Jeudi 21 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les sénégalais établis au Congo votent le 13 mars (Ministre)

Single Post
Les sénégalais établis au Congo votent le 13 mars (Ministre)

Les sénégalais établis en République démocratique du Congo vont voter le 13 mars prochain pour le référendum convoqué le 20 mars au Sénégal, a indiqué, mardi à Dakar, le directeur général des élections, le commissaire de Police divisionnaire, Tanor Thiendella Sidy Fall.

Le directeur général des élections qui s’entretenait avec la presse a expliqué ce vote anticipé par le fait que les congolais sont aussi appelés aux urnes le 20 mars pour l’élection présidentielle.

Au Sénégal, les militaires et les paramilitaires sont également convoqués les 12 et 13 mars dans les centres de vote pour accomplir leur devoir civique.

OID/PON


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Ibrahima

    En Mars, 2016 (19:01 PM)
    Seneweb.com, merci de rectifier, ce n'est pas du tout la RDC mais le Congo BZV,

    Pour votre information quand on parle de "congo", on sous entend le Congo BZV
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (21:04 PM)
      le congo c'est bien le congo bazzaville mais vous affichez le drapeau du rdc !!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (20:54 PM)
    non
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (21:35 PM)
    Sénégal - Référendum : Amsatou Sow Sidibé pour le boycott



    La présidente du Parti Car/Leneen a invité les populations, dans le cadre de la journée du 8 mars réservée à la femme à boycotter le référendum prévu le 20 mars prochain. Dénonçant le non-respect de la parole donnée, Amsatou Sow Sidibé estime qu'il n'est pas encore trop tard pour le chef de l'Etat Macky Sall de réduire son mandat en cours en passant par une loi expressément rétroactive.



    "La montagne a accouché d'une souris", a déploré Mme Sidibé qui croit dur comme fer qu'il est encore possible de réduire le mandat en cours. La spécialiste du Droit privé estime, que c'est simple si le Président veut honorer son engagement car le principe de non-rétroactivité des lois a des exceptions. "Parmi celles-ci, figurent les lois déclarées expressément rétroactives qui s'appliquent aux situations passées. Elles résultent d'une volonté politique traduite en volonté juridique", renseigne-t-elle.







    Aussi, a-t-elle décidé d'appeler au boycott du prochain référendum. Car, à l'en croire, cette consultation n'a pas été expliquée au peuple. Elle demande donc au chef de l'Etat de reporter le scrutin jusqu'à une date ultérieure pour mieux partager le projet avec les Sénégalais. "C'est un forcing. Nous lançons un appel au président de la République de reporter le référendum car ce n'est pas un vote utile", martèle-t-elle. En effet, elle considère, comme beaucoup d'autres acteurs politiques, qu'à l'exception de la réduction du mandat présidentiel, tous les autres points du projet peuvent être adoptés par voie parlementaire.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email