Dimanche 12 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Présidentielle : Fada annonce une baisse de la caution

Single Post
Présidentielle : Fada annonce une baisse de la caution

Les candidats à la prochaine présidentielle devraient payer une caution moins importante que les 65 millions en vigueur en ce moment. Selon Modou Diagne Fada du Cadre de l’opposition pour la régularité, la clarté et la transparence des élections (Corecte), le gouvernement et les partis engagés dans les concertations sur le processus électoral ont trouvé un accord sur ce point.

«Nous sommes d’accord pour faire baisser la caution», annonce Fada. Qui précise que le niveau de la baisse sera connu lors «de la prochaine réunion que le ministre de l’Intérieur va convoquer avec tous les acteurs politiques».

Ousmane Badiane de la majorité n’est pas aussi catégorique. Il soutient qu’aucun accord n’est trouvé, que la question a été renvoyée à la prochaine réunion.

Le gouvernement et les partis politiques (majorité, une partie de l’opposition et les non-alignés) se concertent sur le processus électoral depuis le 12 décembre. Huit thèmes ont été retenus. À la clôture des travaux, le 2 février, les parties s’opposent, notamment, sur les conditions de participation à la présidentielle.


liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:29 AM)
    Ah bon.

    Il est de quel bord lui ? Pour être au courant des choses aussitôt ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (12:15 PM)
      il vient de confirmer ce que tout le monde savait. c"est la taupe du macky qui voulait vendanger le pds. comme oumar sarr de rewmi
      echec et mat
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:45 AM)
    fada parle pour l opposition fabriquée et entretenue par

    ce gars n a jamais travaillé dans sa vie macky
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:51 AM)
    **(-*^^^^Sabotage organisé des élections

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que wade , avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maaky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes , est incapable de nous livrer des cartes d’identité.

    Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la justice qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa.

    Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote et la proclamation des résultats. Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idélogique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta,Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hotel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où wade refuserait de céder le pouvoir. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle.

    Il n’ y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960 . Maky la perpétue avec Dione depuis 2012.. En plus de la toucoulorisation de la republique par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !^***’’^^



    Auteur

    Tuubé Waalo

    En Février, 2018 (09:54 AM)
    Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler : les médiocres prennent le pouvoir.

    La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.

    Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

    Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

    Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

    Rage du pays, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

    Tuubé Waalo

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (10:49 AM)
    ces traitres qu'est ce qu'ils o,t obtenu de leur mission de casser l(opposition lors des législatives
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:06 PM)
    transhumance par contournement
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (13:04 PM)
    me quand il etait etudiant ne faisait que grève, politicien professionnel
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (17:18 PM)
    Moins la caution est élevée plus il y aura de candidats au premier tour. C'est bien joué de la part de Macky, il va diviser l'opposition qui se seront bouffés le nez au premier tour et qui devront se rassembler entre les deux tours.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (23:03 PM)
    FADA NOUS PEUPLE TU N'ES PAS CREDIBLE POUR NOUS SANS LE PLUS FORT RESTE TU ETAIS FOUTU TU PARLES DE BAISSE DE CAUTION NOUS CITOYENS DISONS QU'IL N Y AURA PAS D'ELECTION SI ON NE PROPOSE PAS UNE PERSONNE NEUTRE POUR ARBITRE ET NON CE SEYDOU NOUROU VENDU A MACKY DISTRIBUTION CARTES ELECTEURS ET PLUS DE PARRAINAGE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email