Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Banlieue : De la Foba de Wade au conseil des ministres de Macky

Single Post
Banlieue : De la Foba de Wade au conseil des ministres de Macky

Comme il l’a fait pour toutes les régions, le président Macky Sall entame un conseil des ministres décentralisé à Dakar ce mardi 19 juillet. Dans toutes les régions, il a choisi la capitale pour abriter les cérémonies, mais à Dakar, il a choisi la banlieue où il séjournera durant 3 jours. Et ce choix est loin d’être fortuit.

C’est que, depuis longtemps, la banlieue est le champ d’expression du désarroi sénégalais. Les nombreux rapports des renseignements généraux qui se retrouvent sur la table du président de la République ne cessent de tirer la sonnette d’alarme. De Senghor à Wacky, en passant par Diouf et Wade, la banlieue Dakaroise a toujours été une équation insoluble pour les gouvernants. De quoi susciter l’intérêt du chef de l’État pour la banlieue afin de faire d’une pierre deux coups : désamorcer une bombe latente et maitriser son réservoir électoral.

L’alerte des renseignements généraux

Le président de la République est conscient d’une chose : si le pays devait s’embraser, la banlieue sera la paille qui attiserait le feu. Les services de renseignement l’ont clairement signifié à travers des bulletins de renseignements à tous les présidents qui se sont succédé à la tête du pays. La banlieue condense toutes les frustrations et les maux de la société sénégalaise : Insécurité, chômage, insalubrité, promiscuité, démographie galopante, inondation, etc. Dans ce coin de la capitale, les citoyens luttent pour la survie. La conjoncture y est généralisée. L’inflation est galopante, les soins de santé inaccessibles, l’éducation bancale, l’emploi introuvable pour les jeunes. L’eau est peu consommable et lorsqu’il y a coupures d’électricité, les populations de ces localités sont les plus touchées…

C’est pourquoi les pouvoirs publics multiplient les opérations de charme dans la banlieue dakaroise avec des promesses féeriques et des actions sociales intéressées. Car, malgré ses problèmes, la banlieue est un réservoir électoral qui a massivement contribué à la chute du Parti socialiste avant d’être le bourreau du régime libéral.

Le Foba de Wade pour désamorcer la bombe

Ces maux de la banlieue dakaroise avaient poussé Abdoulaye Wade à organiser le Forum banlieue avenirs (Foba) les 17 et 18 novembre 2008 au Complexe Léopold Sédar Senghor de Pikine. Responsables des Organisations communautaires de base (Ocb), autorités administratives et locales, personnes ressources avaient ainsi participé aux audiences publiques qui ont eu lieu dans les quartiers de la banlieue et qui ont permis de lister les problèmes qui freinent le développement de la banlieue.

Les objectifs consistaient principalement à « insérer les jeunes dans le circuit productif à travers des projets et programmes générateurs d’emplois, déboucher sur un arsenal de propositions concrètes à court, moyen et long termes pour éradiquer les catastrophes et lutter contre les fléaux naturels tels les inondations, repenser la pratique culturelle artistique par des pistes claires afin que les artistes et hommes de Culture soient de véritables vecteurs de développement socio-économiques de la banlieue ». Plusieurs thèmes avaient été abordés.

Il s’agit notamment de l’emploi des jeunes, de la Culture comme facteur de développement économique et social, du développement des infrastructures et services sociaux de base. Plusieurs centaines de jeunes de la banlieue avaient été regroupés autour de six ateliers (emploi, éducation et formation, culture, développements des infrastructures et services sociaux de base, aménagement urbain, sports, micro finance et entrepreneuriat féminin).

Les doléances des jeunes

Devant Abdoulaye Wade qui avait clôturé les travaux du forum, la Présidente du Conseil départemental de la jeunesse de Pikine-Guédiawaye, Marème Ngoné Diop, avait soutenu que « les jeunes sont profondément affectés par le sous-emploi et la précarité qui se confondent avec la notion même de banlieue, entraînant le désespoir de la plupart d’entre eux et les emmenant à braver la mer à la recherche d’un Eldorado ». Elle avait noté le manque d’une formation adéquate pour les jeunes, leur permettant non seulement de se prendre en charge, mais aussi d’intégrer le tissu économique de la région.

Elle n’avait pas manqué par la même occasion de signifier au Président de la République que « ses nombreuses initiatives depuis l’avènement de l’alternance en faveur de l’emploi n’ont pas encore totalement répondu à l’attente des jeunes de la banlieue ». « Toutes les mesures (Fnpj, projet ASC Emploi, Anej et autres) n’ont pas suffi à résorber cette forte demande et le taux exorbitant de chômage des jeunes de la banlieue », lui avait-elle craché.

Cheikh Diop, Président de la Commission scientifique du forum, avait demandé la création de pôles de développement économique, d’un fonds spécial d’appui à la microfinance, mais aussi la restitution des terrains des jeunes « abusivement » octroyés aux promoteurs privés.

Les promesses non tenues des gouvernants

En réponse aux préoccupations des jeunes de la banlieue, le président Wade avait annoncé le lancement des TGP (très Grands Projets). « Nous avons les financements de ces projets que nous allons annoncer… Car, j’ai décidé de ne plus laisser cette jeunesse dans les conditions où elle se trouve aujourd’hui », avait-il dit. Il avait promis « d’éliminer le sous-emploi, le chômage des jeunes ». Il avait encensé les jeunes en leur disant qu’il se félicite de disposer d’une « jeunesse ambitieuse qui veut réussir dans la vie et non pas une jeunesse droguée ».

Seulement, 8 ans après ces promesses, la banlieue souffre toujours des mêmes maux. Des maux que Macky Sall promet de solutionner. Espérons juste que ses promesses ne seront pas comme les TGP de Wade.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (12:44 PM)
    Tous pareils, nos politicien. Gouverner par le complot, le mensonge, la corruption et le vol. Ce pays est pourri
    • Auteur

      Reply_authorkoba

      En Juillet, 2016 (13:02 PM)
      en tout cas pour rufisque le mal est profond sans parler de la commune de yéne ou le maire et certains de ses conseillers se sont enrichis sur le dos des populations en bradant tout le patrimoine foncier de la localité compromettant l'avenir des jeunes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (13:17 PM)
      au-delà des prochanes législtatives, macky est entrain de préparer sa campagne électorale de 2019: un livre de promesses ! ce qui est par contre implicitement reconnu à travers cette tournée politique, c'est que le plan sénégal emergent (pse) ne prend pas en compte toutes les doléances qui vont lui être listées par la banlieue. si le pse donnait déjà des réponses aux doléances qu'il va collecter, ce conseil des ministres décentralisé n'aurait aucun sens !
      nos amis de l'apr ne peuvent pas dire que le pse est un document pertinent pour faire du sénégal un pays émergent et en même temps nous dire que macky doit aller voir les populations de dakar, rufisque, guédiawwaye et pikine pour demander eurs doléances à régler... dans le seul cadre de rééfrence qu'est le pse !
      il est vrai que les populations sont bourrées d'idiots mais tout le monde n'est pas idiot, y compris certains membres de bby !
  2. Auteur

    Le Rufisquois

    En Juillet, 2016 (12:56 PM)
    De la pure mascarade.

    Ces dirigeants montrent jour après leur incompétence par les actes posés.

    Je demande à la populations rufisquoise de se réveiller et de prendre leur destin en main car les politiciens se foutent pas mal de leur préoccupations.

    Cette ville participent beaucoup dans les caisses de l’État via les industries qui s'y trouvent.

    Mais que fait l'Etat pour la première ville du Sénégal? RIEN.

    Il est vraiment temps que la nouvelle génération prenne la chose en main en déboutant tous les incapables se réclamant fils de Rufisque.

    Mobilisons nous pour faire bouger les choses.
    • Auteur

      Scott

      En Juillet, 2016 (13:55 PM)
      arrÊtez de raconter des bobards le conseil des ministres decentralise est d'une grande importance ne serait ce que rapprocher les gouvernants des gouvernes histoire de diagnostiquer les maux a leur racine afin d'apporter des solutions idoines accessibles a tous. franchement, cet acte aussi novateur du prÉsident macky restera a jamais une piste a suivre de fason pÉrenne pour le dÉveloppement de notre cher sÉnÉgal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (17:54 PM)
      désolé mon cher mais il me semble que tu n'as rien compris, les gouvernants on besoin de personnes comme toi, soit tu es dépourvu d'intelligence soit tu es malhonnête intellectuellement, pauvre senegal
    Auteur

    Sallnguary

    En Juillet, 2016 (13:02 PM)


    Plainte contre les medias du Sénégal



    Sidérée ainsi je suis. Je trouve vraiment dommage de voir a quel point vous pouvez dénigrer cette ville si superbe pour ses habitants.

    Pourtant ce sont les personnes braves et respectables dont vous ne pouvez rester la moitié d’une journée sans les côtoyer.

    Il est vraiment regrettable que vous mettez toujours en premier plan les zones insalubres les plus « BIDONVILLE » pour monter à la face du monde la façade de notre chère Guédiawaye même si vous en parlez en bien.

    Le reportage du journal de 20H sur la ville de Guédiawaye diffusé vendredi à la RTS1 n’est toujours pas digéré pour ma part.

    Ainsi a mon nom ainsi que pour tous ces habitants nous réclamons plus de considération pas seulement par vous mais aussi par tous les medias du pays car des bidons villes il en existe partout et dans toutes les villes seulement ne sont jamais montrés comme étant la face visible

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (13:08 PM)
    Au-delà des prochanes Législtatives, Macky est entrain de préparer sa campagne électorale de 2019: un livre de promesses ! Ce qui est par contre implicitement reconnu à travers cette tournée politique, c'est que le Plan Sénégal Emergent (PSE) ne prend pas en compte toutes les doléances qui vont lui être listées par la Banlieue. Si le PSE donnait déjà des réponses aux doléances qu'il va collecter, ce conseil des Ministres décentralisé n'aurait aucun sens !

    Nos amis de l'APR ne peuvent pas dire que le PSE est un document pertinent pour faire du Sénégal un pays émergent et en même temps nous dire que Macky doit aller voir les populations de dakar, Rufisque, Guédiawwaye et Pikine pour demander eurs doléances à régler... dans le seul cadre de rééfrence qu'est le PSE !

    Il est vrai que les populations sont bourrées d'idiots mais tout le monde n'est pas idiot, y compris certains membres de BBY !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (13:15 PM)
    seneweb diabolise la banlieue ,c est faux de dire que la scolarité ne marche pas dans ces localité 'allez à guediaway ou à thiaroye les meilleurs élèves du Sénégal s'y trouvent
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (13:24 PM)
    Macky dégage nous avons assez de vous et ton gouvernement tu es le plus nul président que le Sénégal n'a jamais connu dans son histoire. Tu es déjà en campagne inchallah nous allons vous montrez que le dernier mot revient à la population. Un président qui sait même pas communiquer et qui fait que de je m'en foutisme. Un mandat c'est ce que vous méritez pas plus.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (13:27 PM)
    le seul commentaire que mérite cette farce qui a assez duré sera fait en 2017 et 2019 pour tous ces politichiens PDS et ex-PDS PS ET EX-PS
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (14:00 PM)
      effectivement nous avons besoin de nouveaux leaders qui ont une autre vision de la politique. des gens capables de définir une nouvelle approche de la poliitique vis-à-vis de la population. ni le ps, ni le pds, ni l'apr et même au niveau du parlement nous réclamons de nouveaux députés.il faut éradiquer la maniere de gouverner au sénégal car elle est pure que le < sida>. macky doit partir pour le bien des sénégalais il fait la politique du tâtonnement pas plus.
    Auteur

    Diackou

    En Juillet, 2016 (13:59 PM)
    En conférence de presse à Toronto, le juriste Richard McLaren a déclaré que la Russie a mis en place un «système de dopage d'Etat» et que le laboratoire de Sotchi a utilisé un «système d'escamotage des échantillons positifs» pendant les Jeux Olympiques d'hiver il y a deux ans et demi. Le ministère des sports russe a «contrôlé, dirigé et supervisé les manipulations, avec l'aide active des services secrets russes», a poursuivi McLaren. Il a également précisé que les conclusions du rapport ont été prouvées «au-delà de tout doute raisonnable» et que les preuves sont «vérifiables».
    Auteur

    Tata

    En Juillet, 2016 (13:59 PM)
    Une première dans l'histoire du sénégal, nous banlieusard sommes content et souhaitons la bienvenue a SEM Macky Sall
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (14:08 PM)
      parce que tu viens d'avoir 25 ans il faut remonter dans l'histoire de ce pays et connaitre l'histoire politique de ton pays avant de parler. senghor qui etait catholique senghor célébré la prière de la tabaski dans sa voiture devant la grande mosquée de dakar. au contraire macky a divisé les familles religieuses de ce pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (14:19 PM)
      ton protege va être le premier président de la république qui aura un mandat dans l'histoire de ce pays depuis l'indépendance à nos jours. vive la démocratie sénégalaise.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (14:04 PM)
    Tu n'as rien compris
    Auteur

    Gp Ndiareme Limamoulaye

    En Juillet, 2016 (15:40 PM)
    Laisser ce clown de Président dépenser l'argent des sénégalais pour sillonner le pays.

    Allez y dans la banlieue tous les politiciens vautours sont en train de faire des porte à porte pour mobiliser les pauvres femmes et enfants moyennant 2000f.Tout cela pour tromper le prince.Macky n'a qu'à rouvrir les yeux pour rectifier le tir.2017 tout sera clair dans les urnes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (17:33 PM)
      le prince macky ne peut pas être trompé: c'est lui le bailleur de fonds de ces milliers de .... 2 000 francs destinés à sortir les pauvres de leurs trous le temps d'un meeting ! pouahhhhh !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email