Samedi 30 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

People

Des militaires belges à moitié nus dansent le Harlem Shake

Single Post
Des militaires belges à moitié nus dansent le Harlem Shake

Le ministère de la Défense va mener une petite enquête à la suite de la diffusion d'un clip de "Harlem Shake" dans lequel on retrouve des militaires à moitié nus, lit-on vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Morgen Sur les images, diffusées via Facebook et Youtube dans un premier temps, on découvre une vingtaine de militaires arborant un string ou autre sous-vêtement peu réglementaire. Certains d'entre-eux dansent avec mitraillettes et d'autres utilisent une armoire comme barque. Selon Het Laatste Nieuws, les images ont été tournées à la caserne d'Arlon. "Je ne vois que des soldats qui s'amusent. Qui s'oppose à cela ? Cela existait précédemment mais ce n'était pas diffusé sur internet. Les hommes travaillent beaucoup dans leur caserne et ont aussi besoin de moments de détente. Les armes - un FNC et un Minimi- n'étaient pas chargées et il n'y avait donc aucun danger", explique Erwin De Staelen du syndicat libéral qui estime que les militaires n'ont pas franchi les limites. Du côté de la Défense, on reste prudent pour l'instant. "Nous allons analyser les images calmement et les évaluer sans conclusions hâtives", indique le porte-parole Bart Ghys au journal. "Nous verrons ensuite". Le film est posté sur la page Belgian Defence ABL qui n'est pas un site officiel de l'armée. Dans la matinée de vendredi, il a été retiré de Youtube.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Youssou Diallo

    En Avril, 2013 (14:30 PM)
    Il est tellement allé loin. Un Président de la République doit avoir une base juridique au moins. Il peut même ne pas avoir de grandes connaissances en économie, mais le droit est essentiel. Notre justice est instrumentalisée. On a l’impression que le parlement respire à la présidence depuis que Macky Sall est là. Il n’y a pas de séparation de pouvoir. Sous Wade, on disait non seulement qu’il y a séparation mais il faut même aller jusqu’à l’équilibre des pouvoirs. Il n’y a pas de séparation aujourd’hui. Selon les humeurs du président, on décide de prendre un tel ou d’adopter une quelconque attitude. Le comble a été atteint. Pour la première fois dans l’histoire, le Sénégal a refusé d’appliquer un arrêt de la cour de la CEDEAO qui est une instance communautaire qui regroupe l’ensemble des pays de l’Afrique de l’ouest. C’est une première pour un pays connu comme étant un Etat de droit. Ce qui est grave, même ses alliés de la société civile, sauf Assane Dioma Ndiaye qui a le courage depuis le début de dire qu’il fallait appliquer, mais même la RADDHO, Amnesty international ont rallié ces positions. Ses alliés Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Seck ont eu le courage de dire qu’il faut appliquer ces décisions. On a l’impression de voir quelqu’un qui n’en fait à sa tête. Toutes les questions sont politisées. C’est la manipulation qui sert de ligne politique. Il a attaqué jusqu’à un niveau et il n’avait pas de preuves. Les accusations contre Karim Wade sont grotesques et ridicules. On dirait qu’il veut le blanchir. On parle de biens mal acquis. Ces accusations sont grotesques. Il y a un faisceau de contradictions. Il faut qu’il revienne à la raison. S’il continue tête baissée, il n’atteindra jamais son objectif parce qu’il ne pourra pas liquider le PDS. Même son ministre de la Justice cherche à l’enfoncer. Si elle sent le président hésitant, elle fait des sorties dans la presse comme dans le cas de la médiation pénale. Même dans son propre parti, certains sont plus proches de l’opposition. Bathily Dansokho sont des gens qui poussent Macky contre le PDS. Diaz je n’ai pas besoin d’insister sur lui, c’est du menu fretin.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email