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:36 PM)
    Mais vraiment soyons pour une fois unis et combattons ce virus .quece soit 1000ou 5000 milliards que cette maladie sort de chez nous le reste on le verra après
    Auteur

    Le Diola

    En Mars, 2020 (20:39 PM)
    Texte trop long est inutile, sûrement écrit par un comité de rédaction, le style est connu, se sont les longs textes de la gauche caviar à la sauce salafiste..Il veut se singulariser mais il se trompe de peuple et d'époque. Aujourd'hui, notre peuple comme tous les peuples font face à leur qestion..

    Auteur

    Sonkorona

    En Mars, 2020 (20:41 PM)
    Vraiment tu es patethique et minable ousmane Sonko

    A l'heure la tu fais ta politique la ou les gens crèvent tu t'arrange pour braquer les projecteurs sur ta petite et minable personne. On en a cure de vos magouilles avec l'état. Ce qui nous intéresse c'est fouttre ce virus hors de notre planète .

    On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs

    Pauvtype
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (13:24 PM)
      aucune maman digne ne voudrait avoir un fils spchychopate, mégalomane, mythomane et paranoïaque. comme ta maman a accouché d'un attardé mental qui admire ce genre de gourou, tu crois que les autres mamans sont à son image.
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:48 PM)
    Il est allé au palais pour la forme, de peur de se marginaliser. Mais il n'y croyait pas. Des le lendemain il a actionné ses soldats Guy Marius, Aliou Sané et la Katiba "And Samm Jikko yi".
    Auteur

    Xavier

    En Mars, 2020 (20:53 PM)
    Sonko ignore que l'état d'urgence est une mise en parenthèse de L'ÉTAT de droit. Change ton conseiller juridique et apprends le temps de la communication
    Auteur

    Regard

    En Mars, 2020 (20:57 PM)
    Quand on demande des l ‘ argent tout le monde peut donner mais quand on demande des couilles y a personne sauf ... Sonko
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:59 PM)
    Yalla na yeureume pape Diouf !lui au moins il a beaucoup fait pour le Sénégal !contrairement à ce dechet humain !
    Auteur

    Sonko Ca Kaw Ca Kanam

    En Mars, 2020 (21:08 PM)
    Profiter de la pandemie pour realisé un réve mesquin, montre combien oyof signature s'en fiche de la population. l'heure est de doter les hopitaux de moins qu'ils auraient du avoir il y'a longtemps, de venir en aide aux nombreuses personnes touché par le manque de revenus a cause du ouvre feu- marchants,ambulants commerceants et autres....et non aux prjet politique. l'heure est a la reflexion tant sur soi méme que sur nos mode de vie( sans tous les domaines.), l'heure est á la solidarité avec la popoulation senegalaise, bref l'heure a la priére.
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:14 PM)
    Sonko minable, président de rien du tout. Toujours à faire de la politique politicienne, pour sa propre gueule. Quand il est allé voir Macky c'était pour s'imaginer dans son fauteuil et certainement déposer des gri-gri.



    En cas de crise il faut mettre les différences de côté et se rallier derrière l'exécutif. Une fois la crise terminée, tout retournera à la normale et les opposants s'opposeront.

    Ceux qui entravent la conduite des affaires de l'état en temps de crise sont des ennemis du peuple et de la république.



    Vous les soutiens de Sonko qui sont majoritairement dans la diaspora, contentez vous de demander le soutien à vos gouvernements d'adoption et bonne chance en France, en Italie et aux USA; nous on a la situation du Sénégal à gérer et on a pas besoin de votre avis.





    Auteur

    Lysa

    En Mars, 2020 (21:14 PM)
    Suspicions , strategie, rien de vraiment coherent dans votre texte dont la longueur laisse voir votre gêne à justifier votre posture .

    Tout ceci releve de l'équilibrisme dont Sonko nous a habitué.

    Il est vrai que la vérité est souvent la victime de la guerre mais il faut savoir qui la detient .

    Il est bien vrai que vous vous attribuez souvent ,tres souvent le monopole de la vérité.

    La,les Senegalais ne jouent pas ,ils ont d'autres preoccupations que vos etats d'âme.

    Ne voter pas pour cette loi , vous n'avez pas à vous justifier.

    Laissez nous nous battre contre cet ennemi, le coronavirus , nous viendrons vous ecouter quand Corona s'en ira.

    Se singulariser à tout prix n"est pas la panacée pour acceder au pouvoir ,MARINE LEPEN L'a appris à ses depens .

    Il y a beaucoup de similitudes entre SONKO ET MARINE LEPEN : meme hargne ,meme agressivité meme demagogie : 2 vrais populistes .

    Auteur

    En Mars, 2020 (21:15 PM)
    merci mon président Sonko c des dorkates ce pouvoir ne participez pas à cette mascarade
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:27 PM)
    Sonkho est un vrai imbé.cile politique ! Suis déçu.

    Tu n as pas joué un franc jeu dèsle début alors fallait resté chez toi.

    Tu t en fous du pays, seul le

    Pouvoir t’intéresse.



    Je suis très déçu de toi et tu baisses de mon estime.

    • Auteur

      On S’en Fout De Ton Estime

      En Mars, 2020 (23:27 PM)
      tu n’a qu’à l’accorder à l’homme qui est là depuis 8 ans et qui a oublié de construire un hôpital moderne !
    Auteur

    Laye

    En Mars, 2020 (21:34 PM)
    Merci beaucoup, cher frère



    Je ne te connais ni d'Adam ni d'Eve mais je vois que tu aimes de tout ton coeur ce pays que nous avons en partage. Si tu étais tenté par le partage éhonté du gâteau, tu aurais eu ta portion, avec beaucoup de chance qu'elle soit bien grasse ! Mais voilà que tu mets ton honnêteté au service de ce cher peuple. Quant à la supercherie de ces libéraux que nulle honte ne tue, plus rien à dire. Ta démonstration est aussi limpide de l'eau de roche. Même si l'obscurantisme qu'ils ont répandue dans le pays les servira encore une fois, Bravo à toi! Sa diane wathiena !
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:36 PM)
    Avec leur long et ennuyeux discours nous fatiguent. Tu ne votes pas ok reste tranquille



    Auteur

    En Mars, 2020 (21:42 PM)
    Comme avec le covid-19 vous êtes encore en train de dormir et laisser libre court à Macky.

    Decidemment, rien ne semble pouvoir vous réveiller!

    C'est à se demander si vous êtes vraiment lucides.

    Basta!
    Auteur

    Deug

    En Mars, 2020 (21:46 PM)
    Mane ki diaralouma door sama dom minable sonko
    Auteur

    Again

    En Mars, 2020 (21:48 PM)
    C'est reparti, la politique politicienne a repris le dessus!
    Auteur

    Reply

    En Mars, 2020 (21:52 PM)
    Vraiment Sonko si une fois tu pouvais etre normal dina bakh !

    il a fallu que nga dem lathieu seu gars yi after ngay diay mouss ni li yeupp soko khamone meuno ko wakh jourou audience bi !

    vraiment faut toujours que tu te la racontes meme dans des moments aussi diffcile !

    tu aurais du envoyer cette lettre a macky nous on en a que faire de cette lettre
    • Auteur

      Mbass Waay !

      En Mars, 2020 (23:30 PM)
      donc pourquoi ngey commenter ???
      toi tu as le droit de commenter et lui devrait garder son opinion secrète, pourquoi donc ? nga tèkk ko fane ? weuh !
      on en a que faire de tes récriminations ! mou djèkh …
    Auteur

    La Raison De Ma Raison

    En Mars, 2020 (22:01 PM)
    Sonko,

    La raison de ta raison anime aussi la même raison de la raison de celle des autres.

    Le Président Macky Sall a aujourd’hui la raison de tous les sénégalais dans ces moments difficiles où survivre et maintenir la cohésion sociale est le seul objectif du moment.
    • Auteur

      Stop Tawwi

      En Mars, 2020 (23:33 PM)
      qui t’a désigné porte parole des sénégalais ?
      faut parler pour toi et tes parents seulement ! les autres sénégalais sont suffisamment instruits et intelligents pour comprendre que cette loi est stupide et peut même devenir source de regrets entre les mains d’un type non-démocratique qui n’est pas un homme de parole !
    Auteur

    Où Sont Nos "amis" ?

    En Mars, 2020 (22:10 PM)
    Où sont nos frères Total, Orange, Eiffage, Airbus, Alstom, la Turquie, Maroc, Inde.? Je n'ai vu que la Chine via Alibaba.
    Auteur

    En Mars, 2020 (22:24 PM)
    L'argumentaire est incontestablement de très haute facture. Cest hors de portée des cancres. C'est ce qui explique les dislike et les insultes. Machallah très bien écrit
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (22:46 PM)
      en casamance on dit dune personnr da fa bair sonko veut dire da fa bari histoire!
    • Auteur

      à Reply Author 22:46

      En Mars, 2020 (23:34 PM)
      ta maman aimerait bien avoir un fils député utile au peuple sénégalais !
      tu es député de quelle circonscription ? so nopil …
    Auteur

    Bravo Sonko! Merci Sonko!!

    En Mars, 2020 (22:32 PM)
    Waow avec le confinement les pro Macky se dechainent encore plus.... Sonko ne vous dit que des Verites que vous etes incapables de nier concretement. Le revoila qui eclaire la lanterne des Senegalais et vous refusez qu'il leur ouvre les yeux sur les plans machiaveliques de ce pseudo President auto elu... Tout ce que vous a dit Sonko a ce jour n'a pu etre deboute par votre justice de merde et encore moins par ceux qu'il accuse. N est il pas temps qu'en patriote vous vous mettiez du bon cote et acceptiez de vous battre contre l'oppression rampante de Macky et pour un etat de droit effectif, une justice non instrumentalisee, un budget sanitaire adequat et j en passe. Pourquoi continuer de defendre l'imdefendable et ne pas avoir l'interet general a coeur dans vos sorties de merde qui etalent toute votre naivete, irresponsabilite et inconscience face au probleme actuel bien detaille par Sonko, l'unique agent de l'opposition qui a le courage de prendre la parole??? Mais c'est vraiment triste d'etre Senegalais aujourd'hui dirige par un pouvoir autoritaire, dangereux et des plus corrompus. Pffffttt!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (23:16 PM)
      le peiple n'a jamais aimé les patriotes...ils ont laissé senghor cet athée enfermait mamadou dia...les petits fils de ces gens sont toujours là
    Auteur

    En Mars, 2020 (22:32 PM)
    togal fi di politique rek yow sonko
    • Auteur

      à Vous Deux

      En Mars, 2020 (23:35 PM)
      vos mamans aimeraient bien avoir un fils député utile au peuple sénégalais !
      vous êtes député de quelle circonscription ? so fermez vos miches !
    Auteur

    Diaspora

    En Mars, 2020 (22:35 PM)
    Un vrai homme d'Etat président Sonko. Très pertinent.

    Bravo. Le Sénégal a besoin de vous comme président vraiment.
    Auteur

    Covid19

    En Mars, 2020 (23:04 PM)
    3ème mandat en validation
    Auteur

    Eisenheim L'illusionniste

    En Mars, 2020 (23:13 PM)
    Macky se croit plus malin que les autres ..il est juste un démagogue et dictateur qui profite d'une situation de pandémie et d'un peuple éprouvé par la pauvreté. ..

    Les lois et l'etat d'urgence ne peuvent pas cacher vos erreurs et vos tares..un piètre président. ..qui passe son temps à arnaquer le peuple
    Auteur

    En Mars, 2020 (23:31 PM)
    C'est assez inquietant de se rendre compte que Sonko est l'un des rares, sinon le seul député vigilant et patriote dans la présente législature. MERCI DE NOUS REPRÉSENTER HONORABLE SONKO.
    Auteur

    Pas D'accord

    En Avril, 2020 (04:46 AM)
    Je suis 100% pro-Sonko pour qui j'ai toujours voté. Mais pour la première fois, je ne partage pas son avis. Quelque soit notre hostilité à Macky et à son régime qui ne m'inspirent que dégoût, nous devons, face à cette situation exceptionnelle, nous unir pour combattre efficacement ce mal. Je ne crois pas, malgré ses graves défauts, que cette loi soit liberticide. Je reste néanmoins sonkoïste car je crois à son projet politique et à son honnêteté.
    Auteur

    Me

    En Avril, 2020 (05:50 AM)
    J’ai voté Pastef les élections passées. J’ai apprécié les positions de Pastef jusqu’a ce jour où j’ai rencontré un des responsables de ce parti.

    Des révélations renversantes m’ont été faites sur la marche de parti au plus haut niveau, sur les profondes lacunes de Mr Sonko, son incapacité, sa méthode de gestion. Sonko n’est pas ce Sonko que nous tous imaginons, Pastef n’est pas ce parti dont nous rêvons tous,

    J’ai rêvé et je rêve encore aujourd’hui de voir un nouveau type de leaders politiques dans de pays.

    Mais tout laisse croire qu’avec Sonko et Pastef, la déception sera grande, la chute brutale.

    Vivra Verra.





    Auteur

    Deug

    En Avril, 2020 (06:44 AM)
    L’heure n’est pas aux polémiques politiciennes. On n’a plus besoin de bavardages à l’assemblée qui ne sert même pas à grande chose. Garder ns de la politique politicienne, l’heure est grave,
    Auteur

    En Avril, 2020 (07:04 AM)
    Sonko rompt avec cet unanimisme idiot de l'opposition. Au moins lui il réfléchit!!!! Bravo!
    Auteur

    Veridik

    En Avril, 2020 (07:12 AM)
    Senegal est le seul pays au monde ou en cas de crise sanitaire au moment ou les autres présidents convoquent des reunions spécialistes en biologistes ou des virologues notre président convoque des griots comme mbaye pekh et des politiciens en perte de vitesse pour demander dés conseils face a cette épidémie après consultation il leur presente une loi d’habilitation pour utiliser 1000 milliards a sa guise sans programme sur la table sans rien même si c'était moi je ne vais pas voter Et disons au revoir à l'état de droit
    Auteur

    En Avril, 2020 (07:25 AM)
    Sonko est plus aucun doute un ennemi de la nation, meme en ces temps de crise mondiale il continue de faire sa politique a 2 balles.. Honte a toi Sonko, c'est pour ca que tu resteras toujours un minable
    Auteur

    En Avril, 2020 (07:46 AM)
    merci sonko pour les expliations
    Auteur

    En Avril, 2020 (08:23 AM)
    Sonko a le merite d'eclairer l'opinion sur certains aspects de cette loi qui a des contours de velours mais qui embarque une lame de fonds ouvrant la voie a des derives qu'un mal intentionné puisse saisir ce qui sera en danger pour nous tous .

    Macky n'a pas de coeur et est sectaire .Demain il dira que touba ziguinchor thies et Dakar ne pourront pas beneficier de telle chose ou autre au profit d'un soi disant urgence a matam fou fatick .

    Attention Mr les deputes
    Auteur

    Vive Sonko

    En Avril, 2020 (08:28 AM)
    La pire malédiction d'un peuple ou d'une nation c'est qu'au moments où ce peuple fait face à un ennemies même fusse t il minable qu'il y a des gens qui prônent la palabre et la peur face à l'action et à la raison.

    Je n'ai a reprocher à Monsieur sonko mais de grâce qu'ils nous épargne de ses pensées subjectives et qu'il allégé les sénégalais de tant de souffrances en se mettant au front et avec son peuple faire face au Corona virus.

    Que Dieu protège le monde tout entier et le Sénégal en particulier
    Auteur

    Weside

    En Avril, 2020 (08:45 AM)
    sonko le dupe aux partisans idiots.



    pensez vous une seule fois que sonko va en plus de reconnaitre le président Macky pour aller à sa rencontre se sacrifier une seconde fois en votant la loi.Non se serait du ridicule devant son fans club borné.

    il n'est pas conséquent comme abdoul mbaye qui est résté droit dans ses bottes.

    c'est juste un calcul politique qui l'a poussé à se rétracter parce que n'oubliez pas personne ne vas sciller la branche à laquelle on est assis.

    boy Macky dou sa moromou bay sakh bilahi

    • Auteur

      Brama

      En Avril, 2020 (09:54 AM)
      je ne suis pas militant de sonko, mais je respecte sa position et ses arguments sont solides. au regards des rapports de forces engagés et des actes posés par macky, il ne mérite pas qu'on lui fasse confiance!! il ne mérite pas qu'on lui permette autant de liberté et de pouvoir car, macky n'ai pas digne d'une telle confiance!! même en temps normal il a fait pas mal d'abus d'autorité et de pouvoir, je n'ose même pas imaginer ce qu'il va faire maintenant!!
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:07 AM)
    nos politiciens regardent trop ce qui se fait en france et aux etats unis et ne font que copier ;regardez plutot ce qui se fait a dubai par exemple un grand createur qui a innove et qui avec un deset et la mer a reussi a faire venir le monde entier admiratif chez eux;mais ils sont tres pieux aussi;
    Auteur

    Sss

    En Avril, 2020 (09:57 AM)
    si et seulement les sénégalais étaient instruits pour comprendre ce projet de loi, on allait voir une révolte sociale en plein crise sanitaire
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:46 AM)
    ce crétin de je ne sais quoi nous pompe l air.il se croit plus malin et intelligent que toute l opposition reunies.tous ces grands ont laissés leurs divergences pour l urgence attendant en priant le bon Dieu épargne l humanité de cette pandémie.de grâce arrête au moment opportun reprend ta rengaine quand tout sera fini

    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (12:13 PM)
      yaw nak bou yagué gnou ladie la khana macky moye niineul sa thiépe pour gnoun c pas le cas toi même tu c bien qu'il est incapable de gouverner une région saga sa ndaye nak mossiy tope notre pays a besoin d'une personne trop généreuse et qui craint surtout à dieu pour le diriger.
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:19 AM)
    Une très belle analyse intellectuelle. Vous avez le courage de défendre vos conviction patriote. Par contre ce macky ne veut pas perdre ses avantages le peuple souffre je pensais que dance cette loi d'habilitation il allait supprimer le hcct, le cese et faire des proposer des lois de finances rectificatifs, supprimer les ministres conseillers inutiles , réduire de moitié le temps de la crise les salaires des ministres et directeurs généraux, orienter sa caisse noire et celui de moustapha niass dans le combat. Dommage il n'en fera rien vous qui parlez attendez dans un mois c'est le salaire des goorgorlus qu'il va couper et laissez ces privilégiés hcct et cese payés à ne rien faire.
    Auteur

    Nkhson

    En Avril, 2020 (11:33 AM)
    Bah! la politique politicienne, ce n'est rien que de la boulimie du pouvoir, une maladie incurable. En dépit de ces moments difficiles marqués par des lendemains incertains, l'autorité supreme de notre pays se laisse aller à ses passions, disposer de plus de pouvoir et régner comme un monarque. Sinon comment comprendre les manipulations de lois constitutionnelles, pour aboutir à une loi d'habilitation qui lui conférerait des pouvoirs aussi larges, qui dépasseraient le seul cadre de la sécurité sanitaire, pour lutter efficacement contre le Covid-19. Les pouvoirs exceptionnels que lui accorderaient cette loi, ne feront que multiplier les dérives d'un chef déjà abonné à tels faits. Le peuple est désemparé, la plupart des gens sont épouvantés par cette pandémie du Coronavirus, il faudrait pas leur en rajouter. On attend du chef qu'il rassure le peuple, qu'il pose des actes concrets dans le sens d'apaiser leurs craintes, de dissiper leurs inquiétudes. On ne comprend pas toujours les nombreuses consultations effectuées avec certaines forces vives de la nation. Est ce qu'on tiendra compte des avis des uns et des autres pour qu'en fin de compte, prendre des mesures adéquates, aptes à contrecarrer cette pandémie. Ou alors c'est à titre de manœuvres politiciennes seulement, et dans ce cas on chercherait comme d'habitude à amuser la galerie.

    En tout cas et en tout état de cause, notre chef doit comprendre que le temps des plaisanteries et autres coups fourrés du jeu politique est dépassé. L'heure est trop grave et mérite de la part de notre Président et de ses collaborateurs, de meilleurs attitudes et dispositions à prendre les bonnes décisions pour le salut de tous. Qu'ils saches enfin que toute réussite ou échec, fera tache d'huile dans les annales de l'histoire de notre pays.
    Auteur

    Dany

    En Avril, 2020 (12:29 PM)
    Un Etat responsable ne mets pas les "cas contact" dans des hôtels aux frais du contribuable sans effectuer de test. Personne n'ira vérifier réellement le nombre de jours que ces citoyens auront passé dans ces hôtels. Ainsi toutes les possibilités de malversations seront ouvertes.



    De grâce dotez les sénégalais de tests du covid-19.

    Auteur

    En Avril, 2020 (13:25 PM)
    En droit constitutionnel , on appelle loi d'habilitation, une loi par laquelle le Parlement ou l'assemblée autorise le Gouvernement à légiférer par ordonnance. Elle en fixe la durée et le ou les domaines d'application, ainsi que le délai au cours duquel le gouvernement devra déposer un projet de loi afin de ratifier la ou les ordonnances. .



    SONKO FAIT DANS L'AMALGUAME POLITICIENNE; il doit nous montrer le texte entier de cette loi pour quon puisse juger sil a raison ou tord ; on peut pas juger ce quil dis juste sur quelque extraits ;;;;;;;
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:45 PM)
    décidément le Sénégal sera toujours un Pays de Clan et jamais un Pays de raison. Tout que mon partisan veut je le valide sans réfléchir
    Auteur

    Zap

    En Avril, 2020 (13:57 PM)
    Pourquoi Sonko, pour une fois, ne veut pas s'oublier.On a pas besoin de littérature.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:15 PM)
    Les sots kons de Sonko en action. Macky par ci Macky par là. Attendez d'être aux affaires. Actuellement c'est Macky qui fait la dictée
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:37 PM)
    Un patriote pas très patriotique

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email