Vendredi 13 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Assemblée nationale : Aymerou Gningue note la 13ème législature

Single Post
Assemblée nationale : Aymerou Gningue note la 13ème législature

 

La 13ème législature vient de boucler sa session budgétaire. Après la déclaration de politique générale du Premier ministre et le vote du budget des ministres, le Président du Groupe parlementaire “Benno Bokk Yaakaar” s’est entretenu avec Seneweb pour faire un bilan.

Sa première en tant que Président de Groupe

«Le président d’un groupe est un animateur. Parce que nous avons un groupe qui regroupe 127 personnes. La première appréciation que je dois faire c’est la présence massive des députés. Ils ont été bien présents en commissions techniques, en commissions de l’économie générale des finances et dans les plénières. La particularité de cette législature, c’est que presque 70% des députés sont en même temps des conseillers municipaux et ou des conseillers départementaux.»

Le niveau des débats à l’Assemblée

«Malheureusement, les sénégalais ne voient que ce qui se fait en plénière. Les parlements ont toujours été des lieux de théâtralisation. C’est ça que l’opinion retient parce que c’est ce qui est médiatisé. Mais dans les commissions, les échanges ont été très fructueux. Moi-même, je suis surpris par la qualité des débats, par la profondeur et la claire-conscience que les gens ont de leur rôle de député. La question du niveau des débats n’est pas lié au niveau intellectuel, mais c’est plutôt liée à leur bon sens, leur connaissance réelle des questions du terrain et si on y ajoute les formations, la mise à niveau, nous allons améliorer de façon qualitative et de façon radicale la qualité du parlement.»

Les questions feintées par les ministres

«Je ne crois pas à cela. Chaque fois qu’une question a été posée, soit un des députés de la majorité a donné des éclaircissements très clairs sur ces questions, soit le ministre en question a répondu. Le débat est tranché en général à l’intérieur du débat démocratique. Maintenant, les gens continuent à le porter hors du parlement, mais il ne se trouve pas de question qui ne trouve pas sa réponse adéquate à l’intérieur du parlement. »

Le boycott de l’opposition

«J’ai entendu l’opposition dire qu’elle ne va pas voter le budget avant même qu’il ne soit examiné. Il faut être logique. Même le budget du ministère de la défense, un budget qui, en général, est voté sans débat, ils se sont opposés à le voter. Et pourtant ça concerne les forces de défense et de sécurité. Les positions qu’ils ont ne sont pas des positions de débats techniques ou des débats de pertinence. Mais plutôt ce sont des positions politiques qu’ils ont et qu’ils affirment à travers leur comportement dans le parlement.»

Budgets réduits pour de gros ministères

«Cela ne s’est passé que pour deux ministères : le ministère de l’Elevage et le ministère de l’Agriculture. Les parlementaires ont dit que la part de ces secteurs dans le Pib est tellement importante qu’on aurait dû leur allouer des budgets consistants. Tout cela n’est qu’un discours politique. Je crois que la répartition des 3709 milliards du budget de 2018 a été faite dans le cadre d’un cadrage macroéconomique bien clair. Le Sénégal sait où il va.»

L’endettement, le Ter et les critiques

«Le Sénégal s’endette pour régler la fracture entre les régions. En pleine réunion de budget, le ministre des Finances a annoncé la signature d’une convention de prêt avec la Bid de 40 milliards destinés à l’électrification rurale. Les paysans qui sont à l’intérieur du pays n’ont pas le droit d’avoir de l’électricité ? Le Ter n’est pas un investissement de prestige. Non ! Parce qu’il y a beaucoup de sénégalais qui perdent énormément de temps pour aller en ville à cause des embouteillages. Qui a mesuré le coût économique de ces goulots d’étranglement causés par les embouteillages ? Je crois que quand on gère un pays, il faut avoir de l’ambition. Le Ter n’appartient pas à Macky Sall mais au sénégalais.»

5 ans, 6851 milliards mobilisés

«Quand un pays demande à faire des investissements structurants et que pendant 12 ans, le gouvernement n’a pu mobiliser que 3879 milliards... (il ne termine pas la phrase). Nous en 5 ans, avec la vision du président Macky Sall, nous sommes arrivés à mobiliser 6851 milliards. Vous croyez que c’est par nos beaux yeux qu’ils nous l’ont donné ? Il ne faut jamais oublier que chaque fois qu’on a ces emprunts, 70% ce sont des taux concessionnels et 30% de dons. Vous voulez qu’on refuse ces dons ? Non, on va les utiliser pour donner une base structurelle à notre pays qui pourrait demain attirer l’investissement privé international pour faire bouger ce pays et le faire émerger. C’est ça que les sénégalais attendent de nous.»

Le Ptip et le déséquilibre entre régions

«C’est la première fois que 158 milliards sont répartis dans 14 régions du Sénégal. Si vous rapportez les taux bruts par capitale, vous vous rendrez compte qu’il y a une justice qui a été faite. Il y a la réalité économique. Il y a une réalité économique qui fait que le port est à Dakar, l’aéroport est à Dakar et Dakar est la capitale du Sénégal. La question d’aménagement est tout à fait réelle. Mais il faut reconnaitre que le président Macky Sall a beaucoup fait pour la résorption, pour lever le gap qu’il y a entre Dakar et les villes de l’intérieur, en mettant en place le Pudc, le Promoville, le Puma aussi la mise en place d’aérodrome dans 5 villes de l’intérieur d’une valeur de 100 milliards. En le faisant, le président est en train de préparer les bases d’un aménagement du territoire beaucoup plus cohérent.»     

Année sociale… pourquoi 2018

“On ne peut pas distribuer une richesse qu’on n’a pas créée. Le Sénégal est en train de consolider sa croissance. Cette politique sociale n’est pas pour aider, mais c’est pour renforcer la croissance économique. Le gouvernement a mis 30 milliards dans l’entreprenariat des jeunes. Un investissement qui permettra à la formation des jeunes dans les écoles professionnelles et techniques, aider les jeunes qui sont dans le secteur informel et aussi pour accompagner les femmes dans leurs entreprises. Mais tout cela doit impacter l’économie. C’est ce qui nous permettra d’atteindre les 7% que nous projetons dans le budget de 2018 et aussi avec les découvertes de gaz et autres ressources minières, ce qui vont nous emmener 1.5 à 2.0 de croissance, on arrivera finalement à la croissance à deux chiffres”.

Débat sur l’exploitation du Zircon

«La démarche du président est toujours basée sur le consensus. Rien n’est forcé au Sénégal. Tout se fera dans le cadre d’un dialogue démocratique et responsable. Il faut se féliciter de la situation de paix qui prévaut en Casamance. Il faut travailler à consolider la paix. Nous le devons à la prise de conscience que la meilleure façon de régler les questions, c’est de drainer des investissements massifs dans ces villes pour réparer les fractures sociales et les fractures au niveau des investissements. Dans le Ptip, la région de Ziguinchor aura 210 milliards, la région de Kolda 166 milliards, la région de Sédhiou 179 milliards.»

 


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:13 PM)
    A LA PANAPRESS LES EMPLOYES SONT A TROIS MOIS SANS SALAIRES :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:38 PM)
    puf :bip-bip: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (23:14 PM)
    c'est pas une assemblée des députés nommés par macky vous vous moquez de qui ? farba ngom vice président qui ne sait meme pas écrire son nom !
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (23:19 PM)
    N'importe quoi comment ce novice peut diriger le groupe parlementaire ou sont les politiciens chevronnés vous avez raison c'est la chose de macky
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (06:50 AM)
    Je vends deux terrains jumelés à kounoune ngalap , prés base armée française

    Appelez au 70 305 62 55

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email