Lundi 30 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Référendum: Les acteurs de la société civile dénoncent l'implication de Macky Sall dans la campagne

Single Post
Macky en campagne pour le OUI à Thies

À quelques jours du scrutin du 20 mars prochain, la société civile, réunie autour de la Plateforme des acteurs de la société civile pour la transparence des élections (Pacte) regrette le manque de transparence dans ce référendum. Au regard de la situation, la Pacte dénonce entre autres, « l’implication de l’Institution qu’est le Président de la République dans la campagne électorale où il s’expose, les tentatives d’achats de conscience par la distribution de riz et d’argent, les violences enregistrées dès le début de la campagne électorale à Fatick, Louga, Diamniadio et Bargny avec l’utilisation d’armes blanches et d’armes à feu. », liste-t-elle dans un communiqué qui nous est parvenu. C’est pourquoi elle demande, au Chef de l’État de veiller « à la bonne tenue d’un scrutin transparent, à la sauvegarde de la paix et de la stabilité de notre pays ». Et invite, par ailleurs, les organes de supervision et de contrôle du processus électoral (Cena, Cnra et Cour d’Appel) à veiller au respect scrupuleux de la loi électorale et l’Ofnac à sévir contre la corruption sous toutes ses formes.


liiiiiiiaffaire_de_malade

28 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (14:25 PM)
    bougane akk ahmed aidara doye nagnou warre wayé nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
    • Auteur

      Papa

      En Mars, 2016 (18:33 PM)
      quatre ans de morosité économique marqués par la fermeture de centaines d'entreprises, la fuite des investisseurs.
      quatre ans de recul démocratique et d'instrumentalisation de la justice.
      quatre ans de tension sociale avec des pertes d'emplois, des salaires impayés, des engagements non-tenus.
      conscient de son impopularité et du rejet de sa politique, macky sall tente encore de se maintenir pour d'autres années encore grâce à une révision constitutionnelle qui supprime le second tour aux prochaines présidentielles !!
      assuré de toujours sortir premier au premier tour, il sera assuré d'être déclaré vainqueur par la majorité de voix même si elle n'est pas absolue (51%) !!! voila tout le piege de ce referendum !

      le bulletin rose du non est le papier qui sauvera le sénégal d'une dynastisation de notre État.
      nous avons encore notre destin en mains.
  2. Auteur

    Gerenimo5

    En Mars, 2016 (14:26 PM)
    G appris à ne plu jamais fer confiance a ce type.....
    Auteur

    Asile

    En Mars, 2016 (14:31 PM)
    J'ai mal pour mon pays, ma patrie

    Depuis une vingtaine de jours, le Président a donné DES AUTORISATIONS D'ABSENCE à toute l'Administration du pays pour ce Référendum inopportun et dispendieux.

    Je ne suis pas un politicien mais la lecture que j'ai de ce Référendum, qui ressemble à un forcing est que c'est une occasion pour le peuple de sonner la fin de la récréation pour que les politiciens de tout bord aient plus d'égard à l'endroit du peuple. Un Président qui est élu à 65%, ne doit pas jouer avec son peuple.







    Soyons de bonne foi, le Sénégal nous appartient à tous. Le Président Macky SALL, candidat à la Présidentielle de 2012 avait contesté ouvertement la Décision (jugement) du Conseil constitutionnel et aujourd'hui, il se conforme à un Avis du même Conseil constitutionnel.



    Cela montre que le problème de ce pays, c'est que la conviction est fonction du bord où l'on est. Ceci, est valable pour tous les politiciens.



    Alors un NON massif s'impose pour montrer à toute la classe politique que nous ne sommes pas des Moutons.



    YALLAH deug la beug!



    WASSALAM!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (14:36 PM)
      le président ne donne pas d’autorisations d'absence, celà relève des chefs de services ça se voit que tu un chômeur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (14:56 PM)
      et toi ca se voit que tu es un con qui n'a encore rien compris de ce qui se passe
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (14:59 PM)
      c toi le crétin qui n'a rien comrpis!! le président a donné expréssement l'autorisation à ces ministres, dg, larbins etc etc. d'aller battre campagne pour un oui. c''est juste honteux de prendre tout le pays en otage alors qu'il s'agit d'une simple consultation! il ne respecte même pas le peuple qui doit décider en âme et conscience!!
      que notre président nous respecte et ne dilapide pas nos ressource pour une campagne référendaire
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (16:44 PM)
      tu n'as rien compris toi, le président a ordonné à tous ces ministres de ne pas rester à dakar durant la campagne électorale du référendum. ce qui explique clairement que c'est une autorisation d'absence.-
    Auteur

    Lam

    En Mars, 2016 (14:32 PM)
    https://www.youtube.com/watch?v=flKF_Gn5N1Q

    Auteur

    Milk

    En Mars, 2016 (14:33 PM)
    QUEL HYPOCRISIE!



    AU LENDEMAIN DU REFERENDUM SI LE NON L'EMPORTE ILS SERONT LES PREMIERS A LUI DEMANDER D'EN TIRER LES LEÇONS EN DÉMISSIONNANT OU EN ORGANISANT DES ÉLECTIONS ANTICIPÉES PARCE QU'ILS N'EST PLUS LÉGITIME.



    SOCIETE CIVILE ALLER FAIRE DE LA POLITIQUE OU TAISEZ VOUS.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (19:00 PM)
      merci pour la pertinence de la remarque. ces cretins de la societe incivique prennent les senegalais pour des demeures. incha allah le oui l'emportera largement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (19:00 PM)
      merci pour la pertinence de la remarque. ces cretins de la societe incivique prennent les senegalais pour des demeures. incha allah le oui l'emportera largement.
    Auteur

    Anonyme Oui

    En Mars, 2016 (14:42 PM)
    monsieur le president adoul sy de l'arm licencie quelques agents de l'arm et le reste il leur fait signer des contrats de prestation alors qu'ils totalisent des ancienetes de moins de 7ans avec des salaires de 50000f
    Auteur

    Oo

    En Mars, 2016 (14:49 PM)
    Contrairement à l'apparence ambiante, le Président n'a pas d'hommes ou de femmes d'envergure plus ou moins crédibles et charismatiques qui pourraient défendre son Referendum au niveau du peuple. A l'impossible, nul n'est tenu. Il est obligé d'y aller et de mener le combat quitte à recevoir tous les coups. Il en est tellement conscient que c'est lui-même qui monte au créneau pour amoindrir la chute sinon cela va être la razzia à plate couture (une défaite sans précédent dans l'histoire des élections au Sénégal).

    Espérons qu'avec toute son implication, ses valises d'agent la défaite en sera amortie et soit juste trés nette et sans bavure.

    A vos cartes cher citoyens pour un NON Massif.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:05 PM)
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (15:06 PM)
      on raconte que le président nixon avait nommé à un haut poste un de ses détracteurs. ses proches lui demandant pourquoi il faisait cela, il aurait répondu : « un salopard comme lui, mieux vaut l’avoir à l’intérieur qu’à l’extérieur ». c’est sans doute ce qui explique la présence de souleymane jules diop dans le gouvernement de macky sall.
      « da may waxtaan ak sama benn xarit fan yële, ma ne ko “bu ñu demee ba macky sall am parti politique, c’est que problème am na sénégal, c’est que problème am na. ablaye wade nak, mooy defar nit, mooy yàq nit. c’est que problème am na. bu ñu demee ba macky nekk leader de parti, problème am na. jamais ci vie’am, jamais musul xalaat wala préparé wu psychologiquement ne mën naa nekk un leader de parti. jamais ! jamais ! bu xalaatoon ba xalaat bi sori ci loo xam ne am na yaakaar ne moom mën na koo nekk, mooy chef de service ci petrosen. ablaye wade mooy jël nit, en l’espace d’un temps, ci juroomi at, mu def la ministre, def la directeur général, def la ministre, def la premier ministre, def la premier président assemblée nationale, ba noppi ne la yaa fi daqqa jàng, yaa fi gëna mën sa ligéey, ya mën ci ñéep. loolu, ablaye wade ‘a ko mën. moo tax yàq na sénégal parce que da fa juddu loo ambition ci boppi ay nit ñoo xam ne xaju ci. »
      un nommé alndanane a ainsi résumé et traduit cette croustillante déclaration : « lorsque les choses tournent jusqu’à ce que macky sall ait un parti politique, c’est qu’il y a un problème au sénégal. jamais de sa vie, macky ne devrait penser qu’il peut être un leader de parti. il devait savoir qu’il ne peut devenir qu’un chef de service à petrosen. s’il peut se permettre de rêver, c’est la faute à abdoulaye wade qui l’a nommé directeur général, ministre, premier ministre, président de l’assemblée nationale en l’espace de cinq ans. ainsi, wade a mis dans la tête de macky sall des ambitions que macky ne peut supporter. »
      vu comment macky gère le pays, force est de reconnaître que jules avait vu juste. pourquoi donc est-il devenu aujourd’hui un ardent défenseur de macky l’incapable, macky le « yaafuus » ? de l’opportunisme et rien d’autre. quand il était évident que wade allait perdre le pouvoir, moustapha niass était le mieux placé pour le remplacer. alors, jules diop criait partout qu’il soutenait niass. puis, quand à la surprise générale macky prit les devants, jules diop ravala ses vomissures et se mit à chanter les louanges du « yaafuus », lui qui prétendait ne vouloir aucun poste dans le gouvernement. on se souvient de ses larmes de crocodile quand macky fut élu. cim ! macky jugea qu’il fallait l’avoir à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur. il le nomma chef du bureau économique à l’ambassade du sénégal à bruxelles. monsieur n’y fit pas long feu. macky le nomma chargé de la communication du président de la république, il devint encombrant au palais. macky créa pour lui le poste inutile de secrétaire d’État chargé des sénégalais de l’extérieur, il sema la pagaille au ministère de mankeur ndiaye. macky le nomma alors secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé du suivi du pudc. tout cela pour que le bonhomme se taise. hélas, monsieur ne peut pas retenir sa langue. il se veut toujours sur le devant de la scène.
      avant même que macky ne parle de référendum, nous avons vu jules diop, lors d’un meeting à pikine, déclarer que macky est élu pour sept ans et non cinq ans, militant ainsi pour le « wax-waxeet » qui se préparait, foulant au pied les valeurs que, jadis, il prétendait défendre. et aujourd’hui qu’il a deux ans de plus pour s’engraisser sur le dos du peuple sénégalais, il ose dire : « j’étais parmi ceux qui trouvent que quatorze ans, c’est trop. même douze ans, c’est trop. » voila un personnage qui n’a aucune dignité et prend les gens pour des cons. pour citer tous ses mensonges et contradictions, il faudrait écrire un livre. doté d’une effarante malhonnêteté intellectuelle et d’un égo pharaonique, il use à outrance de l’injure, la calomnie et la manipulation. il connait tout et a été témoin de tout. vaniteux et fabulateur hors pair, il est capable de raconter que dieu l’avait consulté avant de créer le monde. et c’est cet énergumène qui se permet de dire que ceux qui appellent à voter non au référendum sont dans l’erreur. si en 2019, macky décide que le mandat écoulé n’est pas pris en compte par la nouvelle constitution, jules diop deviendra « constitutionnaliste » pour lui donner raison.
      on ne peut pas comparer abdou latif coulibaly à souleymane jules diop. latif a toujours de la dignité et il lui reste un peu de crédibilité. nul ne peut lui reprocher son entrée dans le gouvernement. nous étions nombreux à souhaiter qu’il devienne président de la république. il n’avait pas, comme jules diop, fait des appels du pied à niass pour ensuite plébisciter macky dans le seul but d’être casé quelque part. après l’élection de kor marème, latif avait dit que s’il est sollicité pour entrer dans le gouvernement, il dira oui. on l’a appelé et il a accepté. ministre de la bonne gouvernance. il avait la tête de l’emploi. je ne doute point qu’il était sincère et ne voulait que servir son pays. par la suite, il est devenu méconnaissable. c’est affligeant de le voir fermer les yeux sur ce qu’il dénonçait sous wade et défendre l’indéfendable. il est permis de douter de sa bonne foi car il est assez intelligent pour savoir que macky l’a mis à l’intérieur juste pour ne pas l’avoir à l’extérieur. d’un poste à un autre, il reste toujours dedans et cela semble lui convenir à tel point qu’il a écrit un livre de plus de 400 pages à la gloire de macky sall. quelle déception !
      tenez, un étudiant lui demande des éclaircissements sur ce que macky appelle : « la reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens : droits à un environnement sain, sur leurs ressources naturelles et leur patrimoine foncier. » il bafouille. l’étudiant lui signale que le droit à un environnement sain est déjà dans la loi. le grand latif lui répond : « la différence maintenant, c’est qu’on l’a mis dans la constitution. » comment peut-il ignorer que la constitution de 2001 dit clairement dans son article 8 que « la république du sénégal garantit à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales, les droits économiques et sociaux ainsi que les droits collectifs » et que parmi ces libertés et droits figure le droit à un environnement sain ? qu’y a-t-il donc de nouveau ? en fait, c’est comme dire aux populations de voter pour la création de nouvelles villes : dakar, thiès et mackyland. c’est absurde et suspect. le mackyland ici, c’est le droit obscur sur les ressources naturelles et le patrimoine foncier. là-dessus l’article 15 de la constitution de 2001 est assez clair. que veut donc macky sall ? mouth bane a bien expliqué le piège. mais latif, l’homme de la transparence et de la bonne gouvernance opte pour l’opacité.
      vous pouvez lire cent fois le texte définitif du référendum, vous n’y comprendrez pas grand-chose. tout est flou. et on a bien raison de croire que les « nouveaux droits » seront ceux des homosexuels. vous savez, en france, c’est avec des textes de ce genre qu’on a imposé le mariage gay. Étape par étape. on avait commencé par le pacs (pacte civil de solidarité) qui dit, sans mentionner le mot homosexuel, que deux personnes majeures peuvent, indépendamment de leur sexe, vivre légalement en couple, comme si elles étaient mariées. immédiatement, certains esprits avertis avaient soupçonné que le but était d’aboutir au mariage homosexuel. Élisabeth guigou, alors garde des sceaux, avait déclaré : « le pacs est radicalement différent du mariage parce qu’il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier. » une fois le pacs accepté, on légalisa le mariage gay sous l’appellation « mariage pour tous », toujours sans mentionner le mot homosexuel, et mme guigou avoua qu’elle avait menti pour faire passer le projet. abdou latif coulibaly est bien placé pour savoir tout cela. qu’il se taise donc au lieu de dire que les nouveaux droits dont parle macky sall n’ont rien à voir avec l’homosexualité. n’est-ce pas macky qui a dit que les sénégalais ne sont pas encore prêts pour la dépénalisation de l’homosexualité, mais qu’il va gérer le problème de façon moderne et veut absolument « moderniser » les lois de la république ?
      youssou ndour, lui, qu’on le veuille ou non, inspire l’admiration ou du moins le respect. hélas, nul n’est parfait. politicien, il fut, à mon avis, le meilleur ministre de la culture sous macky sall. il fut viré peut-être parce qu’il prenait trop de place. tout comme jules diop et latif, on le fait valser d’un poste à un autre, mais on tient à ce qu’il reste à l’intérieur. de ministre de la culture et du tourisme, il devint ministre du tourisme et des loisirs avant d’atterrir chez les « dames de compagnie » au palais. il dira qu’il a voulu quitter le gouvernement, mais on l’y a maintenu en le nommant ministre conseiller. conseiller en quoi ? « payé à ne rien foutre », comme chantait son ami jacques higelin. maintenant, il appelle à voter oui au référendum sans se soucier des conséquences. son attitude cependant n’est pas surprenante pour ceux qui se souviennent de son compagnonnage avec le président wade. son « fekkee ma ci boole » est devenu « intérêt personnel’a ma ci boole ». voila comment l’idole tombe de son piédestal. au lieu de délirer jusqu’à se prétendre seul patron de dakar, il ferait mieux de se limiter à sa musique pour ne pas ternir son image aux yeux des générations futures. xaalis neex na lool, waaye jarul yenn yi.
      certes « lafañ, boroomi mbaam lay faral », mais jules diop, latif et you sont payés pour se taire. qu’ils aient donc la décence de raser les murs et laissent d’autres s’exprimer.

      bathie ngoye thiam
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mars, 2016 (15:08 PM)
    c'est Macky sall qui a amenè la violence , lui qui compare le referendem à un combat de lutte avec des descriptions violentes "dor, dorat " "yanu bacia kaw"... :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:09 PM)
    QUAND UN PRESIDENT MENT IL N'EST PLUS DIGNE...........ET QUI PERD SA DIGNITE PERD LA RAISON.
    Auteur

    Déçu

    En Mars, 2016 (15:12 PM)
    Les Senegalais sont malhonnête en generale raison pour laquelle le pays ne peut se developper:



    1- regardez les sites vous verrez partout M ou Mme tel de Paris, NY, Washington, Italie, Canada etc. Soutient Macky et vote OUI. C'est gens sont malhonnête, ils sont à l'etranger au lieu de travailler et de gagner honnêtement leur vie, ces batards font de la politique et nos batards de politiciens leurs donnent des fonds puisés des caisses de l'Etat. Macky Sall et tous les politiciens de l'opposition sont des salauds. Seul un nettoyage par le sang peut sortir le Sénégal de cette mentalité d'opportuniste. Je m'adresse aussi à l'opposition qui dit partout que Macky veut promouvoir l'homosexualité par ce referendum. C'est malhonnête d'utiliser un tel argument, Macky bien qu'il soit un voleur et un incompetent est un musulman né musulman et de parents musulmans qui prie, jeune, à une femme musulmane et des enfants musulmans. Il ne fera jamais une chose pareil. Un tel argument des opposants est un pecher. Vous pouvez vous opposer mais aillez qu'en même le courage de dire la verité. J'AI HONTE D'ÊTRE SÉNÉGALAIS notre pays est pourri par ses hommes qui nous dirigent et ceux qui veulent nous diriger  :fbhang: 
    Auteur

    Sam

    En Mars, 2016 (15:30 PM)
    Mais je reve ce n'est plus une societe civile mais une opposition,comment voulez vous que le President Macky qui est l'initiateur de ses reformes n'aie pas le droit d'expliquer aux populations le contenu des textes du referendum auquel il appelle le peuple et l'importance de voter oui,et vous savez aussi bien que moi que c'est le contraire qui aurait ete incromprehensible,respectez au moins les citoyens car vous le leurs devez.
    Auteur

    Abdoudiouf

    En Mars, 2016 (15:41 PM)
    Cette société soidisante civile, qui vous a investi, vous représentez ki, FERMEZ LA.

    Si le PRESIDENT ne fait pas campagne pour défendre ce projet, et imaginez que le non l'emporte la CC va tiré sur qui.

    ALORS LAISSEZ LE PRESIDENT BATTRE CAMPAGNE.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:53 PM)
     :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Yafay

    En Mars, 2016 (15:53 PM)
    Je ne sais pas qu'elle comportement adopté envers notre société civile. Faut-t-il en rire ou pleurer?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:53 PM)
    au vu de tous ce qui se passe nous devons comprendre aisement que ce referendum n'est que tricherie et mensonge ce n'est pas l' interet du peuple a bon entendeur merci

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:58 PM)
    Oui massive!!!! :brawoo: 
    Auteur

    Sn

    En Mars, 2016 (16:12 PM)
    Si le NON l'emportait vous serez les premiers a lui demander de demissionner, alors laissez le battre campagne puisque apres tout c'est sa proposition  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (16:20 PM)
    Macky mo day lal bi
    Auteur

    Oui Rek Oui Partout

    En Mars, 2016 (16:38 PM)
    Il semble que la classe politique opposante a perdu toute sa crédibilité. Il faut croire que dans sa grande majorité, elle a oublié les fondements d’une démocratie et d’une cohabitation politique qui voudraient que le jeu du système politique soit respecté et inscrit dans le fair- play.

    Aussi, ces détracteurs qu’il faudrait nommés perroquets, se trémoussent dans une basse-cour qui au fil du temps risque de devenir exigüe tant le mensonge gronde.

    Aucun argumentaire objectif n’est soulevé par ces soi-disant responsables politiques qui n’ont de dessein que de briguer la magistrature suprême.

    L’ironie, les coups bas, le mensonge, la supercherie, la désinformation, l’intoxication, les alliances contre nature, voici les armes du camp du NON, une forme de politique qui n’honore en rien notre démocratie.

    Ces attitudes ne sont justifiées que par un mépris, une jalousie en l’endroit du Président de tous les Sénégalais, donc de leur Président à qui ils doivent respect.

    Par conséquent, rien ne peut justifier le rejet de ce projet de réformes constitutionnelles pour lequel, ils sont tous partie-prenantes pour avoir pris part aux consultations.

    Comment peut-on vouloir quelque chose et son contraire ?

    Dés lors, il semble que nous sommes plus en face d’une recherche de reconnaissance que de la réflexion sur le devenir de notre Nation.

    Quid de Idrissa SECK, Khalifa SALL, Lamine BA, le Taxawu TEMM, Maître Mame Adama GUEYE, Souleymane ndéné ndiaye la société civile, VERITABLES PROMOTEURS DU DESHONNEUR QUI CRIENT AU DESHONNEUR. APRES AVOIR TOUCHE LE FOND, ILS CONTINUENT A GRATTER.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (16:40 PM)
    NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: NON :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (16:47 PM)
    C'est le menteur de président qui a voulu ce référendum donc après sa défaite il doit rendre sa démission quand tu mets les gens en prison sans raison tu penses toujours à leurs revanche qui sera bien terrible à commencer par youssou ndour et sa télévision de merde
    Auteur

    Sara

    En Mars, 2016 (17:51 PM)
    poste 11 sara , je suis bien d'accord avec toi je pense que cette soit-disante societe civile est malade

    pour l'interet du pays votons massivement OUI
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (18:22 PM)
     :brawoo:  :brawoo: 

    le président a belle et bien le droit de faire campagne.c'est lui qui a initier les reforme donc il doit les défendre.pourquoi les autre fon campagne .désolé de cette société civile

    Auteur

    Election Presid.

    En Mars, 2016 (18:38 PM)
    Ils l'ont voulu,ils l'ont obtenu.

    Au debut. C t 1 referendum,mais les Nonistes l'ont transformé en scrutin contre le Presi,alors vous voulez qu'il reste au palais,NEVER Ever.

    Yeenako sombi ,naan leen ko,jamm ne ñoy





    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (18:40 PM)
    Cette"société civile"n'existe que dans les esprits.le référendum est un projet du président et des aigris ont chaussé leur botte de haine pour s'opposer à ses désirs de pourvoir le pays de mécanismes fort pour la survie de notre démocratie.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (05:59 AM)
    • Auteur

      Lena

      En Mars, 2016 (06:04 AM)
      moi je voyerai non rien que pour sanctinner le president pour le non respect de sa parole les politiciens font campagne que pour eux et non l interet du peuple on est pas dupe
    Auteur

    Thiam

    En Mars, 2016 (08:08 AM)
    Les sénégalais ne connaissent pas quelle type de société civile vous êtes. Vous passez tout votre temps à critiquer le gouvernement, à dire le droit à la place de la justice et plus grave à l'encontre des textes et lois de la république. Vous vous permettez de penser à notre place, de définir notre devenir à notre place. Vous copiez l'occident pour nous le servir et ainsi recevoir des perdiems de leur part et pouvoir accéder à des postes dans les organismes internationaux.

    On vous emmerde.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email