Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Télescopage Macky-Gakou : La bataille de la banlieue aura lieu ce jeudi

Single Post
Télescopage Macky-Gakou : La bataille de la banlieue aura lieu ce jeudi

La banlieue a un maître et Macky Sall le sait en allant y défier l’opposition qui y a réalisé de beaux scores aux dernières élections locales de juin 2014. Le chef de l’Etat se rendra dans cette partie de la capitale, ce jeudi, le même jour que on opposant Malick Gakou, ce qui fait redouter des tensions déjà palpables.

Entre insécurité et chômage record

En proie à l’insécurité : vols, agressions, meurtres, profanations de cimetières et autres délits ou crimes, la banlieue de Dakar se distingue aussi par un fort taux de chômage des jeunes. Désœuvrés, sans qualification et sans perspectives d’avenir, la lutte traditionnelle occupe leur quotidien. Aujourd’hui elle cristallise colère et frustration et l’arrivée du chef de l’Etat, dans un tel contexte, peut sonner comme un acte de défiance chez ses habitants.

Aliou Sall, lieutenant de frère Macky Sall dans la banlieue

La banlieue, c’est aussi le fief du président du Grand parti, Malick Gakou qui n’a pas pris part aux dernières élections locales. Entre temps, Macky Sall avait manœuvré et réussi à imposer son frère, Aliou Sall sur la liste de la coalition Bby (majorité), ce qui a facilité son élection comme maire de Guédiawaye. Une sorte de légitimation qui fera du frère, plus tard, le patron des maires du Sénégal (Ams).

Objet d’un tiraillement entre pouvoir et opposition, la banlieue, en effervescence, va vivre des heures chaudes ces prochaines 48 heures. Et il est à redouter des scènes de violences comme ce fut le cas à Fatick où opposition (Front du Non) et pouvoir en sont venus aux mains, avec des véhicules caillassés.

Pour dire que la bataille de la banlieue aura bien lieu ce jeudi.

De la mobilisation des uns et des autres, et des résultats de référendum au soir du 20 mars dans cette partie de la capitale, dépend le sort de Aliou Sall et de Malick Gakou, qui se positionnent, chacun, comme le patron à Guédiawaye, une localité non moins importante de la banlieue.


Article_similaires

30 Commentaires

  1. Auteur

    Xeme

    En Mars, 2016 (10:36 AM)
    Et quels sont ces 15 points ?

    Prenons juste le début de la liste.

    1. la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique ;

    2. la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection ;

    3. la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial par la création du Haut Conseil des collectivités territoriales...

    Mais est ce que les sénégalais vont voter, par ce référendum, quelque chose qui s'appelle "modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique" ?

    Est ce que après le vote il va être inscrit dans la constitution le groupe de mots "modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique" ?

    Si vous êtes honnêtes, vous répondrez NON, et NON.

    Et c'est valable pour tous les 15 points. Aucun d'eux ne figurera dans la constitution, aucun d'eux ne sera voté par ce référendum.

    Conclusion: dans toutes leurs gymnastiques, dans leurs tours des médias et du Sénégal, ils n'ont absolument pas étudié, ou analysé, ce que les sénégalais vont voter. Ils n'ont pas étudié ou analysé ce qui sera inscrit dans la constitution et qui régira la vie des sénégalais. Ils parlent d'autre chose que de ce qui sera voté et appliqué. Et c'est la même chose que fait Macky Sall quand il rencontre les chefs religieux. il cache ce qui sera voté et il parle d'autre chose. Ismaila Madior a parlé de "15 points de marketing politique" et réellement 18 points qui seront votés, et aucun des 18 points n'est listé dans les "15 points" qui servent de propagande.

    Cette duperie est cynique. Il n'y a pas meilleure preuve d'irrespect total envers son interlocuteur que cette façon d'agir.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (10:59 AM)
      veuillez changer la photo et mettre mr aliou sall à coté de mr gackou car c'est beaucoup plus commode.notre pays a une opportunité extraordinaire pour consolider sa démocratie et renforcer son État de droit, et cette opportunité nous la saisirons et nous voterons "oui". depuis l'indépendance, les projets de reformes se sont suivis et je n'ai nullement vu un projet de reformes qui accorde beaucoup plus de crédit et de l'importance à cette classe opposante.avec ce projet de révision constitutionnelle , notre opposition aura des privilèges hautement importants car nous y voyons la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique mais aussi le renforcement des droits de l’opposition et de son chef.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:01 AM)
      dire ''oui'' à ce référendum c'est juste stopper le septennat,dont chacun connaît l'origine historique,et qui ne correspond plus au rythme de la vie démocratique, surtout si les élections intermédiaires, en cas de désaveu du président de la république - et cela peut arriver -, n'entraînent plus son départ.dire "oui" à ce référendum c'est gouter aux avantages que pourraient nous procurer l'instauration du quinquennat.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:04 AM)
      la réforme constitutionnelle que le chef de l’État soumet
      au peuple sénégalais traduit son ambition à renforcer la démocratie au sénégal."la victoire du oui au référendum, c'est la victoire de la démocratie et de l’État de droit".voter ''oui'' signifie montrer au monde entier que nous avons au sénégal une démocratie vivante,réelle et louable et que nous pouvons grâce à cette réforme du président de la république mr macky sall montrait, qu'on est bien capable de donner la leçon, et que le pouvoir ce n’est pas une fin en soi.
    • Auteur

      Message De Touba

      En Mars, 2016 (11:04 AM)
      --------------------excellente analyse, a mediter --------------------
      certes, la reference a l’intangibilitÉ de la laÏcitÉ a ete supprimee (avec regret et sous la pression) , mais le mal demeure.
      >> le terme laïcité figure tjr dans la constitution. ils affirment que la laïcité respecte toutes les croyances ,oui, mais malheureusement elle est loin de s'en inspirer ; pourquoi? parce que la vision et la volonté de la france et des intello sénégalais sont au dessus de celles du créateur pourtant 1er chef suprême des sénégalais et même des français.. ce principe exclut clairement dieu dans le mode de gestion des pays non-musulmans; mais pire encore dans nos sociétés où les convictions religieuses sont partagées par l’immense majorité de la population (plus de 95%) ; c’est juste insensés et antidémocratique. cette laïcité héritée de la période coloniale tient tjr tête malgré l'intervention de plusieurs voix dont celle de serigne salihou mbacké(rahimahullaah)
      >> quant à l’interdiction de la formation de partis politiques d’inspiration religieuse (article 4), c’est une stigmatisation de plus des religions en particulier de l'islam. cet article viole la liberté d’opinion et de culte défendue par la charte des droits de l’homme que nous avons ratifiée (et avons explicitement mentionné dans notre constitution). allah dit: "ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'allah a descendu ceux-là font parti des injustes" (des pervers dans un 2e verset , des 'keefeer' dans un 3 e verset). en vérité nous sommes des musulmans et honte de l'être pendant que des chrétiens européens non-pratiquants sont fier de l'être en france , allemagne , suisse,...et ont des partis politiques à connotation chrétienne comme le cdu en allemagne , le pcd de l'ancienne ministre christine boutin en france ou encore le pdc en suisse...sans compter les multitudes revendications des hommes politiques comme sarkozy, lepen, et valls récemment de leur fierté des origines chrétiennes de la france et de l'europe au mépris de l'islam...
      >>aussi la banalisation programmée de la dépravation , le musellement des opinions , l'interdiction des manifestations publiques pdt que nos autorités se réjouissent de notre bon rang (4e) en matière de démocratie...
      >> pour toutes ses raison je voterai non au moins dans mon esprit car macky (que je déteste pas) par cet acte de non-soumission devant le peuple de son (semblant) engagement de réduction du mandat , donnera le courage à d'autre de faire pareil....malheureusement pour les politiques je suis pas parmi les sénégalais naïfs et mondaine qui dès qu'on s'occupe bien de leur matière sont rapidement satisfait et pour qui le roûh (l'âme spirituelle) est secondaire et importe peu..
    • Auteur

      Message De Touba

      En Mars, 2016 (11:04 AM)
      --------------------excellente analyse, a mediter --------------------
      certes, la reference a l’intangibilitÉ de la laÏcitÉ a ete supprimee (avec regret et sous la pression) , mais le mal demeure.
      >> le terme laïcité figure tjr dans la constitution. ils affirment que la laïcité respecte toutes les croyances ,oui, mais malheureusement elle est loin de s'en inspirer ; pourquoi? parce que la vision et la volonté de la france et des intello sénégalais sont au dessus de celles du créateur pourtant 1er chef suprême des sénégalais et même des français.. ce principe exclut clairement dieu dans le mode de gestion des pays non-musulmans; mais pire encore dans nos sociétés où les convictions religieuses sont partagées par l’immense majorité de la population (plus de 95%) ; c’est juste insensés et antidémocratique. cette laïcité héritée de la période coloniale tient tjr tête malgré l'intervention de plusieurs voix dont celle de serigne salihou mbacké(rahimahullaah)
      >> quant à l’interdiction de la formation de partis politiques d’inspiration religieuse (article 4), c’est une stigmatisation de plus des religions en particulier de l'islam. cet article viole la liberté d’opinion et de culte défendue par la charte des droits de l’homme que nous avons ratifiée (et avons explicitement mentionné dans notre constitution). allah dit: "ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'allah a descendu ceux-là font parti des injustes" (des pervers dans un 2e verset , des 'keefeer' dans un 3 e verset). en vérité nous sommes des musulmans et honte de l'être pendant que des chrétiens européens non-pratiquants sont fier de l'être en france , allemagne , suisse,...et ont des partis politiques à connotation chrétienne comme le cdu en allemagne , le pcd de l'ancienne ministre christine boutin en france ou encore le pdc en suisse...sans compter les multitudes revendications des hommes politiques comme sarkozy, lepen, et valls récemment de leur fierté des origines chrétiennes de la france et de l'europe au mépris de l'islam...
      >>aussi la banalisation programmée de la dépravation , le musellement des opinions , l'interdiction des manifestations publiques pdt que nos autorités se réjouissent de notre bon rang (4e) en matière de démocratie...
      >> pour toutes ses raison je voterai non au moins dans mon esprit car macky (que je déteste pas) par cet acte de non-soumission devant le peuple de son (semblant) engagement de réduction du mandat , donnera le courage à d'autre de faire pareil....malheureusement pour les politiques je suis pas parmi les sénégalais naïfs et mondaine qui dès qu'on s'occupe bien de leur matière sont rapidement satisfait et pour qui le roûh (l'âme spirituelle) est secondaire et importe peu..
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:06 AM)
      je dis bien s'il plait à allah le "oui" va évidemment l'emporter et les raisons sont bien simples.il va falloir qu'on s'y mette et faire comprendre aux citoyens sénégalais que certains arguments mis en exergue par cette opposition ignare est totalement et absolument faux.certains personnes disent que voter "oui'' amènerait à l'égaliser l'homosexualité dans notre pays ce qui est archi faux.le point sur la laïcité a été mis en place depuis 1963.cette opposition fait semblant de faire croire au peuple sénégalais que voter le "oui" amènerait à supprimer le second tour , ce qui est encore archi faux. je vous parle en toute honnêteté, les dispositions constitutionnelles relatives au second tour et à la laïcité ne font l’objet d’aucune modification. "concernant le second tour, il n’est opéré aucun changement de l’article 33 de la loi fondamentale notamment en ses alinéas 2, 3 et 4 qui encadrent le mode d’élection du président de la république. pour la laïcité, l’article 1 de toutes nos constitutions, notamment celle du 22 janvier 2001 dispose : « la république du sénégal est laïque, démocratique et sociale ». en outre, les alinéas 2 et 3 de l’article 24 de la constitution de 2001 ne sont pas concernés par le référendum du 20 mars 2016".donc il va falloir que vous soyez un peu vigilants car les choses qui disent dans les places publiques et les médias sont absolument faux.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:07 AM)
      pour la construction de l'autoroute ila-touba , pour le projet de modernisation de la ville , pour la construction d'un très grand hôpital avec prés de 200 lits , pour la mise en place d'une gendarmerie pour contribuer à la sécurisation de la cité de touba,pour le décret historique faisant du magal de touba jour férié, chômé et payé, je vote un grand ''oui" afin de rendre la monnaie au président de la république du sénégal qui a su moderniser cette grande ville.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:09 AM)
      il faut passer du septennat au quinquennat pour épanouir la démocratie mais aussi pour affermir la fonction présidentielle menacée par les pratiques successives de la cohabitation et par les évolutions de notre société.il faut en même temps reconnaître que, si le quinquennat tel qu'il nous est proposé n'a pas vocation aujourd'hui à transformer la nature de nos institutions, il peut néanmoins apparaître comme un signal fort pour la modernisation de notre démocratie.(...).je vote oui.
    • Auteur

      Abakara

      En Mars, 2016 (11:11 AM)
      voter ''oui'' c'est également permettre à la diaspora d’avoir leurs propres représentants dans l'hémicycle de notre pays, car dans ce projet de révision constitutionnelle , le point 8 stipule:la représentation des sénégalais de l’extérieur par des députés à eux dédiés.oui pour une diaspora représentative et inclusive.
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Refer 2016

      En Mars, 2016 (11:42 AM)
      votons en paix-jamma-salam
      votons tous en toute liberté
      votons en toute démocratie
      amul xulo wala «xulowaat»
      amul xeex fi wala xeexaat fale
      amul wax wala «waxwaxaat»
      amul wax wala «waxwaxeet»
      wotelen waw ! wax ji jeex tak
    • Auteur

      Sale Affaire De Caste Et Casté

      En Mars, 2016 (20:27 PM)
      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir...

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..
    • Auteur

      Sale Affaire De Caste Et Casté

      En Mars, 2016 (20:27 PM)
      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir...

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..

      au sénégal homosexualité est une sale affaire de castes et de castés et ils sont toujours les seuls à le pratiquer pour pouvoir en parler en termes de faire valoir..
  2. Auteur

    Papaasy

    En Mars, 2016 (10:41 AM)
    Mais non... vous de Seneweb vous êtes des demeurés. Vous parlez de quelle bataille ? Et vous pensez que Macky va surfer avec ce gigolo de Gakou du GP? C'est dire que vous n' avez aucun flair journalistique.Descendez sur le terrain et vous apprendrez. Le seul maire Aliou Sall a déjà mis Gakou au KO. Et d'autre part , relisez vous vous annoncez une affiche et dans le contenu ,vous racontez d'autres bobards.Soyez serieux
    • Auteur

      Xxl

      En Mars, 2016 (10:56 AM)
      le president n'as besoin de battre campagne a guediawaye car aliou sall est entrain de faire un travaille remarquable c'est pourquoi on votera massivement oui
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (10:47 AM)
    Comme lorsque la CREI condamnait injustement karim avec un verdict que Maky a dicté au Ministre de la justice Sidiki kaba qui defend les homosexuels et dont le fils insulte les policiers, maky a encore claironné dans les oreilles de Kaba la dictée preparée de la réponse du conseil constitutionnel au palais .Ainsi fonctionnne la justice de Maky : dictée de Maky au palais et récitation par les juges avec Kaba le répétiteur, dictée Marième qui nomme, dégomme et renomme les autorités comme l’a dit le ministre mbagnick ndiaye.

    Ce référendum de 5 milliards est une farce

    Les renseignements généraux et les sondages lui ont déjà prédit à maky sa cuisante défaite, c’est pourquoi il détale pour la présidentielle de 2017

    Halte à la dynastie faye sall

    Que Maky comme De Gaulle au soir du non au référendum de 1969 en France, Maky démissionne ou soit démissionné avant minuit.

    Votons non au wakh , wakhati, wakh wakh wakhéét emergent

    Votons non au maa téy de moustafa niasse

    Chassons maky le 20

    Maky degage et beugg beuré , bagne beuré en 2017

    • Auteur

      Anonymous

      En Mars, 2016 (10:52 AM)
      oui pour davantage de responsabilités à notre assemblée nationale dans le contrôle des politiques publiques. l'assemblée nationale pourra ainsi se doter de ses instruments propres et de manière permanente, avec l'objectif de mieux veiller à l'efficience de la dépense publique.
      oui pour compléter l'architecture institutionnelle portée par l'acte iii de la décentralisation, en créant le haut conseil des collectivités territoriales en tant que chambre consultative dédiée exclusivement aux élus locaux.
      oui afin que la diaspora sénégalaise, cette composante essentielle de la nation, gisement de talents et d'opportunités pour notre pays, soit directement représentée à l'assemblée nationale.
      oui enfin parce qu'est venu moment le moment des premiers fruits du plan sénégal Émergent, le pse, qu'il nous faut consolider.
    Auteur

    Richard

    En Mars, 2016 (10:47 AM)
    Titre et contenu de l'article: quel rapport? Faute professionnelle!
    • Auteur

      Momo

      En Mars, 2016 (11:19 AM)
      oui davantage, il est vrai qu’en matière d’artifice, avec ce « non camp », nous sommes en avance de plusieurs siècles sur les autres nations. pour la campagne qui démarre et face à l’ogre macky sall et sa déferlante du oui, ils n’ont pas d’autres choix que de se promener, de festoyer, trinquer, petitfouriser ensemble, en l'occurrence entre soi, entre partisans du non pour s’occuper non-malement (normalement). autrement dit, faire semblant d’assurer la continuité de l'esprit rebelle tel qu'il règne au sein de ce camp du non en déshérence jusqu’à….. clamart !
    • Auteur

      Momo

      En Mars, 2016 (11:20 AM)
      avant le jour du referendum les enchanteurs persistent, les maîtres chanteurs excellent, mais à notre sens, pas de mise en cause personnelle même s’il s’agit d’un naufrage d’hommes rongés par l’amertume de la perte du pouvoir et de la décision de macky sall de respecter l’avis-décision du conseil constitutionnel de faire un septennat plutôt qu’un quinquennat. ceux qui dénigrent en permanence le travail de macky sall portent une lourde responsabilité. ne pas reconnaître et voir les signes de leur déchéance qui sont plus que palpables, c’est être pire qu’un aveugle.
    Auteur

    Anonymous

    En Mars, 2016 (10:53 AM)
    OUI, pour un quinquennat définitivement verrouillé, renouvelable qu'une seule fois, le mandat en cours du Président Sall étant bien compris dans le décompte de 2 mandats consécutifs prévus par la révision constitutionnelle.

    OUI afin que le mode d'élection du président de la République soit établi une fois pour toutes, tant pour nous que pour les générations futures.

    OUI parce que nous souhaitons aussi que soient consacrés par la Constitution les devoirs, mais également de nouveaux droits pour les citoyens relativement à notre environnement et à notre patrimoine communs.

    • Auteur

      Momo

      En Mars, 2016 (11:22 AM)
      inexorablement, nous sommes même tentés de croire, sans rire, que les « sorties de piste » se poursuivront dans cette campagne référendaire avec des zestes habituels d'agressivité, de suffisance et surtout de condescendance du camp du « non ». mais, plus il s’enfonce dans son système de dénigrement mécanique, sans en changer les vices de construction, plus il perfectionne sa machine à perdre. mais peut-on attendre un autre scénario d’éternels « diseux » et jamais « faiseux »? le 20 mars nous le confirmera.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (10:57 AM)
    Seneweb, au moins respecter vos lecteurs, comment Macky peut il entrer en duel avec ce meussieur qui n'a meme pas gagner son propre bureau de vote, respecter les gens waay, wait and see, :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Lepassant

      En Mars, 2016 (11:23 AM)
      les tendances montrent clairement que le oui est majoritaire dans le pays donc les opposants doivent changer de discours si vous voulez obtenir l'accord des populations qui pour l'instant sont plus convaincu par la pertinence du projet. moi comme tous les compatriote épris de justice et de patriotisme voteront oui incha allah dimanche prochain.
    Auteur

    Lepassant

    En Mars, 2016 (10:59 AM)
    Gackou ne pourra jamais arriver à la cheville de Macky SALL. Entre les deux c'est comme Barça et Niarry tally
    • Auteur

      Momo

      En Mars, 2016 (11:29 AM)
      «il n'y a rien au monde d'aussi puissant qu'une idée dont l'heure est venue», cette belle citation de victor hugo légitime davantage l’invite majeure du président macky sall à sa famille politique et à tous ceux qui se réclament de lui, à ne pas faire de vagues et surtout à ne pas perdre le contrôle de leurs paroles, de leurs écrits, de n’avoir du temps que pour l’action, bref d’adopter une posture respectueuse (républicaine !), durant cette campagne pour le référendum prévu dimanche prochain, le 20 mars 2016. bien sûr (pour coller à la citation d’hugo), cette invitation du chef de l’etat à ses partisans que nous sommes, prend en compte la mesure de la réalité du moment, « peuplée » de propos vulgaires, d’attaques vaines de pourfendeurs paumés qui se battent à intoxiquer l’opinion avec une intensité, une variété et une régularité des insultes dépassant les pires pronostics. un changement d’échelle ! damned !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:07 AM)
    arrêtez votre cirque ; referendum intitule. Allez travailler



    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:10 AM)
     :sunugaal: Non pour la precipitation



    Non pour l'argent jeter a la fenetre



    Non parce que ces points sont pas urgents



    Non parce que tt le monde est actu en greve



    Non pour le forçage



    Non pour le respect de la parole donnee



    Non pour le respect du peuple senegalais



    Non pour le climat malsains installé



    Non pour les attaques crypto perso



    Non pour le malaise installé ds les famille religieux



    Non pour etc. Etc.



    Non non non  :sunugaal: 
    Auteur

    Papy

    En Mars, 2016 (11:10 AM)
     :sunugaal: Non pour la precipitation



    Non pour l'argent jeter a la fenetre



    Non parce que ces points sont pas urgents



    Non parce que tt le monde est actu en greve



    Non pour le forçage



    Non pour le respect de la parole donnee



    Non pour le respect du peuple senegalais



    Non pour le climat malsains installé



    Non pour les attaques crypto perso



    Non pour le malaise installé ds les famille religieux



    Non pour etc. Etc.



    Non non non  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:12 AM)
    MAKY VA TRAVAILLER iish! PLUS NUL QUE TOI TU MEURS :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 

    CAMPAGNAL APRES NGA WAKHNOU SA BILAN. CON :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonymous

    En Mars, 2016 (11:14 AM)
    Il n'y a rien au monde d'aussi puissant qu'une idée dont l'heure est venue», cette belle citation de Victor Hugo légitime davantage l’invite majeure du Président Macky Sall à sa famille politique et à tous ceux qui se réclament de lui, à ne pas faire de vagues et surtout à ne pas perdre le contrôle de leurs paroles, de leurs écrits, de n’avoir du temps que pour l’Action, bref d’adopter une posture respectueuse (républicaine !), durant cette campagne pour le référendum prévu Dimanche prochain, le 20 Mars 2016. Bien sûr (pour coller à la citation d’Hugo), cette invitation du Chef de l’Etat à ses partisans que nous sommes, prend en compte la mesure de la réalité du moment, « peuplée » de propos vulgaires, d’attaques vaines de pourfendeurs paumés qui se battent à intoxiquer l’opinion avec une intensité, une variété et une régularité des insultes dépassant les pires pronostics. Un changement d’échelle ! Damned !

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:20 AM)
     :jumpy2:  :jumpy2: MAKY ET CIE FORCENT TELLMENT QUE CA A CREE LE DOUTE DANS MA TETE :jumpy2: 

    Je crois je vote NON pour etre sure que je me fait pas avoir :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Démocratie-laicité=mécréance

    En Mars, 2016 (11:32 AM)
    60. N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Tagut, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement. SOURATE 4 44. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà les mécréants. SOURATE 5 Ubada Ibn as-Samit relate : « Nous avons prêté allégeance au messager d’Allah, sur le fait d’écouter et d’obéir dans ce que nous aimons et ce que nous détestons, dans l’aisance et la difficulté, et même lorsque nous sommes privés de nos parts qui nous sont dues, et de ne pas disputer le pouvoir à celui qui le détient. Et le Prophète a dit : « sauf si vous constatez la mécréance évidente sur laquelle vous avez une preuve claire d’Allah » (Hadith authentique rapporté par Bukhari et Mouslim)

    (source : Fath al Bari volume 13 page 204)

    L’Imam An-Nawawi a bien expliqué ce hadith, il a dit qu’un tabi‘i qui se nommait Qadi ‘Iyyadh a dit : « Les Savants sont d’accord que le commandement ne doit pas être donné à un mécréant, et si le dirigeant fait preuve de koufr il doit être remplacé. De même, s’il abandonne la prière et cesse d’y appeler les gens, et s’il appelle à la bid‘a, selon la majorité des savants. »

    Il a dit aussi : « S’il manifeste du koufr, un changement de shari‘a ou de bid‘a, il est hors du commandement et lui obéir devient INVALIDE. C’est une obligation pour les musulmans de se lever pour le remplacer par un dirigeant juste, s’ils peuvent. Mais si cela ne peut être fait que par un groupe d’entre eux, c’est une obligation pour eux de supprimer le dirigeant Kafir » (Sahih Mouslim, explication d’An-nawawi, 12/229).

    Allah dit : « N’obéissez pas à l’ordre des outranciers, qui sèment le désordre sur la terre et n’améliorent rien. » (Sourate 26 verset 151-152)

    Ô lecteurs! Les Preuves claires sur les mécréances des gouverneurs actuels sont abondantes et les versets suivants témoignent.

    Allah Ta‘ala dit :

    « Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, les voilà les mécréants. » (Sourate 5 verset 44)

    « Le jugement n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. » (Sourate 12 verset 40)

    « Juge alors parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah t’a révélé. » (souaret 5 verset 49)

    « Est-ce donc le jugement du temps de l’Ignorance qu’ils cherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ? » (Sourate 5 verset 50)

    « Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. » (Sourate 6 verset 114)

    Ceux qui ont le coeur sincère prendront en compte la grandeur de ces versets, qui ne sont qu’une partie du Saint Coran concernant ce sujet. Les preuves sont nombreuses attestant que le fait d’appliquer une autre constitution que la Chari‘a et de juger avec autre chose que celle-ci est une mécréance évidente.

    Aucun des gouverneurs actuels ne juge avec le Coran et la sunna, et ceux qui prétendent gouverner avec des lois islamiques comme l’Arabie Saoudite, font partis des membres fondateurs de l’ONU et ont autorisé ce qu’Allah a interdit. Ils affirment être de l’islam alors qu’ils sont soumis à d’autres lois corrompues inventées par la raison humaine.

    Sachez qu’il ne peut y avoir d’intermédiaire entre la mécréance et la foi!

    Allah dit :

    « Et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance) Les voilà les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. » (Sourate 4 versets 150-151)

    Ibn Kathir dit concernant le verset 59 de la Sourate 4 :

    « C’est pour cela qu’Allah dit :

    -« obéissez à Allah » c’est-à-dire suivez son livre (Le Coran).

    -« obéissez au messager» c’est-à-dire suivez et respectez sa tradition (la Sunna)

    -« et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » c’est-à-dire obéissez à ceux là dans le cadre de ce qui se conforme seulement aux obéissance d’Allah. Le prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’obéissance quand il y a désobéissance à Allah » »

    Cette parole ci-dessous l’affirme :

    ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) a dit : « le devoir qu’a l’imam, c’est de gouverner avec ce qu’Allah a fait descendre et d’exécutez ce dépôt, et s’il fait cela alors il mérite d’être écouté et suivit par ses sujets » (Tafsir Baghawi s4 v59)

    Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui m’obéit a obéit à Allah et celui qui me désobéit, désobéit à Allah. Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit » (Rapporté par Muslim)

    La secte des pseudo-salafis mélange le vrai au faux pour tromper les ignorants débutant dans l’Islam. Ainsi ces adorateurs des tawaghit et des savants gouvernementaux, ont pour habitude dans leurs prêches, de présenter les versets et hadiths qui ordonnent l’obéissance aux gouverneurs, mais ne transmettent jamais à leurs auditeurs les hadiths et versets qui mettent en garde contre une obéissance illégitime qui vous ferez tomber dans l’association.

    Notre noble Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam), nous met en garde dans ce hadith :

    « O ka‘b ibn ‘ajra! Qu’Allah te préserve de l’émirat des sots!» Et l’on demanda: « quel est cet émirat au messager ? » Il répondit : « Des Emirs qui viendront après moi et ne suivront pas ma Sunna ni ma guidée, celui qui les déclarera véridiques dans leurs mensonges, et les aidera dans leurs injustices ne sera pas des miens et je ne suis pas des leurs, et il ne viendra pas boire à mon bassin, et celui qui ne croira pas en eux dans leur mensonges et ne les aidera pas dans leurs injustices sera des miens et je suis des siens et il viendra s’abreuver à mon bassin. »

    (source : Rapporté par l’imam Ahmed dans son mousnad.)
    Auteur

    Démocratie-laicité=mécréance

    En Mars, 2016 (11:33 AM)
    www.youtube.com/watch?v=Y-mSuSdDUq8
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (11:43 AM)
    gackou doit juste savoir que macky sall dou moromou bayam
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (12:02 PM)
    Les Partisans du NON qui critiquaient la couleur ROSE sont tous habillés en ROSE. Donc Maintenant ils se sont tus.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (12:03 PM)
    Je ne suis pas pro Macky mias de grâce ne mettez pas sa photo à côté de ce froussard qui n'a meme pas eu assez de couilles pour aller à l'assaut de la mairie de sa proper ville. Arrêtez de lui donner l'envergure qu'il n'a pas. Malheureusement dans ce pays c'est la presse qui fait pousser des ailes à certains naïfs.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (12:04 PM)
    Je voté oui aussi
    Auteur

    Partisan

    En Mars, 2016 (12:41 PM)
    Je vote OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (14:11 PM)
    Gakou si balla Guèye ak Ahmet Aidara le compter il pèse rien et puis diangoul ligueyoul ak affarou you louche yoyou
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (14:27 PM)
      j-3 avant la fin de la campagne pour le referendum de dimanche au senegal. la plupart des candidats sillonnent actuellement l'intérieur du pays. tous n'ont pas les mêmes moyens. et dans la capitale, certains s'en plaignent. d'autant que l'accélération du calendrier électoral, décidée par le président sall en fevrier 2016, a pris de nombreux candidats de court.

      d’est en ouest, du nord au sud de dakar deux images accaparent l’œil des habitants. celle du camp du "oui" du président macky sall, et celle du cheval son emblème. affiches, banderoles, photos géantes, caravanes de partisans… aucun autre candidat n’aligne autant de moyen, comme l'a remarqué cet habitant, qui constate qu'il y a « beaucoup de panneaux pour le président macky sall ». «parce qu'il a beaucoup d'argent », estime-t-il. aucun non plus n’a un qg de campagne de l’envergure du sien : quatre étages d’un luxueux immeuble flambant neuf avec vue imprenable sur la vdn.

      l'opposition prise de court par le calendrier

      pour le porte-parole de l’opposant idrissa seck, pas de doute. ce sont là « des moyens d’etat ». thierno bocoum dénonce un « indécent mélange entre le budget de l’etat et celui de la campagne ». de fait, le qg de campagne du camp du "non" est beaucoup plus modeste. on y accède par un étroit chemin de terre crevassé par l'orage de la veille. l'échafaudage de construction recouvre encore partiellement l'édifice. « c'est un siège de circonstance, explique à rfi le porte-parole mamadou diop decroix, puisqu'il y a une ordonnance judiciaire qui lui interdit d'utiliser le local des partis de l'opposition. mais à la guerre comme à la guerre ! l'urgence faisant, on a été obligé d'inaugurer rapidement ce site, qui est en pleine construction. »

      autre qg de campagne de l’opposition, celui de malick gakou, pris de court lui aussi par l’accélération du calendrier. faute d’avoir pu rassembler ses soutiens financiers à temps, son entourage se targue de faire une campagne populaire, sans tee-shirts, ni casquettes peut-être mais portée par la mobilisation de ses partisans.

      des soutiens privés pour le président sall et le camp du "oui."

      macky sall confond-il argent public et comptes de campagne, comme l'en accusent ses opposants ? « il s'agit, comme d'habitude avec certains opposants, d'exagérations voire de propos inexacts, explique son porte-parole et ministre de la communication, seydou gueye. en tant qu'initiateur du referendum, restant chef de l'etat jusqu'à nouvel ordre, il dispose d'une sécurité et de la logistique liée à sa fonction. maintenant, pour le reste, nous prenons bien soin, tous les animateurs de la campagne, de distinguer la gestion courante de l'etat de celle de la campagne. » l'argent de la campagne provient exclusivement de fonds privés comme ceux de youssou ndour, harouna dia et autres, assure le porte-parole du président..

      quels que soient les camps et les moyens, en tout cas, lorsqu’il s’agit d’avancer des chiffres la plupart des langues se lient dans un pays où les dépenses de campagnes ne sont ni plafonnées ni contrôlées.

      auteur: rfi - seneweb.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (14:25 PM)
    La visite de la coalition "NON gor ca wax ja" au khalif général des mourides à Mbacke kajoor et les 4 contrevérités d'un "journaliste".



    j'ai lu l'article du journal l'observateur de ce 15 mars 2016 traitant de la visite en question. Il contient au moins 4 contrevérités que je souhaiterai relever :

    première contrevérité; il y est écrit, je cite : "A peine ont-ils commencé à se réjouir [allusion à la collation que le vénéré guide nous avait offerte], Serigne Cheikh Sidy Mokhtar, accompagné de son chambellan attitré, Cheikh Ndiaye, fait son entrée". fin de citation. la stricte vérité est que le Khalif ne s'est pas déplacé à l'endroit où nous nous trouvions mais nous a plutôt fait venir sous le mbaar où il se trouvait dans sa grande résidence. Cette contrevérité prouve à suffisance que celui qui a produit le texte de l'article n'était pas présent à Mbacke kajoor.

    deuxième contrevérité : je cite l'auteur de l'article : "Mamadou Diop 'Decroix' présente les membres de la délégation... et prend tout son temps pour présenter les 15 points qui constituent les réformes du chef de l'Etat Macky Sall". Fin de citation. primo je n'ai pas fait de présentation des membres de la délégation; chacun s'est présenté devant le Khalif et l'a salué respectueusement avant que la parole me soit donnée. secondo je n'ai, à aucun moment, procédé à une quelconque présentation des 15 points de Macky Sall. Nous avons retenu le principe de ne pas le faire. Il s'y ajoute que notre profond respect pour le Cheikh ne nous autorisait pas à lui infliger un aussi lourd et inutile exercice.

    troisième contrevérité :selon l'article, le marabout aurait demandé à serigne cheikh thioro de ne pas nous parler "bu ma dégg sa kàddu" (je ne veux pas entendre ta voix). la vérité est qu'après mon exposé qui était concis et que le Khalif a écouté avec un intérêt remarquable, ce dernier a donné à serigne Cheikh Thioro le ndigël de répondre. Celui-ci dira, en substance, que le marabout était sensible à notre démarche consistant à venir jusqu'à Mbacke cajoor recueillir ses prières. Il précisera que Cheikh Sidy Makhtar nous considérait tous comme ses fils et ses talibés. Il ajoutera d'ailleurs que le Khalif avait des relations étroites avec certains des leaders présents. Il indiquera enfin que le Khalif priait Allah swt pour qu'il nous accorde le tawfeex. Après quoi le Khalif en personne a formulé de longues prières pour toute la délégation.

    Après les prières, certains leaders sont resté un court moment avec le khalif. L'ambiance était plutôt familiale.

    Cette relation révèle une totale méconnaissance des us et coutumes de Touba par l'auteur de l'article. Le Khalif général des mourides n'agit jamais de la sorte envers des personnes, quelles qu'elles soient, venues de loin pour solliciter ses prières. Cette façon de parler du Cheikh est, à la limite, d’une grossièreté inadmissible et témoigne d’une grande inculture, hélas ! C'est dommage pour le journal "l'observateur" qui, en dépit de tout, s'efforce, à mon avis, de faire un travail professionnel.

    Ku mënul te bàyyiwuloo, lu yàqu yawa.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (14:45 PM)
    Ça pullule d'apériste par ici vous infestez la page avec vos oui mais nada c'est le NON qui va l’emporter. Acceptez que vous avez merdé les carrotes sont cuites hahaha
    Auteur

    Phis

    En Mars, 2016 (14:47 PM)
    V-1. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS SECTORIELLES DE LA CNRI

    1 La consolidation de l’état de Droit

    2 L’équilibre des Pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire

    3 Le renforcement de l’indépendance de la Justice.

    4 Le renforcement et la protection des libertés publiques

    5 L’approfondissement de la démocratie représentative et participative

    6 Le renforcement de la décentralisation et de la déconcentration

    7 La protection et la promotion des valeurs positives de notre société

    8 La promotion de la bonne gouvernance, de la transparence et de l’éthique dans la gestion des affaires publiques ainsi que la culture de l’imputabilité

    9 La stabilité institutionnelle

    10 La régulation du champ politique.

    11 La restauration de la crédibilité et de l’autorité de l’Administration publique



    Faites la comparaison avec les 15 points proposés par Macky.Il y a un grand écart entre l'intention initiale portée par les assises nationales et les recommandations de la CNRI. Je constate que les réformettes proposées par Macky n'ont aucune valeur substantielle pour camoufler son wakh waxeet.Il a dépensé l'argent du contribuable (800 millions cfa) pour rien.Je suis contre l'intangibilité de certains points car il n' y a pas de consensus.On ne peut pas lier le peuple aujourd'hui et surtout la génération future. Il appartient à chaque génération de décider ce qu'elle veut. Le peuple est souverain.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:26 PM)
    damay katandeyam voté NON BAMOU SAFF SAP. NON NON NON et NON
    Auteur

    Non

    En Mars, 2016 (16:03 PM)
    Vous êtes sourds ET AVEUGLES , nous allons voter massivement NON
    Auteur

    Anonyme Pipo

    En Mars, 2016 (16:23 PM)
    Quelle bataille ils sont tous des senegalais et il n'y a a pas de zone interdite pour les citoyens qu'ils sont

    Auteur

    Doulikesse

    En Mars, 2016 (18:58 PM)
    si macky avait commencé par respecter ce qui existe, on pourrait croire à sa volonté d'améliorer la constitution. mais il ne respecte pas askan wi. askan wi dina talal NON naram.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (00:24 AM)
    Macky compte sur lachat de conscience systematiq et sur l monde rural et des chantages. Faites com les thiessois sil ya chantage defiez le. Non
    Auteur

    Anonymeut

    En Mars, 2016 (05:21 AM)
    INCHALLAH NON REK

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR