Mercredi 21 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

BAISSE DES PRIX DES DENRÉES : L’Unacois s’en prend à l’Etat «Samba Alaar» du Sénégal

Single Post
BAISSE DES PRIX DES DENRÉES : L’Unacois s’en prend à l’Etat «Samba Alaar» du Sénégal

L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois) n’est pas près d’accepter la baisse des prix des sept denrées de consommation courante décidée par l’Etat. S’en prenant ouvertement au gouvernement, l’Unacois, qui parle de l’Etat du Sénégal comme étant devenu un «Etat Samba Alaar», refuse d’être son bouc émissaire auprès des populations. L’Unacois dénonce en effet le fait que le «gouvernement du Sénégal garde jalousement ses recettes fiscales et demande aux commerçants de porter, seuls, le fardeau du sacrifice». Car, selon elle, «la baisse forcée de certaines denrées de première nécessité décidée unilatéralement par le gouvernement du Sénégal, suite à la publication de l’arrêté du ministre du Commerce à cet effet, apparaît comme un véritable aveu d’impuissance des autorités face à la montée du coût de la vie et aux préoccupations grandissantes des populations». S’érigeant en donneur de leçon, la structure qui regroupe les commerçants souligne que dans le contexte de flambée des prix, notamment ceux des denrées de première nécessité, porter assistance aux populations en agissant concrètement sur des leviers économiques que l’Etat maîtrise serait plus efficient. D’après l’Unacois, «le levier le plus efficace et le plus simple car relevant exclusivement de l’Etat est celui de la fiscalité». «Si l’Etat baisse les taxes, les prix baissent automatiquement. L’État du Sénégal fait du Samba Alaar en refusant de baisser ses taxes et exigeant des commerçants qu’ils portent, seuls, le fardeau du sacrifice», clame l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal. «En matière de sacrifice pour alléger le coût de la vie, l’Etat doit prêcher par l’exemple en diminuant les taxes. S’il le fait, les commerçants suivront et les prix baisseront automatiquement. L’État du Sénégal cherche à mettre les populations en mal avec les commerçants, en les transformant en bouc-émissaire», poursuivent les camarades de Ousmane Sy Ndiaye qui ne se privent pas, dans leur déclaration publiée hier, d’avancer des solutions en plaidant pour «une baisse des prix, avec des modalités concertées». Parmi ces pistes de solution, il y a la «réorganisation et la relance du secteur du commerce qui ont connu de nombreux échecs, dont le dernier en date est celui du projet de Magasin de référence qui a atteint toutes ses limites. Parce qu’ayant exclu dans sa démarche les commerçants traditionnels. Seule une concertation ouverte et sincère avec les commerçants peut donner au gouvernement des solutions pertinentes d’allégement du coût de la vie et de baisse des prix de toutes les denrées et non de 07 produits. L’Unacois est d’accord pour une baisse à condition que l’Etat prêche par l’exemple en étant le premier à faire des sacrifices». «Pour faire des propositions sérieuses et concrètes pour baisser les prix», l’Unacois donne une conférence de presse ce mardi.

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Goor

    En Février, 2011 (16:19 PM)
    avec bamba ca va regler
  2. Auteur

    Goor Mack

    En Février, 2011 (17:29 PM)
    arretez ces insultes s il vous plait ca ne mene a rien



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR