Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

THIES - «1000 milliards payés aux fonctionnaires» : Le cadre unitaire des syndicats de la santé s'interroge

Single Post
THIES - «1000 milliards payés aux fonctionnaires» : Le cadre unitaire des syndicats de la santé s'interroge

Le cadre unitaire des syndicats de la Santé était en conclave ce vendredi à Thiès pour faire le point de ses revendications et négociations avec le gouvernement. Une tournée nationale qui commence par Thiès et se poursuit dans les régions. Arona Diop, secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de la santé (Cap Santé), et membre du cadre unitaire des syndicats du secteur de la santé pour la justice sociale a, lors d'un point de presse à l'issue de la rencontre, salué l’élargissement du cadre qui était composé de trois organisations syndicales (Fdt3S, Satsus et Cap santé), lequel s’est maintenant renforcé de deux nouvelles organisations syndicales.

La rencontre de Thiès avait pour objet de « Relancer le gouvernement par rapport aux négociations entamées avant les élections de février dernier, sur le régime indemnitaire, le plan de carrière et le système Lmd. Le gouvernement s’était engagé à reprendre les négociations après les élections (de février 2019 : ndlr), mais jusqu’à présent, rien n’est fait », déplore le syndicaliste.

Le cadre est membre du G7, avec pour objectif final de « Regrouper toutes les sensibilités des travailleurs du secteur public pour manifester leur mécontentement par rapport aux autorités », proteste-t-il, en écho à la sortie du président Macky Sall le 1er mai dernier sur une impossible augmentation des salaires dans la fonction publique.

Prenant pour leur compte la sortie de l'ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté, ils s'interrogent sur la destination des fonds censés être payés aux fonctionnaires. « L’Etat paie plus de 1000 milliards aux fonctionnaires qui ne font pas grand-chose dans le secteur, il y a problème. Nous qui sommes de la santé ou de l’enseignement, sur les 1000 milliards, nous ne consommons même pas 15%. Où est passé cet argent ? Où sont passés ces 1000 milliards ?», s'interroge-t-il.

Dénonçant au passage les 500 00 francs payés aux femmes des ambassadeurs, et les agences qui ne sont d'aucune utilité selon lui. Pour son camarade Farba dit Ibrahima Ndiaye, secrétaire général du syndicat autonome des techniciens supérieurs de la santé (Satus), l'heure est venue de situer les responsabilités et de mettre fin aux inégalités. «Nous, fonctionnaires, sommes à la hauteur de la mission qui nous est assignée. On a suffisamment attendu après notre rencontre avec le ministre et son cabinet», proteste encore Arona Diop.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (13:36 PM)
    Les secteurs de la fonction publique les mieux payés sont l'enseignement et la santé. La santé est en passe de devenir le plus corrompu
    • Auteur

      Diadieuf

      En Juillet, 2019 (20:33 PM)
      je désolé diambar, moi mon frère, je suis infirmier d'état entré dans la fonction publique en 1999 puis technicien supérieur de santé depuis 2011, net à percevoir j'ai du mal à avoir 200000 f cfa après 20 ans de service. quelle injustice.il faut être prudent dans vos commentaires.
  2. Auteur

    Mohamed Seck

    En Juillet, 2019 (22:44 PM)
    Voilà qui est une préoccupation de tous férus de bonne gestion, de bonne gouvernance. Macky Sall comme ses prédécesseurs fait toujours état de la masse salariale qui bouffe la moitié du budget annual du gouvernement. Parler sans agir est le lot des administrations depuis plusieurs décades. C'est le système de clientèlisme politique qui sévit au Sénégal depuis si longtemps qui a créé cet état de fait. Les pouvoirs gèrent leur propre renouvellement pour lur survie mais n'ont aucune idée des réformes à mettre en place pour maximaliser l'efficacité de l'action gouvernementale dans les limites de ses capacités financières: Résultat, le Sénégal est le pays d'Afrique dont le budget estle plus subventionné de l'extérieur qui en retour lui dicte ses politiques économiques extraverties qui appauvrissent le pays et l'empêchent de faire des bonds en avant vers le développement social et éconmique durable

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

12 Latest News 01
Dtn : Mayacine Mar Viré
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email