Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Affaire Khalifa Sall - Décision de l’UIP : La contre-attaque de l’Assemblée

Single Post
Affaire Khalifa Sall - Décision de l’UIP : La contre-attaque de l’Assemblée

L’Assemblée nationale du Sénégal n’a pas mis longtemps pour apporter la réplique au Comité des droits de l’Homme de l’Union interparlementaire. Lequel a rendu ce mardi une décision pour dire que la détention de Khalifa Sall est arbitraire et la levée de son immunité parlementaire n’a pas été respectée dans le cadre de la procédure de la caisse d’avance. 

Dans un communiqué reçu par Seneweb, la direction de la communication de l’Assemblée nationale a, point par point, démonté la décision de l’UIP. « Le 23 janvier 2018, l’Assemblée nationale a communiqué à l’UIP toutes les informations en sa possession, en particulier celles contenues dans la procédure ayant abouti à la levée de l’immunité parlementaire de M. Sall. Cependant, dans un  Etat de droit régi par la séparation des pouvoirs comme le Sénégal, l’Assemblée nationale n’est pas en mesure de fournir des « informations détaillées » sur des accusations portées à l’encontre de n’importe quelle personne poursuivie », lit-on dans le document. 

Qui renseigne que l’Assemblée nationale n’est pas habilitée à faciliter une quelconque coopération avec les autorités judiciaires dans un dossier en cours et n’est pas qualifiée pour fournir des informations sur le déroulement du procès, notamment sur la demande de la Ville de Dakar tendant à être reconnue comme partie civile. 

En outre, l’Assemblée nationale déplore « les dérives interprétatives du Comité des Droits de l’Homme de l’UIP sur une décision de justice d’un pays souverain connu et reconnu au plan mondial pour sa tradition démocratique, son attachement à l’Etat de droit et au respect scrupuleux des droits humains ».  

Pour l’Assemblée nationale, l’UIP a émis un jugement sur des faits sans en prendre connaissance. Et, mentionne-t-on dans le communiqué : « Le point 6 de la décision est illustratif de l’incohérence manifeste de la démarche du Comité de l’UIP ».

 

Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymedfff

    En Octobre, 2018 (20:46 PM)
    C PAS L ENSEMBLE NATIONAL PLUTOT ENSSEMBLE DE APR .VS N ETES PAS DIGNE DES REPRESENTANT DU PEUPLE

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (21:31 PM)
      l'uip a totalement raison! cette affaire khalifa est bien un complot d'etat où les choses flagrantes qui le démontrent sont tellement nombreuses et même visibles d'un faible d'esprit.
      bandes de ridicules comploteurs entre l'executif (le comanditaire), le judiciaire et le législatif.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:56 PM)
    un voleur :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (21:23 PM)
    une assemblee de souteneurs du régime
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (21:27 PM)
    C est un g i e d insulteurs
    Auteur

    Pith

    En Octobre, 2018 (21:46 PM)
    L’atitude de l’Assemblee Nationale du Sénégal est tout sauf républicain. La justice du Sénégal s’est placée en dehors du droit dans l’affaire Khalifa Sall, Karim Wade et la révocation de Ousmane Sonko ( inspecteur des impôts et domaine
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (21:50 PM)
    vive Khalifa de tout coeur avec toi



    sonko va te liberer in shaa Allah

    Sonko rek
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (22:35 PM)
    Niasse tu es un dorecatou marteau. Le Sénégal t'a tout donné, tu ne lui as rien rendu ou à peine quelques miettes par ci par là, au contraire tu as profité du système à tel point que tu as fait barrer la rue où tu habites, tu te crois où, dans Texas Adios, "Les colts chantèrent la mort et ce fut le temps du massacre". Niasse le gifleur.
    Auteur

    Euyineuw .....

    En Octobre, 2018 (23:04 PM)
    L'hypocrisie grossièrement enfantine de cette majorité mécanique à l'Assemblée Nationale est tout simplement écoeurante . Le manque de considération manifeste vis à vis des institutions internationales, démontre clairement que ce pouvoir en place est prêt à toutes les MAGOUILLES pour gagner les élections présidentielles à venir ; au risque même de plonger le pays dans les pires situations. Toutes les institutions internationales qui ont donné le même avis sur le caractère arbitraire de la procédure dans l'arrestation, la détention et le jugement de Khalifa SALL ne peuvent pas être toutes gérées par des minables . C'est une insulte très grave , faite à ces honorables instances, par justement cette majorité mécanique honteuse, dont nous le peuple ne cautionnons pas du tout les avis portés sur leurs décisions. Il est hautement regrettable que des individus de petite moralité, qui ne mesurent pas les conséquences gravissimes qui peuvent découler de leurs choix partisans , qui n'ont de raison que d'assurer leur propres intérêts, leur seul bien-être et pour ne garantir que la pérennisation de leur pouvoir . Advienne que pourra !

    C'est pourquoi , il devient pour la nation sénégalaise un devoir impérieux, un acte de survie , que cette façon archaïque, ces pratiques d'un autre âge , qui ne sont que mensonges éhontés et violations délibérées des règles établies , et qui nous sont imposées de force , soient le plus vite et nettement stoppées .

    La meilleure stratégie pour y parvenir, est de faire bloc , un bloc solide et décidé, autour de jeunes politiquement et socialement propres

    tels que SONKO , BOUGANE , CAMARA ...

    Quand de vieux politicards comme NIASSE , TANOR , DANSSOKHO et j'en passe , aigris, jaloux , et rancuniers de n'avoir jamais été sentis par le peuple qui instinctivement n'a jamais eu confiance en eux ; la preuve ; quand de tels individus ambigus , deviennent les tenants du pouvoir , rien d'honnête, rien de bon pour le peuple , rien qui soit bénéfique à la nation , ne sera réalisé. Un fond de magouille sera toujours leur motivation . C'est dans leurs gênes.

    Euyineuw BADJI-BASSENE....
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (09:39 AM)
    ces pseudo-journalistes de seneweb. Comment un journaliste peut être à ce point partisan et affirmer : "Dans un communiqué reçu par Seneweb, la direction de la communication de l’Assemblée nationale a, point par point, démonté la décision de l’UIP.".......du n'importe quoi
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (10:57 AM)
    Y'a pas besoin d'aller devant l'UIP. Il suffit d'avoir suivi la chronologie et les commentaires contradictoires des autorités pour comprendre pourquoi, toutes les instances hors du Sénégal (africaines comme internationales) ont donné le même avis négatif sur le déroulement de la procédure. Cette procédure "personnalisée" ne grandit pas notre Justice devant les citoyens.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:48 PM)
    Décidément Khalifa a des soutiens indéfectibles .On leur montre la lune,ils refusent de la regarder. Mais dans aucun pays au monde on n'accepte une fausse facture,ni un vol organisé méthodique et parcimonieux des deniers publics
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:49 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:08 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:08 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:44 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:44 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR