Mercredi 29 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Magal-2018 : Madické Niang tire sur Macky et son régime

Single Post
Magal-2018 : Madické Niang tire sur Macky et son régime

Me Madické Niang est formel : selon lui le Président Macky Sall et son régime seraient responsables de la crise des valeurs qui se serait emparée du Sénégal.

 

"Aujourd'hui les principaux responsables de la crise de valeurs ce sont ceux qui sont à la tête de ce pays, tranche l’ancien ministre de la Justice, candidat à la prochaine présidentielle. Pourquoi ? Parce qu'ils doivent donner le bon exemple. Ils ont instrumentalisé la justice pour écarter des adversaires. Ils ont utilisé les moyens de l'État pour des raisons purement personnelles. Au lieu de sévir l'État, ils se sont servis."

 

Madické Niang s’exprimait ce lundi en marge de la cérémonie officielle du Magal au cours de laquelle le khalife des mourides, par la voix de son porte-parole, Serigne Bass Abdou Khadre, a invité les Sénégalais à un retour aux valeurs positives.

 

L’ex-président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, qui a rompu avec le Pds après l’annonce de sa candidature, se dit à l’aise face à l’appel de Serigne Mountakha.

 

Il défend : "Et je suis à l'aise dans ce programme. Rappelez-vous que j'ai toujours dit qu'il n'y aura jamais de place pour les injures ou des invectives dans mon discours. Mon discours sera toujours républicain qui prendra en compte une critique faite sur des bases objectives. C'est ce que j'ai développé à l'Assemblée nationale, et c'est aussi ce que je vais développer dans le cadre de ma candidature."

 


Article_similaires

34 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:12 PM)
    Lol, nous sommes amnésiques des 12 ans que vous et vos semblables ont passé à la tête du pays. C’est maintenant après la perte du pouvoir que vous, vous souvenez qu’il y’a une perte de valeur au Sénégal. Perte de valeur que votre régime a perpétuée et accentuée.
    • Auteur

      Massamba

      En Octobre, 2018 (18:09 PM)
      extrait de la lettre de démission de juge deme.

      "la plus grave crise qui frappe actuellement notre société est une crise morale. nos valeurs cardinales de dignité, d’honneur, de probité et de loyauté sont presque abandonnées au détriment du reniement, du non-respect de la parole donnée, de la trahison, du mensonge etc. qui sont cultivés par les plus hautes autorités et ce, dans la plus grande indifférence.
      les fonctionnaires qui jadis, étaient fiers et jaloux de leurs valeurs de neutralité, de désintéressement et soucieux de l’intérêt général sont désormais contraints d’adopter une honteuse posture partisane et politicienne qui est la seule permettant d’accéder ou de conserver des postes de responsabilité. et, ceux qui refusent d’adopter un tel comportement, sont malgré leur compétence et leur probité, marginalisés et perdent de ce fait, toute motivation indispensable à la bonne marche du service public. la politique politicienne et les intérêts privés, ont désormais pris le dessus sur les intérêts supérieurs de la nation, de sorte que ceux qui décident ne savent pas et ceux qui savent ne décident pas.
      en lieu et place d’une gestion transparente, sobre et vertueuse promise, on constate une gouvernance folklorique, clientéliste, népotiste, gabegique et laxiste. nos maigres ressources de pays pauvre et très endetté sont dilapidées à des seules fins politiciennes. nos libertés publiques, durement acquises depuis des décennies, sont désormais devenues conditionnelles. la démocratie et la bonne gouvernance ne sont plus qu’un leurre.
      chers compatriotes,
      il faudra le clamer fort, la décadence de notre société est certes la responsabilité d’une même classe politique qui nous dirige depuis des décennies, mais c’est aussi et surtout notre responsabilité d’avoir toujours laissé faire. notre abstention est complice, notre silence coupable. et devant le tribunal de la postérité, notre culpabilité criera plus fort que la leur.
      chers compatriotes,
      nous sommes à la croisée des chemins. par conséquent, toutes les forces vives de la nation doivent sortir de leur résignation, de leur indifférence par rapport à la grave situation de notre pays.
      sortons de nos égoïsmes, pensons moins à conserver le confort de nos situations et remplissons plutôt nos devoirs vis-à-vis de notre pays qui nous a tout donné et que nous ne devons pas léguer, exsangue à nos enfants. sortons de nos hésitations, vainquons nos peurs pour affronter avec courage les défis d’un sénégal nouveau.
      pour ce faire, une nouvelle mentalité doit émerger. a vrai dire, la seule émergence qui vaille aujourd’hui, c’est l’émergence d’une nouvelle citoyenneté, l’émergence d’un patriotisme nouveau, l’émergence d’une nouvelle gouvernance, seules capables de vaincre le statu quo et de porter un développement durable et harmonieux.
      chers compatriotes,
      l’avenir du sénégal nous concerne tous, c’est donc à nous de le construire. soyons persuadés que nous méritons mieux que notre médiocre sort. nous devons impérativement reprendre notre destin en main en étant convaincus que notre patriotisme sincère vaincra sans doute les calculs et manœuvres des politiciens professionnels.
      ensemble, changeons le sénégal !"
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:32 PM)
    Les voleurs de la république ont prospéré sous les 12 années du régime libéral de WADE et toi tu y faisait parti. :xaxataay: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:44 PM)
    le ridicule ne tue pas madiche tu es mal placé pour delivré ce discours tu as oublie vos 12 annees de malversation de deournements etc  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:07 PM)
    Madicke NIANG était d'habitude plus sérieux que ça !

    Le régime de Abdoulaye WADE auquel il a participé et dont il est comptable est à l'origine de la dégradation totale de nos valeurs et du dérèglement de nos repères.

    L'Etat et la Republique ne sont plus ceux que Senghor et Abdou Diouf ont mis du temps à construire et à consolider. L'ère de la corruption et de la concussion a été inaugurée, le faineantisme et la tricherie érigés en système, la République mise à genoux devant le clergé maraboutique des confréries et surtout celle de son choix.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:09 PM)
    ki dafa yap nite yi sax

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Mtc7

    En Octobre, 2018 (17:12 PM)
    Macky n’est qu’un pur produit du règne désastreux de Wade. Vous êtes tous les mêmes! Brother please.
    Auteur

    Mtc7

    En Octobre, 2018 (17:13 PM)
    Macky n’est qu’un pur produit du règne désastreux de Wade. Vous êtes tous les mêmes! Brother please.
    Auteur

    Mtc7

    En Octobre, 2018 (17:13 PM)
    Macky n’est qu’un pur produit du règne désastreux de Wade. Vous êtes tous les mêmes! Brother please.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:18 PM)
    Waye waye merci post n°4

    On se souvient de tout Macky kaye il essaie de recoller les morceaux mais c'est un travail de longue haleine
    • Auteur

      L'extrémiste

      En Octobre, 2018 (18:30 PM)
      un vrai crétin tu es toi à croire que poste 4 prie seulement de madike et non de macky qui comme madique aura participé aux dérives dont il parle.
      maquis est aussi pourri que abdoulaye wade et madicke
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (20:54 PM)
      merci sawaye j'ai fait mon commentaire sans insulté personne. l'insulte à la bouche c'est l'arme des faibles et des idiots de ton espéce donc un crétin vaut mieux que toi je m'en vole et je quitte ta porcherie
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:29 PM)
    Sonko est notre bouée de sauvetage mais nous sénégalais ont est trop hypocrite et jaloux c’est Pourquoi on reste dans la misère économique
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:31 PM)
    Sonko est notre bouée de sauvetage mais nous sénégalais on est hypocrite et jaloux c’est pourquoi on est dans une misère économique
    Auteur

    Nianthio

    En Octobre, 2018 (17:57 PM)
    Dissertation

    Candidat: Madone Niang

    Note: 01/20

    Observations: Hors sujet

    Lisez bien le sujet avant de le traiter
    Auteur

    Nianthio

    En Octobre, 2018 (17:59 PM)
    Nom du candidat: Madicke Niang

    Note: 01/20

    Hors sujet
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:00 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:00 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:00 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:05 PM)
    Cependant, Madicke' a super raison sur un cas pathologique gravissime que Macky couvre : les insultes récurrentes, même pendant ce Magal, l'insulteur publique en direct devant nos enfants : Cisse Lo
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:05 PM)
    Cependant, Madicke' a super raison sur un cas pathologique gravissime que Macky couvre : les insultes récurrentes, même pendant ce Magal, l'insulteur publique en direct devant nos enfants : Cisse Lo
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:06 PM)
    Cependant, Madicke' a super raison sur un cas pathologique gravissime que Macky couvre : les insultes récurrentes, même pendant ce Magal, l'insulteur publique en direct devant nos enfants : Cisse Lo
    Auteur

    Massamba

    En Octobre, 2018 (18:11 PM)
    extrait de la lettre de démission de juge deme.



    "la plus grave crise qui frappe actuellement notre société est une crise morale. nos valeurs cardinales de dignité, d’honneur, de probité et de loyauté sont presque abandonnées au détriment du reniement, du non-respect de la parole donnée, de la trahison, du mensonge etc. qui sont cultivés par les plus hautes autorités et ce, dans la plus grande indifférence.

    les fonctionnaires qui jadis, étaient fiers et jaloux de leurs valeurs de neutralité, de désintéressement et soucieux de l’intérêt général sont désormais contraints d’adopter une honteuse posture partisane et politicienne qui est la seule permettant d’accéder ou de conserver des postes de responsabilité. et, ceux qui refusent d’adopter un tel comportement, sont malgré leur compétence et leur probité, marginalisés et perdent de ce fait, toute motivation indispensable à la bonne marche du service public. la politique politicienne et les intérêts privés, ont désormais pris le dessus sur les intérêts supérieurs de la nation, de sorte que ceux qui décident ne savent pas et ceux qui savent ne décident pas.

    en lieu et place d’une gestion transparente, sobre et vertueuse promise, on constate une gouvernance folklorique, clientéliste, népotiste, gabegique et laxiste. nos maigres ressources de pays pauvre et très endetté sont dilapidées à des seules fins politiciennes. nos libertés publiques, durement acquises depuis des décennies, sont désormais devenues conditionnelles. la démocratie et la bonne gouvernance ne sont plus qu’un leurre.

    chers compatriotes,

    il faudra le clamer fort, la décadence de notre société est certes la responsabilité d’une même classe politique qui nous dirige depuis des décennies, mais c’est aussi et surtout notre responsabilité d’avoir toujours laissé faire. notre abstention est complice, notre silence coupable. et devant le tribunal de la postérité, notre culpabilité criera plus fort que la leur.

    chers compatriotes,

    nous sommes à la croisée des chemins. par conséquent, toutes les forces vives de la nation doivent sortir de leur résignation, de leur indifférence par rapport à la grave situation de notre pays.

    sortons de nos égoïsmes, pensons moins à conserver le confort de nos situations et remplissons plutôt nos devoirs vis-à-vis de notre pays qui nous a tout donné et que nous ne devons pas léguer, exsangue à nos enfants. sortons de nos hésitations, vainquons nos peurs pour affronter avec courage les défis d’un sénégal nouveau.

    pour ce faire, une nouvelle mentalité doit émerger. a vrai dire, la seule émergence qui vaille aujourd’hui, c’est l’émergence d’une nouvelle citoyenneté, l’émergence d’un patriotisme nouveau, l’émergence d’une nouvelle gouvernance, seules capables de vaincre le statu quo et de porter un développement durable et harmonieux.

    chers compatriotes,

    l’avenir du sénégal nous concerne tous, c’est donc à nous de le construire. soyons persuadés que nous méritons mieux que notre médiocre sort. nous devons impérativement reprendre notre destin en main en étant convaincus que notre patriotisme sincère vaincra sans doute les calculs et manœuvres des politiciens professionnels.

    ensemble, changeons le sénégal !"
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (18:39 PM)
      merci massamba. je n'ai jamais vu un homme politique dire des vérités aussi crues dans un langage aussi diplomatique. je ne connais pas juge deme mais je le suis depuis sa démission, lui et d'autres comme lui, capitaine dieye et thierno alassane sall
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (18:51 PM)
      juge deme rek...saway kokou dou wakhantou té dou dokh ci ay thiakhane. deug rek
    Auteur

    Massamba

    En Octobre, 2018 (18:13 PM)
    extrait de la lettre de démission de juge deme.



    "la plus grave crise qui frappe actuellement notre société est une crise morale. nos valeurs cardinales de dignité, d’honneur, de probité et de loyauté sont presque abandonnées au détriment du reniement, du non-respect de la parole donnée, de la trahison, du mensonge etc. qui sont cultivés par les plus hautes autorités et ce, dans la plus grande indifférence.

    les fonctionnaires qui jadis, étaient fiers et jaloux de leurs valeurs de neutralité, de désintéressement et soucieux de l’intérêt général sont désormais contraints d’adopter une honteuse posture partisane et politicienne qui est la seule permettant d’accéder ou de conserver des postes de responsabilité. et, ceux qui refusent d’adopter un tel comportement, sont malgré leur compétence et leur probité, marginalisés et perdent de ce fait, toute motivation indispensable à la bonne marche du service public. la politique politicienne et les intérêts privés, ont désormais pris le dessus sur les intérêts supérieurs de la nation, de sorte que ceux qui décident ne savent pas et ceux qui savent ne décident pas.

    en lieu et place d’une gestion transparente, sobre et vertueuse promise, on constate une gouvernance folklorique, clientéliste, népotiste, gabegique et laxiste. nos maigres ressources de pays pauvre et très endetté sont dilapidées à des seules fins politiciennes. nos libertés publiques, durement acquises depuis des décennies, sont désormais devenues conditionnelles. la démocratie et la bonne gouvernance ne sont plus qu’un leurre.

    chers compatriotes,

    il faudra le clamer fort, la décadence de notre société est certes la responsabilité d’une même classe politique qui nous dirige depuis des décennies, mais c’est aussi et surtout notre responsabilité d’avoir toujours laissé faire. notre abstention est complice, notre silence coupable. et devant le tribunal de la postérité, notre culpabilité criera plus fort que la leur.

    chers compatriotes,

    nous sommes à la croisée des chemins. par conséquent, toutes les forces vives de la nation doivent sortir de leur résignation, de leur indifférence par rapport à la grave situation de notre pays.

    sortons de nos égoïsmes, pensons moins à conserver le confort de nos situations et remplissons plutôt nos devoirs vis-à-vis de notre pays qui nous a tout donné et que nous ne devons pas léguer, exsangue à nos enfants. sortons de nos hésitations, vainquons nos peurs pour affronter avec courage les défis d’un sénégal nouveau.

    pour ce faire, une nouvelle mentalité doit émerger. a vrai dire, la seule émergence qui vaille aujourd’hui, c’est l’émergence d’une nouvelle citoyenneté, l’émergence d’un patriotisme nouveau, l’émergence d’une nouvelle gouvernance, seules capables de vaincre le statu quo et de porter un développement durable et harmonieux.

    chers compatriotes,

    l’avenir du sénégal nous concerne tous, c’est donc à nous de le construire. soyons persuadés que nous méritons mieux que notre médiocre sort. nous devons impérativement reprendre notre destin en main en étant convaincus que notre patriotisme sincère vaincra sans doute les calculs et manœuvres des politiciens professionnels.

    ensemble, changeons le sénégal !"
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:44 PM)
    parlons des 94 milliards qui nous ont été volés
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:48 PM)
    « ...lui et d'autres comme lui, capitaine dieye et thierno alassane sall »



    Il faut ajouter Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo, Maître Adama Gueye, Moustapha Guirassy, (peut être Aissata Tall) et bien sûr Ousmane Sonko.



    Merci.
    Auteur

    Général De Gaulle

    En Octobre, 2018 (18:54 PM)
    A la Libération, des résistants s'étaient présentés au Général de Gaulle, et la plupart avaient des grades usurpés sur leurs manches.

    A un homme qui n'était pas gradé, le Général avait dit alors: "Eh bien, mon ami! On ne sait pas coudre?"
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (19:03 PM)
    Cher nouveau leader ! C'est un vieux sage, qui a été de passage,un trop long passage d'ailleurs. Qui a accentué et aggravé cette crise des valeurs dont vous étiez un éminent acteur . C'est du populisme que vous nous avez laissé en partant. Aujourd'hui, vous venez décrier votre propre œuvre architecturale que vous cherchez à coller aux autres. Non, celà ne passera guère. Sorry !
    Auteur

    Les Mare-à-boue

    En Octobre, 2018 (19:43 PM)
    Dans un pays normal, ce malade de Petit Pagne et le personnage qu'il vénère, cet autre malade baiseur d'enfants (demandez-vous pourquoi il avait des talibés?), devrait être mis à l'arrêt pour nuisance publique. Ces gens-là ne croient en rien et ils se disent musulmans! Le Sénégal, un pays de malades et d'hypocrites, à commencer par tous ces soit-disant mare-à-bout, tous suceurs de sang des pauvres.



    Il faut vraiment investir dans l'éducation, c'est le seul moyen de lutter contre le fanatisme et l'obscurantisme

    Le mouridisme, un danger pour le Sénégal. Tout-bas, le lieu de toutes les ignominies. Mako wax té nieup kham naniou degueu bou werr leu

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:20 PM)
    On ne vote plus pour des vieillards! Combien de fois doit on le rappeler????? Pfff :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:22 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (08:17 AM)
    La crise des valeurs mom c'est Abdoulaye Wade qui l'a amené ici :



    _ Promotion de la médiocrité (N'importe qui devient ministre)

    _ Promotion de la facilité (Donne gracieusement de l'argent public à n'importe qui pour n'importe quoi)

    _ Affaiblissement de l'Etat (L'Etat fort laissé par les PS est devenu l'Etat négociateur lorsqu'il ne le faut pas et faible sous le PDS)

    _ Affaiblissement de l'Administration (Des Directeurs et DG politiques, puis le personnel politique et même l'armée politisée. tout cela s'est généralisé sous Wade)

    _ Délitement du tissu social (La loi sur la parité a fini de faire des femmes les égales des hommes avec le lots de choses positives et négatives que cela comporte. Négativement, même enceinte on ne cède plus de place assise dans les bus et car aux femmes.)

    _ Wade le premier Président (une Institution de l'Etat !) qui va s'agenouiller devant SON marabout (en gros confusion entre la personne de Wade et l'Institution du Président de la République)

    _ Manipulation à des fins politiciennes de la constitution

    _ Népotisme.



    Tout ça c'est Wade cousin, c'est pour ça on l'a dégagé !
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (08:20 AM)
      mais nak le pire dans tout cela, c'est : ma waxone, waxeet !

      incroyablement grave ! jusqu'à la fin des temps ce sera grave ! un kilifeu qui parle comme ça ? c'est l'instabilité à tous les niveaux ! s'ils avaient été réélu, on aurait pu vendre le pays une bonne fois aux français ou aux ricains parce qu'après ça ce pays n'allait plus jamais aller de l'avant !

      la perte de valeur c'est wade ! macky n'arrange pas les choses, mais après tout c'est bien un des fils spirituels de wade.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (10:12 AM)
    trnanshume , broute et tais toi
    Auteur

    John

    En Octobre, 2018 (17:42 PM)
    Wade et sa bande sont de vrais chiens
    Auteur

    John

    En Octobre, 2018 (17:42 PM)
    Wade et sa bande sont de vrais chiens
    Auteur

    John

    En Octobre, 2018 (17:42 PM)
    Wade et sa bande sont de vrais chiens
    Auteur

    John

    En Octobre, 2018 (17:42 PM)
    Wade et sa bande sont de vrais chiens

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email