Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Macky Sall, Au Défi De L’opposition «Significative»

Single Post
Macky Sall, Au Défi De L’opposition «Significative»

Profitant de la Journée du dialogue national qu’il a lui même institué pour le 28 mai, le chef de l’Etat Macky Sall a convié l’ensemble des forces vives de la Nation à des concertations sur la gestion des futurs revenus gaziers et pétroliers, dans la première décade du mois de juin. Toutefois, force est de constater que, depuis un moment déjà, l’opposition dite «significative» rejette tout dialogue avec le régime actuel, en mettant en avant moult arguments dont l’absence de «confiance» à l’endroit du pouvoir en place.  Comme pour institutionnaliser l’impossible dialogue politique dans un pays qui se prévaut pourtant d’être une référence démocratique en Afrique !
 
C’est maintenant officiel. On en sait un peu plus sur les concertations autour des ressources pétrolières et gazières annoncées par le chef de l’Etat, Macky Sall, au début du mois en cours. En effet, profitant de la Journée du dialogue national qu’il a lui même décrété pour le 28 mai, le président a fixé la date des concertations sur la gestion des futurs revenus gaziers et pétroliers, dans la première décade du mois de juin prochain. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, il a convié l’ensemble des forces vives de la Nation à cette rencontre. Au préalable, toujours dans la note, le président Macky Sall, tout en réitérant «son attachement aux principes de dialogue, de consultation et de concertation dans un espace démocratique apaisé», n’a pas manqué de se féliciter «des concertations en cours sur le fichier électoral et le processus électoral en général autour du Ministre de l’Intérieur et du facilitateur, l’Ambassadeur Seydou Nourou Bâ». 

Le seul bémol, cependant, dans ces cadres de dialogue cités par le président de la République, c’est en fait l’absence d’une bonne frange de l’opposition dite «significative». Que ce soit pour les concertations autour du processus électoral, comme pour le fichier électoral, l’opposition «radicale» contre le régime en place a refusé de rejoindre la table du dialogue. Pour cette fois-ci encore, le même rejet systématique de toute initiative du président Macky Sall et son régime sera vraisemblablement reconduit. Ou du moins, ce sera le cas pour certains partis politiques dont les positions toutes tranchées ont été données par leurs leaders ou des responsables d’envergure. C’est le cas d’Ousmane Sonko du parti Pastef, d’Abdoul Mbaye du parti Act, ou encore de Doudou Wade du Pds, sans oublier Ass Babacar Gueye(Monsieur Elections) du parti Rewmi. Pour ces derniers, c’est un «niet» catégorique qui a été apposé à l’appel au dialogue autour de la gestion des ressources minières, tout en reprochant au chef de l’Etat un manque de «sérieux» et de «sincérité», sans oublier le manque de «confiance».

A coté de ce radicalisme de certains leaders de formations politiques de l’opposition sénégalaise, d’autres par contre n’ont pas fermé hermétiquement la porte du dialogue avec le pouvoir. Le coordonnateur de parti Pur, Issa Sall, fait partie de ce lot. En effet, même si sa formation politique dit avoir noté un «manque de sincérité» de la part des tenants du régime actuel, lors des concertations autour du processus électoral, il n’en demeure pas moins que pour le député Issa Sall, le Pur attend d’être saisi officiellement pour étudier l’invitation. Cela, explique-t-il, dans la mesure où «les contrats du gaz et du pétrole intéressent tous les Sénégalais».

Il faut rappeler toutefois que le rejet systématique de l’opposition dite «significative» de tout dialogue avec le régime remonte d’après leur rencontre du 1ier décembre 2016. Invités par le pouvoir après cette rencontre, le vendredi 27 janvier 2017, à dialoguer autour du processus électoral, le Front pour la défense des intérêts du Sénégal (Mds)/Mankoo Wattu Sénégal (Mws), qui regroupait la quasi-totalité des partis de l’opposition, avait décliné l’appel. Comme raisons avancées, le Fds/Mws avait fait cas de non-respect de certains engagements pris par le chef de l’Etat, Macky Sall. Il s’agit, entre autres, du non-respect de la date des élections législatives prévue le 2 juillet, l’augmentation du nombre de commissions administratives et la mise à disposition de la carte de ces dites commissions, le nombre de 15 députés alloués à la diaspora sur la liste majoritaire dans des départements taillées sur mesure. Mieux, l’un des facteurs déterminants de cette bouderie restait, selon eux, la décision prise par le ministre de l’Intérieur d’alors, Abdoulaye Daouda Diallo, de faire siéger dans le Comité de suivi du processus électoral un quatrième pôle dit des «indépendants», à l’insu de l’opposition et des «non-alignés». Depuis lors, impossible d’avoir un dialogue avec cette composante de l’opposition sénégalaise.


Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:05 PM)
    ce gars est réellement le plus nul d'Afrique. dieu au secours.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:13 PM)
    Tu es le plus nuisible de tous les présidents du sénégal , les agriculteurs de la Casamance demandent leur argent. Ton fils a pris tellement de dessert QU'il pése une tonne tandis que le peuple agonise :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:22 PM)
    Lekk thièp bi bamou dièh après di wooté agne ! Lolou moy kaay lenne niou nièdde bol bi !
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (20:29 PM)
      installation camera de surveillance dans vos maison villa magasin bureau etc;;;apres vous pouver le voir avec votre telephone portable a partir de nimporte qel endroit dans le monde;;;tel 781172074
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:56 PM)
    Macky esclave, vendu dégage !
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:58 PM)
    NE PAS VENDRE LA PEAU DE L'OURS AVANT DE L'AVOIR TUER dit un dicton populaire



    Macky $ale ferait bien de s'en inspirer ;

    cela étant dit, que son gros frère, multi/ministre et grand voleur vienne nous dire combien de milliers de dollars il a déjà détourner avant que les gisements ne voient le jour.



    cette famille $ale ressemble à celle de Wade DE GRANDS VOLEURS !
    Auteur

    Passant

    En Mai, 2018 (15:43 PM)
    SÉNÉGALAIS DE TOUT BORD:

    Tapez: URGENT LA VÉRITÉ SUR LES PROPOS DE IDRISSA SECK PAR LE PROFESSEUR MOHAMED GUELAYE NDIAYE Bruxelles.

    Toute personne doit l’écouter avant de se forger une idée sur cette situation.

    SÉNÉGALAIS DE TOUT BORD ECOUTEZ CE DIGNE PROFESSEUR.
    Auteur

    El Hadji Diop

    En Mai, 2018 (16:28 PM)
    Ils sont tous les mêmes ; ceux du pouvoir comme de l'opposition des politiciens pas digne de confiance ! Plutôt du vrai avec Gueum sa Bopp du Président Bougane ; là on est sûr que tout cela ne profiterai pas qu'à une minorité , mais à tous les sénégalais plus particulièrement aux plus démunis !!! Merci
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (16:28 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:16 PM)
    On parle de forces vives de la nation, pas seulement les partis politiques, c'est tous les acteurs soucieux du devenir du pays. Si l'opposition était responsable, elle devrait aller pour le confondre et démontrer à la face de l'opinion nationale et internationale, la véracité de leurs accusations. Depuis quand Sonko et Abdoul Mbaye peuvent prétendrez faire partie de l'opposition significative, aux législatives le peuple souverain ne l'avait pas décidé.Peut-être opposition dans les médias.

    Le président Macky Sall est en train de mettre a nu leurs mensonges et leurs amalgames!

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:37 PM)
    dommage le manque de dignité n'est pas bon



    lorsque l'on est pas né digne, on ne peut pas être digne dans la vie, même en étant président par erreur avec 23% au premier tour après avoir été le seul candidat de l'opposition à faire campagne et à jouer sur la fibre ethnique.



    cet homme est dangereux pour ce pays, il divise pour mieux régner.



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:54 PM)
    Il n'y a pas d'opposition significative. Il n'y a que des groupuscules ça et là
    Auteur

    Diallo Bruxelles

    En Mai, 2018 (01:35 AM)
    Il n'y a pas d opposition c est domage
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:30 AM)
    Il fallait consulter l'opposition avant de signer hativement les contrats.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:27 AM)
    Vous délires L'opposition ne croît pas en elle Comment refuser le dialogue en disant que mon interlocuteur va me tromper Elle a pensé créer un rapport de force favorable mais elle échoue toujours parce qu'elle a voulu prendre des raccourcis pour ne pas se fatiguer
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (17:29 PM)
    On aura tout vu sous le règne du President Macky
    Auteur

    Le, Domeraman

    En Juin, 2018 (09:47 AM)
    Petit rappel sur Macky Sall : il avait promis de réduire son mandat de 7 ans a 5 ans, il ne l'a pas fait. Il avait promis de reduire le nombre de ministres a 25, il y en a plus de 80 ! il avait promis l'auto suffisance en riz. Il avait promis 500 000 emplois aux jeunes. Il avait promis de faire passer la patrie avant le parti et il passe son temps a faire de la politique politicienne. Il avait traité les transhumants de Rats d'éegouts alors qu'il n'a eu cesse d'en accueillir a l'APR et a donné des postes de ministres a nombre d'entre eux, il avait promis une gouvernance sombre et vertueuse alors qu'il n'ya jamais eu autant de scandales d'Etat que sous Macky, l'impliquant directement ainsi que sa famille (Petrotim, Bic togo, Arcelor Mittal, l'affaire Diack, etc). Il a aussi dilapidé les ressources du Sénégal avec des contrats payés beaucoup plus chers que dans d'autres pays (cartes d'electeurs a 50 milliards, TER, lampes solaires, etc)... il me faudrait une année entiere pour tout couvrir !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR