Samedi 16 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Macky Sall : "il Est Important De Redonner La Parole Au Peuple Pour Se Prononcer Sur La RÉforme Constitutionnelle"

Single Post
Macky Sall : "il Est Important De Redonner La Parole Au Peuple Pour Se Prononcer Sur La RÉforme Constitutionnelle"

Le président de la République, Macky Sall a réaffirmé mardi à Saint-Louis (nord), la nécessité de redonner la parole aux citoyens afin qu’ils se prononcent sur les changements engagés par la réforme constitutionnelle.

"Lorsqu’il y a la confusion, l’intoxication et la désinformation, il est important de redonner la parole au peuple seul souverain pour se déterminer sur les changements qualitatifs qui sont engagés dans le cadre de cette réforme", a-t-il déclaré lors d’un rassemblement politique à la Place Faidherbe de Saint-Louis.

Cette réunion politique entre dans le cadre de la campagne pour le référendum de dimanche prochain. Les sénégalais sont notamment appelés aux urnes pour se prononcer par oui ou par non sur un projet de réforme constitutionnelle portant sur quinze articles de la constitution. "La mobilisation dont vous avez fait montre aujourd’hui démontre que la ville de Saint-Louis a déjà choisi son camp. C’est celui du oui et je vous invite à vous rendre massivement aux urnes pour le confirmer", a-t-il dit à ses partisans en wolof.

"Vous aurez constaté que nos amis de l’opposition ne parlent jamais de bilan. Un bilan qui ne souffre d’aucune contestation. Ils ne le feront pas car en quatre ans nous avons multiplié les réalisations pour le bien-être des populations", a fait valoir le leader de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).

"En quatre ans tous les secteurs ont connu des avancées majeures. Il en est ainsi des secteurs de l’agriculture, de l’enseignement supérieur, et des infrastructures routières", a-t-il indiqué. Macky Sall a, à cet égard, invité ses opposants à un débat franc devant le peuple sur son bilan soutenant qu’"il faut que l’on dialogue pour que le peuple sache où se trouve son intérêt".


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (13:00 PM)
    Le peuple décidera, mais il veillera en cas de victoire, du "oui" ou du "non" à ce que les homosexuels disparaissent du pays !!!!!! La justice populaire ne cessera de s'appliquer à ces "animaux", diapp, dorr rek !!!!



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
  2. Auteur

    Xuluus

    En Mars, 2016 (15:03 PM)
    Il était aussi important de redonner la parole au peuple pour la réduction de ton mandat, espèce de Gras Double.

    Pourquoi tu le fais pour les autres institutions et pas la tienne.

    Espèce de pouvoiriste, on t'attend au tournant.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:54 PM)
    Votez NON à cause des DROITS annoncés dans l'Exposé des Motifs du projet de révision constitutionnelle mais qui NE FIGURENT PAS dans les Articles dédiés (Articles 25.1, 25.2 et 25.3). Je vote NON à cause des "DROITS D'AUTRUI" qui sont cachés dans l'Article 25.3 où seuls les DEVOIRS des CITOYENS doivent être cités.

    Je vote NON parce que l'Article 27 sur la durée et le nombre de mandats du Président ne sont pas verrouillés donc rendus intangibles.

    Je vote NON parce que l'Article 27 n'exclut pas un troisième mandat de Macky (les deux mandats consécutifs qui y sont limités concernent, en référence au 1er alinea de l’article, des mandats de CINQ ans pas de 7 ans. C’est exactement le même libellé que dans l’Accord d’Arusha sur le BURUNDI (et on connaît aujourd’hui ce qui se passe dans ce pays où Macky a été récemment !) !

    En je vote NON parce que Macky pouvait bel et bien respecter son engagement de réduire ses 7 ans dès le présent mandat comme l'ont confirmé plus de 50 spécialistes du Droit au Sénégal. Et pas des moindres !

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:56 PM)
    Le Président de la République renforce SES pouvoirs à travers ce projet de révision :

    - il "désigne" le Président de l'Assemblée Nationale pour 01 an dans le projet (pas 05 ans),

    - il nomme 02 des 04 membres proposés par le Président de l'Assemblée Nationale pour le Conseil Constitutionnel. Il choisit et nomme les 05 autres membres du Conseil Constitutionnel;

    - In fine, il choisit et nomme tous les 07 membres du Conseil Constitutionnel;

    - Il choisit et nomme le Président du Conseil Constitutionnel et renforce ses pouvoirs: "sa voix est prépondérante en cas de partage" (cela n'existait pas dans la constitution actuelle);

    - il pourra nommer (c'est très ouvert) tout ou partie des membres du futur Haut Conseil des Collectivités Locales (pardon Territoriales);

    - il va choisir les potentiels futurs "députésde la diapora" (il en fixera le nombre à sa guise),

    il continuera de nommer à tous les emplois civils et militaires de son Gouvernement et dans les autres institutions !

    Avec tout cela, comment os-t-on dire que Macky veut renforcer la DEMOCRATIE et équilibrer Ses pouvoirs avec les autres institutions ???

    Après le 20 mars 2016, le Président Macky SALL sera plus qu'un ROI ! Plus que le Roi du Maroc !

    Auteur

    Doulikesse

    En Mars, 2016 (18:37 PM)
    s'il avait avait commencé par respecter ce qui existe, on pourrait croire à sa volonté d'améliorer la constitution. il ne respecte pas askan wi. askan wi di talal NON naram.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email