Mercredi 29 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les ‘’Wax waxeet’’ qui ont marqué l’histoire du Sénégal

Single Post
Les ‘’Wax waxeet’’ qui ont marqué l’histoire du Sénégal

Les hommes politiques sénégalais semblent avoir des difficultés à respecter leur parole. Très prompts à prendre des engagements, ils ont cependant beaucoup moins d’empressement à les respecter. De Abdoulaye Wade, à Idrissa Seck en passant par Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et cie, les politiciens du Sénégal se révèlent de véritables adeptes du revirement ou du reniement. Et pourtant, c’est une pratique bannie aussi bien par la religion (musulmane et chrétienne) que par la morale. Le plus récent « wax waxeet » est aujourd’hui vieux de quelques jours.

En revenant sur sa promesse, de réduire son mandat de 7 ans à 5 ans, Macky Sall, s’illustre une seconde fois. Il s’était engagé à former un gouvernement de 25 membres et avait banni la transhumance. Mais aujourd’hui, la réalité est tout autre, renseigne L’Observateur dans sa livraison de ce vendredi 19 février 2016.

Son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, l’auteur de la célèbre phrase « maa Waxone waxeet »’ s’était, lui, illustré avec, entre autres, sa promesse de ne pas présenter sa candidature pour un troisième mandat, à la présidentielle de 2012.

Niasse ravale son vomi


Le patron des progressistes, Moustapha Niasse, n’est pas en reste. Il avait juré, en 2007, que c’était la dernière fois qu’il allait participer à une présidentielle en tant que candidat. “S’il plaît à Dieu, c’est ma dernière participation à un scrutin présidentiel. Ce jour doit être historique dans notre pays”, disait-il, après avoir voté dans son village à Keur Madiabel, localité située dans la région de Kaolack. Moustapha Niasse, leader de l’Alliance des Forces de progrès (AFP) s’est pourtant présenté en 2012, pour la troisième fois consécutive. “Ce sont les Sénégalais qui m’ont demandé de me présenter”, se dédouanait-il.

M. Niasse avait également soutenu qu’il ne voulait ni du poste de Premier ministre ni de celui de président de l’Assemblée nationale. C’était avant le scrutin présidentiel de 2012, devant le Comité de facilitation de “Benno bokk Yakaar »’, alors qu’il fallait choisir un candidat entre lui et Ousmane Tanor Dieng (PS). C’est pourtant lui, Moustapha Niasse, l’Homme de Keur Madiabel, qui est l’actuel président de l’Assemblée nationale. Un autre ‘’wax waxeet’’.

Tanor refuse de quitter son moelleux fauteuil de Sg


Le patron des socialistes n’a pas été en reste dans ce lot de politiques ayant manqué à leur parole. Ousmane Tanor Dieng avait, en effet, dit en juillet 2012 qu’il en était à sa dernière candidature avec le PS (Parti socialiste). ‘Quoi qu’il arrive, le 26 février, ce sera ma dernière candidature. Que je perde ou que je sois élu, je laisserai la place (à la tête du PS)’, affirmait-il. Il citait même certains membres du parti capables de le remplacer, parmi lesquels Aïssata Tall Sall et Khalifa Sall. Et pourtant, Otd n’a pas hésité à participer aux élections pour le poste de secrétaire général du PS, avec comme challenger Aïssata Tall Sall. À l’issue d’une Primaire contestée, il rempile et conserve son fauteuil de patron du PS.

Idy et son ‘abomination politique et morale »’ au Pds


Idrissa Seck s’est lui aussi distingué, pour avoir foulé au pied ses convictions, d’hier. Il avait voué aux gémonies son ‘père »’ Abdoulaye Wade après avoir été chassé de son poste de Premier ministre ainsi que du Pds, avant d’être envoyé en prison, dans le cadre des chantiers de Thiès. L’ancien maire de la Cité du Rail avait complètement coupé les ponts avec le président Wade, allant même jusqu’à dire que rejoindre Wade serait ‘une abomination politique et morale’. Mais à quelques encablures de la présidentielle de 2007, Idy est revenu sur sa parole. Après avoir été reçu par le président Wade, celui-ci annonce le retour Idrissa Seck au Pds. Ce qui avait surpris plus d’un vu les relations plus que heurtées entre le ‘père »’ et son ‘fils »’.  


Article_similaires

36 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:41 AM)
    ... IDY...... HI HI HI HA HA HA HO HO HO .....
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (13:48 PM)
      le wakh wakhét de macky pain thon fait le buzz on s'en fiche du passé

      macky est descendant d'esclave c'est dans son sang
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (10:46 AM)
      le pire des wax wakhetteurs et wax wakhetteuses demeure incontestablement idy.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:43 AM)
    Lamine ? Senghor ? Dia ? Diouf ? et Autres ? Ils n'ont jamais existé.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:45 AM)
    Macky LE NOUVEAU PROPHÈTE DU WAAX WAXEET est un escroc politique. Vive la démocratie et les vrais démocrates. Vive CHEIKH BAMBA DIEYE la seule vraie alternative. Macky LE NOUVEAU PROPHÈTE DU WAAX WAXEET est un escroc politique. Vive la démocratie et les vrais démocrates. Vive CHEIKH BAMBA DIEYE la seule vraie alternative. Macky LE NOUVEAU PROPHÈTE DU WAAX WAXEET est un escroc politique. Vive la démocratie et les vrais démocrates. Vive CHEIKH BAMBA DIEYE la seule vraie alternative. Macky LE NOUVEAU PROPHÈTE DU WAAX WAXEET est un escroc politique. Vive la démocratie et les vrais démocrates. Vive CHEIKH BAMBA DIEYE la seule vraie alternative. Macky LE NOUVEAU PROPHÈTE DU WAAX WAXEET est un escroc politique. Vive la démocratie et les vrais démocrates. Vive CHEIKH BAMBA DIEYE la seule vraie alternative.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:51 AM)
    LE SANG NE SAURAIT MENTIR.WADE AVAIT DIT QUE MACKY EST DESCENDANT D'ESCLAVES ET DONC TOUT LE MONDE EST MAINTENANT EDIFIE...........LES LARONS QUI LE SUIVENT NE LE FONT PLUS QUE PAR OPPORTUNISME ET PAR INTERET MAIS ILS N'ONT PLUS AUCUNE CONSIDERATION A SON EGARD.PAUVRE TYPE.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:53 AM)


    Celui ci est le plus grave DES WAX WAXET.

    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (13:46 PM)
      avant de respecter l'avis du conseil constitutionnel, macky doit d'abord respecter l'avis du groupe de travail de l'onu. tout le monde sait que le droit international est supérieur à la constitution.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (22:04 PM)
      faux le droit international n'est sup a la constitution que s'il est ratifié par l'assemblée nationale.
    • Auteur

      Bakine

      En Février, 2016 (10:00 AM)
      mon cher ami, l'avis du groupe de travail des nations unies n'a rien a voir avec un traite international. ce meme groupe de travail a qualifie le fait que le fondateur de wikiliks soit a l'ambassade de l'equateur a londres comme un emprisonnement arbitraire et a demande a la grande bretagne et a la suede de le liberer, ces deux pays ont rejete systematiquement les conclusions de ce groupe de travail. dans le cas de karim, il a ete juge par nos institutions judiciaires independantes. cette comparaison que vous faites n'est pas pertinente.
    • Auteur

      Bakine

      En Février, 2016 (10:00 AM)
      mon cher ami, l'avis du groupe de travail des nations unies n'a rien a voir avec un traite international. ce meme groupe de travail a qualifie le fait que le fondateur de wikiliks soit a l'ambassade de l'equateur a londres comme un emprisonnement arbitraire et a demande a la grande bretagne et a la suede de le liberer, ces deux pays ont rejete systematiquement les conclusions de ce groupe de travail. dans le cas de karim, il a ete juge par nos institutions judiciaires independantes. cette comparaison que vous faites n'est pas pertinente.
    Auteur

    Anonymedeug16

    En Février, 2016 (11:56 AM)
    Pour le cas de IDY vous mentez depuis qu'il la dit il n'as plus retrouver Wade .

    vous faites tout pout dédouaner Macky
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (12:13 PM)
      merci en quoi se réconcilier avec a. wade qui est son père son mentor qui l'a chassé du pds car idy n'a jamais démissionné du parti et jusqu'à aujourd’hui il se réclame de ce parti, n'est ce pas une preuve de la constance, trouvez autre chose pour prouver le wakh wakhète de idrissa seck mais pas ça.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:52 PM)
      cela n'a rien a avoir avec un wakh wakhte d'un president qui a dit plusieurs
      fois qu'il allait faire 5 ans.

      et idy n'a jamais dit qu'il n'allait jamais se reconcilier avec wade....
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:12 PM)
    Le citoyen n'est pas en reste du "Wax-Waxet" en pardonnant les acteurs de ces forfaitures. Les garants de cette moralité sont promptes à recevoir et prodiguer des prières aux "menteurs". L'électeur doit être plus exigeant avec les élus. Les élus qui distribuent de l'argent (personne ne se pose la question de la provenance), demandent à être réélus alors que leur bilan est maigre, voire mériterait d'être audités, engrangent 80 à 90% des suffrages; tandis que ceux qui proposent un renouvellement général de la classe dirigeante se partagent les miettes. C'est pourquoi les "menteurs" ont encore de beaux jour devant eux. La contestation n'arrive pas aux urnes.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:12 PM)
    Moi je me doutais de la véracité des propos de Abdoulaye WADE . Mais à présent je suis deçu.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:18 PM)
    Macky Sall doit se mettre à l'évidence que les Sénégalais ne l'ont pas élu mais plutôt qu'on a



    défait Abdoulaye Wade pour plusieurs éléments conjugués, parmi ceux là son fameux waak



    wakheet. Les Sénégalais n'élisent pas mais ils enlèvent des Présidents. La parole donnée est



    sacrée. 2017 ou 2019 peut importe il l'apprendra à ses dépens.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:33 PM)
    maky patron du wakh wakhéte

    aussi, maky est retourné au palais voir wade en compagnie de doudou wade qui lui mettait le bras sur l epaule
    Auteur

    Allié Du Temps

    En Février, 2016 (12:56 PM)
    2017 ou 2019 ce n'est pas grave. ce n'est que 2 ans de plus avant la fin de son règne donc y a pas de souci na sénégalais yi am diom. Gassi, 2019 départ de Macky. Par pitié na niou am fouleu

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:23 PM)
    La politique est un sot métier . Pour être un politicien il faut avoir une obssession pour l argent et le pouvoir. Être politique c est être adepte du mensonge dès coup bas et manquer de dignité. La démagogie et le wax waxeet sont de grands atouts en politique . Un homme digne épris de valeurs honnête et travailleur n entrera jamais en politique car c est un métier de roublards de menteurs et d individus véreux et sans scrupule. Ceci est valable pour tous les politiciens de toute la planète.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (14:49 PM)
      mais ce sont eux qui détiennent les leviers de la décision qui vous concerne en mal ou en bien mieux vaut y tremper les mains donc pour ne pas confier votre destin à des incapables des nullards des hypocrites des menteurs vous dirigez.
    Auteur

    Imhotep-sn

    En Février, 2016 (13:47 PM)
     :sunugaal:  Allez ! Au travail.

    Le president avait oublie de dire IN CHA ALLAH  :bindeu: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:48 PM)
    Cet article c'est juste une tentative des journalistes du pouvoir de banaliser le parjure de Macky. Évoquer les rétropédalages d'autres politiciens pour dire qu'il n'est pas le seul à ne pas tenir ses engagements vis-à-vis du peuple, est tout simplement scandaleux! Surtout si c'est pour défendre quelqu'un qui a crié sur tous les toits qu'il allait moraliser la vis politique et instaurer une gestion "sobre et vertueuse"! Macky a manqué à sa parole et à partir de là, le contrat de confiance avec le peuple est rompu!
    Auteur

    Sautang

    En Février, 2016 (13:49 PM)
    Le courage des résistants africains contre l'occupation coloniale n'est plus à démontrer. Le sens de l'honneur, le "jom" comme on le dit en wolof, était au coeur de leurs actions. Outre Sidiya Ndaté Yalla, héritier des princesses de Nder, dont on a eu à parler ces jours-ci, il y a Diéry Dior Ndélla Fall et le Jaraaf Alieu Codou Ndoye qui sont, pour Abdou Khadre Gaye, de véritables chevaliers de l'honneur. Mais, ce qui nous intéresse cette fois-ci dans le travail du président de l'Emad qu'il a bien voulu nous soumettre, c'est l'amitié qui a existé entre Diéry Dior Ndélla Fall et Sarithia Dièye."La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si l'on perd son honneur, sa dignité. Telle était la foi de nos pères, chevaliers imperturbables. Ainsi, savaient-ils se battre pour leur liberté, préférant l'exil à la soumission servile et la mort à l'humiliation et se faire humble face à l'intérêt général et la conscience des trois générations : les morts, les vivants et les ‘à naître'", écrit Abdou Khadre Gaye, chercheur-écrivain, président de l'Entente des mouvements et associations de développement (Emad).C'est, selon lui, grâce à cette foi qu'ils ont pu conserver leur beauté, même dans la pauvreté, même dans la défaite. Cet écrivain-chercheur qui a consacré ses recherches sur le "jom" ou l'art des chevaliers de l'honneur en prenant les exemples de Sidiya Ndaté Yalla, Diéry Dior Ndélla et Jaraaf Alieu Codou a souligné que "malgré les humiliations de l'esclavage et de la colonisation, malgré la désagrégation de nos sociétés et la perte de nos valeurs culturelles, malgré les campagnes de domestication qui ont accompagné et suivi la conquête coloniale, ces héros ont su offrir leur vie en exemple et mériter le respect des générations".C'est, à l'en croire, la conscience de l'importance du "jom", cette fleur devenue rare, qui fit choisir à Senghor comme devise à notre armée nationale la formule : "On nous tue, mais on ne nous déshonore pas".Sarithia Dièye tua l'administrateur Chautemps et Diéry Dior Ndella récolta les honneursDiéry Dior Ndélla Fall, raconte Abdou Khadre Gaye, président de l'Emad, est un prince du Cayor, né en 1871. Il est le fils du 32e et dernier Damel, Samba Yaya Fall, qui fut destitué par les Français et placé en résidence surveillée à Saint-Louis où il se suicida, en se jetant dans le fleuve, lorsque, le 18 octobre 1891, le colonisateur lui refusa l'autorisation de se rendre au Cayor pour assister aux funérailles de sa mère, qui venait de décéder."On raconte qu'à l'occasion de son mariage avec une soeur de Canar Fall, exchef suprême du Baol Occidental, destitué par le colon, Diéry avait reçu de lui, en guise de cadeau, deux esclaves. Bien plus tard, en compagnie du même Canar Fall et de Bocar Thilaas, le chef du canton de Guéoul, il se rendit à Thiès où il vendit les esclaves, alors qu'à l'époque cette pratique était interdite", indique M. Gaye qui ajoute que le 7 avril 1904, ils furent tous les trois convoqués au palais du gouverneur à Thiès, par l'intérimaire du commandant Prempain, pour délit de vente d'esclaves.Le commandant leur fut alors infligé des amendes, qu'ils payèrent. "Mais Diéry fut retenu, car, en plus de l'amende, il lui fut appliqué une peine d'emprisonnement de 15 jours. Dès que Sarithia Massamba Dièye, ami du prince Diéry Dior Ndella, qui attendait dehors, fut informé de l'affaire, il s'emporta et ainsi s'écria : ‘l'amende est acceptable, mais pas question qu'on emprisonne mon prince ! Jamais je ne l'accepterai !'", fait savoir M. Gaye.En effet, souligne-t-il, "au moment où les gardes tentaient de ligoter le prince qui se battait contre eux, Sarithia Dièye fit irruption dans le bureau-tribunal, en défonçant la porte. Ils mirent rapidement en fuite les gardes. Dans la mêlée, Sarithia tua d'un coup de poignard l'intérimaire, nommé Henry Chautemps. Une fois son acte accompli, il remit son arme dégoulinant de sang à Diéry. Tous deux sortirent et les griots, sur sa demande, se mirent à chanter les louanges de Diéry. Car, pour lui, l'essentiel était de préserver de toute ternissure la renommée de son prince et la postérité ne devait retenir qu'une chose : Diéry a tué le commandant qui voulait l'humilier."Recherchés par les hommes du commandant Prempain, Diéry fut tué et son ami exilé en Guyane"De Thiès, Diéry Dior Ndella, accompagné de son ami et complice, se rendit à Thiaytou, chez son oncle, Massamba Sassoum Diop, puis à Souguér. Après avoir fini de consulter ses parents, il décida de ne pas s'enfuir, mais de rester, de se battre et de mourir".Toutefois, la chasse à l'homme était déjà lancée et la tête du prince Diéry mise à prix, mort ou vif."C'est ainsi que, le 9 avril 1904, alors que Diéry était vivement recherché par les hommes du commandant Prempain, son ami et beau-frère Canar Fall, avec qui il avait répondu à la convocation à Thiès, attiré par l'appât du gain et aussi, certainement, dans l'espoir de retrouver les bonnes grâces du colon, le tua dans une embuscade. Il lui coupa la tête et un bras qu'il déposa, en guise de preuve, aux pieds du commandant. Et, comme cela était de coutume à l'époque, pour dissuader les rebelles à l'ordre colonial, la tête et le bras de Diéry furent embrochés sur une perche et exposés publiquement sur la place du marché de Thiès.Sarithia Dièye, l'ami exemplaire, fut arrêté deux jours plus tard et exilé en Guyane, après son jugement. Canar Fall, le traître, fut trahi par le colon et condamné à 20 ans de prison. Il se convertira à l'islam à sa deuxième année d'emprisonnement et devint Amadou Canar Fall", narre Abdou Khadre Gaye.
    • Auteur

      Lysa

      En Février, 2016 (15:46 PM)
      apologie de l'esclavage! rappel historique sans rapport avec le contexte actuel!
      est ce l'honneur aujourdhui serait de s'opposer au conseil constitutionnel?
      on peut faire dire à l'histoire tout ce qu'on veut!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:38 PM)
    WWW.TANEF.SN : Achetez, vendez, louez et proposez vos services sur le plus grand portail d'annonces professionnelles et de petites annonces gratuites au senegal : immobilier, automobiles, téléphonie, électroménager, mode et beauté, meubles, emploi, etc...
    Auteur

    Lisez Cet Article Vous Allez C

    En Février, 2016 (15:35 PM)
    GFM – (Dakar) Après la décision du président de la République, de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel, les Sénégalais dans leur grande majorité se disent déçus par le premier d’entre eux.

    Le candidat Macky Sall, il faut le rappeler, avait promis lors du second tour de la campagne présidentielle de 2012, de réduire son mandat de 7 à 5 ans, une fois élu président de la République.

    En effet, le Conseil constitutionnel considère, selon lui, que « le mandat en cours au moment de l’entrée en vigueur de la loi de révision, dont la durée, préalablement fixée dans le temps, et par essence intangible, est hors de portée de la loi nouvelle ».

    En conséquence de quoi, le mandat en cours du Président de la République connaîtra son terme en 2019?.

    Il a appelé le peuple sénégalais à se rendre aux urnes le 20 mars 2016 pour le référendum sur 15 points, dont deux intéressent particulièrement les sénégalais. La réduction du mandat du président de la République de 7 à 5 ans. Et la limitation des mandats à deux.

    Depuis l’annonce de la décision du chef de l’Etat de se conformer à l’avis des 5 sages, des appels au boycott ou au vote pour le « Non » sont lancés par certains partis politiques (Ndlr : le Parti démocratique sénégalais (Pds) et mouvements de la société civile (Y en a marre).

    Mais, il ne faut pas que les sénégalais tombent dans le piège du boycott ou du « Non ». Parce que le président Macky Sall dans ce coup semble avoir bien mûri son plan.

    Quelque soit l’issue du scrutin, le président Macky Sall sera le plus grand gagnant de ce référendum.

    Si le « Oui » l’emporte, le président Macky Sall aura la possibilité d’être candidat en 2019 pour un premier mandat de 5 ans (2019-2024) et un second mandat de 5 ans encore (2024-2029).

    Ces deux mandats de 10 ans ajoutés à son premier mandat de 7 ans, feront au total 17 ans de pouvoir pour le président Sall.

    Mais si le « Non » l’emporte, le président sera désavoué politiquement. Mais cela n’est que théorique.

    Dans la pratique, ce « Non » ouvre la voie au président Macky Sall à un deuxième mandat de 7 ans (2019-2026).

    Face à cette situation, le salut du peuple n’est ni dans le « Oui » ni dans le « Non », mais dans le « Non et Non ». C’est-à-dire à amener le président Sall à respecter sa parole de réduire son mandat en cours à 5 ans et de le limiter à deux.

    Harouna FALL
    Auteur

    Lysa

    En Février, 2016 (15:36 PM)
    il est entendu que la rétroactivité dans cadre des lois de notre pays sauf si cela est spécifié n'est pas envisageable

    que ne dirait on, si le president de la republique passait outre l'avis du conseil constitutionnel!

    la demission du president de la republique n'est pas envisageable parceque on peut pas bloquer le pays pour le seul desir d'une opposition qui d'ailleurs est persuadée que le pouvoir n'est à sa portée actuellement!

    une opposition sans programme ,sans leader et qui n'a que l'agressivité d'un discours sans contenu et emmaillé d'insultes ne peut convaincre personne meme pas eux meme.

    quand au concept du wox woxett ,voila un grand danger pour notre pays!

    il est dangereux pour notre futur car le jour où le president se trompe sur une question importante pour le pays et qu'un reniement est necessaire pour l'interet du pays ,il serait criminel de l'obliger à respecter sa parole!

    faut que les senegalais apprennent à mettre l'interet du pays avant le leur !

    les personne qui prechent la violence ou opposition uniquement basée sur la reduction du mandat ne sont que des inconscients dont la seule motivation est l'espoir de parvenir au pouvoir!

    il est désolant que seul le pouvoir nous parle de l'economie ,de la santé,de l'emploi !

    nous aurions aimé lire des propositions dans ces domaines en lieu et place de ces cours magistraux de droit contitutionnel qui ne font plaisir qu,à ces ces professeurs en mal d'audience.

    quand on entend ces personnes dire que le gouvernement n'a pas de bilan on a l'impression qu'ils repetent le meme discours que tenaient les opposants de Wade!

    "rien de nouveau à l'est"

    la democratie au Senegal ,actuellement, à perdu la tete et nous mène directement à l'anarchie et avec toutes les forces tapies à l'ombre attendent leur tour pour nous mener

    vers des horizons incertains.

    ceux qui disent que le Senegal est une démocratie mure ,ne savent pas qu'elle est plus fragile que cristal et à ce jeu nous ne sommes pas loin de la briser!

    je ne suis pas optimiste pour l'avenir de notre"democratie" car notre personnel politique

    n'a pas les epaules pour la porter

    l'opposition ,aujourdhui, est sterile ,hysterique et sans envergure!

    le Senegal a tué ses intellectuels ! les a ecartés du debat politique au benefice de personnes

    sans idées ni projets



    Auteur

    Anonyme Katy

    En Février, 2016 (15:45 PM)
    c'est pour justifier le comportement de macky que vous faite cette rapprochement non n'importe quoi j'etais 100 pour 100 avec lui aujordhui je lui tourne le dos parceque les engagements faut les honores ils sont tous pareils ces politiciens ces des vaut rien
    Auteur

    Kheuz

    En Février, 2016 (16:17 PM)
    Tout ça ay mackyla rek

    ay mackyla rek

    ay mackyla rek

    rien que des macky
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:26 PM)
    Idy disait: "Si WADE est candidat en 2007, je ne serais pas, s'il est candidat jusqu'en 2024, je ne le serais pas et le Sénégal perdra la chance de m'avoir comme président car je ne serais jamais candiat contre WADE". Ceci c'était quelques heures avant ses fameux CD.



    Maintenant, il est là à parler de morale et de non respect de la parole donnée.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:48 PM)
    Pour idy ce n'est pas la même chose,vu les sondages qui amenaient wade au second tour à cause de lui, wade l'a alors piégé ,sachant qu'il avait quand même toujours de l'affection pour lui
    Auteur

    Takou

    En Février, 2016 (16:57 PM)
    Idy avait annoncé lors de son discours avant son incarceration qu'il ne se présenterait jamais contre Wade dans une election. Il s'est présenté en 2012 contre Wade.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:24 PM)
    Ces wakh wakhet n'ont pas le même degré et ne sont donc pas comparables , le tout dernier est de loin le plus grave
    Auteur

    Ipos

    En Février, 2016 (17:34 PM)
    vous n'avez rien compris Macky n'a pas encore fait du wax waxète, attendons qu'il fasse 5 ans au pouvoir ba paré on verra s'il fera du wakh waxéte ou wakh DIEUFFFFFFFFF
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (18:31 PM)
    deuk bi legui kou nekh macky;un point;un trait

    Auteur

    Anonyme Juste

    En Février, 2016 (18:58 PM)


    Tant qu'il y a la paix on peut toujours faire des commentaires.



    Je pose la question à savoir si le président avait dit non au conseil constotutionnel quelles seriaient les commentaires de nos "grands" politiciens.

    Auteur

    Mbodji Iba Depuis Lespagne

    En Février, 2016 (19:54 PM)
    Inchalah macky sall partirá le gouvernement tioune est finie macky sall libere karim wade association des senegalais de lexterieure derriere oumar sarr
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:56 PM)
    Senegal do Dem,Senegal yahaani taw.Le probleme qui se passe au Senegal c'est les mensonges ehontes de leurs classes politiques.Mais j'etais le dernier a croir que Macky thimbo comme notre chanteur abou djouba dit,aurait agit ainsi.Le conseil constitutionel pour moi n'est qu'un pretext.Le camp de Macky avait fait savoir dorenavant qu'il ne lui laisseront ecourter son mandat chose qui est totalement en phase avec la democratie.Pour moi suis tres decu mais de grace ne citez pas ces noms comme idy ,karim comme pretandant cela simplement suffit pour insulter la nation senegalaise.En toput cas les senegalais doivent chercher pendant la prochaine presidentielle un ppresident qui croit ace qu'il promet. :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:01 PM)
    Senegal do Dem,Senegal yahaani taw.Le probleme qui se passe au Senegal c'est les mensonges ehontes de leurs classes politiques.Mais j'etais le dernier a croir que Macky thimbo comme notre chanteur abou djouba dit,aurait agit ainsi.Le conseil constitutionel pour moi n'est qu'un pretext.Le camp de Macky avait fait savoir dorenavant qu'il ne lui laisseront ecourter son mandat chose qui est totalement en phase avec la democratie.Pour moi suis tres decu mais de grace ne citez pas ces noms comme idy ,karim comme pretandant cela simplement suffit pour insulter la nation senegalaise.En toput cas les senegalais doivent chercher pendant la prochaine presidentielle un ppresident qui croit ace qu'il promet. :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:02 PM)
    Senegal do Dem,Senegal yahaani taw.Le probleme qui se passe au Senegal c'est les mensonges ehontes de leurs classes politiques.Mais j'etais le dernier a croir que Macky thimbo comme notre chanteur abou djouba dit,aurait agit ainsi.Le conseil constitutionel pour moi n'est qu'un pretext.Le camp de Macky avait fait savoir dorenavant qu'il ne lui laisseront ecourter son mandat chose qui est totalement en phase avec la democratie.Pour moi suis tres decu mais de grace ne citez pas ces noms comme idy ,karim comme pretandant cela simplement suffit pour insulter la nation senegalaise.En toput cas les senegalais doivent chercher pendant la prochaine presidentielle un ppresident qui croit ace qu'il promet. :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:11 PM)
    Anonyme il y a 11 minutes (19:56 PM)

    0 Fans

    N°: 32

    Senegal do Dem,Senegal yahaani taw.Le probleme qui se passe au Senegal c'est les mensonges ehontes de leurs classes politiques.Mais j'etais le dernier a croir que Macky thimbo comme notre chanteur abou djouba dit,aurait agit ainsi.Le conseil constitutionel pour moi n'est qu'un pretext.Le camp de Macky avait fait savoir dorenavant qu'il ne lui laisseront ecourter son mandat chose qui est totalement en phase avec la democratie.Pour moi suis tres decu mais de grace ne citez pas ces noms comme idy ,karim comme pretandant cela simplement suffit pour insulter la nation senegalaise.En toput cas les senegalais doivent chercher pendant la prochaine presidentielle un ppresident qui croit ace qu'il promet.  :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:13 PM)
    Anonyme il y a 11 minutes (19:56 PM)

    0 Fans

    N°: 32

    Senegal do Dem,Senegal yahaani taw.Le probleme qui se passe au Senegal c'est les mensonges ehontes de leurs classes politiques.Mais j'etais le dernier a croir que Macky thimbo comme notre chanteur abou djouba dit,aurait agit ainsi.Le conseil constitutionel pour moi n'est qu'un pretext.Le camp de Macky avait fait savoir dorenavant qu'il ne lui laisseront ecourter son mandat chose qui est totalement en phase avec la democratie.Pour moi suis tres decu mais de grace ne citez pas ces noms comme idy ,karim comme pretandant cela simplement suffit pour insulter la nation senegalaise.En toput cas les senegalais doivent chercher pendant la prochaine presidentielle un ppresident qui croit ace qu'il promet.  :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :fbsad:   :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :kiss:  :kiss: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (07:14 AM)
    Comme ay alien

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:43 AM)
    Le président Wade est plus honnete il est le seul à avoir reconnu qu'il a fait du Wakh wakhéte
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (13:28 PM)
    Mais Wade il est franc sincère limpide comme l'eau de roche il sait reconnaître ses fautes ses erreurs et les accepter s'il le faut. Mome gore leu.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email