Lundi 18 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

KAOLACK- Idrissa Tall, coordonnateur du plan Jaxaay : «Ce serait hasardeux de structurer l’Apr maintenant»

Single Post
KAOLACK- Idrissa Tall, coordonnateur du plan Jaxaay : «Ce serait hasardeux de structurer l’Apr maintenant»

L’entente entre les grands responsables de Kaolack n’a vécu que le temps d’une rose. De petits couacs émergent encore. Les querelles datent de longtemps et se poursuivront au-delà de référendum. Pour autant, il n’y a pas de péril en la demeure, selon Idrissa Tall, coordonnateur du projet de construction de logements sociaux et de lutte contre les inondations et les bidonvilles, connu sous le nom de « Plan Jaxxay ». 

Le responsable politique de l’Apr et président du comité électoral des quartiers de Kaznak et Casaville explique ce phénomène par le défaut de structuration du parti. Toutefois, il conçoit que sa structuration avant la prochaine présidentielle pourrait être fatale à la formation politique du Président Macky Sall. « Le moment venu, le Président tranchera la question. S’il est réélu, le parti sera structuré. Chaque responsable s’essaie à ratisser très large et c’est de bonne guerre. Il est maintenant hasardeux de structurer le parti. On risque de créer des frustrations ». 

Idrissa Tall qui prône la victoire du Oui, invite les responsables à se concentrer sur le référendum. Il effectuait des visites de proximité pour expliquer le contenu du projet. Il a aussi rencontré plusieurs groupements de femmes dans la commune de Kaolack.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (13:55 PM)
    Bonne continuation Mr Tall!

  2. Auteur

    Thiaroye

    En Mars, 2016 (14:44 PM)


    La coalition des JAMBAARS du OUI de Thiaroye gare

    Thiaroye gare se rend à l’évidence du « OUI »

    En effet le comité mise en place à travers une très large coalition locale dont le Maire ne laissera aucune parcelle de communication pour la sensibilisation des populations.

    «Notre peuple mûr et avisé, en allant voter massivement pour le « Oui » ce 20 mars, se démarquera de cette opposition aveugle qui invite à boycotter ou voter « non » en refusant les avancées démocratiques qui s’offrent à nous. Leur Combat n’est ni juridique ni citoyen. Il n’est que politique. Ainsi, Thiaroye invite à voter massivement OUI. Car le contraire renvoie à attitude de contestation qui est la quintessence de notre chère opposition. En effet, L’enjeu du référendum est de doter notre armature institutionnelle, qui déjà fonctionne bien, d’outils supplémentaires pour son perfectionnement. C’est en évoluant de la sorte que de grandes nations sont devenues des démocraties.

    Le projet de révision favorise l’implication plus active de la société civile dans les élections générales ce qui permettra de réduire l’intensité du face à face permanent entre la majorité politique et l’opposition politique et ce sera aussi un rempart contre les politiciens professionnels et la professionnalisation de la politique. Les choix politiques ne devraient plus être laissés dans les mains des hommes politiques seulement. La citoyenneté ne doit pas être passive. Elle doit être une citoyenneté agissante. La gouvernance des collectivités locales a besoin de l’expertise de certaines personnalités de la société civile.

    Cependant, on peut constater qu’une bonne partie membres des Assises nationales, surtout les partis politiques qui les avaient lancées, a choisi le « OUI ». Ce groupe qui hésite encore doit pouvoir se rendre aux arguments du OUI, car nous voyons que ce qui est proposé constitue un pas de géant dans la consolidation de notre démocratie et une étape importante dans la concrétisation de la plupart des propositions de la CNRI. Le Non est absurde. En droit on dit qu’on ne peut pas se prévaloir de ses propres turpitudes. C’est ce que l’opposition est en train de faire en s’opposant aux réformes qu’elle a toujours réclamées. Ainsi sur le rendez-vous du 20 mars, elle s’oppose non pas pour des raisons objectives mais plutôt pour des raisons crypto-personnelles voire l’ambition irréversible de la chaise présidentielle.

    Cette réforme constitue un levier de développement des libertés, surtout des libertés locales, de la citoyenneté et de la promotion économique et sociale.

    La victoire nationale du « OUI » est nécessaire pour accélérer le processus de développent de Thiaroye, de la banlieue, et encore mieux du Sénégal.,,,

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email