Lundi 18 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Des responsables sans base politique : Le Pds, un géant aux pieds d’argile

Single Post
Des responsables sans base politique : Le Pds, un géant aux pieds d’argile

Après le départ de pas mal de ténors, le parti de Me Abdoulaye Wade se retrouve avec peu de leaders disposant d’une assise politique réelle. Pour l’essentiel, il n’y a que des figures symboliques et légitimes sans doute, mais dépourvu de tout poids électoral. Ils sont en quelque sorte les vestiges du parti.

Des responsables du Pds, et pas des moindres, ont quitté le navire bleue, depuis la perte du pouvoir en 2012. Dans l’édition d’hier, EnQuête a fait le point sur ces nombreux départs. De quoi se demander aujourd’hui quels sont ceux qui restent et leur poids électoral ainsi que leur légitimité politique et capacité managériale. Sur le plan de la représentativité, il y a beaucoup de ténors qui sont partis. Il s’agit entre autres du mammouth de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, Pape Diop, un leader confirmé à Dakar, Souleymane Ndéné Ndiaye bien assis dans son Guinguinéo natal, mais qui peine à conquérir Kaolack la grande ville, Modou Diagne Fada qui a davantage confirmé sa position à Darou Mousty lors du référendum du 20 mars.

Cependant, en dépit de ces départs de taille, le Pds garde toujours des leaders au poids électoral certain. Parmi eux le coordonnateur du parti, Oumar Sarr. Le maire de Dagana a un fief qui lui est resté fidèle depuis 1996. Son apport dans les urnes reste incontestable, même si les deux derniers scrutins (locales et référendum) ont montré qu’il n’est plus le maître absolu pour avoir perdu le département tout en conservant la commune. Aïda Mbodj est une autre responsable du parti à la représentativité évidente. Elle a une assise à la fois communale et départementale. Son poids électoral semble même inquiéter le parti au pouvoir qui, par le biais du ministre de la Gouvernance locale, Abdoulaye Diouf Sarr, l’a déchue de son poste de présidente du Conseil départemental de Bambey. A côté d’elle, Habib Sy ancien maire de Linguère. Lui aussi a perdu du terrain, suite à sa défaite lors des Locales de 2014, face à Aly Ngouille Ndiaye de l’Apr.

Outre ces responsables réellement populaires dans leur bastion, il existe d’autres leaders moins cotés à la bourse politique, mais qui disposent d’une base affective. C’est le cas de Babacar Gaye, le porte-parole. Même si son poids électoral reste à démontrer (son rival Abdoulaye Willane est à son deuxième mandat successif à la mairie), il n’en demeure pas moins qu’il a une base politique à Kaffrine. Woré Sarr, l’ancienne mairesse de Gounass a aussi une base. Il est vrai cependant qu’elle n’est pas parmi les leaders de premier plan au sein de la formation politique de Wade.

A côté de ceux-là, il y a d’autres leaders qui peuvent invoquer une légitimité de par leur ancienneté dans le parti. Cependant, sur le plan des capacités de mobilisation militante, ils ne sont pas plus lourds qu’une plume. Me Madické Niang est par exemple un homme de confiance de Wade. Il est un fidèle parmi les plus fidèles. Cependant, on ne lui connaît pas de poids électoral. D’ailleurs, il n’a jamais dirigé une collectivité locale. Mais contrairement à d’autres leaders sans base, lui a ses entrées à Touba. Sa proximité avec la famille de Serigne Touba constitue un atout majeur pour le Pds.

Les vestiges du parti

Certains caciques par contre ne disposent pas de cette influence, alors qu’ils n’ont aucune assise populaire. Cheikh Tidiane Sy en fait partie. En réalité, il n’a jamais été un politique au sens militant du terme. Il y a d’autres leaders qui, électoralement, n’existent pas. Ils ne peuvent mobiliser que leur propre personne. Et pour cette raison sans doute, ils se font un peu les chairs à canon du parti, toujours prêts à aller au charbon. On peut citer Farba Senghor, Me El Hadji Amadou Sall et Ablaye Faye entre autres. Ce sont sans doute eux qui étaient les cibles de Modou Diagne Fada quand il réclamait la réorganisation du parti sur la base de la représentativité. Fada affirmait qu’il y a des responsables non représentatifs à côté d’une jeunesse montante qui pèse lourd sur le plan politique. D’autres leaders sont aujourd’hui un peu difficile à classer, soit parce qu’ils ont disparu de la scène politique, soit parce qu’ils ont des positions ambigües. En guise d’exemple, il est aujourd’hui difficile de dire si Mamadou Lamine Keïta demeure toujours un responsable de premier rang du Parti démocratique sénégalais.  Il en est de même d’Awa Diop, l’ancienne patronne des femmes libérales.

Ainsi,  tout compte fait, il n’est pas exagéré de dire que le Pape du Sopi a fait le vide autour de lui. En effet, sur plus d’une dizaine de responsables de premier plan disposant d’une base politique solide en 2012, il ne lui en reste désormais que trois environ. Pour le reste, il s’agit de leaders qui peuvent être dévoués à la cause de la seule constance du parti, mais ils ne remplissent pas les urnes. De quoi se demander si le Pds n’est pas devenu l’ombre de lui-même.  Réponse aux prochaines législatives de 2017.


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Quintessence

    En Mai, 2016 (05:38 AM)
    Ce dont le Senegal a besoin , pour se developper , c ' est beaucoup plus

    que des individus depourvus de valeurs morales depravees , tres souvent

    motives par des perspectives d 'enrichissement , faciles, rapides et illicites ,

    que seule la politique de ...nafekhes...menteurs...calomniateurs ...fourbes

    et magouilleurs sans vergogne , ni dignite , semble etre proposee !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Ce qui a de beau , pur ,meilleur et raffine chez un individu , pour positivement

    changer la societe dans kaquelle il se trouve , n 'est en aucune facon presente

    dans cette racaille de politicards senegalais , militants du PS ...APR..., etc ,

    vu l ' absence de realisations concretes , progressistes, durables , effectives ,

    et tres necessaires a l ' ensemble des senegalais ; en matiere d 'infrastructures,

    d ' hopitaux , d 'usines de transformations ou de montages , pouvant generer

    des millions d 'emplois pour ces jeunes desesperes et certes frustres chomeurs !

    A mon humble avis , depuis l 'independance a nos jours , seul le PDS de Wade ,

    a pu afficher cette quintessence , par des projets bien cogites , vislbles , utiles,

    concrets , et utilises par tous , opposants comme partisans !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Si ce parti , comme le pretend ce journaliste dans son analyse , est sur une base

    reposant sur de l 'argile..., les autres partis de ce foutu pays n 'ont de base,

    que de la bouse de vache...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ..., des feuilles de pailles baignant dans des eaux

    putrides , nauseabondes et bien fetides , car visiblement unutile , sterile , fade

    ou la transhumance,les discours vides et menteurs ,sans mentionner les mesquineries

    affichees , sont leur seul lot a offrir , quotidiennement , aux pauvres et bien affames

    de ce pays , qui stagne , car en l 'absence de realisations palpables , on ne sert

    que des discours vides d ' idees novatrices , sans visions reelles pour un futur

    radieux , ou tout au moins en marche vers le progres ,et un developpement durable !

    WASSALAM..a vous tous au pays et dans la diaspora,.. et bonne journee de ..Jummah !

    Humblement ...de la part de Sangomarien.., qui reve de voir des technocrates a la tete

    de ce beau pays , qui merite plus que ces cancres , menteurs et rapaces politicards !

     :fbhear:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Vrai Sénégalais

      En Mai, 2016 (08:01 AM)
      notre sénégal reste ce peuple noble et croyant et nous ne changerons pas contre toi
    • Auteur

      Londy

      En Mai, 2016 (08:13 AM)
      chers compatriotes, une association, organisation, etc, est régie par un règlement intérieur dans le lequel est dit comment doit être structurée organisation les instances qui la composent. toutefois, dans la mesure où tout ça n'est pas respecter c'est des problèmes en a pas finir comme c'est le cas actuel au pds. le renouvellement de ses instances permet de savoir qui est qui et qui doit parler au nom de qui. en l'absence de tout cela, c'est la défécation du partie. pour le pds n'a pas renouveler ses instances alors celles-ci sont la vie du pds. c'est vraiment dommage que wade durant tout ce temps croyait avoir maîtrisé ses troupes pour faire trainer le renouvellement des instances du pds. et voilà les conséquences, la saignée continue et continuera toujours
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (07:20 AM)
    wade pour toujours

    jamais personne d auttre
    Auteur

    Yaya Diao

    En Mai, 2016 (07:28 AM)
    c bien la dislocation du parti

    Auteur

    Mansawali Walimansa Mansa 2016

    En Mai, 2016 (07:56 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  



    LE PDS EST RESTE UN PARTI POLITIQUE QUI EST TOUJOURS PLUS QUE JAMAIS

    VIVANT DANS LES DOMMAGES DE SA PROPRE DORMANCE OPPOSITIONNELLE

    TOUT COMME A LUI SEUL MAÎTRE ABDOULAYE WADE SON PÈRE FONDATEUR EST

    CE PAPE DU SOPI EN ÉLÉPHANT POLITIQUE QUI ICI TROMPERA NORMALEMENT !



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    • Auteur

      Karim Meissa Wade 2019

      En Mai, 2016 (07:58 AM)
      gardons le cap pour le capitaine courage
      gardons le cap pour le capitaine courage
      gardons le cap pour le capitaine courage
      gardons le cap pour le capitaine courage
      gardons le cap pour le capitaine courage
      gardons le cap pour le capitaine courage
    Auteur

    Sam

    En Mai, 2016 (07:57 AM)
    Kan Diouf Prenait le Pouvoir en 1981 il n'avait pas besoin de base politique (Parachutage)+consentement du peuple



    Kan Wade prenait le Pouvoir aucun de ses responsables n'avait de base politique



    Kan Maky prenait le pouvoir aucun de ses responsables n'avait de base politique



    Kan un autre prendra le pouvoir d'ici peu il n'aura pas besoin de base politique



    C'EST LE PEUPLE QUI ÉLIT SON DIRIGEANT ET C'EST LUI SEUL QUI DÉCIDE

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (08:04 AM)
    pabi da beugue dakh niepe pour karim dirige le parti

    • Auteur

      Joobajubba

      En Mai, 2016 (09:38 AM)
      c'est karim qui a emmené ce parti dans la galère. comment les militants historiques ont - ils pu accepter que wade leur impose son fils qui n'avait aucune expérience politique, qui ne connaissait rien du sénégal... et les militants comme des moutons ont courbé l'échine...
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:12 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:41 AM)
    Mais vous mentez. Me Sall est un des plus gros pourvoyeurs de voix du Pds. Il a tiaroye mais surtout le département de pikine. Aux locales, le Pds seul à perdu face à BBY de 63 voix. Au Référendum passé il a perdu de 71 voix. Vous racontez quoi enquête journal de l'ethniciste mamoudou wane. Et pourquoi vous ne citez pas les jeunes leaders maires comme bara Gaye, ablaye diop, Cheikh Dieng ....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email