Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidentielle 2019 : Ces préalables qui handicapent Khalifa Sall

Single Post
Présidentielle 2019 : Ces préalables qui handicapent Khalifa Sall

Alors qu'ils fondaient leur ultime espoir sur l'introduction d'un rabat d'arrêt, les partisans de Khalifa Sall risquent de voir leurs chances s'envoler. En effet, le Conseil constitutionnel va publier la liste définitive des candidats au plus tard le 20 janvier, tandis que la Cour suprême a, au moins, jusqu'au 3 février pour procéder à la notification de sa décision.

Des préalables sans lesquels, selon Enquête, l'ex-maire de Dakar et candidat déclaré à l'élection présidentielle ne peut introduire le fameux rabat d'arrêt. Une situation qui pourrait, du coup, faire tomber à l'eau le désir du candidat de «Taxawu Senegaal» d'affronter Macky Sall à l'élection présidentielle du 24 février 2019.

 

 


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymethiouth

    En Janvier, 2019 (09:22 AM)
    Arretez l intox KAS a bel et bien déposé au conseil constitutionnel un casier judiciaire vierge et je pense que l arret de la cour supreme n est pas disponible alors sur comment le conseil constitutionnel va t il se baser pour invalider la de Khalifa
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (10:31 AM)
      khalifa sall figurera sur la liste provisoire des candidats qui sortiront dimanche prochain. mais comme la cour suprême a jusqu'au 3 fev pour nitifier sa décision, elle vont attendre jusqu'au 20 à quelques heures de la sortie de la liste définitive des candidats pour notifier au conseil constitutionnel et aux avocats de khalifa sall leur décision. avant que les avocats de khalifa sall ne déposent leur rabat d’arrêt la liste serait déjà sorti sans khalifa sall et ses avocats n'y pourront rien.
    • Auteur

      Juriste

      En Janvier, 2019 (11:13 AM)
      le conseil constitutionnel ne pourra statuer que sur le dossier déposé par khalifa. et il ne peut faire état que des pièces déposées au dossier et non pas de sa connaissance personnelle ou d'un quelconque ouïe dire.
      si les pièces déposées sont au complet, il devra déclarer khalifa sall candidat, à charge pour tout intéressé de contester la condidature de khalifa dans un certain délai.
      donc sauf pièce manquante, khalifa sall fera partie de la liste que le conseil constitutionnel publiera le 20 janvier. ensuite s'ouvrira une période de contestation.
      il faut aussi noter que tant que la décision de la cour suprême n'est pas notifiée à khalifa sall, le délai du rabat d'arrêt ne court pas et donc la décision sera toujours suspendue et sera censée n'avoir jamais été prise.
      c'est ça le droit.
    • Auteur

      Juriste

      En Janvier, 2019 (11:13 AM)
      le conseil constitutionnel ne pourra statuer que sur le dossier déposé par khalifa. et il ne peut faire état que des pièces déposées au dossier et non pas de sa connaissance personnelle ou d'un quelconque ouïe dire.
      si les pièces déposées sont au complet, il devra déclarer khalifa sall candidat, à charge pour tout intéressé de contester la condidature de khalifa dans un certain délai.
      donc sauf pièce manquante, khalifa sall fera partie de la liste que le conseil constitutionnel publiera le 20 janvier. ensuite s'ouvrira une période de contestation.
      il faut aussi noter que tant que la décision de la cour suprême n'est pas notifiée à khalifa sall, le délai du rabat d'arrêt ne court pas et donc la décision sera toujours suspendue et sera censée n'avoir jamais été prise.
      c'est ça le droit.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (11:57 AM)
      si la cours suprême ne notifie pas cela voudra dire que le casier judiciaire de khalifa reste vierge. qui est l’idot qui a écrit ce torchon?
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (12:02 PM)
      khalifa sall est l’absent omniprésent de cette campagne. une chose est sure, du fond de sa cellule, il sera difficile pour khalifa sall de faire de l'ombre à macky sall !
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (15:04 PM)
      le rabat d'arrêt et le délai de recours de 1 mois sont tous les 2 suspensif.
      À aucun moment ( avant notification & après notification de la cour suprême ) khalifa ne sera sous l'effet d'une condamnation définitive.
      À ce stade quoi qu'ils puissent faire, khalifa aura un dossier vierge , en jouissant de ses droits car à aucun moment ceux ci bonnet été supprimés
      sa candidature ne peut qu'être validée
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (09:23 AM)
    C pas vrai du tout et le conseil constitutionnel va se base sur quoi et le délai 1 pour faire recours doit être respecté ca c bénéfique pour khalifa sall

    Trop nul cet article
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (12:09 PM)
      khalifa sall est un voleur, il s'octroyait tous les mois ce que d'autres mettent toute une vie à gagner ! qu'il croupisse en prison.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (09:45 AM)
    complot international contre sonko

    les anglais français chinois turque et des sociétés francmacon de petrole viennent au secours de macky

    parce sai sai leur a octroyer une bonne part du petrole.gaz
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (12:11 PM)
      il faut arrêter de croire au complot à tout bout de champs ! khalifa est coupable, il ne peut pas se présenter car la loi lui interdit c'est tout !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (09:46 AM)
    Arrêtez intox, tant que la cour ne publie pas sa décision il n'y a pas de condamnation. Et le as où la décision est rendue public les avocat auront la possibilité de faire le rabat d'arrêt. Ils cherchent tous les moyens pour invalider la candidature de M SALL. Y'a t-il une justice dans ce pays?

    Mon pays va mal,

    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (12:14 PM)
      mais personne ne souhaite invalider gratuitement la candidature de khalifa il est juste inéligible !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (09:49 AM)
    Trop nul comme article manipulateur que vous êtes
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (12:15 PM)
      le souhait de tout sénégalais est d'avoir un président compétent, charismatique et surtout honnête ! khalifa sall n'a pas sa place sur l'échéquier politique et encore moins au palais de la république !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (10:08 AM)
    Félix Tshisekedi, vainqueur de la présidentielle en RD Congo : "Qui l’eût cru". "Avec tous les problèmes créés à l’opposition et les moyens colossaux dont a bénéficié le poulain de Joseph Kabila, personne n’aurait misé sur la victoire" de Tshisekedi, "mais la RDC l’a fait ! Elle tient enfin sa première alternance !"""Bravo", a-t-on envie de crier ! Bravo au Congo et aux Congolais
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (10:22 AM)
    Les avocats de khaf sont tombés dans leur propre piège en voulant jouer avec le temps.

    La décision de la cour suprême devient définitive dès lors qu'il n'ya pas de recours à un rabbat d'arrêt.

    Affaire clos

    C'est de la métaphysique
    • Auteur

      Happy

      En Janvier, 2019 (11:34 AM)
      est ce que tu as compris ce qu'il a dit oubien tu fais parti des nombreux sénégalais qui préfèrent insulter, ou utiliser le mot idiot quand ils ne comprennent pas ou quand ils n'acceptent pas ce que l'autre dit.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (11:31 AM)
    Les 7 sages répondront devant nos juridictions sur les premiers récépissés de l histoire politique du senegal ils ne méritent même pas d etre respectes

    Au lieu d ouvrir une information judiciaire contre daouda diallo et renvoyer les legislatives ils ont préféré comploter avec macky et tout le senegal est témoin

    BASSIROU GUEYE n a qu a se préparer car il est a la base de tout ce qui s est passé durant ces 5 ANS et il ne restera pas impuni le monde a change.

    on peut même appeler des juges étrangers pour le procès de nos procureurs et juges un procès bien médiatise et je sais que juridiquement les juges de la cedeao qui les ont désavoués pourront bien les juger pour l éthique et ça servira de déclin pour tous les juges conspirateurs africains

    IL FAUDRA ETRE EXTRÊME AVEC NOS JUGES POUR LE FUTUR JURIDIQUE DU SENEGAL
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (11:51 AM)
    Pathétique comme article ! La question que toute personne sensée se pose est : qui est derrière cet article ? Combien a-t-il perçu pour pondre ce torchon ? Que recherche-t-il ? Si c'est pour manipuler l'opinion, c'est nul. Le droit, c'est le droit. Chacun peut donner son interprétation mais y a des fondamentaux que nul n'est sensé ignorer. La justice, c'est tout un processus, des procédures.... A cette étape de la procédure, Khalifa n'est pas encore définitivement condamner parce qu'il lui reste une autre voie de recours qui pourrai invalider les précédentes mesures. Cette voie, c'est le rabat d'arrêt. Le calendrier de l'APR pour disqualifier un concurrent sérieux s'est heurté au calendrier du Tout Puissant. Khalifa peut bien être candidat dans la mesure qu'il n'est pas encore définitivement condamné. Ca, c'est simple à comprendre. Essayer de nous vendre l'idée que le fait de recevoir la notification avant ou après je ne sais quoi est ridicule et cousu de fil blanc. Ca ne marche pas. Ce cas est inédit. attention à la jurisprudence qui demain, pourrai se retourner implacablement contre ceux qui torpillent la justice à des fins partisanes et personnelles.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (12:04 PM)
    Que Khalifa Sall cesse de se victimiser ! En 2014 déjà, alors qu'il pensait perdre la mairie de Dakar, il avait détruit des documents comprometants qui l'accablaient dans sa gestion de la ville de Dakar ! Qu'il reste en prison, les sénégalais ne veulent pas d'un voleur pour diriger le pays !

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (12:40 PM)
    le seul handicap de Khalifa Sall est qu'il a commis de soutirer frauduleusement des deniers publics pour en faire un usage personnel ,ce n'est pas autre chose ,qu'on ait cherché à l'eliminer politiquement ou pas ,ce qui est de bonne guerre entre politiciens ou pas importe peu ,il a commis un delit , il est pris, contrairement à d'autres qui ont échappé , il doit payer ,un pont barre .
    Auteur

    Real K

    En Janvier, 2019 (13:08 PM)
    Arrêtez avec vos fake news, il n'y aura de décision qu'après notification par la cour suprême donc si avant le 20 janvier cela n'est pas fait le conseil constitutionnel ne peut en tenir compte. Et donc si la notification intervient après la validation des candidature c'est tant mieux pour le candidat Khalifa Sall.

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (13:09 PM)
    Maky un gros poltron qui tremble devant karim et khalifa, Tous contre maky, tous sauf maky pour que maky degage
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (13:53 PM)
    * La Cour suprême confirme que le rabat d’arrêt est suspensif en matière pénale

    Abana, gassi !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (14:34 PM)
    Attention même si la décision n'est pas disponible, les avocats de khalifa peuvent disposer de l'extrait du dispositif qui contient la décision prise par la cour. cette décision doit étre authentifiée par le greffier en chef de la cour.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR