Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Référendum : «Ñaani Bañ Na» liste les points nauséeux d’une «mascarade électorale»

Single Post
Référendum : «Ñaani Bañ Na» liste les points nauséeux d’une «mascarade électorale»

Corruption, achat de consciences, absence de consensus, partialité, publicité outrancière, ostracisme, le Front du Non «Ñaani Bañ Na» a exhibé, pour s’en désoler, les nombreuses forfaitures qui ont ponctué le processus qui a entouré le référendum du 20 mars dernier. C'était face à la presse ce mardi.

Rupture d’équité et d’égalité

«Nous venons d’assister à une parodie d’exercice démocratique. Ce scrutin évalué dans sa globalité, car le scrutin ne se limite pas au jour de l’élection, est une mascarade. Car un scrutin a pour vocation de permettre un jeu franc et ouvert entre des candidats sur la base des principes d’équité et de l’égalité entre les candidats. Tout ce qui a été fait dans ce processus a contribué à rompre gravement l’égalité entre les parties, et a violé gravement tous les principes qui doivent normalement gouverner une élection transparente», a déclaré, amer, Me Mame Adama Guèye devant les journalistes.

«Corruption systématique»

Le Front du Non «Ñaani Bañ Na», qui effectuait un bilan global du processus, a d’abord signalé la prégnance le la corruption et d’un achat spectaculaire des consciences durant ce scrutin. «Il y a un facteur extrêmement important qui a contribué à rompre l’égalité entre les candidats et à fausser l’expression des suffrages des électeurs : c’est la corruption systématique qui a été mise en œuvre en violation du code électoral. Parce que l’achat des consciences est expressément interdit pas l’article 104 du Code électoral», s’est indigné Me Mame Adama Guèye.  Ensuite, ledit front a fustigé la fixation de la date du scrutin, sans aucun consensus. «Le Président s’est bien préparé, a fixé une date en fonction de sa préparation et a imposé cette date», s’est indigné l’avocat. Pis, souligne le Front du Non, «le Président et son camp ont violé l’Etat de droit en lançant une campagne électorale avant l’ouverture de la campagne».

Propagande outrancière du Oui

«On a tous vu comment on a fait une propagande outrancière du oui dans tous les panneaux des villes du Sénégal», dénonce Me Guèye. Il ne manque surtout pas de dénoncer la couverture médiatique déséquilibrée de cette campagne où la Rts et certains médias privés, dit-il, n’ont pas été impartiaux : «La Rts a été accaparée par le Oui et ça a même été dénoncé par les organes de supervision comme le Cnra (Conseil national de régulation de l'audiovisuel : Ndlr) qui a même sorti un communiqué dénonçant l’iniquité dans le traitement de cette campagne par la Rts. Mais la Rts a continué de plus belle jusqu’à la fin de la campagne».

Traitement médiatique inéquitable

«Le Cored a même dénoncé la partialité d’une partie de la presse privée. Cela a été un facteur de déséquilibre flagrant. L’autre facteur de déséquilibre, c’est l’utilisation outrancière des publireportages dans la presse privée. On est dans une compétition entre un oui et un Non,  une des parties était arbitre et joueur», s’indigne Me Mame Adama Guèye.

Des facteurs qui globalement, montrent, selon Me Mame Adama Guèye et ses camarades, que le processus n’a pas fonctionné sur la base des principes d’équité : «Voilà un ensemble de facteurs qui font qu’on ne peut pas, par simple convenance républicaine, nous focaliser simplement sur ce qui s’est passé le jour de l’élection, comptabiliser les votes, et dire que ça s’est bien passé. Les conditions d’une élection transparente qui respecte les principes d’équité et d’égalité entre les deux camps n’ont pas été respectés. C’était une mascarade. Du point de vue de la légalité nous ne pouvons pas remettre en question la légalité des chiffres. Quand bien même il y a eu des manquements, les chiffres sont là et on en prend acte», indique-t-il.

 

Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (19:47 PM)
    CES gens sont depasses par les evenements. ils reagissent avec passions sans raison. ils sont dans leur logique de nihilisme aveugle. TRISTE SORT.
    • Auteur

      Lika

      En Mars, 2016 (19:53 PM)
      ndeyssane, dire qu'ils étaient une fierté de toute une génération voir continentale. ils viennent de prendre la mauvaise direction. faites demi tour sinon vous allez prendre la mauvaise sortie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (20:39 PM)
      ils ne disent que la verite. tout les senegalis savent que ce que ces gens la disent et la verite absolue. est ce que le cnra na pas sortie de communique? est ce que on na pas distribue du riz et 5000 francs? est ce que on na eu fait de publicite dans la presse privee pour le oui avec des millions? este ce que on na pas utiliser les moyens de l etat pour le oui? etc.... les 45% du non sonne comme une victoire pour beaucoup de senegalais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (22:19 PM)
      les rats commencent à sortir de leur trou. non seulement vous avez voulu manipuler les sénégalais en interprétant faussement les 15 points de réforme, mais vous avez aussi voulu profiter du référendum pour contester la légitimité de macky. vous avez même agité l'idée d'une présidentielle anticipée en 2017 si le non l'emportait. de qui vous moquez-vous ? le peuple vous a montré qu'il n'est ni dupe ni naïf, et taxer les sénégalais de corrompus ou d'inconscients après la victoire du oui à plus de 60%, c'est leur manquer de respect. un conseil : n'essayez pas de refuser votre défaite car c'est une véritable déculottée malgré le soutien actif de walf tv, sen tv, xalima et plusieurs autres médias qui ont roulé à 100% pour le non.
      mais si vous contestez le vote très conscient des sénégalais tout en leur manquant de respect, attention au retour de bâton en 2017 et en 2019. car quoi qu'on dise, la tendance de l'électorat montre que les chances d'idrissa seck sont de plus en plus nulles pour la présidence. je peux parier qu'un gackou ou un khalifa sall le dépasseront aisément, même si les dakarois les ont remis à leur vraie place ! même le dirigeant de la radho est contesté et y en marre est réellement démystifié et ses animateurs ont intérêt à aller chercher un vrai travail. quant aux autres, les mame adama guèye (futur candidat), decroix, baldé, adama gaye, etc., ils sont bons pour la retraite au même titre que niass et dansokho. acceptez humblement votre cuisante défaite et surtout fermez-la pour un bon moment pour laisser les gens travailler. sinon, vous n'aurez ni rien compris ni encore rien compris, les sénégalais n'aiment être pris pour des cons. et attendez 2017 (pour nous servir la même rengaine) et 2019...
  2. Auteur

    Vérité

    En Mars, 2016 (19:51 PM)
    Sincèrement vous nous fatiguez rester dans votre M u s i c et arrêter de nous fatiguer on a



    tous compris , vous faites que du chantage pour avoir de l'argent.



    c'est a cause de vous que le Oui a gagné, le peuple est contre vous,







    sorry please  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (19:54 PM)
      ce que vous voulez c'est qu'ils restent à leur misic pour que vous nous voliez bien
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (19:52 PM)
    c'est Macky qui est dépassé avc sa manière de faire de la politique totalement ancienne, corruption sur corruption... vive y'en a marre
    Auteur

    Malick Samb

    En Mars, 2016 (19:55 PM)
    51,58%, c'est le taux de participation aux élections présidentielles de 2012, donc le taux 40% au référendum est prévisible et compréhensible. Le premier enseignement qu'il fallait en tirer est que les populations qui ont choisi de voter dimanche sont assez représentatifs de citoyens inscrits sur les listes et par respect pour eux, il ne convient pas de sous estimer leur nombre. Je tiens à souligner que plusieurs cartes d'électeurs ont été perdus en 2012 et beaucoup de détenteurs n'ont pas jugé nécessaire d'en refaire. J'appelle donc au respect des résultats sortis des urnes ce dimanche 20 mars 2016. Les populations ont à 62,54% accepté la modification de la constitution, il ont aussi dans le même esprit renouvelé leur confiance au président Macky Sall qui est aussi le grand vainqueur de ce scrutin. Pour qu'il y ait dialogue entre le camp du OUI et celui du NON, il faudrait d'abord que le camp du NON reconnaisse dignement sa défaite. Aujourd'hui plus que jamais, il faut mettre de côté les problèmes de personne pour qu'on puisse bâtir ensemble le Sénég
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (19:55 PM)
    Si on veut participer a des joutes politique ,Il faut en accepter les règles ..

    Il faut accepter la volonté du peuple ,qu'elle soit avec vous ou contre vous ..

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (19:57 PM)
     :emoshoot:  nopilene dolene tousse

    Auteur

    Front Du Non

    En Mars, 2016 (20:02 PM)
    Mon cher Fadel et votre troupe ce naani bagn na est revolu il fallait innover mes copiers rek comment on peut compter sur vous, Il faut arrêter. :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 

    Auteur

    Fallou Dieme

    En Mars, 2016 (20:04 PM)
    M Malick Samb veut manipuler mais ça ne passera pas . Ce n'est pas 62,54% de la population qui a adopté la réforme mais 62,54% de 2 222 231 électeurs qui ont pris part au scrutin. Voyez avec moi que le chiffre est trop faible. Il n y a pas eu une adhésion populaire. Macky Sall doit se ressaisir avant 2017 et surtout 2019
    Auteur

    Foudre

    En Mars, 2016 (20:05 PM)
    ILS PARLENT DE CORRUPTION APRES AVOIR FAIT METTRE LAMINE DIACK DANS DE SERIEUSES DIFFICULTES. ILS SE SONT COMPROMIS ET ILS SONT DES CORRUPTEURS. ILS N'ONT QU'A SE TAIRE ET SE CACHER POUR SE FAIRE OUBLIER..
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mars, 2016 (20:12 PM)
    Ce qu'ils reussi s'ils l'essayent aux prochaines elections de 2017, le pays va se bruler.......la democratie , la justice n'existent plus dans ce pays......... :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Swiss Diaspora

    En Mars, 2016 (20:17 PM)
    Ne nous prenez plus par surprise! il nous faut nos passports valables nos cartes d'identitées et nos cartes d'électeurs et être visibles sur la liste électorale de chacun de nos cantons!!!! ....avant que vous ne fassiez quoique ce soit! c'etait et c'est encore un vrai bordel pour les senegalais de l'exterieur de VOTER. Nous nous sentons comme une vache à lait seulement pour envoyer de l'argent et être figurant. STOP! Regler nous aussi nos problèmes. NON nous ne voulons plus de surprise! Le feu au Lac c'est maintenant! N.B.:c'est lourd c'est lourd c'est lourd!
    Auteur

    Ouest-foirois

    En Mars, 2016 (20:22 PM)
    Au moins vingt (20) jours avant le jour du référendum, l'eau a coulé à OUEST-FOIRE comme aux Cascades de Dindifélo et l’électricité n’a ‘tremblé’ qu’une fois. Le nirvana.

    Pour ma part, j'appréhendais la fin de la campagne pour le référendum connaissant les politiciens sénégalais et leurs astuces.

    Seulement, ces mêmes politiciens oublient que les électeurs ont aussi une arme redoutable face à leurs tricheries de politiciens qui nous prennent pour plus bêtes que nous ne sommes.

    Pour ma part, étant apolitique et travaillant dans le privé (donc sans aucune forme de corruption politique), la paix et la satisfaction de nos besoins primaires (eau et électricité, car pour le reste il suffit de casquer : tél., santé, transport, routes, éducation…) me guident pour mes choix électoraux. Juste pour dire que ne bénéficiant d’aucune part de gâteau comme sûrement plein d’agents du privé trop occupés à gagner leurs vies à la sueur de leurs fronts et à être de bons chefs de famille sans histoire, nous nous devons d’être aussi durs dans l’appréciation du niveau de vie au Sénégal par rapport aux efforts que nous fournissons pour nous en sortir et pour pouvoir prétendre à un minimum de confort dans ce 21ème siècle.

    Le président SALL devrait revoir sa copie quant à son mode de nomination des ministres et du cumul de mandats pour certains qui ne pensent plus qu’à s’amuser et à le neutraliser une fois confirmés, au lieu d’intensifier les efforts commencés. La politique politicienne ne prospère plus et puis, au Sénégal, tout se sait. Les ‘grands électeurs’ perçoivent la rigueur et l’honnêteté des ‘délégués du président’ qui, malheureusement, est souvent obligé de monter au créneau pour rattraper ‘leurs virages’ et ratés.

    L’indifférence-légèreté de la prise en compte des inconvénients (préparation repas, ablution et purification et problèmes de couples, pourrissement aliments, hygiène, minimum de loisirs, fuite des domestiques…) de ces pénuries sur notre vie quotidienne nous conforte de notre insignifiance aux yeux des politiciens. Il n’y a que le ‘bétail électoral’ et leur environnement immédiat qui les intéressent. Ils font l’erreur d’oublier ces ‘électeurs instruits et motivés ’ (de plus en plus nombreux) tranquilles dans leurs coins, mais redoutables (en comptabilisant leur ‘bétail’ à eux) analystes le jour J et à l’instant T.

    Qui trompe qui ?

    Les échéances ne sont jamais bien loin. Conseil : concentration, proximité, sincérité, honnêteté, franchise, sérieux, vertus, implication et efforts-efficacité soutenus.

    MA CARTE D’ELECTEUR, MA VOIX.

    A vos marques…

    Auteur

    On A Tout Compris

    En Mars, 2016 (20:45 PM)
    Franchement, On en a Marre de Y'en A Marre. Ces gens qui se prennent comme les sentinelles du citoyen, lamda ont failli a leur mission de veille, d'eveille de conscience et de defense des interets de la nation. Votre role ce n'est pas de se substituer aux hommes politik en prenant ouvertement position sur des joutes electorales. ARRETEZ CE LOBYISME, ON A TOUT COMPRIS.

    Vous avez manque une occasion cruciale de revenndiquer l'introduction dans ce projet de referendum, d'autres points pertinents comme

    -le cumul de fonction ou de poste ou..( appelez comme vous voulez ) d'un president de la republik et de Chef de parti politik

    -suppression de la nommination du procureur de la republik. Un procureur doit etre elu par ses pairas

    -L'election d'un Maire ou de President de Conseil Departmental ou Rural doit etre fait au suffrage universel directe a 2 tours.

    _ la Suppression de la liste Majoritaire lors des elections legislatives. Un depute doit etre elu dans sa localite par les gens de sa localite.

    etc

    etc.





    Maitre MAG, avec tout le respect que j'ai envers votre personne, vous vous trompez lourdement quand vous dites que " un scrutin a pour vocation de permettre un jeu franc et ouvert entre des candidats sur la base des principes d’équité et de l’égalité entre les candidats.'. Ce scrutin ne s'agit pas d'election, mais de referendum constitutionnel ( Je ne vous apprend rien biensure) entre un OUI pour un projet de revision d'une part et un NON contre ce projet. par consequence, il n'y pas de CANDIDATS.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (20:47 PM)
    Ils faut tout faire pour qu ils ne fassent pas ce qu ils on fait durant le referendum en 2017 meme s il faut bruler le pays. Il ne faut plus accepter quils utilisent la radio et la tele a leur seule profit. Il ne faut plaus accepter quil donnent l argent du pays a des affides et corrompre les gens avec de3s sac de riz et 5000 frans cfa par carte. Ils mobiliser assez de personnes pour etre representer dans chaque bureau de vote. Quitte bruler le pays, ils ne faut plus les laisser utiliser les moyens de l etat pour faire campagne en 2017.
    Auteur

    Foudre

    En Mars, 2016 (21:37 PM)
    LE DISCOURS DE LA DEFAITE ARRIVE. RIGOLEZ-EN. LE TEMPS FERA LE RESTE.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (21:40 PM)
    CES gens si c'était possible il faut les envoyer chez JAMMEH qui allait régler leur cas BASTA société civile au diable,il faut plutôt dire société politique :emoshoot: 
    Auteur

    Ifanbondi

    En Mars, 2016 (21:46 PM)
    « NIAÑI NANGU NA »

    Il va falloir que ces mauvais perdants nous chantent autre chose ! La corruption, c’est comme s’il n’y en avait jamais eue auparavant, c’est comme si eux-mêmes étaient exempts de toute tâche de corruption. Face à votre front du NON le peuple vous a opposé son front du OUI ! Ce peuple à qui vous avez fait appel pour qu’il soit de votre front, a choisi de faire front contre vous ! C’est son droit le plus légitime. Ayez donc l’élégance de le respecter. Vous avez voulu jouer avec le peuple en essayant de vous jouer de lui, soyez beau joueur et reconnaissez que finalement c’est le peuple qui s’est joué de vous. A malin, malin et demi ! Maintenant il vous faudra patienter jusqu’à épuisement du mandat du président actuel ; c’est ce que vous ne vouliez pas au fond. En évoquant son « wax waxeet » vous vouliez qu’il fasse ses cinq ans promis pour vous remettre au plus vite dans la course au fauteuil… L’autre « wax-waxeet » clamé haut et fort par son prédécesseur, vous l’avez oublié…Macky a été à bonne école, la vôtre ! Alors de quoi vous plaignez-vous ! Chuuuut ! le peuple a parlé ! Wa salam !

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (22:48 PM)
    Cette société (civile )=société politique vous n'avez pas honte toujours des positions qui vont à l'encontre du développement ,vous travaillez pour le pays reste en l'état ou vous êtes financé par un groupe regarder vous sur un MIROIR à quand on va laisser un PRÉSIDENT travailler et le SOUTENIR vraiment vous nous emmerder ,ARRÊTEZ ,ARRÊTEZ , ARRENTEZ c'est vraiment HONTEUX PRENEZ DE LA HAUTEUR
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (23:11 PM)
    Société-si-vile: Vous êtes lancés dans la politique sans savoir les règles de la lutte politique. Vous avez joué, vous avez perdu. Eh oui la politique au Senegal il faut des moyens. Vous osez parler de corruption! Vous qui avez re_u de Lamine Diack de l'argent de la corruption, double corruption. Vous êtes vraiment mal placés. Respectez les citoyens qui ont choisi le oui. Moi je n'ai reçu aucun sous je ne suis ni de l'APR ni d'aucun autre parti, j'ai lu les reformes et j'ai voté OUI.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (00:55 AM)
    je rejoins mes prédécesseurs sur la position de ce groupe.

    Ce pays n'appartient pas à un groupe de politicien ou des soit disant société civile. Nous vous avons suivi via les médias comme d'autres camps et à la fin le peuple à décidé mais de grâce soyez humble et respect aux védiques des urnes.

    Si le NON l'emportait que serait votre discours;

    Vous avez fait plus grave, le jour du scrutin vous était à walf et aujourd'hui après votre défaite vous devez revoir cette cassette et vos propos de manipulateurs, de politiciens mal intentionné et de propagande. Si vous voulez continuer de rester comme avant, la voie de la jeunesse, soyez juste et vrai et vous n'êtes pas obligé de prendre parti à tout moment.

    On n'aurait comprendre comme la si bien dit le N 13 que vous proposez des renforcements sur certains points plutôt de suivre ces hommes politiques et chef de télévisions que ne ferons que vous salir à moins que je me trompe; si ils vous apportent leurs soutiens.

    Vive le Sénégal vive la paix
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (03:20 AM)
    jamm rek mon frere ces gens mérite d"etre fusillé ,ils nous retardent
    Auteur

    Idy

    En Mars, 2016 (05:47 AM)
    Ce groupe de bandit doit la fermer et aller chercher du travail au lieu de souiller les valeurs republicaines  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonymez

    En Mars, 2016 (09:19 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Mars, 2016 (15:15 PM)
    Quand les traqueurs de biens mal acquis se mettent avec les Traqués, quand les revanchards du 25 mars 2012 se retrouvent avec ceux qui qui les avaient battus ce jour là, quand ceux qui avaient pris d'assaut l'Assemblée nationale se mettent avec les assiégés du 23 mars 2011, quand l'éternel Pressé et Ejecté du PDS se retrouvent avec ceux qui l'avaient accusé de vol et traduit devant la Haute Cour de Justice, quand l'Enchainé volontaire devant les grilles de la Place SOWETO fait l'accolade à ceux qui avaient concocté la tentative de transmission du pouvoir par voie parlementaire, la République est menacée et les citoyens éclairés sont dégoûtés.

    Le camp du NON ne pouvait que perdre la bataille du 20 mars 2016 pour que vive la République.
    Auteur

    Anonyma

    En Mars, 2016 (23:33 PM)
    S IL VOUS PLAIT ALLEZ CHERCHER DU BOULOT ET ARRETEZ VOS HISTOIRES. IL FAUDRA ALLER AU CONGO BRAZZA POUR DENONCER SASSOU. :jumpy2: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email