Samedi 25 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Sénégal: le président Sall veut réduire son mandat pour donner un exemple en Afrique

Single Post
Sénégal: le président Sall veut réduire son mandat pour donner un exemple en Afrique

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé mardi vouloir un référendum en 2016 sur la réduction de son mandat, se posant en contre-exemple par rapport aux dirigeants africains accrochés au pouvoir, un statut de démocrate que lui contestent ses opposants. 

L'année prochaine, je vais proposer l'organisation d'un référendum pour la réduction de mon mandat de sept à cinq ans, a affirmé M. Sall lors d'une rencontre à Dakar avec l'Association de la presse étrangère au Sénégal (APES), la première depuis son investiture en avril 2012.

Ce référendum va permettre une révision de la Constitution, d'abord sur le mandat et ensuite sur quelques autres aspects pour consolider notre démocratie, a-t-il indiqué, estimant que cela devrait pouvoir être fait en 2016, probablement au mois de mai.

Vous avez vu des présidents diminuer leur mandat' Moi je vais le faire, a assuré Macky Sall, qui avait pris cet engagement lors de sa campagne électorale, le réitérant une fois au pouvoir. 

Il a dit vouloir ainsi donner un exemple. Il faut qu'on comprenne, en Afrique aussi, qu'on est capable de donner la leçon, et que le pouvoir ce n'est pas une fin en soi.

Le président sénégalais a par ailleurs affirmé s'impliquer personnellement pour obtenir la libération de militants du mouvement citoyen sénégalais Y'en a marre, arrêtés à Kinshasa, en plein débat en République démocratique du Congo sur un éventuel troisième débat du chef de l'Etat Joseph Kabila.

Si la révision est adoptée, c'est en février 2017 que se fera l'élection présidentielle, au lieu de 2019, a précisé Macky Sall, jugeant prématuré de se prononcer sur une éventuelle candidature.

Mais peu auparavant, il avait assuré ne pas craindre une éventuelle candidature de Karim Wade, ancien ministre et fils de l'ex-président (2000-2012) Abdoulaye Wade, actuellement détenu et jugé pour enrichissement illicite et corruption par une cour spéciale.

S'il y a un candidat plus fort que moi que les Sénégalais vont désigner, on en prendra acte, a dit Macky Sall.

'Déstabiliser les acquis démocratiques'

Le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), dirigé par Abdoulaye Wade, doit désigner le 20 mars son candidat à la prochaine présidentielle. Le nom de Karim Wade est cité et, selon des analystes, il pourrait être choisi, à trois jours du verdict de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

Le parquet a requis contre lui sept ans de prison, une amende de 250 milliards de FCFA (plus de 380 millions d'euros), une confiscation de ses biens et une privation de ses droits civiques.

La rencontre avec la presse étrangère s'est déroulée après l'arrestation, depuis le week-end, de sept membres ou sympathisants du PDS, dont l'ex-ministre de la Justice Me El Hadj Amadou Sall, a indiqué à l'AFP Mayoro Faye, chargé de communication du PDS.

Me Sall a été convoqué lundi à la gendarmerie, puis placé en garde à vue, des élus locaux du PDS ont été envoyés vers des lieux de détention à l'intérieur, des partisans doivent être présentés au parquet, a dit M. Faye, assurant ignorer les motifs de ces arrestations.

Les médias évoquaient mardi des accusations de troubles à l'ordre public, citant en particulier les propos controversés tenus dimanche par l'ancien ministre de la Justice lors d'un rassemblement de partisans de Karim Wade dans la banlieue de Dakar.

Si Macky Sall fait emprisonner Karim Wade (à l'issue de son procès), il ne passera pas une seule nuit de plus au palais présidentiel, a dit dimanche Me Sall dont les propos ont été rapportés notamment par Walfadjri (privé).

Interrogé sur ces arrestations, Macky Sall a répondu qu'il ne laisserait personne remettre en cause la quiétude et la stabilité du Sénégal, sans citer de nom. On ne permettra à personne de déstabiliser les acquis démocratiques de ce pays, a-t-il insisté.

L'opposition, l'ex-président Wade en tête, a qualifié à plusieurs reprises les prévenus du procès et ses partisans arrêtés d'otages, Karim Wade se présentant lui-même comme un prisonnier politique.


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Mansa Wali Diom Ak Diomb

    En Mars, 2015 (17:02 PM)
    "Ce référendum va permettre une révision de la Constitution, d'abord sur le mandat et ensuite sur quelques autres aspects pour consolider notre démocratie, a-t-il indiqué, estimant que cela devrait pouvoir être fait en 2016, probablement au mois de mai." MACKY SALL DIXIT



    Oui, nous voulons un referendum de 2016 qui nous pose une seule et unique question ici ou là à savoir:



    VOULEZ VOUS OU NON QUE LE MANDAT ACTUEL DE 7 ANS VOTÉ PAR NOTRE PEUPLE A L'ISSUE DU DOUBLE SCRUTIN DES 26 FÉVRIER ET 25 MARS 2012 SOIt RÉDUIT DE 7 A 5 ANS ?



    Oui, car toute autre question connexe serait nulle et sans effet par rapport à la vraie question politique et non constitutionnelle qui est posée ici



    Oui, c'est dire que toute autre modification de la Constitution en dehors de ce créneau à seule et unique question devrait pouvoir être faite par notre Assemblée Nationale en amont ou en aval de ce Referendum annoncé de Mai 2016..



    Oui, quoi qu'il en soit à Mansa Wali Diom Ak Diomb 2015 nous avions décidé dès le départ de cette annonce de voter et de faire voter contre la réduction mécanique du mandant votée par la Vox Populi Vox Dei de la Nation Sénégalaise dont la voix des urnes devrait en tout primer sur ou devant toute autre voie des armes politiques ou politiciennes



    Oui, nous attendons pour faire laisser venir notre part de vérité républicaine et nationale...
    • Auteur

      Khourbouky

      En Mars, 2015 (17:21 PM)
      je pense que cette referendum n a pas sa raison d'étre,vue que lui mêm avait qu'il va réduire son mandat et les sénégalais et le monde entier en ont pris acte,et je pense que c est de l'argent perdu et comme on est en bonne logique de tracte des bien mal aquis ya de quoi preserver les aacquis.
      pas de referendum svp au senegalon est déja accés pauvre .
    • Auteur

      Garmi Gaolo Guelwar Gueer Gorr

      En Mars, 2015 (17:22 PM)
      a mansa wali diom ak diomb, oui, nous voterons et nous ferons voter contre la réduction de l'actuel septennat souverainement voté par le peuple du sénégal pour les sept raisons que voilà :

      1. il serait illogique politiquement et démocratique de donner au président macky sall dans les mêmes conditions historiques de consultation électorale du suffrage du peuple ce que nous avons refusé à wade c'est à dire 2 ou ans d'addition ou de déduction....

      2. le candidat macky sall avait proposé de revenir au quinquennat senghorien mais c'est la vox populi vox dei de notre pays qui dispose...

      3. il serait totalement illogique de faire détruire 7 précieuses années de travail gouvernemental dans la sérénité pour 5 petites années d'une campagne électorale permanente infinie sans "bopp ni gueene"

      4. il est plus utile éthiquement et plus facile démocratiquement de passer par l'assemblée nationale pour réduire le mandat constitutionnel de 7 ans qui n'a rien à voir avec ce mandat politique spécifique déjà votée par le peuple sur cette base expresse du septennat...

      5 la question de la réduction de l'actuel mandat du président de la république ne se pose pas en problème constitutionnel mais en problème politique pour ne pas dire personnel dès lors que l'on entend macky sall en dire toujours en "je" à la place du "nous" de majesté du peuple...

      6. tous comptes politiques et constitutionnels faits ici ou là nous avions dès le départ de cette annonce pris la ferme décision de voter contre et de faire voter contre ...jusqu'à preuve du contraire

      7. et les clauses de notre cause nationale sont facilement explicables à notre peuple noble et intelligent du sénégal
    • Auteur

      Notre Vox Populi Vox Dei

      En Mars, 2015 (17:33 PM)
      sur cette question de la réduction du mandat actuel le président macky doit pouvoir et devoir entoute humilité abandonner son "je" à lui tout seul pour revenir au "nous" de majesté de notre peuple à nous tous

      non ce ne serait point du wax waxxeet de notre président de la république

      oui ce ne sera que du simple wax waxaat de notre peuple souverain et noble
    • Auteur

      Contre La Devolution Anarchiqu

      En Mars, 2015 (17:41 PM)
      des élections chèrement payées en mai 2016 pour aller vers d'autres élections encore plus chèrement payées en février ou mars 2017 serait un gâchis énorme inexplicable rien que pour les caprices de la seule et unique voix d'un président de la république qui n'a par devers lui que sa seule et unique carte d’électeur comme tous les citoyens ordinaires que nous sommes au bout de toutes les logiques politiques, démocratiques ou républicaines

      nous voterons contre toute rÉduction mÉcaniquement manouvriÈre de l'actuel mandat de 7 ans votÉ souverainement par notre peuple souverain
    • Auteur

      Xeme

      En Mars, 2015 (18:16 PM)
      deux questions suffisent à rappeler la réussite de la manipulation médiatique de l'opinion.
      1/ comment ont-ils fait pour lever le peuple sénégalais contre ses intérêts. en activant une partie du peuple contre le décret de taxation des appels entrants, les légionnaires ont fait perdre au sénégal 73 milliards par an et on fait gagner à la france autant. et c'est pour aller ensuite quémander un prêt de 80 milliard à la france.
      2/ comment ont-ils fait pour nous faire avaler un mamadou diop qui change de tenue pour être tuer ?
      et la nouvelle manipulation en cours. macky sall dit: "je vais réduire mon mandat à 5 ans". sans demander l'avis de personne et tout en sachant que ce n'est pas ce que dit la constitution. alors cela a permis de monter en épingle les slogans médiatiques du genre "macky sall est un républicain, il n'est pas avide de pouvoir".
      et aujourd'hui, macky sall dit: "en 2016, je vais vous demander s'il me faut rester républicain et non avide de pouvoir ou non."
      autrement dit "si vous voulez que je sois avide de pouvoir, je le serais, si vous voulez que je sois républicain, je le serais". macky n'a pas de décision par lui même, par sa nature. alors, pourquoi il avait dit qu'il va réduire son mandat, si cette réduction ne dépend pas de lui ?
    • Auteur

      @xeme Le Vrai

      En Mars, 2015 (20:03 PM)
      oui nous reconnaissons enfin notre grand xeme national par son nom, par sa signature et par ce qu'il dit avec conviction contre les uns ou en faveur des autres
  2. Auteur

    Libsose

    En Mars, 2015 (17:17 PM)
    Pour être en phase avec sa parole donnée, le Président de la République doit démissionner et laisser le Président de l'Assemblee nationale organiser des élections anticipées pour deux raisons: d'abord ces cinq ans n'engage que lui la constitution dit sept ans et touche pas à ma constitution avait existe un 23 juin et si demain un Président veut augmenter?Ensuite un référendum est une demande: Je vais réduire est différent de je vous demande.Pour satisfaire sa volonté le Président ne peut le faire en grevant notre budget .En ce qui concerne les autres termes de référence motivant ce référendum alors la voie législative est largement suffisante.Mr le Président je vous connais courageux et détermine.N'ayez pas peur de la démission.Rien ne vous arrivera ; vos arrières seront assurés par Niass et vous serez réélu .
    Auteur

    Wakhatinaaa......

    En Mars, 2015 (17:19 PM)
    Mensonges , mensonges , et mensonges .......

    Pourquoi choisir la voix referendaire ?

    Il veut sonder sa popularite ; c'est tout simplement cela . Un an plus tard il devra faire face au meme peuple pour les presidentielles .

    Ce gus nous pommpe l'air ; il n'est plus un secret que son parti et ses allies vont voter contre la deduction du mandat de Macky Sall ; pour le bien de Macky Sall et non pour une quelconque avancee democratique . Comme la mode vestimentaire d'aujourd'hui qu'on appelle communement " sur taille " , ils veulent tailler a Macky Sall un mandat " sur taille " .

    Qui vivra verra .



    '
    Auteur

    Zembla1

    En Mars, 2015 (17:20 PM)
    Bravo, Excellence Monsieur le President

    Il y a deux choses qui vous restent à faire et qui sont :

    1) Instruire tous les decideurs de faire respecter les lois et reglements votés et promulgués; il ne doit plus y a avoir de zone de non droit et de gens au dessus de la loi

    Par exemple les Ministres et DG qui refusent de declarer leur patrimoine doivent quitter leur fonction ou etre revoqués

    2) Le President de tous les senegalais ne doit pas etre chef de parti; des qu'un candidat est elu, il doit immediatement quitter ses fonctions de chef de parti avant meme de preter sermon



    Wasalam



    • Auteur

      La Voix Du Peuple Primera Ici

      En Mars, 2015 (17:27 PM)
      @zembla 1

      tout à fait d'accord avec vous zembla 1 mais toute autre question de revision constitutionnelle ne devra pas être posée pendant ou concomitamment avec la réduction politique de ce mandat actuel, de 7 ans souverainement voté par le peuple
    Auteur

    Un Sénégalais Averti

    En Mars, 2015 (20:54 PM)
    La réduction du Mandat Présidentiel ne dépend pas de Macky, elle dépend du peuple sénégalais.En fait il faut faire la difference entre le mandat Presidentiel et le mandat du President Macky; c'est deux choses differentes bien que le premier défini le second.Ainsi c'est pas à macky de décider unilatéralement de la réduction du mandat Presidentiel mais plutot le peuple.Maintenant, le peuple en decidant de la réduction du mandat presidentiel, elle réduit en même temps celui du President en cours " le mandat de Macky puisqu'il la accepté en bon démocrate".

    En ce qui concerne le comment de la réduction du Mandat Presidentiel, il est plus judicieux de le soumettre directement au peuple c'est a dire par voie réferendaire plutot qu'indirectement par voie parlementaire(les représentants du peuple qui souvent représente en réalité un Président dans nos pays) car si tel n'est pas le cas, chaque President élu pourrait changer le Mandat Presidentiel comme bon lui semble d'autant plus que souvent il y'a une majorité mécanique du President à l'hémicycle.

    De ce fait pour garantir la stabilité de la durée du Mandat Presidentiel mais aussi et surtout le nombre de Mandats (limité à 2 avec effet sur le mandat en cours de l'actuel President), il demeure opportun de verrouiller même pas avec un alinea mais bien avec un article qui stipule que la durée (la durée du Mandat Presidentiel est de 5 ans) et le nombre de mandats (le nombre de mandat successifs est limité à 2) ne peut être révisé qu'uniquement et forcement par référendum et de même en ce qui concerne l'article elle même.

    Si nous voulons réelement régler le probleme une bonne fois pour toute, c'est ainsi q'il faudra procéder.Tout autre procédé ne garantirerai pas la stabilité du Mandat Presidentiel. Même si cela devra nous coûter de l'argent, il est mieux de le faire par référendum qui permet au peuple de décider directement par lui même et de verrouiller sa décision, réglant une bonne fois pour toute le problème. OUI ont est pour un REFERENDUM sur le MANDAT PRESIDENTIEL.
    Auteur

    Titen

    En Mars, 2015 (21:25 PM)
    il ne faut pas nous prendre pour des moutons quand meme , il viol les lois quand il veut donc s'il veut reduire son mandat comme il avait promi il n'a qu'a le faire sans referendum . s'il ledecide personne n'y pourra rien .
    Auteur

    Zembla1

    En Mars, 2015 (21:46 PM)
    S'il ne le fait pas quelle qu'en soit la forme y compris par la demisskion, en 2019 il n'ira meme pas au deuxieme tour. Les Seneglalais ne tolereront plus du wax waxeet de la part d'une haute autorité comme le President.

    Je reitere encore mon point ci-dessus: Les lois sont faites pour etre respectees et non violees par qui que ce soit (les ministres qui n'ont pas fait la declaration de patrimoine doivent demissionner ou etre demis et le PR ne doit pas etre chef de parti)

    En fait c'est parceque le PR est chef de parti qu'il y a transhumance et que des militants des partis d'opposition se permettent certains propos mal placés à la limite de l'injure. La fonction et celui ou celle qui l'incarne doivent etre protégés. Wasalam
    Auteur

    C Lhomme Qui A Peur

    En Mars, 2015 (00:40 AM)
    Votre Noblesse dont l'on ne doute pas, doit par vos actes Excellence, se voire par l'ecoute, la compassion, le pardon, la generosite, et la justice.

    Liberez Karim Wade, par Noblesse justement.et les autres. Ecoutez votre peuple dont le bonheur se trouve dans vos mains. le pouvoir associe a la noblesse est une chose rare mais o combien magnifique, montrez votre noblesse Excellence Macky Sall, en ecoutant, en ayaant de la compassion pour vos freres et soeurs, pour un homme comme Wade, montrez votre noblesse par votre generosite, montrez votre grandeur d'esprit de justice.

    Appaisez votre peuple avec le pardon, car Noblesse oblige!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email