Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

MONTÉE DE LA TENSION POLITIQUE : La banlieue refuse la violence

Single Post
MONTÉE DE LA TENSION POLITIQUE : La banlieue refuse la violence

Le week-end passé, les déclarations de Me Amadou Sall à Guédiawaye et la série d’arrestations effectuée à Pikine ont distendu un peu plus l’atmosphère, à quelques jours de la fin probable du procès de Karim Wade. Malgré cette agitation sociale, la jeunesse de la banlieue refuse d’être les agneaux du sacrifice du jeu politique.

 

‘‘Nous disons non à la manipulation par les hommes politiques. Nous avons besoin de travailler et de faire avancer le pays’’.  Modou Fall se dit businessman et invite ses jeunes concitoyens de la banlieue à ne pas être victimes de la situation hypertendue d’avant verdict du procès de Karim Wade. ‘‘Il faut que la jeunesse de Pikine se réveille. Les politiques qui tirent les ficelles sont une infime minorité d’à peine 1%. Celui qui se laisse manipuler, c’est son problème. Le Sénégal ne se limite pas qu’au verdict du 23 mars ’’, déclare-t-il. Cet homme d’affaire établi sur l’avenue Pikine Tally boumack discute civisme, en compagnie de quatre menuisiers. Sur notre interpellation, tout le monde se lâche dès que l’arrestation de Bathie Séras et Amina Nguirane est évoquée : ‘‘C’est notre lutteur, nous ne lui souhaitons aucun mal. Mais qu’il se défende de ces accusations car nous sommes dans un pays de droit. S’il est établi qu’il n’a rien fait, il sera libre’’, poursuit le jeune Fall, en ajustant ses lunettes noires bien assorties à son ensemble jean.

 Sur cette grande avenue, les lits doubles en vente jalonnent les trottoirs sur une centaine de mètres. Les artisans sont à l’œuvre et la plupart de ces Pikinois veulent se départir de cette réputation de banlieue violente qui leur colle à la peau. Ecoliers à la descente, désœuvrés, vendeurs du secteur informel…, la jeunesse de la ville la plus peuplée du Sénégal dit ne plus vouloir servir de chair à canon politique à des individus en manque de popularité. Dans ce ‘‘vivier’’ électoral, traditionnellement favorable au parti démocratique sénégalais (Pds), les jeunes ont toujours porté les plus âpres batailles de Abdoulaye Wade.

A titre d’illustration, l’Apr a été défait par les libéraux lors des dernières locales de 2014: 7 communes d’arrondissement contre 5 sur les 16 que compte le département. Les autorités craignent-elles que ce bastion libéral soit le point de départ d’une contestation le jour du verdict ? En tout cas, le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) de Pikine nord, Cheikh Omar Talla, trouve cette série d’arrestations troublantes. Pour lui, cette rebuffade des partisans libéraux est la résultante d’une oppression  politique. ‘‘Quand l’opposition est stigmatisée et n’a pas un cadre légal, ou se voit interdire de manière systématique la parole, elle doit apporter une réponse appropriée. Toutes ces arrestations sont politiques et méritent une réponse politique’’, se défend-il.

Prisme déformant de la presse

Toujours est-il que la plupart des résidents se démarquent de toute marque de violence qu’on voudrait imputer à leur département.  Selon eux, les quartiers de la banlieue ne serviront pas de couveuse à une quelconque contestation le jour du verdict du procès de Karim Wade. Devant les murs ‘‘graffés‘’ de l’école Chérif Mouhamadou Tijani, le marché de Bountou Pikine bat son plein. A l’arrêt des voitures ‘clandos’, un groupe de retraités discute des titres de la presse du jour.  Pour eux, le fils de l’ancien président est ‘‘un justiciable sénégalais qui doit répondre de ses actes au même titre que le voleur de volaille qui croupit à Rebeuss’’.

A ce titre, ils ne comprennent pas la défense ‘‘ politicarde’’ qui s’organise en sa faveur ainsi que les répliques malvenues des partisans du pouvoir. ‘‘La force publique a bien géré la situation jusque-là. C’est leur rôle de maintenir la sécurité des personnes et des biens. Ils ont procédé à des arrestations sur la base de leurs renseignements. Il ne faut laisser personne déstabiliser le pays, qu’ils soient partisans de l’opposition ou du pouvoir ’’, défend Amadou Tall, en costume cravate. Un peu plus à l’intérieur, dans les ruelles de Dagoudane, ça débat ferme entre un groupe de jeunes sur l’action d’éclat des membres de Y’en a marre. Mais le sujet change avec la série d’arrestations qu’on note depuis le week-end passé. La séance de thé en est à la deuxième cuisson devant un mur plein de graffitis, dans ce populeux quartier.

Les cris des plus jeunes fusent d’une partie animée de babyfoot. Pour ces jeunes désœuvrés, la situation n’est pas si délétère qu’elle n’y paraît car c’est le prisme déformant de la presse qui amplifie ce problème. ‘‘ A longueur de journée, on ne parle que de ça à la radio, à la télé et dans les journaux. Bathie Séras a été arrêté ; et alors ? A ce que je sache, les inculpés pour enrichissement illicite ne sont pas de la banlieue. Pourquoi donc vouloir en faire l’épicentre de la violence à Dakar ?’’ se demande Ibou Touré, très remonté contre l’image que les médias véhiculent sur son département.

Ramassage des pneus

‘‘Par ces temps qui courent, même nous les vulcanisateurs avons beaucoup de problèmes avec nos pneus’’, confie El Hadj Tall, penché sur une grande cuvette d’eau où est plongée une chambre à air. Les autorités préfectorales prennent les devants depuis l’interpellation du lutteur pikinois Bathie Séras. Dans les rues sablonneuses ou bitumées des quartiers, pas de pneus. Les parents interdisent même aux enfants de jouer avec depuis que les forces de l’ordre ont accentué la sécurisation de la banlieue. Mercredi, une opération de ramassage de ces objets usés a été organisée par le préfet Guedj Diouf lui-même en commençant par Thiaroye, puis Pikine Dagoudane et les Niayes. Plus de 400 pneus avaient été collectés.

Malgré une opposition ferme, Cheikh Omar Talla de l’Ujtl tient tout de même à rassurer quant au déroulement de l’audience de lundi. ‘‘Nous avons construit ce pays et nous n’avons pas intérêt à le détruire. J’appelle à la sérénité tous les Sénégalais et les hommes politiques pour qu’ils comprennent que nous devons préserver tous ces acquis démocratiques’’, déclare-t-il.

Ousmane Laye Diop


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Modou

    En Mars, 2015 (09:14 AM)
    C est la presse des 100! C est le Journal l´enquete qui fait tout pour saper la Mobilisation de l´opposition!!! mais c est pene perdue!!!
    • Auteur

      Dego

      En Mars, 2015 (09:18 AM)
      il est d'une imperieuse nécéssité que le pds et s relique: l'apr degagent du pouvoir en 2017.
      le ps (sans tanor bien entendu) devraient revenir apres 15 ans de purgatoire, ils ont suffisemment compris la leçon
    • Auteur

      Dieu Est Avec Nous

      En Mars, 2015 (10:14 AM)
      1- même s'ils voulaient détruire le pays ou le brûler, ils ne le pourraient pas et en feraient l'amère expérience.

      2- ce pays n'est pas une terre quelconque. une forme de transcendance imprègne son destin et en protège le cours.

      3- a chaque fois que l'essentiel est en jeu, les sénégalais savent faire bloc autour de leur sénégal.

      n'ayez crainte! "laa takhezane innalaha mahana". n'ayez pas peur dieu est avec nous.
    • Auteur

      Xéme

      En Mars, 2015 (10:19 AM)
      un parti politique de responsables bandits ne peut être composé que de militants pilleurs, assassins, menteurs et voleurs. c’est ainsi que leurs pratiques politiques mènent à une tendance renforcée à la manipulation de l’opinion nationale et internationale. bien loin d’adopter leurs noires idées englobant leurs mensonges, le peuple sénégalais et le monde entier seront édifiés par dieu, car ils ont trop mal fait.
    • Auteur

      Spenc

      En Mars, 2015 (11:35 AM)
      toi tu es le plus ridicule du forum. déjà en essayant d'usurper le pseudo d'un autre tu montres que l'autre ne te laisse pas indifférent et que tu es désarçonné face a ses commentaires pertinents. l'autre doit constituer un gros problème pour toi au point de vouloir lui chiper son pseudo. soyez vous même et laissez les autres ce qu'ils sont.c'est dieu et le travail qui donnent le talent. ayez l'habitude d’être vous même.
    • Auteur

      Spec2

      En Mars, 2015 (14:22 PM)
      au contraire cest toi ki est ridicule... cest toi ki a usurpe mon pseudo. il faut me le rendre...voleur
  2. Auteur

    Sunufm

    En Mars, 2015 (09:14 AM)
    ecouter les radio du senegal www.sunufm.com
    Auteur

    Dego

    En Mars, 2015 (09:17 AM)
    Il est d'une imperieuse nécéssité que le PDS et s relique: l'APR degagent du pouvoir en 2017. :down:  :down: 

    Le PS (sans Tanor bien entendu) devraient revenir apres 15 ans de purgatoire, ils ont suffisemment compris la leçon :tala-sylla:  :tala-sylla:  :sn: 
    Auteur

    Serv Du Peup

    En Mars, 2015 (09:18 AM)
    Les dignes nobles populations de Pikine, ville démocratiquement et démographiquement cosmopolite, ne seront jamais des chairs à canaux pour l'élite politique.

    Seuls ceux qui n'habitent pas cette grande agglomération vocifère par méconnaissance à longueur de journée mais ces dignes fils sont et ceux qui connaissent vraiment Pikine savent que c'est dans cette ville que se joue l'avenir du Sénégal.
    Auteur

    Presse Pourrie

    En Mars, 2015 (09:37 AM)
    LA PRESSE DE MACKY(l4OBSERVATEUR,LE SOLEIL,TFM,RTS,SUD FM,LE POPULAIRE,L'ENQUETE,ETC.) vient à SA RESCOUSSE!!! :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: On a PLUS DE PRESSE INDEPENDANTE!!C'est DOMMAGE!!!!!!!!!Il n'y a plus que MAME LESS CAMARA ,et QUELQUES RARES journalistes ,qui ont GARDE LEURS DISTANCES POUR NE PAS SE FAIRE ACHETER  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Freddakarngor

    En Mars, 2015 (09:38 AM)
    La violence n'apporte rien , au contraire, on peut m'assister sans dégradation et dignement, faisons voir a notre classe politique que même si nous sommes pas d'accord, avec certaines décisions et que, ci certains politiciens minoritaires , veulent casser ou autre qu'il y'a aillent eux memes, vous savez tous comme moi que ce seront plus plus démunis qui seront comme chaque fois, arrêtée et persécutés, le sort de Monsieur Fils WADE est prévue pour d'autres fonctions dans un avenir proche, souvenez de Ghandi et Mandela, ils sont arrivés au pouvoir par pacification des idées et débats, n'oubliez, pas le pays de la teranga c'est le notre.



    Regardez, regardez bien, le moyen orient, d'autre pays africains ce qu'apportent l'instabilité politique, voulons nous vivre comme eux,



    Paix, mes frères et soeurs, les grandes changement doivent se fairent dans les urnes et non dans la rue
    Auteur

    Khalass

    En Mars, 2015 (09:41 AM)
    LERAL.NET roule pour karim. La vidéo sur Roget Bourgi date de plus d'une année. Pourquoi leral.net n'a pas utilisé le passé. Bourgi parle de l'avant emprisonnement de Karim. Et quand il faisait cette sortie Karim avait déjà fait un an en prison. Lui même Bourgi a utilisait le passé.

    Il faut que leral.net arrête de jouer sur la conscience des gens, on est pas des dupes. Leral.net doit informer juste et vrai. Leral.net doit s'inspirer des autres sites d'informations. De toute façon beaucoup de personnes ont compris la position de leral.net et il y en a même qui ne lisent plus leurs articles. Regrettable pour ce site.



    Connaissant le jeu de léral.net, je ne serais pas surpris de voir mon texte censuré, mais j'ai pris la décision de le partager avec les autres sites.
    Auteur

    Le Vrai Sénégalais

    En Mars, 2015 (09:41 AM)
    Réfléchissons!!!

    Où sont les enfants de ceux qui appellent à l'embrasement du Senegal si toute fois le verdict leur est défavorable? En Europe, aux États Unis, au Canada... et j'en passe.

    Où vivent ces gens?

    Dans les quartiers chics: almadies, sacré coeur, fann résidence... Bref, là où les manifestations n'atteignent jamais.

    Alors chers compatriotes, laissons la justice faire son travail et essayons de bosser pour faire évoluer notre situation, ne soyons pas les agneaux de sacrifices de ces égoïstes qui ne pense qu'à leur opulence.

    Auteur

    Fallou

    En Mars, 2015 (09:47 AM)
    Nevous laisser pas manipuler par ces voyous de politiciens.



    qui se battent que pour leur interet personnel.



    KARIM ne vous connait meme pas.
    Auteur

    Mounos

    En Mars, 2015 (10:07 AM)
    Les gens honnêtes, les vrais patriotes, ont à l'esprit le SENEGAL, ILS TRAVAILLENT pour nourrir leur famille par conséquent leur destin global ne dépend ni de Macky Sall encore moins de ceux qui lui disputent son pouvoir ! Contrairement à ce que pensent les tenants du pouvoir et certains communicateurs traditionnels "embauchés" pour aller dans le sens de la CREI , ces SENEGALAIS-LA n'exigent que des preuves avant de prôner la non violence souhaités ! Que faire si le pouvoir décidait de mettre en prison tous ses adversaires politiques les plus en vue ? Faudrait-il que tout le monde se couche en attendant sa clémence ? Ce débat doit être posé !
    Auteur

    Nsh

    En Mars, 2015 (11:20 AM)
    Parodie de Justice politique digne des pays de L'Est. Tout le monde sait que Karim va etre condamné durement.

    Meme Pagaillon le sait et il craint les troubles qui l'ont poussé à faire une visite à Touba pour prendre la température .
    Auteur

    Prédiction Inévitable

    En Mars, 2015 (11:25 AM)
    Politique Une prédiction inévitable : « Karim sera le prochain président de la République du Sénégal »



    "A 100%, Karim Wade sera le prochain président de la République du Sénégal ", selon l'astrologue de l'Islam Haj Abbas Abou Kassim



    Haj Abbas Abou Kassim est un Libanais, descendant, dit-il du Prophète Mouhammad (PSL). Dans un entretien accordé à nos confrères de L'Observateur, il attire l'attention des Sénégalais sur les dangers qui guettent selon lui, le pays. Le spécialiste de l'astrologie de l'islam et des sciences mystiques, s'est aussi prononcé sur le procès de Karim Wade. Sur ce, il jure que "l'ancien ministre va bientôt sortir de prison". "C'est clair et confirmé. L'étoile de Karim Wade monte au fur et à mesure qu'on l'assaille, la charge ou l'attaque. Il a un avenir radieux en politique. Il viendra en force en politique", prédit Haj Abbas Abou Kassim qui, ajoute :"À 100%, Karim Wade va devenir le prochain président de la République du Sénégal. Mais il ne va pas emprunter le même chemin que son père. Et votre journal (ndlr, L'Observateur) sera témoin". Amiine Amiine Amiine 
    Auteur

    Thereze Gnaw Faye

    En Mars, 2015 (11:31 AM)
    En tout cas LE FILS DE MACKY est EN TRAIN D'ETUDIER TRANQUILLEMENT AUX ETATS UNIS alors que les JEUNES COLLEGIENS,LYCEENS ET ETUDIANTS sont DANS LA RUE !Et que dire des JEUNES DE L'APR qui vont etre UTILISES COMME CHAIRS A CANON? :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Sos Pneus

    En Mars, 2015 (11:41 AM)
    J' ai vu live à la télé, Balla Gaye2 et Eumeu Sène, chacun de son côté, s' amuser avec un ÉNORME PNEU!!! :hun: 

    Ne me dites pas qu' ils s' entraînent avec! Sinon, dans quel but?

    -Je vous rappelle que leur collègue Bathie Séras est mis au frais sans qu' on ait trouvé la moindre chambre-à-air entre ses mains!!! :dedet:  Bon il est vrai qu' il est d' obédience PDS... :sad: 
    Auteur

    Ng

    En Mars, 2015 (18:53 PM)
    si karim est fautif il doit etre condamne n'oublions que beaucoup de senegalais avaient votaient pr macky parce qu'il avait promis que tout ceux qui avaient gere rendraient compte

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR