Lundi 06 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Politique

PROLIFERATION DES FORMATIONS POLITIQUES : Ousmane Ngom pour la limitation des partis

Single Post
PROLIFERATION DES FORMATIONS POLITIQUES : Ousmane Ngom pour la limitation des partis

Lors de l’examen du projet de budget de son ministère, le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom, a demandé aux députés à se pencher sur le nombre des partis politiques. Il demande leur limitation pour permettre à l’Etat de les financer.

« Nous avons 173 partis politiques au Sénégal. Rien qu’en 2011, sept nouveaux partis politiques ont été reconnus. C’est le lieu d’engager une réflexion profonde sur le nombre de partis politiques parce que ce n’est pas raisonnable pour un pays comme le Sénégal d’avoir 173 partis politiques », a déclaré Me Ousmane Ngom, lors de l’examen, ce mardi par l’Assemblée nationale, du projet de budget du ministère de l’Intérieur.

« cCest comme ça qu’on pourra parler du financement des partis politiques par l’Etat parce que nous aurons de réels partis politiques, qui ont des ambitions, qui sont représentés à l’Assemblée nationale ou qui sont représentés dans les collectivités locales, etc. », a dit Ousmane Ngom, déplorant le fait qu’il y ait « des partis politiques qui n’existent que de nom ou qui n’ont même pas d’adresse »

« Il est temps que nous engagions ensemble cette réflexion. Nous nous comprenons, mais il est important d’en arriver prochainement à une limitation démocratique des partis politiques. Le Pds a beaucoup travaillé sur cette question », ajoute-t-il, estimant qu’« il existe des mécanismes, même dans les grands pays, pour arriver à une limitation démocratique du nombre des partis politiques ».

liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Tef

    En Novembre, 2011 (16:37 PM)
    BOFF :cry:  :cry: 
  2. Auteur

    Un Inconnu

    En Novembre, 2011 (16:43 PM)
     :-D  :-D  :-D  ngni daniou afoler motakh niouy menace le pds est fini comme leur vieux singe :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
    Auteur

    Sciences_po

    En Novembre, 2011 (16:49 PM)
    Cette prolifération est la signature d'une défiance voire d'un souci de faire repartir le pays sur de bonnes bases après les errements de toute sortes connus Wade.



    Il ne faut pas y voir une mauvaise chose. C'est au contraire une nonchalance ou encore ou une indifférence qui m'inquiéterait.



    Kou Beugeu dé Weekhou comme le dit le diction. Chaque sénégalais se dit "Enfin ca ne doit pas être difficile de faire pire que ces amateurs libéraux".
    • Auteur

      Sciences_po

      En Novembre, 2011 (16:51 PM)
      pardon ca doit être difficile de faire pire à défaut de mieux. vous avez compris ce que je veux dire.

      moi je suis pour tout sauf wade
    Auteur

    Volai414

    En Novembre, 2011 (17:04 PM)
    QUESTIONS AUX CONSTITUTIONNALISTES SENEGALAIS



    Posséder la nationalité sénégalaise fait-il de quelqu’un un citoyen sénégalais ?

    Ma question peut paraitre naïve, voire idiote pour certain. Je la pose tout simplement après avoir plongé dans la constitution de notre pays.

    Cet acte fondateur, affirme dans son préambule :

    - l'accès de tous les citoyens, sans discrimination, à l'exercice du pouvoir à tous les niveaux.

    Il est bien précisé « à tous les niveaux », mais plus loin l’article 28 stipule :



    « Tout candidat à la Présidence de la République doit être exclusivement de nationalité sénégalaise, jouir de ses droits civils et politiques, être âgé de 35 ans au moins le jour du scrutin. Il doit savoir écrire, lire et parler couramment la langue officielle. »



    Soit il y a contradiction entre les deux assertions, soit la notion de citoyen est à redéfinir et préciser. De façon plus générale, j’ai l’impression que cette constitution doit être relue par qui de droit.

    Auteur

    Ridicule Ministre

    En Novembre, 2011 (18:05 PM)
    khanaa vous n'avez que ca à foutre comme ministre de l'intérieur.



    A chaque sortie vous nous parler de la prolifération des partis.



    Allez-y. Limitez-les comme vous voulez si cela vous rassure pour ne finir par reconnaître que les formations fondées sur le vol et l'escroquerie.



    Allez-y casser toutes les petites formations, vous verrez la suite. C'est parce que vos politiques ont échoué que tout le monde se porte candidat. Vous êtes vraiment ridicule
    Auteur

    Caporal Diedhiou

    En Novembre, 2011 (18:51 PM)
    Qui signe et avalise les demandes pour l'obtention de recipisses?

    En signant les recipisses tu ne sais pas combien de partis politiks

    existeront? Ousmane Chien Ngom=Bacaye Con Diop=Karim

    Thiouney Wade=Farba Aliboron Senghor=Aida Thiaga Mbodji=

    Famara Mouton Belier Senghor=Souleymane NagrouNdiaye=

    bande de nullards liberaux.Un cargo de cochons liberaux.Le

    capi est son excellence Me Menteur Alcapone Wade. :-D 
    Auteur

    K

    En Novembre, 2011 (19:00 PM)
    LE BON SENS VOUDRAIT QUE BENNOO SE TROUVE UN CANDIDAT EN DEHORS DE TOUTES CES FORMATION POLITIQUE, UN GENERAL A LA RETRAITE PAR EXEMPLE, IBRAHIMA FALL, PENDA MBOW
    Auteur

    Marie Fall

    En Novembre, 2011 (20:41 PM)
    Arrêtez de faire hors sujet Monsieur le ministre.



    Laissez les petits partis tranquilles. Il y a de bons jeunes leaders qui avec le temps vont s'affirmer. Il leur manque sans doute des moyens mais avec le temps ca viendra.



    Il y a de bons profils dans la relève mais à défaut de pouvoir les récupérer dans vos appareils politiciens pourris, vous cherchez à les bloquer. C'est lâche et méchant.



    Toutes les formations politiques, petites ou grandes, connues ou inconnues sont légitimes.



    Même si vous décretez la mort des petits partis, ils continueront de s'activer librement car c'est leur droit. Personne ne va reconnaître votre loi.



    Wade doit partir et on veut des élections démocratiques, tout le reste c'est de la diversion
    • Auteur

      @marie Fall

      En Novembre, 2011 (21:40 PM)
      rien d'autre à ajouter maria, tu as tout dit c'est mechant, ils ont ciblé certains learders qui risquent de bien percer dans les années à venir et qui feront mal, pouvoir bidon et con, vos lois ne comptent plus on peut empe^cher personne de faire d la politique, personne na peur d vous... ouste
    Auteur

    Waasetaake

    En Novembre, 2011 (21:06 PM)
    Ce discoours n'est qu'une manoueuvre pour distraire les sénégalais.
    Auteur

    Gas

    En Novembre, 2011 (23:22 PM)
    Votez Ibrahima Fall et vous verrez le meilleur President au Senegal. promis.



    Auteur

    Senegalais

    En Novembre, 2011 (12:22 PM)
    Encore une abération..... Le contribuable n'a pas à financer les partis politiques. L'argent du contribuable senegalais devrait être investi dans les secteurs d'avenir mais pas à renflouer d'avange vos poches. vous nous coûter déjà trop trop trop chaires
    Auteur

    Compatriote

    En Novembre, 2011 (15:08 PM)
    Monsieur le ministre, avec tout le respect qu'on vous doit, il ne faudrait pas que vous ayez peur de dire la verite a Wade. vous avez certes raison de penser que le Senegal est une petite nation et qu'il n'a pas besoin de cette plethore de partis politiques; mais soyez raisonnable un peu. PENSEZ-vous que le Senegal ait besoin de cette plethore de ministres qui ne versent que dans la politique politicienne et se mettent a tresser a Wade des lauriers a longueur de journee. c'est par la, qu'il fallait commencer si vous avez reellement la volonte de faire economiser au Senegal le peu de resources financieres qu'il dispose. :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email