Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Pr Moussa Diaw, (Analyste politique) : "Même si sa candidature passe, Khalifa ne pourra pas…"

Single Post
Pr Moussa Diaw, (Analyste politique) : "Même si sa candidature passe, Khalifa ne pourra pas…"

La chambre criminelle de la Cour suprême a mis en délibéré l'affaire Khalifa Sall pour le 3 janvier prochain. Une situation qui pourrait lui offrir la possibilité de se présenter à la présidentielle. Mais, le professeur Moussa Diaw, enseignant-chercheur en Sciences politiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, est d'un autre avis qui va certainement doucher l'ardeur de ses inconditionnels.

Avec la mise en délibéré de son procès, la candidature de Khalifa Sall pourrait être validée. Si tel est le cas, pensez-vous qu'il pourrait changer la donne avant la présidentielle ?
Khalifa Sall, avec son mouvement "Taxawu Sénégal", ça m'étonnerait, même s'il sort de prison ou que sa candidature passe, qu'il puisse faire un résultat qui pourra vraiment bousculer la majorité. Parce que, tout simplement, on est à deux mois de la présidentielle et la majorité est en avance sur l'opposition. La preuve, quand la majorité négociait avec le Groupe consultatifs de Paris, l'opposition et la société civile sont restées aphones. On n'a entendu personne dire un mot sur ces consultations-là. Le pouvoir est revenu avec des promesses de financements qu'il va utiliser politiquement. Ce sont là des points positifs.

L'inauguration de l'autoroute "Ila Touba" a aussi drainé du monde, avec à la clef des discours codés des uns et des autres, ce qui renforce la confiance du président de la République. Donc, compte tenu des rapports de force, la candidature de Khalifa Sall ne changera pas grand-chose à la donne politique. La messe est déjà dite. Parce que sans même tenir compte du bilan qui est à discuter, l'opposition n'a pas montré une force unie avec des projets communs pour aller ensemble et gagner ensemble. Ses pôles spontanés ne suffisent pas. Il n'y a rien de concret pouvant servir d'alternative par rapport à ce qu'on est en train de voir.

Pourtant l'on a constaté ces derniers jours un petit rapprochement entre "khalifistes" et libéraux ?
Oui, mais ce n'est pas une alliance franche, c'est un soutien timide. Parce qu'il n'y a pas de mobilisation autour d'un front commun. Quand il y a une alliance forte, il faut que les leaders se voient et définissent ensemble un projet crédible et médiatisé par rapport à la politique qui est en train d'être menée. Or, on ne le sent pas. Même si on remarque de temps en temps quelques initiatives comme la "POSE" initiée par Me Adama Guèye. Mais, c'est insuffisant. À quelques semaines de l'élection, on ne sent pas une détermination de l'opposition d'acter un front commun pour faire face à la politique menée par le pouvoir. C'est déjà raté. On a vu l'opposition aller en ordre dispersé aux législatives de 2017. Pourtant, elle aurait pu avoir un point d'appui majeur à l'encontre de la majorité qui n'aurait, certainement, pu avoir autant de députés. Aucun des leaders n'a voulu céder au profit de l'autre. C'est le même scénario qui se dessine en perspective de la présidentielle du 24 février 2019.

Donc, selon vous, il serait plus judicieux de rationaliser le nombre de candidats ?
Il fallait rationnaliser ces candidats-là parce que de façon dispersée, ils se fragilisent. Il faut au moins trois pôles consistants de candidats sérieux et au moins entamer des concertations en cas de second tour. Mais, il y a énormément de candidatures, je ne dirai pas fantaisistes, qu'il fallait réuni comme ils ne peuvent pas s'entendre sur une candidature unique, autant se coaliser pour représenter un pôle crédible avec des leaders très engagés sur le terrain qui puissent mobiliser des gens autour d'un projet.

Pourtant, il y a beaucoup de sujets de débats, notamment les insuffisances dans la politique gouvernementale, le système politique, les modalités de choix des députés qui posent le problème de représentativité au niveau national, la rationalisation des pouvoirs du président de la République, etc. Sans parler du mode de désignation des membres du Conseil constitutionnel pour donner la possibilité à la société civile ou à l'opposition d'avoir, ne serait-ce qu'un représentant, pour une certaine collégialité dans cette juridiction.

Article_similaires

55 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (17:50 PM)
    He bien que Dieu que fasse qu'il puisse se présenter et on verra bien.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (18:35 PM)
      le président est tellement obsédé par un deuxième mandat qu’il en perdu le nord…
      il ne veut pas donner les cartes électorales aux opposants, il ne veut pas nommer un superviseur consensuel pour les élections, il ne veut pas d’une cena indépendante et d’autres coups bas sont en préparation…
      notre président sait que des élections libres, transparentes, démocratiques ou les grands prétendants, karim et khalifa, participent sont fatales pour lui…
      nous sommes tous obligés, dans son camp de défendre cependant le président dont la réélection est aussi une bonne chose pour nous les dougourous….
      mon problÈme avec pape ale est qu’il est trop informÉ et qu’il dise trop de vÉritÉs…
      je lui réserve le titre de grand patriote, honnÊte et sincÈre..
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (19:23 PM)
      ce gars oublie que khalifa sall a un directeur de campagne qui s appelle macky sall

      khalifa sall est dans le coeur des senegalais

      il a gagne en etant en prison

      les gens ont la memoire courte

      khalifa sall est victime d une injustice

      khalifa sall n a besoin de faire campagne en 2019 , il est partout
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (19:34 PM)
      ce chercheur corrompu fait semblant d'oublier le peuple.moi même si un cheval se présente face à macky je vote le cheval
    • Auteur

      Koly

      En Décembre, 2018 (21:27 PM)
      ce prof est un nullard, il n'a aucune légitimité scientifique. on fait sa thèse sur les la politique extérieure de la mauritanie et on prétend connaitre la science politique. n'importe quoi.
    • Auteur

      Koly

      En Décembre, 2018 (21:27 PM)
      ce prof est un nullard, il n'a aucune légitimité scientifique. on fait sa thèse sur les la politique extérieure de la mauritanie et on prétend connaitre la science politique. n'importe quoi.
    • Auteur

      Mounas

      En Décembre, 2018 (23:34 PM)
      je rappelle au professeur la situation du benin où patrice talon est venu à quelques trois mois de la présidentielle. on sait le résultat!

      rappelez-vous :

      l'homme d'affaires patrice talon, vainqueur de l'élection présidentielle au bénin avec plus de 65% des voix, a prêté serment mercredi à porto-novo, après s'être entretenu à huis-clos avec le chef de l'etat sortant thomas boni yayi.
      le richissime homme d'affaires de 57 ans est arrivé avec son épouse aux alentours de 10h30 (09h30 gmt) au stade charles de gaulle de la capitale béninoise, où il a prêté serment en présence des représentants politiques, traditionnels et religieux, et de représentations diplomatiques, mais en l'absence de chefs de l'etat étrangers.
      peu avant, m. talon s'était rendu au palais présidentiel de la marina à cotonou, la capitale économique, où il a passé les troupes en revue pour la première fois, après s'être entretenu en privé avec m. boni yayi, qui quitte le pouvoir après deux mandats, conformément à la constitution.
      mm.talon et boni yayi, anciens alliés devenus rivaux, ont échangé une accolade très remarquée avant de se séparer.
      surnommé "le roi du coton", patrice talon a financé les deux campagnes présidentielles de m. boni yayi, en 2006 et 2011, avant de devenir son principal ennemi public et d'être accusé d'avoir tenté de l'empoisonner. en exil à paris pendant plusieurs années, il a pu revenir au bénin il y a quelques mois, après avoir obtenu la grâce de m. boni yayi.
      le nouveau président du bénin s'est engagé, dans un court discours d'investiture, à n'exercer qu'un seul quinquennat, une de ses grandes promesses de campagnes.
      "je ferai de mon mandat unique une exigence morale en exerçant le pouvoir d'etat avec dignité et simplicité. je m'acquitterai de mes devoirs de président de la république avec humilité, abnégation et sacrifice pour le bien-être de tous", va-t-il déclaré.
      "je m'emploierai (...) à faire de ce mandat un instrument de rupture et de transition devant aboutir à la mise en place des grandes réformes politiques et institutionnelles que nous avons tous appelées de nos vœux " va-t-il poursuivi.
      soutenu par une coalition de 24 candidats du premier tour, il a remporté le second tour de la présidentielle, le mois dernier, avec 65,37% des voix contre 34,63% pour le premier ministre sortant et candidat du pouvoir, le banquier d'affaires franco-béninois lionel insu.
      m. zinsou, 61 ans, était la plume du premier ministre français laurent fabius dans les années 80. il avait quitté son poste à la tête de pai partners, un des plus gros fonds d'investissement européens, pour devenir premier ministre du bénin en juin 2015.il a très rapidement reconnu sa défaite à cette élection
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (00:25 AM)
      ce n'est pas de l'analyse mais c'est une opinion partisane sinon comment ose-t-il dire que l'opposition n'a pas parlé des engagements de financement de macky au groupe consultatif?
      s'il était informé de la situation politique, économique au sénégal, il aurait su au moins des articles écrits par malick gakou, mamadou lamine diallo, et bien d'autres pour parler de ce xawaré
      ces professeurs ne sont que des pseudo intellectuels qui n'ont que des connaissances théoriques et ignorent la pratique politique. si c'est ça la science politique, c'est de la merde, de la foutaise
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (17:51 PM)
    Mais je reve ou quoi? Monsieur de grace vous etes vraiment ridicule avec vos analyse digne de quelqu'un qui a un prix . Aller voir ailleur wayy..Nous la population sont tellement pret en a finir avec vous les comploteurs..

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (17:53 PM)
    Ahh les peroquets de Macky ..Dakaru mom amna borrom et vous le savez ..
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (17:53 PM)
    Pas du même avis. Sur 10 personnes que je vois, 9 sont contre le pouvoir.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:09 PM)
    C’est les electeurs qui votent et non les candidats. Notre choix, il est déjà fait. Tout sauf Mack y.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:10 PM)
    c'est seulement du suuxlu de la part des impérialistes européens que vous prenez pour une avance que le camp présidentiel aurait sur l'opposition. C'est un stratagème pour leurrer les électeurs, cette fois-ci, (puisque Wade l'a utilisé à la veille de sa réelection avec le magnant indien du fer, à l'époque parmi la poignée de gens les plus riches du monde) ça ne passera pas, le peuple sénégalais est déterminé à placer ses intérêts en des hommes de confiance, en l'occurrence les patriotes qui veulent inverser la tendance affiliée au néocolonialisme qui gouverne le pays depuis l'aube de l'indépendance. Les électeurs ont raison, la donne a changé, on peut refaire notre chemin vers un développement soutenu et profitable à la nation toute entière en nous appuyant sur nos forces et en essayant d'identifier nos faiblesses pour les éliminer
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:16 PM)
    Mais vraiment vous vous êtes dés intellectuel vous connaissez male LES sénégalaise îles son anevenge sur vous illa TOUBA sape rien dire macki SALLE îles hauiures pour les sénégalaise îles ets impopulaire sur les vetent
    Auteur

    Pleurs

    En Décembre, 2018 (18:17 PM)
    D'après ce qui écrit, je ne crois pas qu'il soit Professeur (acceptation d'inscription par le Cames au grade ou titre de Professeur titulaire des Universités).. Je souhaite l'entendre s'exprimer, car aujourd'hui ceux qui se font appeler Professeur sont nombreux. On ouvre son université, négocie un grade de Doctor ou Docteur (Honoris causa ou non) et on met en préfixe l'abréviation Pr qui peut aussi signifier Président. Bonne chance aux étudiants et bon courage au pays !
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (23:40 PM)
      tout à fait parce que quand j'entends s'exprimer certains professeurs n'ayant étudié qu'au sénégal, dès fois j'ai l'impression que mon papa ayant été à l'école dans les années 40 à 50 parlait mieux français qu'eux. c'est une honte à les entendre!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:22 PM)
    Qui acceptera de vendanger sa carrière politique à aider son rival à faire 2 mandats de 5ans par ""solidarité ".ben on verra bien.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:27 PM)
    il n'ya plus de bon professeurs a l'ugb de saint louis. vers les annees 90, l'ugb avait des professeurs de qualite.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:27 PM)
    Et vous ,quel diplôme disposez vous?.Vous êtes clean et sans tâche. Ce professeur analyse une si situation et voilà des gens qui accusent ces intellos de tricheurs.S 'il avait parlé autrement pour le maire et les autres opposant ,vous lui aurez tresser des lauriers. Connaissez vous mêmes et restez vertueux envers les autres.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:35 PM)
    L'affaire PETROTIM et les autres casseroles que trainent le pouvoir ?
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:37 PM)
    En 2012,à 2 mois des élections,qui osait parier un kopek sur Macky Sall?Personne ou tout au plus une petite minorité?Et pourtant...

    Notre problème,au Sénégal,les populations ont dépassé mentalement les hommes politiques,qui se croient toujours assez malins pour nous berner indéfiniment.

    Ces populations ont déjà fait,pour la majorité leur choix.Ce choix,ce n'est ni Khalifa,ni Sonko,ni Karim.

    Ce choix est:le départ impératif de Macky,son challenger-remplaçant aura le seul "mérite" d"être là au bon moment.

    Comme a eu à bénéficier Macky en 2012,d"être le dernier adversaire qu'on voulait éliminer.
    Auteur

    Jamm

    En Décembre, 2018 (18:45 PM)
    J'espère que vous ne faites pas partie des universitaires que Macky SALL utilise pour théoriser le non événement de la candidature de Khalifa SALL;

    Contrairement à vous, je suis convaincu que la validation de la candidature de khalifa SALL va changer la donne même si on est à deux mois de l'élection. Je ne vous apprend rien mais une élection peut se gagner sur des détails de dernière minute. Toutes ces mobilisations (ILA TOUBA , Dakar Arena, etc) ne sont que du saupoudrage, de la poudre aux yeux. Une mobilisation est la chose la plus facile pour un parti au pouvoir au Sénégal. Croyez moi !

    On en reparlera après le 24 Févier 2019. Cordialement

    .
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (18:47 PM)
    Sonko rek
    Auteur

    L'extremiste

    En Décembre, 2018 (18:49 PM)
    Des sa première réponse j'ai compris le genre de personne qu'il est, un pseudo intello intellectuellement partisant et jamais dans l'intérêt du pays.



    Le discours offensif et ferme qu'il faut tenir par rapport aux politiques c'est de faire tout pour asseoir un état de droit où la justice sera juste et societalement équitable pour tous.

    Si tel était le cas je suis sûr qu'aujourd'hui on ne parlerait plus de Khalifa sall qui est à vomir comme Macky, idy, la famille Wade tanor sacré coeur et tous ceux et celles qui se sont miraculeusement enrichis du sous national.





    N'oublions aussi de dire aux juristes, qu'ils n' emeuvent personne avec leur titre et qu'ils sont aussi nuisibles que les politiques à nous maintenir depuis l'indépendance dans une situation de tensions d'interpreatation de textes mal rédigés. Preuve de leur nullité.



    Aux marabouts, la plus part d'entre vous n'est plus honnête depuis l'avènement de Wade à coaliser avec les politiciens qui volent notre argent.



    Apprenez à aimer votre pays et vous comprendrez mon attitude d'etre en permanence critique avec tout comportement n'allant pas dans le sens de développer le pays.
    Auteur

    Xuluus

    En Décembre, 2018 (19:09 PM)
    Ce professeur est un vendu, il n'est et n'a jamais été neutre. C'est un chantre du Macky. Dans toutes ses soi disantes analyses, il ne cesse de fusiller les opposants.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:10 PM)
    Voila les intellectuels du Sénégal ils ont tous fui leurs responsabilités ils sont tous des opportunistes qui se soucient plus d'un poste....au lieu de dénoncer ce que le peuple vit ce que le pouvoir fait subir à l'opposition à travers la rétention des cartes d'électeurs des procès cinéma ou aucune règle démocratique n'est respectée ils font tout pour fuir le débat le vrai débat ....à quoi servent toutes ces années d'études?pour prêcher le faux?
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Décembre, 2018 (19:28 PM)
    Il a tout à fait raison....khalifa a dejà perdu trop de temps et il sera utilisè pour disperser l'opposition....s'il tient à se presenter , il va perdre et faire perdre l'opposition.....c est le candidat le plus valable qu il doit soutenir........SONKO . :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Vieux vendu. Tu ne mérites pad d'être enseignant chercheur. C'est nous qui votons.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Pour des prebendes certains faux intellectuels abandonnent le peuple mais le peuple est toujours vainqueurs
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:36 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:37 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:37 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:37 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:37 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:37 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (19:43 PM)
    Je voterai macky
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:34 PM)
    Pour le soi-disant professeur, les promesses des"toubabs"et l'autoroute Ila Touba suffisent pour que les Sénégalais donnent un second mandat à Macky.Attendons le 24 Février inchallah.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:35 PM)
    Auteur

    Moom N'diaye

    En Décembre, 2018 (20:38 PM)
    Thiow bi jaruko, woolu ngüen sen bilan. Dioxelenn carte d'identité yi. On vera. C tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:43 PM)
    Les Pseudo Einstein de la politique.

    Il fait just du guisanee rien de scientifique
    Auteur

    Moom N'diaye

    En Décembre, 2018 (20:45 PM)
    Thiow bi jaruko. Woolu ngënn sen bilan. Dioxelenn carte d'identité yi. Après on vera. C'est tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:51 PM)
    Encore lui! Quel piètre analyste politique. Même en mode solde, comme consultant, il faut s'en détourner.
    Auteur

    Nianthio

    En Décembre, 2018 (21:25 PM)
    Ah oui Khalifa par ci khalifa par là. Oui Khalifa est ds le coeur des sénégalais! Quels sénégalais? Saupoudrage! Leçon sue car c'est ce qui se disait avant les législatives et après? On vous laminera
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:25 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:26 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:26 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:26 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:32 PM)
    Y'a pas de candidat credible face a Macky Korr Marieme Faye
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (22:17 PM)
    Regardez moi ce gus ! Ça ce dit professeur ça ? J'ai arrêté de lire ce torchon quand ce type confond état et bby ! Thiim
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (22:17 PM)
    Regardez moi ce gus ! Ça ce dit professeur ça ? J'ai arrêté de lire ce torchon quand ce type confond état et bby ! Thiim
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (22:52 PM)
    Il y a une différence entre l'analyse et le discernement. Le Sénégal manque cruellement d'intellectuels.
    Auteur

    Samba Mballo

    En Décembre, 2018 (23:04 PM)
    Un voleur est comme un cancer , tout le monde fuit cette maladie dangereuse .Avez vous vu une une poule suivre une dame qui vas chercher de l'eau au puits. C'est "NON" ; cependant vous voyez toujours les poules rôder aux alentours des femmes qui piment le mil .La raison est simple avec ces dernières les poules picottent les quelques graines qui échappent au mortier , alors qu'au puits elles n'ont rien à picotter . Macky a beaucoup servi les Sénégalais sur tous les plans contrairement à Khalifa qui est accusé de volées biens publics.
    Auteur

    Amadou

    En Décembre, 2018 (00:21 AM)
    cette analyse est objective,cessez vos jugements partisans sur une personne que vous ignorez. la democratie, c'est accepter la contradiction. ce prof ne roule pour personne, relisez honnêtement ses textes, vous aurez une idée sur ce qu'il dit sans parti pris.
    Auteur

    Amadou

    En Décembre, 2018 (00:21 AM)
    cette analyse est objective,cessez vos jugements partisans sur une personne que vous ignorez. la democratie, c'est accepter la contradiction. ce prof ne roule pour personne, relisez honnêtement ses textes, vous aurez une idée sur ce qu'il dit sans parti pris.
    Auteur

    Amadou

    En Décembre, 2018 (00:21 AM)
    cette analyse est objective,cessez vos jugements partisans sur une personne que vous ignorez. la democratie, c'est accepter la contradiction. ce prof ne roule pour personne, relisez honnêtement ses textes, vous aurez une idée sur ce qu'il dit sans parti pris.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (15:46 PM)
    Le prof a vu juste dé. C'est vous qui ne voulez pas voir.Khalifa n'a jamais décliné un programme, il n'a pas de staff,aux législatives avec une énorme coalition il n'a pu grignoter que quelques députés, sa coalition stratégique initiale a éclaté:Moussa S'y est parti comme Banda Diop et le petit Babacar Diop du Jds .Khalifa n'a même le cran pour affronter la présidentielle. Ensuite il traine le boulet de la caisse d'avance qu'il a littéralement bouffée ;osons dire la vérité.
    Auteur

    Olivia Scarlett

    En Décembre, 2018 (23:52 PM)
    Bonjour à tous, Je m'appelle Precious par mon nom et je vis au Texas (États-Unis). J'aimerais parler de la bonté de Dieu dans ma vie après tant de mois de tentatives pour obtenir un prêt sur Internet. J'ai été victime d'une arnaque. Je suis donc devenu désespéré. obtenir un prêt en ligne d'un prêteur légitime. Mais comme Dieu l’aurait voulu, j’ai vu un commentaire d’un ami appelé Henry et il a parlé de cette société de prêt légitime dans laquelle il avait obtenu son prêt rapidement et facilement sans aucun stress. Il m’a présenté à une femme appelée Mme Olivia Scarlett qui contrôle un société de prêt Olivia Scarlett, j’ai donc demandé un prêt d’un montant de (170 000 USD) à faible taux d’intérêt de 2%. Le prêt a donc été approuvé et déposé sur mon compte bancaire en moins de 24 heures, c’est ainsi que j’ai pu obtenir mon prêt pour continuer à faire fonctionner mon entreprise brisée et pour payer mes factures; je le conseille donc à tous ceux qui sont intéressés par un prêt rapide et facile à contacter gentiment maintenant par courrier électronique: [email protected] ou WhatsApp: + 19292227999 pour obtenir le type de prêt dont vous avez besoin aujourd'hui, merci de lire ce plus grand témoignage de ma vie. Joyeux Noël et une nouvelle année prospère.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR