Samedi 30 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Sénégal : l’arbre de l’affaire Petro-Tim ne doit pas cacher la forêt de la bonne gouvernance

Single Post
Sénégal : l’arbre de l’affaire Petro-Tim ne doit pas cacher la forêt de la bonne gouvernance

L'affaire Petro-Tim, récemment relancée par un reportage de la BBC, ne cesse d'alimenter la polémique au Sénégal quant aux bénéfices que le pays retirera de l'exploitation prochaine du pétrole et du gaz. Pour l'ancienne ancienne Première ministre Aminata Touré, désormais présidente du Conseil économique, social et environnemental, les réformes entreprises en matière de gouvernance publique et de transparence dans les industries extractives offrent les garde-fous nécessaires et méritent d'être saluées.

La diffusion du documentaire tendancieux de la chaîne britannique BBC traitant de la gestion des ressources naturelles au Sénégal a déclenché un tel intérêt médiatique qu’il m’a paru important de rappeler notre longue tradition de démocratie, de participation citoyenne et de transparence. Cela, le monde ne doit point l’oublier à l’heure des stéréotypes qui continuent à présenter le continent africain comme la terre de tous les malheurs.

Le Sénégal, petit pays de 16 millions d’habitants n’a jamais connu ni coup d’État ni guerre civile (nous prions Dieu pour qu’il continue d’en être ainsi). Notre premier président, de confession catholique dans un pays à 95 % musulman, le poète Léopold Sédar Senghor, a volontairement démissionné en 1981 pour céder la place au président Abdou Diouf, qui lui-même a été remplacé par  le président Abdoulaye Wade à l’issue de l’élection de 2000.

Le 24 mars 2012, le président Macky Sall inaugurait l’ère de la seconde alternance politique en remportant l’élection présidentielle avec 65 % des suffrages. Il a été réélu en février 2019, avec 58 %, dans un scrutin jugé libre et transparent par tous les observateurs nationaux et internationaux.

Des mesures hardies

Cette vitalité démocratique sénégalaise  se nourrit d’une culture solidement ancrée de dialogue entre les forces vives de la nation. Elle s’est aussi accompagnée d’un renforcement progressif de notre système de gouvernance. Sur 52 pays étudiés en Afrique en 2018, l’ONG Transparency International classe le Sénégal à la huitième place pour l’Indice de perception de la corruption.  Depuis 2012, des mesures hardies ont été prises pour lutter activement contre la corruption et l’impunité, parmi lesquelles on peut citer l’institutionnalisation de la déclaration de patrimoine, la création de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), le Code de transparence dans la gestion des finances publiques ou l’adhésion volontaire à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).

Dans le domaine de la gestion à venir des ressources naturelles, il s’est agi d’instituer une approche participative qui s’inscrit dans notre belle tradition de l’arbre à palabres. À cette fin, le Conseil d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS-Pétrogaz) a été créé. Et, fait suffisamment rare sur notre continent pour être souligné, il est désormais ouvert aux représentants de la Société civile et de… l’opposition.Afin qu’aucun citoyen sénégalais n’en ignore, tous les contrats pétroliers sont rendus publics et peuvent être consultés sur le site du gouvernement sénégalais et celui de l’ITIE. Le Sénégal s’est aussi récemment doté d’un nouveau code pétrolier visant à mieux protéger nos intérêts nationaux. Il stipule expressément la mise en place d’une commission d’évaluation et de négociation des contrats, le recours systématique à l’appel d’offre pour l’octroi des permis et licences ainsi que la divulgation des bénéficiaires effectifs.

Dans un élan de solidarité intergénérationnel, il est prévu la mise en place un Fonds d’investissement pour les générations futures qui répondra aux normes de transparence et de contrôle afin d’assurer la traçabilité des ressources. Ce fonds, qui s’inspire des expériences les plus réussies dans le monde, sera régi par la loi en cours de préparation sur « la répartition des futurs revenus tirés du pétrole et du gaz ». La loi sur le contenu local va quant à elle déterminer les niches de partenariat et d’investissement en faveur de nos entreprises nationales.

Souci de transparence

Cette batterie de mesures progressistes  est incontestablement l’expression de la volonté du président Macky Sall de conjurer la malédiction des ressources naturelles qui a longtemps frappé notre continent. C’est ce même souci de transparence qui fonde la décision du ministre de la Justice du Sénégal d’ouvrir auprès du Parquet de Dakar une enquête judiciaire sur ce que la presse a eu vite fait d’appeler « l’affaire Petro-Tim ». Afin que les Sénégalais et l’opinion publique soient définitivement édifiés, la justice sénégalaise est appelée à faire son travail de manière libre et indépendante.

Il est important de rappeler que le Sénégal a l’ambition ferme de continuer à écrire de nombreuses pages dans le registre de la bonne gouvernance et de la démocratie. Ses efforts avant-gardistes méritent d’être reconnus et encouragés. Entre-temps, veillons à ne point céder à l’afro-pessimisme ou aux stéréotypes à la peau dure qui voudraient que toutes nos belles aventures finissent mal.

Nous prenons le pari que le pétrole et le gaz  seront une bénédiction pour notre pays, qui saura s’appuyer sur la vitalité de notre démocratie, la solidité de nos institutions et la participation dynamique de notre société civile.


liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (14:47 PM)
    au moins, mimi, tu admet que l'affaire pétrotim constitue un "arbre"..

    C'est un bon début..
    • Auteur

      Lebaolbaol Tigui

      En Juin, 2019 (15:38 PM)
      tout le parti du president jubile ils sont contents de ce probleme car le fait que aliou soit parachutè sur leur tète et dans toutes les spheres , communes, banques , compagnie aerienne etc.....presque comme un vice president....ils l'ont tjrs contestè......mais ils pouvaient rien faire...eh bien voilà , le sort esr arrivè et le happer avec son frere.....ils sont aujourdhui tout seuls......la declaration de farba ngom , de kassè et d'autres c'est pour assomer davantage aliou sall.....ils sont pas si betes pour se tromper tous...ceux sont tous des ennemis de l'interieur...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (16:49 PM)
      non chère mimi ! vous n'êtes pas allée au fond de votre développement. vous savez que la bonne gouvernance, façon la traque des biens mal acquis, votre feu belle ambition, d'après 2012, a été enterrée après promotion-piege en tant que pm. le président a mis fin à la traque. 25 accusés, un seul coupable puni. karim. les autres ont migré vers le pr et l'apr. le courageux procureur ndao, limogé en pleine audience, du jamais vu dans une justice républicaine. sans oublier les " dossiers mis sous le coude".
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (14:53 PM)
    C'est à croire que Mimi Touré se moque royalement des Sénégalais. Oser venir nous parler de bonne gouvernance alors que ce régime eprouve du mal à se tirer de la marée noire dans laquelle il ne cesse de s'enfoncer. Ofnac, déclaration de patrimoine et autres ne sont que pour amuser la galerie. Franchement Mimi un peu de respect pour notre intelligence.
    • Auteur

      Denzel

      En Juin, 2019 (15:28 PM)
      une bonne gouvernance qui produit une tension de trésorerie chronique.
      ne nous trompons pas défendre aliou revient à défendre l'autre gros. c'est lui qui a commis le crime.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:53 PM)
    Lol c'est plutôt le contraire cette salle affaire de domerames est une catastrophe c'est un vilain FEU DE FORÊT qui ravage tout, notre présent et surtout notre avenir. NOUS NE LAISSERONS JAMAIS TOMBER CETTE SALLE AFFAIRE.
    Auteur

    Damel Fall

    En Juin, 2019 (14:53 PM)
    Ca c'est un aveu de taille qu el'affaire Timis es un cheveu dans la soupe.
    Auteur

    Jaja

    En Juin, 2019 (14:58 PM)
    Qu'est ce que cherche ces intellos à deux balles? Un rabre de corruption qui cache une grande forêt vierge! Quelle hypocrisie!!
    Auteur

    En Juin, 2019 (15:00 PM)
    NON MAIS ELLE SE FOUT DE QUI CELLE LÀ?

    DES CENTAINES DE MILLIARDS VOLÉS ET CETTE OPPORTUNISTE NOUS POND UNE

    "BONNE GOUVERNANCE"?
    Auteur

    Aliou Gaz

    En Juin, 2019 (15:01 PM)
    Mimo wakho fi guerté thiaff
    Auteur

    Xz

    En Juin, 2019 (15:13 PM)
    Madame Touré, avec tout le respect que je vous doit, force est de vous faire accepter la légèreté et manque de sens de responsabilité qu’a fait l’objet votre gouvernement. Incarner la bonne gouvernance doit se traduire par des actes à la hauteur des principes de bonne gouvernance. Acceptez que vous avez commis un acte criminel à l’endroit de tout le peuple sénégalais qui vous (le régime en place) a donné par sa voix l’opportunité d’agir dans l’int général de la nation. Mais en définitive le constat est amère: détournement de deniers public irréfutable, une justice à la merci du pouvoir pour ne citer que cela. Il faut savoir raison garder, car il n y a que vos intérêts et vos familles qui priment au détriment du peuple sénégalais. De 2012 à présent, vos actes l’ont démontré et toute personne sérieuse et imbue de valeur moral doit le reconnaître. Votre régiment est anti- développement, c’est la réalité. Revenez sur terre avant qu’il ne soit trop tard. Comparer aux régimes passés , vous cultiviez la médiocrité, la corruption est une valeur pour vous. Le mensonge ne s’inscrit pas dans une durée éternelle.
    Auteur

    Not My President

    En Juin, 2019 (15:15 PM)
    Moi c'est le silence de Latif Coulibaly et Jules Diop qui m'etonne franchement! Thiey aduna! Ndeketeyo ce sont des laches qui ne croient en rien ce qu'ils disent et toute cette tempete n'etait que pour etre dans les bottes de arsen lupin onion booty sall, qui ne se suffit meme pas de ses fonds politique tellement ce deum avait soif du sang senegalais. Ce pays est perdu a jamais! Ni Serigne Touba ni El Hadji Malick y peuvent quoi que ce soit. Et le pire est que ces gars continuent a mentir comme si rien ne s'est passe alors que meme les enfants savent qu'ils mentent comme des dindes. IL n'a qu'un coup d'etat sanglant qui peut restaurer la sanite de ce pays et conjoncturer ce mal; cela me rappelle la veau d'or que les israelite adorait en l'absence de Moise (paix sur lui). Un vrai crime des grands chemins, et c'est pas ce faut docteur de mini toure qui va soigner ou conjoncturer ce mal. Qu'Allah nous aide!
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Juin, 2019 (15:16 PM)
    je ne peux meme pas lire tous ses blablas.....on parle de corruption jamais faite en terre africaine de 10 milliards de dolards elle continue à nous parler de bonne gouvernence.....Macky sall a perdu à jamais , il a trahi toute la nation au lendemain des elections de 2012 en refusant d'appliquer les conclusions des assises nationales qui l'auraient empecher de commettre cette ignominie.....5 ans apres il fait un wax wax waxeet qui a tremblè toute la planete ........Non mimi Macky sall les senegalais l'aiment beaucoup mais il s'est abusè d'eux......c est fini maintenant , il a recoltè ce qu il a semè....on en est vraiment desolè , personne ne lui souhaite mais c'est la vie , ses fautes sont graves , il sera le premnier president arretè comme un malfrat aux etats unis ou quelque part en europe ou ailleurs......pauvre Macky sall on a vraiment de lui....L'unique chose qui peut le sauver c'est de se rendre et reconnaitre ce qu on lui reproche , demander pardon et demissionner de son poste car on ne peut pas dirriger un pays avec tous ces problemes.....pauvre macky que dieu le protege......et c'est une lecon a tous les senegalais , le senegal est un pays beni on ne le trahit pas.........
    Auteur

    Mimi Moche

    En Juin, 2019 (15:22 PM)
    l'arbre petro-tim est le fruit de la mal gouvrenance
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2019 (15:43 PM)
    c'est un aveu
    Auteur

    Asdic

    En Juin, 2019 (15:57 PM)
    Qu attendez vous pour publier les rapports de l'IGE et de la Cour des comptes?
    Auteur

    Jongama

    En Juin, 2019 (18:46 PM)
    Mimi est vilaine elle ne peut rien dire de beau.
    Auteur

    En Juin, 2019 (19:03 PM)
    Il faut lui faire un greffe d'intelligence car il faut en manquer singulièrement pour débiter de telles conneries.
    Auteur

    En Juin, 2019 (07:13 AM)
    Elle est de mauvaise foi pour la première fois un président vient au pouvoir avec 8milliards comme patrimoine cette dinde ose nous parler de transparence pour succéder à Macky elle est prête à se prostituer

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email