Mardi 26 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Ousmane Ndoye, maire : « Je veux un deuxième mandat pour Macky»

Single Post
Ousmane Ndoye, maire : « Je veux un deuxième mandat pour Macky»

Elu sous la bannière de Taxawu Dakar en 2014, le maire de Fass-Colobane-Gueule Tapée reconnaît certes des «compétences» à Khalifa Sall, mais signerait en faveur d’un second mandat pour Macky Sall «si l’élection était organisée aujourd’hui». Dans cet entretien, Ousmane Ndoye, qui faisait partie du camp du «Oui», étale sa déception pour le référendum surtout dans la manière dont la campagne a été menée.

Quels enseignements tirez-vous du référendum ?

Je me demande à quoi a servi tout ce bruit. Le camp du «Oui» a gagné et les réformes institutionnelles sont adoptées. Nous avons assisté à une campagne crypto-personnelle. Nous avons vu une opposition qui en voulait à un Président et à son régime alors que ce sont des questions qui interpellent la Nation qui ont été posées.

Vous accusez le «Non» ?

Le «Non» et le «Oui». C’est un débat qui aurait pu rester dans le cadre des 15 points de la réforme et non d’autres choses qui n’intéressent que les partis politiques.

Pour vous, la campagne n’a servi à rien ? 

Je ne veux pas dire qu’elle n’a servi à rien. Mais la manière dont elle a été menée ne m’a pas agréé. A un moment donné, les partisans du «Non» ont sorti des arguments qui n’avaient rien à voir avec le projet soumis au Peuple. Dans ce pays, il n’y a pas une seule autorité, fut-il Macky Sall, qui ose proposer la légalisation de l’homosexualité. Malheureusement, l’on a cherché à toucher la sensibilité des Séné­ga­lais.

Oui, mais dans le camp du pouvoir aussi il y en a qui ont accusé l’opposition d’être de connivence avec des terroristes... 

Je vous ai dit que je mets tout dans le même sac. Dans la forme, cela a été complètement faussé, aussi bien par le «Oui» que par le «Non». Au lieu d’expliquer aux Sénégalais les 15 points de la réforme, un camp sort l’homosexualité, un autre des accusations de connivence avec des terroristes…

Vous étiez élu sous la bannière de Taxawu Dakar aux Locales. La plupart des maires de cette coalition ont a­ppelé à voter «Non». Pour­quoi avez-vous choisi le «Oui» ?
Qui sont ces maires de Taxawu Dakar qui ont voté «Non» ?

Il y a Khalifa Sall, le leader de cette coalition, Bamba Fall et d’autres encore…

Mais il y a d’autres qui ont dit «Oui». Je ne suis pas donc le seul. Pour moi, ce n’est pas une histoire de parti ou de coalition. Il s’agit de problèmes qui interpellent le Peuple. Je ne suis pas un suiviste. J’ai suffisamment réfléchi et considéré que les 15 points sont avantageux pour le pays. Je précise que je n’ai pas dit «Oui» parce que Macky Sall l’a dit.

Comprenez-vous alors que les autres maires de Taxawu Dakar aient voté «Non» ?

A un moment donné, on a senti une certaine logique de personnalisation du débat : «Un tel ne m’intéresse pas, tout ce qu’il dit n’est pas bon. Un tel autre me soutient, donc tout ce qu’il dit je le suis.» C’est comme cela que la campagne a été menée. Je pense que vous voulez dire que parce que je suis de Taxawu Dakar, je devais voter «Non». Mais je ne raisonne pas de la sorte. Je répète que je ne suis pas un suiviste. A mon âge, ce serait dommage que j’accepte que des gens me disent faites ça et je le fais.

Vous considérez-vous toujours comme membre de Taxawu Dakar ?

La coalition Taxawu Dakar n’existe plus puisqu’elle avait été créée pour les Locales. Evi­dem­ment, nous restons tous des amis et travaillons ensemble. Taxawu Dakar n’était pas candidate au réfé­rendum.

Mais il y a une solidarité dans les combats que mènent les élus de Taxawu Dakar…

Je suis solidaire parce que je suis aussi conseiller municipal à la Ville de Dakar. Je soutiens les actions de la Ville de Dakar et celles du maire de Dakar. Sous ce rapport, il n’y a pas de doute.

Etiez-vous présent à la Place de l’Indépendance quand des maires de Taxawu Dakar ont été réprimés par les Forces de l’ordre ?

Non. On ne m’avait pas informé ni invité. Je ne savais pas d’ailleurs qu’il y avait des échauffourées. C’est le lendemain que je l’ai appris dans la presse. Là aussi, vous insinuez que je devais y être. N’est-ce pas ?   

Il y avait quand même quelqu’un comme Alioune Ndoye.

Mais c’est parce que c’est sa commune, Plateau.

Barthélemy Dias aussi qui n’est pas pourtant de Pla­teau...

Peut-être que c’est parce qu’il en avait été informé. Je suis présent pour les combats de Dakar. Quand Alioune Ndoye déguerpissait les marchands ambulants, j’étais là, tout comme quand il a été convoqué à la police. 

Avez-vous l’impression, comme le pensent certains, que le pouvoir est en train de mettre des bâtons dans les roues de la Ville de Dakar en bloquant ses projets ? 

Non, ce n’est pas mon impression. Quels projets par exemple ? 

Il y a l’emprunt obligataire par exemple qui a été bloqué par l’Etat, l’aménagement de la Place de l’Indépendance…

Pour l’emprunt obligataire, je suis solidaire de la Ville de Dakar. En revanche, le projet de la Place de l’Indépendance n’est pas bloqué.

Il avait été bloqué quand le ministre Diène Farba Sarr avait voulu l’aménager…

Oui, mais quand le Premier ministre a appelé les deux parties autour d’une table, la question a été vite réglée et la Ville de Dakar va poursuivre son projet.

Quel bilan feriez-vous de la gouvernance de Macky Sall, quatre ans après son élection ?

Ne serait-il pas prétentieux de dresser un bilan du président de la République ? Je dresse un bilan pour une institution que je dirige. Si vous me demandez de faire le mien, je vous le fais. Je ne fais qu’observer et je vois que le président de la République a mené d’excellentes actions. Je pense qu’il faut le féliciter pour ce qu’il est en train de faire sur le plan social. Je parle des bourses familiales. Je préfère qu’on donne à une famille 100 mille francs par an que de ne rien lui donner. Vous vous rendez compte de ce que c’est pour certaines familles qui sont dans le besoin. Cette politique est extrêmement importante. J’entends certains dire que cela équivaut à 10 francs par jour. Peu importe ! On peut mettre dans ce lot la Couverture maladie universelle avec la gratuité des soins aux enfants de 0 à 5 ans. Allez à l’hôpital, vous y trouverez des gens qui sont incapables de s’acheter leurs ordonnances ou de payer les prestations. 
Ce programme est une très bonne chose. Le Président a baissé les impôts. Les prix des denrées sont maîtrisés depuis 4 ans. C’est rarissime et salutaire. On se souvient tous de l’inflation sous l’ancien régime. Sur le plan des infrastructures, allez à Diamniadio et vous verrez le nombre d’immeubles en construction. Allez à l’intérieur du pays, vous verrez les pistes qui sont en train d’être faites ! Certaines localités qui n’avaient jamais accès à l’électricité commencent à voir leur rêve se réaliser. Aujourd’hui, il y a un programme de 35 mille villages à électrifier. Ce n’est pas une bonne chose ? Je pense qu’il ne faut pas être nihiliste. Macky Sall est sur la bonne voie. Maintenant, on doit lui demander de faire mieux. Il a l’obligation de le faire.   
          
Malgré tout cela, l’éducation est en crise…

C’est un autre débat. Il y a trop de syndicats dans ce pays ; par conséquent, trop de revendications. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de dialogue. On n’arrive jamais à se mettre d’accord parce que les syndicalistes ont leurs intérêts, l’Etat aussi. Les intérêts de l’Etat s’ajustent à des moyens. Sur 100 revendications, l’Etat dit qu’il peut satisfaire 20. Mais il faut s’en contenter et mener d’autres combats afin de régler les 80 autres. Mais dire que si tu ne me donnes pas 100, on arrête tout, on pénalise nos enfants… Aujourd’hui, l’école privée est en train de gagner du galon tandis que l’école publique recule inexorablement en qualité. Même les parents démunis se décarcassent pour amener leurs enfants à l’école privée. Moi, je suis un pur produit de l’école publique, de l’élémentaire jusqu’à l’université. On est en train de tuer l’école publique à cause de conflits d’intérêts. 

Mais qui a la plus grande part de responsabilité ?

J’accuse l’Etat qui en a une res­ponsabilité énorme. Il n’aurait ja­mais dû proposer ce qu’il ne pouvait pas faire. Je pense aussi que de l’autre côté, les syndicats tirent trop sur la corde.

Pour les Législatives, est-ce qu’à l’image du référendum, vous allez appuyer Macky Sall ? 

(Agacé) Vous pensez que Macky Sall ne peut pas faire une chose pour que je me rebiffe et que je décide de voter contre lui. On est à plus d’un an de cette échéance, beaucoup de choses peuvent se passer. Voter contre lui n’est pas exclu, même si je ne suis pas actuellement dans cette perspective. Je suis un homme libre. Maintenant, si les élections législatives étaient organisées aujourd’hui, je serais parmi ceux qui vont l’aider à avoir une majorité. 

On prête des ambitions présidentielles au maire de Dakar. Le suivriez-vous s’il se présentait devant Macky Sall en 2019 ?


Khalifa Sall a le droit de se présenter. C’est un homme compétent qui a une expérience politique et dans la vie sociale. Pourquoi devrait-on lui dénier le fait qu’il se présente à une élection présidentielle ? 

Entre lui et Macky, vous voteriez qui ? 

(Hésitant) C’est une question vicieuse. Je ne connais pas le programme présidentiel de Khalifa Sall. 

Est-ce que vous excluez de le soutenir s’il se présente en 2019 ?

Je n’en sais rien. S’il me présente quelque chose de concret, je vais y réfléchir. Mais à l’heure actuelle, je suis pour que Macky Sall obtienne un second mandat. 

Comment viviez-vous les difficultés de l’Acte 3 depuis 2 ans au niveau de votre commune ?

L’Acte 3 est la grosse difficulté de nos mairies depuis 2 ans. On nous a mis des charges extraordinaires. Pour ma commune, on a augmenté de 24 millions de salaire par an. Parallèlement, nous n’avons pas beaucoup de ressources. L’inves­tissement est multiplié par zéro. Le peu qu’on a sert à faire du social et à payer les salaires. Nous usons de nos relations pour essayer de faire quelque chose. Mais je dois dire que c’est très difficile. Dans les projets, il est question de refaire le marché de Fass. Nous nous sommes mis d’accord avec l’entrepreneur. Il a parlé avec les commerçants et ils se sont mis d’accord. Les travaux de réfection vont démarrer sous peu. 

Vous vous donniez comme principal objectif de fermer le canal 4. Où en êtes-vous au­jourd’hui ?  

C’est très compliqué parce que le canal est entre deux communes, à savoir Fass-Colobane-Gueule Ta­pée et Point E. C’est une propriété des deux communes. Je ne peux rien faire sans l’aval de mon collègue du Point E, et vice-versa. Nous sommes avec des partenaires américains qui nous ont fait un projet qui tourne autour de plus de 20 milliards pour couvrir le canal. On est en train d’y travailler. 


liiiiiiiaffaire_de_malade

22 Commentaires

  1. Auteur

    Malin

    En Avril, 2016 (19:04 PM)
    Traître ! Vous êtes tous élus grâce à Khalifa Sall et Tanor le jaloux vous manipule. Vous avez dit à votre âge eh bien à votre âge est-ce que vous pensez au bon Dieu ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (21:46 PM)
      ben écoutez c'est simple, macky appelle aux citoyens au travail, donc si un virus quelconque veut parloter tout le temps éléction ou politique, c'est pas intelligent et sa n'arrange pas macky même car nous élireront que par rapport à son bilan!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (02:48 AM)
      donc la campagne presidentielle n"est pas fini, ce gouvernement est en campagne perpetuelle, et abonne en scandales mensuels.
      encore monsieur le maire< mais le referendum est fini.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:29 PM)
    Vaut rien que tu es!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Wa Fass

    En Avril, 2016 (19:37 PM)
    Notre maire pacotille, il n'a rien à foutre des habitants de sa commune. Saches que Fass delorme va te barrer la route et tu peux en être sûr. Un maire doit respecter ses habitants et subvenir à la régularité des infrastructure (dispensaire, route, école et j'en passe).
    Auteur

    Alioune

    En Avril, 2016 (20:03 PM)
    Aucune inquiétude, au vue de ce qui se passe en Afrique, un élu ou une personne qui prend le pouvoir sur ce continent est un président ou un élu à vie. J'ai honte.
    Auteur

    Metier

    En Avril, 2016 (20:32 PM)
    Racaille  :looney:  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2016 (20:45 PM)
    Un SERPENT















     :emoshoot:  :looney: 
    Auteur

    Dilate La Rate

    En Avril, 2016 (20:45 PM)
    Et alors!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (21:18 PM)
    Il est nul ce Maire

    il prend pas partie et n'a aucun programme pour sa mairie.

    Vivement qu'un jeune le detrone ou qu'il se resaisisse pour le bienfait de sa commune
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (21:34 PM)
    Qui mo niak diom et tortueux.Do gor sakh.Inchalla di nguen niou abal ak Macky sall
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:13 PM)
    Je vais que Macky gagne et nous on vit dans l’opulence.

    Galère bi metina

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (23:13 PM)
    Faites des bureaux fictifs + un peu de vote ethnique comme pendant le référendum et vous aurez votre deuxième mandant
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (23:13 PM)
    Comment le President peux compter sur votre support pour avoir un deuxieme mandat ,dans tout le departement de Dakar vous faites partis des rares communes qui ont perdus pendant le referendum , arretez l'activisme et essaye de travailler pour la commune.Vous devriez presenter vos excuses a Monsieur le President de la Republique,en lui disant que Grace a moi que vous avez la commune fass gueule tapee Colin and.
    Auteur

    Anti Neddo Ko Bandoum System

    En Avril, 2016 (23:14 PM)
    UN "LEBOU" qui SOUHAITE LA REELECTION DE MACKY qui cherche A INSTAURER UNE REPUBLIQUE TOUCOULEURE ou TOUS LES POSTES STRATEGIQUES sont ENTRE LES MAINS DES TOUCOULEURS FOUTANKES? :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (00:28 AM)
    Défend ton mandat d'abord. Vous n'avez encore rien fait de concret. Ah j'ai oublié notre maire Ousmane Ndoye est entrain de construire un grand place pour les joueurs de jeu de dames . Lol. Nous attendons vos réalisation ailleurs. Ta commune est devenue daral citadin. Devant toutes les maisons il y des mbarou khar.
    Auteur

    Abou

    En Avril, 2016 (00:36 AM)
    Que le tout puissant extirpe tous les politiciens du Sénégal et de l'Afrique...les rendent muets, incapables de parler...en attendant que les patriotes sincères construisent l'Afrique ...leur rendre la parole et leurs capacités après...
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (07:29 AM)
    Regardez moi ce traitre qui te connaissait avant que Khalifa sall ne t impose tête de liste à la gueule tapée?? Nullard va tu n as aucun programme pour la commune la plus degueulasse de dakar..Maintenant tu fais dans le leche cul de ton ami d'enfance devenu ministre Abdoulaye Seck..Tu n es lebou ke de nom amo diom mais 2019 soriwoul
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (08:27 AM)
    Non mais Franchement, il se préoccupe du mandat du Président alors que beaucoup de gens de sa commune ne le connaissent même pas. Pendant que ses homologues embellissent leurs localités, lui n'a rien fait a Fass Delorme, Les rue sont toutes rocailleuses, hier je disais à un taximan que la dernière fois que j'ai aperçu le maire c'était lors de la campagne pour les élections législatives avec la coalition taxawu Ndakaru. Pour votre information l'année dernière ils ont détourné tous les moustiquaires offerts à la commune lors de la campagne un Lit une Moustiquaire au profit de leurs militants. Ils ont fait un soi-disant recensement de distribution et au finish, certaines maisons avaient des baluchon de moustiquaires alors que leurs voisins d'a cote n'en n'avaient même pas vu la couleur . SVP arrêtez le Sénégal nous appartient tous, et je me rends compte que faire de la politique maintenant c'est se trouver une planque pour avoir les largesses du pouvoir alors que les honnêtes gens souffrent en silence. Mon cher maire, balaies ta maison d'abord !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:44 AM)
    Mais franchement.... Vous pouvez être contre Maky mais de là à insulter ce Monsieur.....Et pourtant il ne dit rien de fâcheux. Il est libre comme vous d avoir un choix. Respectez son choix si vous voulez qu on respecte le votre..cachez vous derrière vos claviers à insulter et le SENEGAL ira de l avant.. Si vous n êtes pas par content de son travail, attendez les prochaines élections pour le virer..je crois que les 3/4 des intervenants viennent du même groupe
    • Auteur

      Joobajubba

      En Avril, 2016 (10:26 AM)
      dëgg - dëgg ! mais gaayi nio bari xadar... il vote pour qui il veut... vôtez pour qui vous voulez... seen adduna nar naa metti dé... cool waay
    Auteur

    Malin

    En Avril, 2016 (10:04 AM)
    Traître ! On ne sait pas si tu lebou ou vietnamien
    Auteur

    Waxx Deug

    En Avril, 2016 (10:05 AM)
    Je ne sais pas politiquement ce qu il fait mais je peux dire qu il est tres social , tres humble et tres fidèle,en amitié. Voila pourquoi il ne faut pas faire de la politique dans ce pays..quand on est pas ensemble , on doit te traîner dans la boue. Un conseil à Mr Ndoye : vous n êtes pas à votre place dans la politik Quittez cette mare......Vous ne méritez pas ça.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:00 PM)
    Cet homme est grand activiste doublè d'un ingrat,ignorant toutes ses anciennes connaissnces.

    Un vrai parvenu
    • Auteur

      Malaw Diaspora

      En Avril, 2016 (23:02 PM)
      wakhou niamal ma rek. bayi les langamou. .un maire c pour toute sa localite mais non pour les anciennes ou nouvel e conaissance rek.

      jugez sa competence. .le reste na kou nek dor war
    • Auteur

      Malaw Diaspora

      En Avril, 2016 (23:06 PM)
      et puis connaissance c vague on peut me connaitre des diablottins sans le savoir. .
      kou falou rek guene biw co
    • Auteur

      Cheikh Diallo

      En Avril, 2016 (09:49 AM)
      je pense que le plus important est de le juger au terme de son mandat , le maire ousmane ndoye est entrain de poser des actes forts qu 'aucun maire n' a pu réussir et si nous parcourons les projets nous constatons des réalisations qui commencent à sortir de terre .on constate que les places publiques sont entrain d ' être réalisées comme la place de l 'obélisque en partenariat avec le ministère du cadre de vie et d ' ici quelques mois le démarrage des travaux de fass delorme puisque l ' année 2016 est réservée à fass delorme; donc laissons le travailler. il est libre de soutenir le président de la république parce que nous appartenons nous tous à la coalition benno bokk yaakar
    Auteur

    Yass

    En Avril, 2016 (09:46 AM)
    TU N'EN RIEN FAIS POUR TA COMMUNE , REGARDEZ LES DEUX VOIES QUI MENENT AU GARAGE DE SAHM, DES MOUTONS SONT ELEVES SUR LE TROTTOIR PAR LE VULGANISATEUR, OCCUPEES AUSSI PAR LES RESTAURATRICES GUINEENNES QUI DEVERSENT TOUTES LES SALETEES, les eaux usees? LES DECHETS SOLIDES POUR NE CITER QUE CELA , ESSAIE DE METTRE DE L'ORDRE C'EST TA COMMUNE LA PLUS SALE, ORGANISE DES JOURNEES DE NETTOIEMENT AVEC L'UCG , FAIS DES CAMPAGNES DE REBOISEMENT ET ESSAIE DE SOUTENIR TA COMMUNE TROP D'ANARCHIE SUR LA VOIE PUBLIQUE, le reste on verra

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email