Vendredi 22 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Envoi de troupes au Mali: Le Pds dénonce "sa mise à l’écart" et minimise les efforts de Macky Sall

Single Post
Envoi de troupes au Mali: Le Pds dénonce "sa mise à l’écart" et minimise les efforts de Macky Sall

Même s’il a décidé d’envoyer 500 hommes au Mali pour combattre les Islamistes, le président de la République ne semble pas convaincre le Parti démocratique sénégalais (Pds).  Oumar Sarr et ses frères minimise visiblement les efforts du chef de l’Etat dans la résolution de la crise qui secoue le nord du Mali. « Le niveau exceptionnel des relations entre le Mali et le Sénégal, la fraternelle amitié entre les deux peuples au destin commun aurait, cependant, pu inciter notre pays à avoir un autre rôle, à côté de l’Afrique, dans la tragédie actuelle du peuple malien », ont dit les  libéraux dans un communiqué publié par le comité directeur. 

  
Le texte des libéraux qui ne mentionne nulle part la décision du président Sall d’envoyer des troupes à l’instar de ma majorité des pays d’Afrique de l’Ouest estime que « la république sœur du Mali, avec laquelle le Sénégal est lié par une histoire commune et dans laquelle vit le même peuple, est dans tous ses droits pour en appeler à la solidarité internationale, aux organisations régionales et sous régionales ainsi qu’aux pays amis pour recouvrer sa souveraineté sur la totalité de son territoire ». 
  
Les libéraux qui déplore un déficit de consultation et de dialogue entre le pouvoir et les forces politiques, les partenaires sociaux et les chefs religieux, le Pds est d’avis que le Sénégal qui assure la présidence de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) a une responsabilité que lui confèrent l’histoire et sa proximité avec le Mali. « La solidarité, l’engagement spontané et sans équivoque de tout notre peuple informé au préalable des décisions prises doivent fonder toutes nos actions au lieu des tergiversations sur l’engagement de nos militaires, de ce tâtonnement et du manque de transparence qui expriment  notre mise à l’écart dans la gestion de la sécurité de cette partie de notre continent », dénonce  le Pds. Et les libéraux d’ajouter : « pourtant, depuis douze ans notre pays s’est toujours illustré et s’est impliqué avec succès dans la résolution des différents conflits sur presque toutes les parties du continent africain. A nos portes le savoir faire accumulé de notre diplomatie aurait certainement permis d'engager davantage l’Afrique ». 
   


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Seydou Gueuye

    En Janvier, 2013 (12:29 PM)
    cest vrai
    • Auteur

      Urgent

      En Janvier, 2013 (13:28 PM)
      bonjour je suis à la recherche d'une école privée/lycée privé pour la classe de terminal dans dakar, dans les zones suivants: les sicap liberté, amtiés, baobab, dieuppeul, zon a-b.....
      c'est trés urgent, merci
    • Auteur

      Zeus

      En Janvier, 2013 (17:06 PM)
      ces voleurs du pds ont encore rate une bonne occasion de se taire. exprimez vous sur nos milliards que vous avez pille. pourquoi diable etes vous encore libres. vous devriez croupir en prison
  2. Auteur

    New

    En Janvier, 2013 (12:31 PM)
    Il n’y a qu’au Sénégal où les escrocs sont bavards. C’est une société d’escrocs. Idéologiquement les Sénégalais ne sont pas encore préparés à construire leur pays. S’ils étaient préparés, ils ne laisseraient pas ces gens-là rouler avec leurs 8X8, construire leurs immeubles, les narguer tous les jours avec une forte complicité des forces féodales, maraboutiques qui les protègent
    Auteur

    Ptjmkdr

    En Janvier, 2013 (12:33 PM)
    TANT qu'ils seront pas à kédougou en train de casser des cailloux, ils comprendront pas qu'ils sont plus au pouvoir. Quoque ils doivent déjà en sentir les premiers effets puisque leur magot commence à fondre. Plus de "fonds secrets", plus de dotations exceptionnelles du parrain Wade etc...
    Auteur

    Citoyen Anomyme !!!

    En Janvier, 2013 (12:34 PM)
    Le pds n'a rien à dire sur cette guerre au mali car leur President Maitre ABdoulaye wade était à bengazi sous la demande de sarkosy .Et tout le monde sait que mOnsieur sarko est parti en libye juste pour eliminer khadafi .ce dernier ayant financé sa campagne ( preuve : marchand d'armes ziad takkedine franco-libanais ).Maitre wade est donc responsable d'une part de ce debordement .



    alors jeune du pds arretez de jouer votre chef vous a foutu dans le bordel mais tous les senegalais j'ai honte moi ici en occident je vous jure vraiment honte .alors ne parlez pas fermez la a jamais j'en peux plus de cette honte !!!



    bonne journée
    • Auteur

      Gege

      En Janvier, 2013 (14:29 PM)
      tu fait tellement de raccourci dont tu ne connais rien que t ' es un con sans cervelle
    Auteur

    Eveil

    En Janvier, 2013 (12:41 PM)
    En relation internationale, l'ennemi de mon ami n'est pas forcément mon ennemi mais l'ennemi de mon ennemi est à coup sur mon ami.

    Si l'on examine en toute neutralité l'action militaire de la France au Mali, on est tenté de dire qu'elle est illégale aux yeux du droit international et ce pour les raisons suivantes :

    - Le Mali n'est pas attaqué par un pays étranger : bien qu'une part importante des djihadistes viennent de pays étrangers, la grande majorité sont des maliens du Nord, les touareg. De jeunes touaregs désœuvrés enrobés de gré ou de force dans la mouvance islamiste. Rappelons qu'Ansar Dine était allié au MNLA.

    - La paix et la sécurité internationale n'est pas menacée de manière claire et évidente, du moins avant l'intervention française. Rappelons que les djihadistes avaient clairement fait savoir qu'ils voulaient installer la Charia, hors la Charia est reconnue par le Droit international et n'a jamais été qualifiée de justice contraire au droit international et droit de l'homme. Ces djihadistes veulent appliquer la charia dans sa forme la plus authentique, sa forme originelle comme à l'époque du prophète.

    - Les violations des droits de l'homme n'étaient pas si flagrantes au point d'être qualifiées de crimes de guerre et de génocides. Les Djihadistes appliquaient une forme de justice qui n'a jamais été jugé comme attentatoire des droits humains. Par conséquent leur action est, à certains égards, légitime.

    - les forces françaises n'ont pas comme mission principales de libérer les otages français détenus par AQMI, ils mènent une guerre préventive, hors la guerre préventive est condamnable et est difficile à justifier.

    - Il n'existe pas de plainte formelle déposée auprès du TPI et aucune condamnation de la CPI

    - Il n'existe pas d'accord de défense militaire entre le Mali et la France comme ça été le cas en Côte d'Ivoire. La France fonde son intervention sur une lettre d'invitation du Président Malien, un président par intérim dont la légitimité est pour le moins limitée.

    Donc sur quoi est fondée la légitimité de l'intervention de la France au Mali. Celle-ci s'apparente plus à une ingérence dans une affaire intérieure. Une puissance coloniale soucieuse de la situation d'un pays colonisé. Le MNLA menaçait davantage l'intégrité territoriale du Mali que ne le fait Ansardine et Aqmi.

    D'autre part, à regarder de très près, les djihadistes de Tombouctou et Gao ressemblent plus aux rebelles syriens dont une large partie ( la plus active ) se réclame de djihadistes et crient haut et fort leur volonté de faire de la Syrie un Etat Islamique où la charia sera appliquée. Ces rebelles, et ce n'est un secret pour personnes, font partie de la mouvance Alqaida. Et pourtant, leur exactions sont passées sous silence par les médias occidentaux, on refuse de les qualifier de terroristes, on trouve que leur combat contre le régime Assad est noble et surtout on les prie de ne pas trop afficher leur volonté d'installer la charia.

    Donc, si la France est si hostile aux Terroriste pourquoi n'intervient t elle pas en Syrie contre les islamistes ? Entre Assad et les rebelles qui représente potentiellement une menace pour la France?

    Pourquoi, refuse t elle de parler de terroriste quand il s'agit de la Syrie ?

    Posez- vous ces questions et vous comprendrez les vraies intentions de la France au Mali. Vous comprendrez pourquoi les Etats européens trainent encore les pas à s'embourber dans cette guerre. Dans l'absolu la France n'est pas contre les djihadistes, tant que leurs balles sont orientées vers le camp ennemi.

    Une fois de plus, en relation internationale les règles mathématiques les plus banales sont souvent les plus efficaces:

    Les ennemis de mon ami "malien" ne sont pas forcément mes ennemis quand ils combattent mon énemi Syrien

    Les ennemis de mon ennemi "Assad" sont forcément mais amis.

    • Auteur

      La Suite

      En Janvier, 2013 (12:52 PM)
      - les forces françaises n'ont pas comme mission principales de libérer les otages français détenus par aqmi, ils mènent une guerre préventive, hors la guerre préventive est condamnable et est difficile à justifier.
      - il n'existe pas de plainte formelle déposée auprès du tpi et aucune condamnation de la cpi
      - il n'existe pas d'accord de défense militaire entre le mali et la france comme ça été le cas en côte d'ivoire. la france fonde son intervention sur une lettre d'invitation du président malien, un président par intérim dont la légitimité est pour le moins limitée.
      donc sur quoi est fondée la légitimité de l'intervention de la france au mali. celle-ci s'apparente plus à une ingérence dans une affaire intérieure. une puissance coloniale soucieuse de la situation d'un pays colonisé. le mnla menaçait davantage l'intégrité territoriale du mali que ne le fait ansardine et aqmi.
      d'autre part, à regarder de très près, les djihadistes de tombouctou et gao ressemblent plus aux rebelles syriens dont une large partie ( la plus active ) se réclame de djihadistes et crient haut et fort leur volonté de faire de la syrie un etat islamique où la charia sera appliquée. ces rebelles, et ce n'est un secret pour personnes, font partie de la mouvance alqaida. et pourtant, leur exactions sont passées sous silence par les médias occidentaux, on refuse de les qualifier de terroristes, on trouve que leur combat contre le régime assad est noble et surtout on les prie de ne pas trop afficher leur volonté d'installer la charia.
      donc, si la france est si hostile aux terroriste pourquoi n'intervient t elle pas en syrie contre les islamistes ? entre assad et les rebelles qui représente potentiellement une menace pour la france?
      pourquoi, refuse t elle de parler de terroriste quand il s'agit de la syrie ?
      posez- vous ces questions et vous comprendrez les vraies intentions de la france au mali. vous comprendrez pourquoi les etats européens trainent encore les pas à s'embourber dans cette guerre. dans l'absolu la france n'est pas contre les djihadistes, tant que leurs balles sont orientées vers le camp ennemi.
      une fois de plus, en relation internationale les règles mathématiques les plus banales sont souvent les plus efficaces:
      les ennemis de mon ami "malien" ne sont pas forcément mes ennemis quand ils combattent mon énemi syrien
      les ennemis de mon ennemi "assad" sont forcément mais amis.
    • Auteur

      Servale

      En Janvier, 2013 (15:03 PM)
      à éveil ! débat à l assemblée nationale française sur la liquidation des démons ensardine & co ! j en ai la chaire de poule !depuis 3 jours ,le débat continu ! bonheur immence et émotion de voire cette préoccupation du peuple français pour le ma
    Auteur

    Ok !!

    En Janvier, 2013 (12:51 PM)
    Excuse moi @EVEIL ils seront ces gens qui nous sauverons de la faim , de se charger de metttre en place des structures de developpement durable et sans oublier eduquer nos futurs jeunes techniciens et ingenieurs .n'oublie pas que c'est le desert et il y fait chaud comment trouver des moyens pour assurer la survie de ces populations au moment ou la technologie developpe des moyens afin de survivre dans ces zones .Je ne pense pas que ces djihadistes puissent le faire .Les touareg n'ont qu'à se separer des terroristes et faire de la politique au seine de l'etat du mali et promouvoir un developpement dans cette zone .il ya un castastrophe ecologique aujourdhui que ces djihadistes ne savent meme pas que ça existe c'est pitoyable .La premiere sourate commence par la phrase je pense qu'il devrait aller apprendre .
    Auteur

    Eveil 2

    En Janvier, 2013 (12:53 PM)


    - les forces françaises n'ont pas comme mission principales de libérer les otages français détenus par AQMI, ils mènent une guerre préventive, hors la guerre préventive est condamnable et est difficile à justifier.

    - Il n'existe pas de plainte formelle déposée auprès du TPI et aucune condamnation de la CPI

    - Il n'existe pas d'accord de défense militaire entre le Mali et la France comme ça été le cas en Côte d'Ivoire. La France fonde son intervention sur une lettre d'invitation du Président Malien, un président par intérim dont la légitimité est pour le moins limitée.

    Donc sur quoi est fondée la légitimité de l'intervention de la France au Mali. Celle-ci s'apparente plus à une ingérence dans une affaire intérieure. Une puissance coloniale soucieuse de la situation d'un pays colonisé. Le MNLA menaçait davantage l'intégrité territoriale du Mali que ne le fait Ansardine et Aqmi.

    D'autre part, à regarder de très près, les djihadistes de Tombouctou et Gao ressemblent plus aux rebelles syriens dont une large partie ( la plus active ) se réclame de djihadistes et crient haut et fort leur volonté de faire de la Syrie un Etat Islamique où la charia sera appliquée. Ces rebelles, et ce n'est un secret pour personnes, font partie de la mouvance Alqaida. Et pourtant, leur exactions sont passées sous silence par les médias occidentaux, on refuse de les qualifier de terroristes, on trouve que leur combat contre le régime Assad est noble et surtout on les prie de ne pas trop afficher leur volonté d'installer la charia.

    Donc, si la France est si hostile aux Terroriste pourquoi n'intervient t elle pas en Syrie contre les islamistes ? Entre Assad et les rebelles qui représente potentiellement une menace pour la France?

    Pourquoi, refuse t elle de parler de terroriste quand il s'agit de la Syrie ?

    Posez- vous ces questions et vous comprendrez les vraies intentions de la France au Mali. Vous comprendrez pourquoi les Etats européens trainent encore les pas à s'embourber dans cette guerre. Dans l'absolu la France n'est pas contre les djihadistes, tant que leurs balles sont orientées vers le camp ennemi.

    Une fois de plus, en relation internationale les règles mathématiques les plus banales sont souvent les plus efficaces:

    Les ennemis de mon ami "malien" ne sont pas forcément mes ennemis quand ils combattent mon énemi Syrien

    Les ennemis de mon ennemi "Assad" sont forcément mais amis.

    Auteur

    Maa

    En Janvier, 2013 (12:59 PM)
    Kou sa tate di lake wala sa guemegne di nathie do wakh diam
    Auteur

    Blabla

    En Janvier, 2013 (13:17 PM)
    Continuez le blabla, l'impunité,la bamboula et AZERTY ....D'autres se chargent de votre sommeil de niak diom "Des combats «au corps à corps» opposent mercredi des soldats français des forces spéciales et des combattants islamistes à Diabali, à 400 km au nord de Bamako. L'armee malienne est également sur les lieux», explique une source de sécurité malienne"
    Auteur

    NdigËl

    En Janvier, 2013 (15:38 PM)
    Le communiqué du pds(parti déstructuré des séniles) ne nous intéresse pas, nous, les 65% des sénégalais qui avons élu Macky. La majorité des sénégalais approuve. la minorité pds aboie. C'est ça la règle en politique au Sénégal. Alors qu'ils avaient une belle occasion, de tenter de redorer leur blason. Mais les idiots ne peuvent jamais saisir une occasion qui leur est offerte par le hasard.
    • Auteur

      Ngor Sankal

      En Janvier, 2013 (16:45 PM)
      pds: partie destructure des séniles belle définition rééé ba tass ndigel tothie nga fi
    Auteur

    Le Hibou

    En Janvier, 2013 (15:44 PM)
    mais le pds ignore ou fait semblant que c est parti oublie qu il n a plus a grand chose a nous dire le parti qui a pille le pays de grâce cachez vous le ridicule ne tue pas dans mon pays
    Auteur

    Ree Ba Tass

    En Janvier, 2013 (17:05 PM)
    Le PDS n'a dit rien d'autre qu'il fallait bien aller en guerre, mais qu'il fallait que le Sénégal soit tête de file d'une large coalition d'armées Africaines. Ils ont raison, car, au lieu de cela, notre diplomatie estrestée amorphe au point que la France s'est arrogée la palme de la réactivité. Nos soldats seront en second plan, et malgré notre proximité avec le Mali, il a fallu que nos ancêtres les gaulois sourient pour que nous puissons lever le petit doigt. Quoi qu'on dise, notre diplomatie est suiveuse, rien à voir avec les initiatives des anciens, niasse, Gadio, Oumar Sy, etc...

    Je n'ai lu que des aigris dans les commentaires précédents.
    Auteur

    Deggu

    En Janvier, 2013 (17:37 PM)
    je pense k ces gens du PDS n'ont pas encore compris k'il ne font plus parti de ce pays nous n'avons pas besoin de leur conseil car leur conseil nous ménera tout droit vers l'échec comme on est en démocratie on vous laisse parler, saurait été dans un autre pays vous serez tous en prisons à l'heure ou je vous parle...SALOPARD
    • Auteur

      Waz

      En Janvier, 2013 (21:47 PM)
      maints pourtant ils ont assure leur regime avec une diplomatie independante k les afrikains prennent leur propre
      decisions

      dafa diot

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email