Samedi 25 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Réduction du mandat présidentiel : Macky Sall donne rendez-vous en 2015

Single Post
Réduction du mandat présidentiel : Macky Sall donne rendez-vous en 2015

Du nouveau au sujet de la réduction du mandat du président de la République. En effet, dans sa dernière édition qui paraît ce lundi, dans sa rubrique «Confidentiel», l’hebdomadaire parisien Jeune Afrique fait état de la volonté du Président Macky Sall de respecter sa promesse de réduire son mandat de 7 à 5 ans. D’après le site d’informations Dakaractu.com, il ressort des infos glanées par nos confrères de la rue d’Autueil que Macky Sall ne compte cependant pas annoncer son irrévocable décision tout de suite.

Le Président Sall, écrit JA, compte laisser passer le tintamarre causé par les résultats des dernières élections locales, mais également la clameur médiatique qui va suivre le procès du fils de l’ancien chef de l’Etat, Karim Wade, qui sera ouvert le jeudi 31 juillet prochain. 

Pour conclure, Jeune Afrique informe que le premier des Séné­galais devrait annoncer sa décision relative à la réduction du mandat présidentiel au début de l’année 2015. Une posture qui entretient le suspense et ne manquera pas de susciter des réactions de la part de la classe politique, surtout de l’opposition. 


Article_similaires

29 Commentaires

  1. Auteur

    Diasporama

    En Juillet, 2014 (19:14 PM)
    Waaaaay Wath daal President danou mossi gueuna guaaaw
    • Auteur

      Le Vrai

      En Juillet, 2014 (19:41 PM)
      a partir du moment où il s'était engagé à 5 ans au lieu de 7 ans, la constitution doit prendre en compte. cette obligation est de rigueur puisqu'elle a induit le peuple (qui est souverain par rapport à un élément texte (durée du mandat)) à lui octroyer sa confiance. si macky ne respecte pas cet engagement, le parlement doit le destituer.

      le vrai.
    • Auteur

      Mbeguane

      En Juillet, 2014 (20:17 PM)
      l'amateurisme est grave en termes de renseignement et
      l'exemple qui suit en démontre le caractère pernicieux et dangereux
      pour un etat.
      en l'absence du général fall, hautcomgend, en mission
      au congo, j'ai participé à un fait grave et inimaginable pour la
      sécurité nationale. je me suis trouvé réveillé et convoqué à trois
      heures du matin par le président de la république lui-même
      pour participer à une réunion urgente de sécurité nationale.
      le président de la république avait reçu des renseignements
      faisant part d'une attaque imminente contre son régime. des
      containers d'armes seraient déjà entreposés dans le port de dakar
      et un commando de deux cents hommes devait débarquer à
      l'aéroport lss pour prendre ses armes et détruire son régime.
      90
      il était demandé, dans l'urgence, aux services de sécurité de
      prendre les mesures idoines et urgentes pour protéger les institutions
      de la république. a 3h30, nous retournâmes dans nos
      commandements pour prendre ces mesures.
      nous étions de nouveau convoqués vers 10h30, pour faire le
      point et définir la meilleure stratégie à même de battre les soidisant
      mercenaires qui en voulaient au régime.
      la réunion fut décevante par les laudateries dont avaient fait
      preuve la plupart des responsables de la république participant
      à la réunion, officiers généraux comme ministres. leur discours
      militant se résumait dans « dieu protège votre régime et
      vos ennemis ne peuvent rien contre vous ».
      seul le cemga fit preuve de retenue en disant clairement
      ne pas devoir s'affoler devant deux cents mercenaires. mon
      tour de parole jetta l'émoi dans la salle et on entendait les
      mouches volées. je posai au président de la république la seule
      question qui valait : " quelle est sa source, et quelle est la valeur
      de sa source ?".
      le président fut interloqué par cette question à laquelle, non
      seulement il ne s'attendait pas, mais plus grave, dont il ne maîtrisait
      pas la réponse. le père wade, l'homme le plus diplômé
      du caire au cap, ne savait ni ce qu'était une source, encore
      moins les termes de classification.
      enervé et hors de lui, il me demanda de préciser ma question
      en m'affirmant que cette réunion était sérieuse et qu'on ne m'y
      avait admis qu'à la place de mon chef, il pardonnait mes errements,
      du moment que je n'avais pas l'expérience de cette réunion.
      je précisais ma question en lui demandant comment il avait
      reçu son renseignement, qui était la personne qui lui avait porté
      ce renseignement et quelle confiance pouvions-nous lui accorder.
      il fit appeler par son aide de camp son petit-fils garde de
      corps lamine faye et lui demanda sans autre civilité d'introduire
      dans le conseil de sécurité son agent. la personne fut
      introduite avec son costume de colobane et sa mine patibulaire.
      91
      j'eus la surprise de ma vie et je me suis demandé comment
      de telles personnes pouvaient accéder aussi facilement à un
      président de la république et lui porter des informations aussi
      graves, aussi fallacieuses et aussi inadmissibles.
      wade, contre toute attente, me livra son informateur, ou
      plus exactement l'informateur de son petit-fils et garde de corps.
      je lui demandai d'emblée combien il avait reçu après avoir livré
      une telle information, il me répondit deux millions.
      je lui demandai comment il avait eu cette information, étaitil
      de la bande et combien les membres du commando allaient
      percevoir pour attaquer un pays comme le sénégal.
      le gars ne sut que répondre. comme tout menteur, il se mit
      à bégayer et à trembloter. wade mit fin à l'entretien, le traita
      de gros menteur et ordonna la restitution des deux millions.
      lamine faye et son informateur m'en voudront à jamais et
      wade leva la séance pour retourner à des tâches plus sérieuses
  2. Auteur

    Bagne Maky Sall

    En Juillet, 2014 (19:19 PM)
    ke se soit 5 ans ou 7 ans deme election mo la tere wathie tu ne sais rien te amo chance la preuve moy dakar tawagoul ba legui tu est un porte malheur pour le pays
    Auteur

    2015

    En Juillet, 2014 (19:21 PM)
    ngoura nekh motakh nekhouta bayi sa sen du wakh waxet
    Auteur

    Adja Soda Marième

    En Juillet, 2014 (19:27 PM)
    Merci Mr Sall quelque soit le prix il faut utiliser la voie qui ne plonge pas le Sénégal dans la violence ( 23 juin et suivants), nous n'avons pas de besoin de veuves ni d'orphelins, connaissant la témérité Des peulhs, n'hésitez pas à organiser un référendum, si vous devez encore rester c'est Dieu qui vous guidera, donc en cette fin de mois Béni nous vous encourageons à TENIR PAROLE pour votre honneur, regardez Mr le colonel Ndaw il ne dormira bien que le jour où les choses seront claires encore bravo aux hommes et femmes de valeur : nos enfants et nos petits enfants nous entendent et attendent de nous un changement de comportement merci Mme Faites votre travail sur ce dossier ..........
    Auteur

    Goor

    En Juillet, 2014 (19:28 PM)
    " jeune Afrique" a perdu son âme. Il voulait s'appeler "Jeune Afrique l'intelligent", mais c'est devenu congénitale que le journal n'a plus aucune crédibilité. C'est sûr ce sont eux qui ont conseillé à Macky Sall cette forme de communication idiote!
    Auteur

    Rebell

    En Juillet, 2014 (19:32 PM)
    je ne crois plus tes promesses mr le president :up:  :up:  :up: 
    Auteur

    Vivi 2

    En Juillet, 2014 (19:34 PM)
    cele ne devait susciter aucune reaction puisqu'il va respecter sa parole.Macky est un homme de parole,il n'est pas comme le vieux gorille Mr wax waxeet gorou vivi
    Auteur

    Boy Lébou

    En Juillet, 2014 (19:54 PM)
    hahahha nidiayou tann bombé !!! bombé family !
    • Auteur

      Fuiteavan

      En Juillet, 2014 (19:59 PM)
      la fuite en avant. il pense pouvoir nous rouler encore. mais 5 ans rekk, dongg, kesseh, et puis degages incompetent macky. ca suffit la ruse.
    Auteur

    Boy Lébou

    En Juillet, 2014 (19:56 PM)
    nostalgie ! nostalgie! á boy coxeur ,á boy bou rew,á boy diondo´,á boy al oú sont t'ils passaient ?
    Auteur

    Vivi 3

    En Juillet, 2014 (19:59 PM)
    macky etai un home de parole avan detre president mais depui kil est devenu president il sest transformer en un vrai politicien ,il ne di plu la veriter et ne respect plu c engagema avec le peuple ,jspr kil poura laisser des trace come le vieu gorille k tu di ,bilan 0 pour le moment ,macky un porte malheur
    Auteur

    Pfffffffffffff

    En Juillet, 2014 (20:15 PM)
    weerrr wii fegn naaa laniou wax

    Auteur

    M Bidou

    En Juillet, 2014 (20:17 PM)
    Quelle difference entre 2014 et2015 detoutes facons danunga ba pare tu risques de ne meme pas terminer ton mandat si cette misere coninue d etreindre la majorite des senegalais malheus chez les etudiants famine chez les paysans chomage endemique
    Auteur

    Mbeguane

    En Juillet, 2014 (20:18 PM)
    L'amateurisme est grave en termes de renseignement et

    l'exemple qui suit en démontre le caractère pernicieux et dangereux

    pour un Etat.

    En l'absence du Général FALL, Hautcomgend, en mission

    au Congo, j'ai participé à un fait grave et inimaginable pour la

    Sécurité nationale. Je me suis trouvé réveillé et convoqué à trois

    heures du matin par le Président de la République lui-même

    pour participer à une réunion urgente de Sécurité nationale.

    Le Président de la République avait reçu des renseignements

    faisant part d'une attaque imminente contre son régime. Des

    containers d'armes seraient déjà entreposés dans le port de Dakar

    et un commando de deux cents hommes devait débarquer à

    l'Aéroport LSS pour prendre ses armes et détruire son régime.

    90

    Il était demandé, dans l'urgence, aux Services de sécurité de

    prendre les mesures idoines et urgentes pour protéger les institutions

    de la République. A 3H30, nous retournâmes dans nos

    commandements pour prendre ces mesures.

    Nous étions de nouveau convoqués vers 10H30, pour faire le

    point et définir la meilleure stratégie à même de battre les soidisant

    mercenaires qui en voulaient au régime.

    La réunion fut décevante par les laudateries dont avaient fait

    preuve la plupart des responsables de la République participant

    à la réunion, Officiers généraux comme Ministres. Leur discours

    militant se résumait dans « Dieu protège votre régime et

    vos ennemis ne peuvent rien contre vous ».

    Seul le CEMGA fit preuve de retenue en disant clairement

    ne pas devoir s'affoler devant deux cents mercenaires. Mon

    tour de parole jetta l'émoi dans la salle et on entendait les

    mouches volées. Je posai au Président de la République la seule

    question qui valait : " Quelle est sa source, et quelle est la valeur

    de sa source ?".

    Le Président fut interloqué par cette question à laquelle, non

    seulement il ne s'attendait pas, mais plus grave, dont il ne maîtrisait

    pas la réponse. Le père WADE, l'homme le plus diplômé

    du Caire au cap, ne savait ni ce qu'était une source, encore

    moins les termes de classification.

    Enervé et hors de lui, il me demanda de préciser ma question

    en m'affirmant que cette réunion était sérieuse et qu'on ne m'y

    avait admis qu'à la place de mon chef, il pardonnait mes errements,

    du moment que je n'avais pas l'expérience de cette réunion.

    Je précisais ma question en lui demandant comment il avait

    reçu son renseignement, qui était la personne qui lui avait porté

    ce renseignement et quelle confiance pouvions-nous lui accorder.

    Il fit appeler par son aide de camp son petit-fils garde de

    corps Lamine FAYE et lui demanda sans autre civilité d'introduire

    dans le Conseil de Sécurité son agent. La personne fut

    introduite avec son costume de Colobane et sa mine patibulaire.

    91

    J'eus la surprise de ma vie et je me suis demandé comment

    de telles personnes pouvaient accéder aussi facilement à un

    Président de la République et lui porter des informations aussi

    graves, aussi fallacieuses et aussi inadmissibles.

    WADE, contre toute attente, me livra son informateur, ou

    plus exactement l'informateur de son petit-fils et garde de corps.

    Je lui demandai d'emblée combien il avait reçu après avoir livré

    une telle information, il me répondit deux millions.

    Je lui demandai comment il avait eu cette information, étaitil

    de la bande et combien les membres du commando allaient

    percevoir pour attaquer un pays comme le Sénégal.

    Le gars ne sut que répondre. Comme tout menteur, il se mit

    à bégayer et à trembloter. WADE mit fin à l'entretien, le traita

    de gros menteur et ordonna la restitution des deux millions.

    Lamine FAYE et son informateur m'en voudront à jamais et

    WADE leva la séance pour retourner à des tâches plus sérieuses
    Auteur

    Pffffff

    En Juillet, 2014 (20:25 PM)
    ana seytanééé yii fumiste ak rambadjjjj(constitutionaliste) et juriste yi done wax la parole du président vaut de l'or aux yeux de la constitution:légui dites moi entre juré la main gauche sur la constitution ou donner sa parole à tout un peuple et jurer devant Dieu meme si cela est en porte à faux avec les 7ans de mandats dans la constitution....alors pourquoi ne réagissent t ils donc pas?

    GOLO MEUNA YEKK NGEM BAL BAYAM TAKK NA

    Macky DINA POUPE MAFE MBA MOU DOKHOTT SOUPOU KANDJAAA

    Auteur

    La Lune

    En Juillet, 2014 (20:36 PM)
    Bonne fête de korité aïd al fitr. La lune vient d'apparaître
    Auteur

    Jo

    En Juillet, 2014 (21:15 PM)
    c'est maintenant trés claire le livre du colonel est commandité par macky sall à entendre moubarack lo qui affirme avoir lu le livre depuis 1993 allors qu'il était encore dans le cabinet du président Macky sall et je ne vois pas comment un directeur de cabinet d'un président peut avoir entre ses main un tel livre sans s'en ouvrir à son chef. ce qui veut dire que macky a lu le livre depuis belle lurette. Ce que je ne comprend pas pourquoi la presse n'a pas fait état à cette information qui est de taille parceque elle enlèverait toute crédibilité a ce bouquin car visant à nuire un ancien régime devenu aujourd'hui de farouches adversaires. ce que je veux savoir combien Macky Sall a donné la presse dans son ensemble à l'exception de Sidy Lamine Niass pour qu'il le protège ainsi. mais quelque soit x Macky Sall tombera à la prochaine élection parceque c'est un incapable.
    Auteur

    @jo

    En Juillet, 2014 (21:46 PM)
    lol depuis 1993 jo bayi mew :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Jo

    En Juillet, 2014 (22:03 PM)
    erreur de frappe 2013
    • Auteur

      Bou Niou Yap

      En Juillet, 2014 (02:15 AM)
      comment peut on faire une erreur de frappe entre 1993 et 2013 ?
      ces deux chiffres sont tellement différents
    Auteur

    Toto

    En Juillet, 2014 (22:51 PM)
     :sad: 

    Voici un site qui accepte toutes les insanités déversées sur d'honnétes citoyens;

    il faut enlever ces vulgaires commentaires :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad: 
    Auteur

    Faye 72

    En Juillet, 2014 (01:13 AM)
    Je l'ai toujours dit Mr macky Sall peut ne pas avoir suffisamment les compétences pour amener ce pays vers l'émergence,mais jusqu'à preuve du contraire c'est un Mr qui dit vraie.
    Auteur

    Non Instruit

    En Juillet, 2014 (01:44 AM)
    javais dit que il faut mettre les hommes qu,il faut a la place qu-il faut ya des hommes qui ont les competences il faut les mettre parce que je connais un gars qui habite a thies il a deux doctorats et il chome donc je peux admettre des vaux rien ds ce gouvernement pour que le senegal ce developpe il ns faut des super cadre donne leurs la chance aux meritant quand a moi je suis un vendeur de poissons et j en ss fiers
    Auteur

    Dia

    En Juillet, 2014 (04:23 AM)
    Donc 1 referendum s'impose!
    Auteur

    Thio

    En Juillet, 2014 (04:39 AM)
    Mr commentaire 10 j l'ai vu mais rien ne nous prouve que c un musulman !
    Auteur

    Marie Fall

    En Juillet, 2014 (05:28 AM)
    A vrai dire, même cinq ans c'est trop pour ce pauvre président.



    Il n'emballe personne. Il n'est capable de rien. Entouré de charognards comme lui, il enfonce le pays. S'il dit 7 ans, il aura le même sort que les Wade et il le paiera cash : révolte populaire + poursuite judiciaire.



    A bon entendeur
    Auteur

    Peuls,

    En Juillet, 2014 (06:04 AM)
    Le Président de la République plurielle, laïque, démocratique, sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, Son Excellence, l'Ingénieur Macky SALL, Peul pure Souche, naturellement digne-noble-courageux atavique, ne trahira jamais les peuples divers-différents à jamais du Sénégal, ni personne d'autre dans le monde civilisé ou barbare. Pour la simple raison que dans les nature-culture-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons de l'Ingénieur Macky SALL les mensonges-tricheries-falsifications-usurpations-trahisons-traitrises sont inconnus. Les rares minables au sein des Peuls pure Souche qui s'adonnent à ces ignominies sont des certainisés. Les mesquins gens qui incitent ou manœuvrent ou manipulent ou distillent des sottises pour inciter Macky SALL de ravaler ses saines-saintes Paroles sont tous des certains-es & certainisés-es qui feignent d'ignorer les FAITS PURS que NOUS avons mis en exergue ci-dessus. Si pour certains-es mentir-tricher-usurper-falsifier-tromper-trahir rentrent dans a nature naturelle de leurs natures, pour NOUS ce sont des drames-catastrophes. PEULS.
    Auteur

    Mo!

    En Juillet, 2014 (06:46 AM)
    POULO!

    POULO VRAIMENT TU ME DÉÇOIS. ARRÊTE DE MÉLANGER LES MOUTONS AVEC LES CHÈVRES. MACKY SALL N'EST PAS PEUL MAIS TOUCOULEUR.
    Auteur

    Academ

    En Juillet, 2014 (12:39 PM)
    Serigne Modou kara demande qu'"on limite le mandat du khalif sinon il va s'exiler.
    Auteur

    Salitigué Diop

    En Juillet, 2014 (13:30 PM)
    Merci à Me Tine d'avoir eu le courage de poser le débat sur le référendum en des termes claires ! :tala-sylla: 
    Auteur

    Seydou Sall

    En Juillet, 2014 (13:35 PM)
    Un référendum s'impose compte tenu des dispositions claires de l'article 27 ! Président tu es donc bien averti !!!

    Et un Président averti en vaut 2  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email