Dimanche 09 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Portrait

Yakham Mbaye : Attention, chien méchant !

Single Post
Yakham Mbaye : Attention, chien méchant !
Si ce n’est pas avec ses camarades de parti, Yaxam Mbaye fait alors face à un opposant ou un allié indélicat. L’enfant terrible de Rebeuss, défenseur invétéré de Macky Sall ne recule jamais devant l’adversité. Peint en homme fidèle dans l’amitié, le belliqueux DG du Soleil, compte aussi des points positifs dans sa gestion.

La silhouette de Yakham Mbaye saute aux yeux. Lunette d'intello, costard et chemise taillés sur mesure, la coiffure soignée et la démarche fringante. Une approche élégante qui harponne et fixe le regard. ‘’Depuis son enfance, il aime saper’’, lance son ami Soya Diagne. L’homme a toutes les apparences d’un monsieur pondéré. Mais dans ses yeux noirs flotte encore un tempérament acerbe.

Depuis plusieurs mois maintenant, Yaxam Mbaye est constamment au devant de l’actualité. Celui que le responsable du Pastef Bassirou Diomaye Faye qualifie de chihuahua s’est donné comme mission ‘’d’aboyer’’ sur tous ceux qui s’expriment contre les dérives du régime de Macky Sall, en particulier la famille présidentielle.

El Hadji Kassé, l’ancien ministre-conseiller au palais en sait quelque chose, lui qui a été descendu en flamme par Yaxam Mbaye, suite à une enquête de Bbc portant sur un scandale pétrolier dans lequel Aliou Sall le frère du président Macky Sall a été cité. Quand Sory Kaba s’est exprimé sur le troisième mandat de Macky Sall – ce qui lui a valu son poste de directeur des Sénégalais de l’extérieur – il a été foudroyé par le tonnerre de l’Apr.

En fait, chez Yaxam, il y a du venin presque inné, quelque chose de son passé pas complètement disparu. Diplomatie et pure violence sont chez lui pacsées, mais pas forcément canalisées. Durant sa jeunesse, ce boy Dakar était un enfant terrible des quartiers de Rebeuss et de la Médina. Toujours en première ligne au front. Un élève turbulent, souvent renvoyé de l'école pour fait grave. Ce sang chaud, toujours pas coagulé, malgré les années, semble s’exprimer maintenant sur le terrain politique.

En attestent ses démêlés avec certains de ses camarades de parti, notamment Moustapha Cissé Lô. On se rappelle la réplique de Yakham contre ‘’Baye Guinar’’ sur la nébuleuse qui entoure la distribution des semences d’arachide. Une attitude qui lui a valu des insultes inqualifiables de la part de son alter ego du parti.

‘’Mon histoire avec Cissé Lô a commencé en 2009. Il disputait avec Abdou Mbow et l’insultait. Je suis intervenu, il a commencé à m’insulter. Depuis lors, il ne cesse de m'insulter de père et de mère. Je ne voulais pas en parler mais je ne peux rester dans mon coin et laisser les gens en faire des interprétations de toute sorte’’, réagissait-t-il dans une émission de télé.

La suite on la connaît. El Pistéléro, membre fondateur de l’Alliance pour la république (Apr) sera exclu du parti. Et cette affaire est loin de connaître son épilogue.

Vigie du couple présidentiel

Pourtant, avant 2012, Yakham était classé parmi les journalistes les plus engagés au Sénégal. Depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, il a mis de l’eau dans son vin. Nommé Secrétaire d’Etat à la communication de la présidence en 2014, il est devenu un des plus grands défenseurs de Macky et son régime. Et il ne le cache pas. Aujourd’hui membre de l’Apr, il est toujours en première ligne et s’érige en bouclier des Sall et du gouvernement.

Gare à ceux qui osent s’attaquer à son Excellence. Madiambal Diagne l’a appris à ses dépends, suite à sa chronique intitulée : ‘’Finalement, ils ont fait pire que les Wade avec nos terres’’. De son lit d’hôpital, la vigie accorde une interview pour rendre la monnaie au patron du journal Le Quotidien.

‘’Des parties de mon corps sont malades, mais pas ma tête et ma bouche. C’est suffisant pour faire mon autre job, à part Directeur général du quotidien national Le Soleil : combattre par le verbe, en conformité avec mon engagement envers Macky Sall, tous ceux qui veulent et tentent de lui porter tort par divers moyens déloyaux dont la diffusion de fausses nouvelles’’, disait-il.

En fait, Yakham Mbaye est décrit comme un homme loyal en amitié. Quelqu’un qui ne lâche pas ses camarades, surtout ses amis d’enfance. ‘’ Il n’a peur de rien pour défendre un ami qui est attaqué’’, lance un de ses anciens collaborateurs. ‘’Il est prêt à mourir pour défendre ses amis’’, confirme Soya Diagne son ami d'enfance.

Plus qu’une amitié, c’est plutôt une nature. L’homme ne se fixe presque pas de limite dans ses actes. Ainsi, Yakham peut avoir une attitude téméraire qui le pousse à défier parfois les autorités. Ancien Président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade avait pris la décision de surveiller les publications de la presse en envoyant des agents de la Direction de la surveillance du territoire (Dst) dans les rédactions. A l'époque, l’actuel patron du Soleil était le Directeur de publication du quotidien Le Populaire. ‘’Yakham venait au bureau tranquillement pour faire son bouclage. Ensuite, il prend son Pdf pour aller à pied à l'imprimerie au nez et à la barbe des agents des services secrets qui pointaient à la rédaction’’, se souvient un de ses anciens reporter.

Membre de la famille mouride

Aujourd’hui, la cinquantaine révolue, ce polygame père d’un enfant (Fallou) et d’une fille (Fatimata Coumba Timbo) garde toujours les reflexes d’un Ceddo. Très tôt orphelin de père (décédé en 1980), Yakham entretien des relations étroites avec sa maman de 90 ans. Le Directeur du Soleil est aussi un fervent mouride et disciple de Serigne Fallou, d’ailleurs son fils porte son nom. ‘’Il ne jure que par Fallou’’, sourit Soya.

Selon ce dernier, Yakham Mbaye est plus qu’un mouride. ‘’Son père et Serigne Gaindé Fatma sont des cousins’’, informe-t-il. D’ailleurs le papa de Yakham était aussi un proche de Serigne Fallou. Avec ce dernier, il cultive des champs qui se trouvent dans le Walo. ‘’C’est pourquoi certains des enfants du père de Yakham sont nés là-bas. Plus qu’un talibé il fait partie de la famille mouride’’, soutient Soya.

Née en 1969 à Richard Tool d'un père d'origine Cayor-Cayor et d’une mère Walo-Walo, Yakham Codou Ndéné Mbaye a passé une partie de son enfance à Richard Toll avant de rejoindre la capitale vers les années 80 pour poursuivre ses études. Il est inscrit au Lycée Lamine Guèye. Mais en 1981, il est exclu de l'établissement pour faits graves. Il est accepté à Blaise Diagne, mais il remet ça la même année. Il prend la porte à nouveau pour fait de grève.

L’incorrigible sera admis finalement a Madièye Sall. C’est là-bas qu’il décroche son Bfem. Il est orienté de nouveau au Lycée Lamine Guèye où il décroche son Bac en 1991. Ce diplôme en poche, l'enfant de Rebeuss s'envole pour la France afin de poursuivre ses études à la Fac de Droit à l'université de Reins. En 1995 Il fait son retour au bercail pour entamer une carrière de journalisme.

Patron ‘’Samba Alaar’’

C’est sur le tas que Yakham apprend les préceptes du journalisme. Pape Samba Kane, son ancien maître de stage au quotidien Le Matin, se souvient. ‘’C’est quelqu'un qui a le courage de ses opinions. Il voulait se cultiver et il lisait beaucoup. Il a su apprendre le métier avec beaucoup d'engagement et de passion’’, disait-il à Rfm.

Mais c’est au groupe Com7 fondé par Bara Tall, Youssou Ndour et Cheikh Tall Dioum que Yakham Mbaye s’est révélé au grand public. Il a d’abord été responsable de l'actualité politique internationale avant d’être promu Directeur général du groupe de 2002 à 2010. Il occupait en même en temps les fonctions de Directeur de la radio 7 Fm et des publications Tract, Info7 et Le Populaire. Comme avec Macky Sall aujourd’hui, Yaxam a défendu sans réserve l’homme d’affaires Bara Tall, alors en conflit avec le régime de Wade. Par sa plume, il s’était attaqué à des organisations patronales qui, à ses yeux, n’avaient pas suffisamment défendu le patron de Jean Lefebvre Sénégal.

En mars 2010, Yakham Mbaye démissionne de Com7 pour fonder, en octobre 2011, le quotidien Libération. Avec une équipe de jeunes reporters réputés, débauchés par-ci, par-là, Libération démarre avec une allure prometteuse. Mais l'ambiance au sein de l'entreprise deviendra vite délétère. Certaines de ses collaborateurs ne sont pas en mesure de gérer les humeurs de Directeur.

Un d’entre eux témoigne : ‘’Yakham Mbaye, c'est le prototype du "Samba Alaar", adulé en dehors, méprisé de l'intérieur, le genre de personnes avec qui on ne pourrait passer une semaine dans une maison parce qu'inhumain et invivable.’’ Une autre ajoute : ‘’Il ne mérite que mépris, le voir à la télé en train de gueuler me rappelle que ma télécommande a des piles. Je me demande pourquoi on ne pas s'appliquer pas les conseils qu'on donne à autrui.’’

Cette situation qui est à l’origine de départ de plusieurs journalistes sera accentuée par la tension de trésorerie que connaissait le journal. Et pourtant au moment où certains de ses travailleurs courraient derrières des arriérés de salaire, l’ancien secrétaire d’Etat à la communication offrait de l’argent dans d'autres circonstances. ‘’C'est très facile de donner 100 mille francs à gauche et à droite ; mais avoir de la classe, c'est plutôt faire face à ses engagements envers ses employés, par exemple, leur tenir un langage de vérité à défaut de pouvoir respecter ses devoirs’’, regrette un ancien journaliste de Libération.

Relations tumultueuses au Soleil

Mais en juillet 2014, Yakham quitte la direction du quotidien Libération au profit de Cheikh Mbacké Guissé, après avoir été nommé secrétaire d’Etat à la communication sous le gouvernement de Boun Abdallah Dionne. Au bout de trois ans au palais, il est remercié par Macky Sall. Une décision qui a été mal digérée par le responsable Apr de Dakar-Plateau. Il décide de démissionner en septembre 2017 du secrétariat exécutif national du parti. Bluff où stratégie pour mettre la pression sur Macky Sall pour un poste de recasement ? Dans tous les cas, le coup est réussi, car il sera nommé quelque temps après, Directeur général du journal ‘’Le Soleil’’.

Pour certains, cette décision était plutôt une stratégie, bien mûrie par le camp de la mouvance présidentielle. A quelques de mois de la présidentielle de 2019, il fallait trouver un fidèle à Macky pour vanter le bilan du gouvernement. Yakham était sans doute le profil idéal.

Seulement, au sein de la boite, le climat tendu qui a prévalu durant les 10 ans de Cheikh Thiam, persiste toujours. Le syndicat maison qui a longtemps, réclamé le départ de l’ancien directeur, fustige sa gestion du nouveau. Pour certains, il n’a même pas les diplômes requis pour diriger Le Soleil. Mais pour Yakham, là n’est pas le problème. ‘’Il ne s’agit pas d’avoir des diplômes ou pas. La question est de savoir si je gère le journal de manière correcte où pas. Si je l’ai transformé en journal du parti Apr où pas’’, rétorque-t-il à ses détracteurs.

La première décision prise par Yakham qui est l’origine du bras de fer, c’est le non paiement des primes de performance tirées des fonds communs. Cette prime équivaut à 10% des recettes publicitaires de l’année, sans pouvoir dépasser 200 millions, selon l’article 55 de l’accord-cadre signé avec l’ancien DG.

Après l’avoir payée une fois à son arrivée, Yakham a décidé d’y mettre fin, estimant que l'entreprise traverse des moments difficiles et qu'elle est sous perfusion de près d'un milliard de F Cfa de l'Etat par an. Cette décision fait partie des origines d’un climat insoutenable au Soleil. Il s’ensuit des limogeages dont le plus rocambolesque est celui de Madame Croquette pour délit ‘’d’éternuement’’. A ce jour, Yaxam est à 3 licenciements-réintégrations. Celui qui veut avoir zéro à son compteur au moment de partir a encore licencié un autre, Mbaye Sarr Diakhaté. En attendant sa réintégration ! En fait, l’homme essaie d’installer un climat de la terreur, tout en essayant de domestiquer les syndicalistes. Il y a tout de même des mouvements humeurs, et même des plaintes contre Yakham pour avoir proféré des menaces de mort à l'encontre d'un syndicaliste.

Un noctambule ‘’fou du travail’’

Pourtant, malgré ses relations autrefois tendues avec les syndicalistes, Yakham a apporté sur le plan social beaucoup de choses. Près d'une trentaine de prestataires, qui était dans cette situation depuis plus d'une dizaine années, ont été régularisés. ‘’Sur le plan social, je peux dire qu'il a beaucoup apporté au Soleil en régularisant beaucoup de reporters. Il a aussi responsabilisé beaucoup de jeunes au Soleil’’, témoigne un journaliste du quotidien national Le Soleil. ‘’Je n'ai aucune relation particulière avec lui, mais je vois qu'il veut faire des efforts pour réussir sa mission. Et depuis qu'il est là, il paie les salaires à temps’’, ajoute-t-il.

Si certains pensent que Yakham a été choisi pour diriger le Soleil parce qu'il a fini de prouver ses qualités de défenseur de Macky Sall, d'autres reconnaissent son dévouement au travail dans le journalisme. ‘’Yakham est un fou du travail. Il participe à la collecte de l'information et ne rate jamais les bouclages de son journal’’, confie un de ses proches à Libération.

Yakham fait partie de la race des Directeurs de publication qui sont prêts à rester à la rédaction jusqu'au matin pour s'assurer que le bouclage du journal est bien fait. En fait, le patron du Soleil est une couche tard. Un vrai noctambule qui débarde à la rédaction à des heures à laquelle presque tous ses reporters sont rentrés. Ce qui fait qu’il entretient des relations pas très conviviales avec ses travailleurs. ‘’Je le voyais tout simplement de loin et très rarement’’, confie un journaliste.

Mais aujourd’hui grâce à une médiation menée par d’anciens travailleurs du Soleil et des responsables syndicaux, la hache de guerrier est enterrée à la SSPP Le Soleil. Mais une autre histoire le met au devant de la scène : celle qui l'oppose à Moustapha Cissé Lo. Comme pour dire que Yakham garde toujours son attitude belliqueuse.

liiiiiiiaffaire_de_malade

37 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2020 (15:27 PM)
    Finalement ce portrait sur Yakham nous avance en quoi?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:51 PM)
      plutôt chien aboyeur qui joue " au méchant ". est ce une vie ça lorsqu'on travaille ...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (15:52 PM)
      en quelques sorte il raté sa vie.

      d'où le voile de ce caractère belliqueux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (16:04 PM)
      moustapha cisse lo

      drug dealer
      drug dealer numÉro 1
      petit fils de doudou ma mbaye et fara birame lo ?les 2 plus grand enemy de serigne touba
      il récoltera un jour ce qu'il a semé dans son parcours . si être politicien c'est insulter ou manquer du respect aux gens eagaux de ses progéniteursg , un jour viendra oú il sera mis devant les faits accomplis .
      en ce moment, on te mettra toi et tes femmes à nu pour se donner à une séance d'ébats qui sera couverte par toi même et tes collègues de politiciens .
      au terme de la seance de "katanté " il animera un débat entre ses femmes pour savoir qui d'entre eux a gagné le combat du jour . le meilleur sera récompensé d'une médail.
      aussi tu as marabouts diouf sarr ,mbaye ndiaye et ameth salekh et je confirm
      je connais très bien le petit ami de ta femme fait attention il s’appelle c.t.s de touba
      ce cisse lo là est trop étourdit, bavard et trop distrait. quand il est invité à la télé il veut être plus apparent que ce dernier sur l'écran, il parle plus que lui en faisant face aux téléspectateurs croyant que les gens le regardent alors qu'il n'intéresse personne.il n'est pas lucide, moi je ne le suit jamais. être gnégno ça ne veut pas dire manquer de sérénité.
      cisse lo est devenu particulièrement décevant ce fou au sénégal n’importe quel corniaud vu à la tv se prend pour une star et croit pouvoir donner des leçons!
      ce soit disant voleur .
      cisse lo il ignore les règles du politic et il a perdu la tête à cause des félicitations hypocrites qu'il reçoit. fils de chiens
      voilà des con sortis d'on ne sait d'ou avec un background douteux à vue d'oeil, qu'on installe dans la région et qui se lancent dans des elucrubations farfelues à longeur de journée.avec de tels energumenes,la presse senegalaise est vraiment mal partie.
      encore l'ivrogne de service , ferme ta gueule soulard ,ta parole ne vaut rien
      petit haineux et aigri. diouf sarr sera le maire de dakar inchallah et tu n'en peux rien
      arrêt de mara bouter tes frères de partie
      tu ne peux rien contra mbaye ndiaye je said ce que tu as fait à youssou ndour le vieux c mon oncle arrêt mon frere
      fils de soulard et de soulard ivrogne
      aller soigné ton inpuissace c mieux pour toi et laisse youssou ndour et mbaye ndiaye travaillé
      quelle haine!!!! tu ne vivras jamais heureux sur cette terre sans le respect des autres! les meilleurs politicien se saoulent la guele, même les meilleurs marabouts aussi parecque même au paradis, il y'aura du vin, et du trés bon vin resevé au élus. tu es seulement inculte pour insulter des gens sui font leur boulot. quell post honteux! shame on you
      fou , drug dealer ,
       
    • Auteur

      Spagheti

      En Juillet, 2020 (20:19 PM)
      c'etait pas la peine de nous dire qu'il est mouride,en general quand ses bruyant grande gueule soulard est menteure c'est toujours mouride
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (17:22 PM)
      il faut dabord finir ton temps en prison avant d'avoir droit a la parole. malheureusement les delinquants ontmonopolise la parole. sans vergogne.
  2. Auteur

    Couché Médor !!!

    En Juillet, 2020 (15:30 PM)
    je cite "C’est suffisant pour faire mon autre job, à part Directeur général du quotidien national Le Soleil : combattre par le verbe, en conformité avec mon engagement envers Macky Sall, tous ceux qui veulent et tentent de lui porter tort par divers moyens déloyaux dont la diffusion de fausses nouvelles’’, disait-il."



    L'AVEU EST LA MÈRE DES PREUVES ! Le petit avoue qu'un de ses jobs est de faire le "répondeur automatique" de la Dynastie Faye-Sall .... Et ce serait même un "ENGAGEMENT" si j'en crois l'article !!!!!! Chètètète ! Kone Chihuahua !
    Auteur

    Tamite

    En Juillet, 2020 (15:31 PM)
    Au final il toujours était un médiocre depuis sa tendre enfance.

    Pas de diplôme mais grande gueule.

    Triste ce pays
    Auteur

    Toutou à Macky

    En Juillet, 2020 (15:32 PM)
    J’espère qu"il ira soutenir macky en taule en 2024. Ils sont pires que des rats ils vont ouvrir leur gros q au nouveau président comme le domaram ousmane ngom qui a léché le q de diouf wade macky il pourra nous dire bou guena forokh
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (17:45 PM)
      etonnant !
      j’ai remarqué que, sur ce site, il y a bcp de cerveaux lents, des donneurs de leçons (pseudo-patriotes), des chauvins-régionalistes (qui n’ont que l’injure doigt sur le clavier), des pseudo consultants (experts en tout), qui étalent leurs incohérences et leur inculture, des facho de souches nourris à la sève pastef etc…
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:48 PM)
    rapatrié de france pour des raisons d'aliénation.............
    Auteur

    Big Senegal

    En Juillet, 2020 (15:59 PM)
    Combien tu as recu pour ecrire ce portrait?

    Leches bien et ne nous pompe pas l'air.

    Seras tu paye en liquide ou nature??
    Auteur

    Khaaayuy

    En Juillet, 2020 (16:19 PM)
    Il a casqué le chien galeux oups je veux dire méchant
    Auteur

    En Juillet, 2020 (16:26 PM)
    combien il vous a payé pour ce portrait?
    Auteur

    En Juillet, 2020 (16:55 PM)
    Mbaye...gueweul : le reste est de la littérature..................blablabla

    NOUS SOMMES AU BLED............pas dans un amphi de la Sorbonne !
    Auteur

    Soulard

    En Juillet, 2020 (16:59 PM)
    De quoi Yakham mbaye a peur pour commanditer un pareil article ? Un article payé à coup de milliers de francs juste pour se refaire le blason. Yakham n'a jamais travaillé et n'a jamais été travailleur. La preuve, depuis six mois il a abandonné le soleil pour sa luxueuse villa de fonction réfectionnée à plus d'une centaine de millions. Pour sa gestion du Soleil, attendons que les corps de contrôle viennent y jeter un coup d'œil….
    Auteur

    Djadja

    En Juillet, 2020 (17:18 PM)


    Yakham Mbaye : Attention, chien méchant !

    Le titre lui colle bien.

    Attention tonton Cissé Lo n'est pas loin
    Auteur

    Témoin

    En Juillet, 2020 (17:36 PM)
    Un fou ce mec,Yakham ne jouit pas de toutes ses facultés,ceux qui ont habité avec lui à Rebeuss le savent,wéroul.



    Da dane crise bagn kay tak diko yobou fadj ko fadjou wolof.Demandez à ses trois épouses qui il a toutes divorcées, de coumbis à Samira Coulibaly,normaloul.
    Auteur

    Pape

    En Juillet, 2020 (17:44 PM)
    Article sans intérêt
    Auteur

    Sodida

    En Juillet, 2020 (17:50 PM)
    Un article presque parfait.....la seule chose que l'auteur de ce machin a oubliée, c'est de parler du nombre de couples qu'il a mis à terre à force de fricoter avec la femme d'autrui. Combien de femmes Yakham a t-il couché sur son canapé faisant du harcèlement par ci et de la promotion (canapé) par là. Celles qui acceptaient étaient adulées et entretenues au frais de la princesse, les autres qui refusaient étaient bannies et jetées au placard.....et pour un rien sanctionnées....Dara yagoufi. Arretez ! on voit bien que cet article est complaisant et commandité.....le mec.....ivrogne et méchant, aux méthodes peu conventionnelles. Lâche et incompétent. La seule chose qui est vraie dans ce tableau peint en cfa, c'est le fait qu'il ait perdu trop tôt son père et qu'il n'ait pas de diplôme. Je pense que c'est à cause de cette absence paternelle qu'il est devenu dépressif et à cause du manque de diplôme qu'il se retrouve haineux et aigri face à la crème journalistique des Mame Less, Abdourahmane Camara, Latif Coulibaly et autres.....Ah oui.....j'oubliais, c'est aussi un vrai rat de bibliothèque.....wa salam
    Auteur

    Deug Deug

    En Juillet, 2020 (18:00 PM)
    Pourquoi tous les alcooliques, fumeurs de yamba se réclament leur appartenance à la confrérie mouride ?
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Juillet, 2020 (18:18 PM)
    Cave canem!



    Chien méchant en Latin.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (18:27 PM)
    Diomaye a été injuste avec les Chichuachua. Ce type c'est plutôt une merde sèche.
    Auteur

    Pse Parlons En .

    En Juillet, 2020 (18:33 PM)
    rabbinisme LARBINISME Article pondu sur commande dans le JARGON
    Auteur

    Aad

    En Juillet, 2020 (18:48 PM)
    Que du bla bla no un exemple ni une référence en plus on s'en fout ?!!!!!!

    Auteur

    En Juillet, 2020 (19:20 PM)
    En lisant ses textes, j'avais senti qu'il ne jouissait pas d'une formation académique en journalisme

    Aussi pourquoi l'affubler de Boy Dakar , alors sil vient de Richard Toll
    Auteur

    Operation Redorer Le Blason!

    En Juillet, 2020 (19:36 PM)
    Apres le matraquage, la cannonade d'insultes et de revelations scandaleuses de Cisse Lo contre lui, yakham ne pouvait que chercher a se rehabiliter, faire redorer son blason terni comme jamais auparavant! Mais peine perdue, les senegalais savent maintenant a quoi s'en tenir!
    Auteur

    Complexé

    En Juillet, 2020 (19:39 PM)
    Né en 68 ou 69 si je me rappelle. Complexé même si sène âge.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (19:39 PM)
    Oui ca se voyait qu'il n'avait pas fait des etudes pousseees. Esprit de synthese. Zero. Bla bla rek il sait faire
    Auteur

    En Juillet, 2020 (19:42 PM)
    Texte sans beaucoup d'intérêt et truffé de fautes de grammaire ou de syntaxe. Triste tentative pour redorer le blason de ce chiwawa ou le présenter sous un autre visage que les sénégalais ne lui connaissent point. Au final, on aura réussi à conforter les lecteurs dans leurs certitudes que ce minable sans diplôme et sans éthique est tout simplement la preuve vivante du népotisme le plus abject.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (20:14 PM)
    Renvoyé de l’école pour « fait grave » voilà son diplôme ! Et l’article le met en valeur pour cela ... quel beau message
    Auteur

    En Juillet, 2020 (20:26 PM)
    Maner bayil nafekhyi... Wakhal si thiono askanwi ghan

    Chercher koye def star... Pauvre sunugal
    Auteur

    En Juillet, 2020 (21:40 PM)
    Lunettes d"intello kaye.... te amoul sakh baccalaureat nekk pdg quotidien national wa diplomes de cesti di chomer.....ce pays meme dieu il sait pas pourquoi ils acceptent tout

    Auteur

    El Habib

    En Juillet, 2020 (22:39 PM)
    FOU MALADE a raison, YAKHAME n'a pas de diplome de journaliste.Apres sa 2eme annee a l'Ucad, TANOR DIENG lui a trouve une bourse pour aller etudier en France, plus precisement a l'Universite de Reims. Mon ami HABIB Mbaye et son ex femme, porteuse de sac de MAREME FAYE, TABARA, aujourdhui planquee a l'ambassade du Senegal a Bruxelles ne me dementiront pas, eux qui vivaient a Reims a l'epoque. YAKHAME kou kate ndeyame la> Il n'a decroche aucun deplome a Reims, pire il a passe tout son temps a boire de l'alcool et a fumer du "yamba". Ces habitudes lui ont coute un retour force a Dakar parce qu'il a fini par etre interne dans un hopital psychiatrique de Reims. Sans blague, c'est ca la verite que les Senegalais ne connaissent pas. C'est son frere PAPE YAKAHAME MBAYE, alias PYM, accompagne du Commissaire IBRAHIMA DIALLO, qui sont venus le chercher pour le ramenr a Dakar. PYM lui,ancien "doungourou" de TANOR DIENG, est un alcoolique profesionnel. 'naane na ba naane aveniram"

    Les MBAYE ne sont pas des "gor', ce sont des "diam". Poste ak nommination rek.
    Auteur

    il y a 3 semaines (10:27 AM)
    que devient alioune fall...lui aussi journaliste.
    Auteur

    Remarque

    il y a 3 semaines (10:43 AM)
    Yakham mbaye Mansour mbaye kif kif
    Auteur

    Fall

    il y a 3 semaines (11:50 AM)
    Décidémment, certains apéristes, surtout fatickois, se ressemblent tous, colériques, couche tard, management par la terreur. Ce n'est pas une critique mais un constat
    Auteur

    il y a 3 semaines (12:16 PM)
    c'est quoi ce très long truc sur ce mec



    tchim mbaye
    Auteur

    Lui Et Moi

    il y a 3 semaines (13:24 PM)
    C'est dommage. Vous avez terriblement le mythe du diplôme



    Tous les problèmes que nous avons eu c'est du aux diplômés



    Et puis si Yakham va en prison, ou iront les insulteurs de ce forum ?

    Auteur

    Mouride

    il y a 3 semaines (13:33 PM)
    Il a un fils qui s appelle Malick sa maman est décédée on en fait quoi journaliste yi dagnouma jakhal Nèk Mouride tè li Serigne bi diglè nèkosi amoul mouthie wa Salam
    Auteur

    Louthi

    il y a 3 semaines (15:04 PM)
    Pauvre Sénégal,où sont nos dignes fils?????
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:50 PM)
      quand on echoue partout et on ne parvient pas a decroche un diplome, on se case dans le journalisme. yakam mbaye n'est pas le seul , aliou sall est passe par la.
    Auteur

    Sonkolait

    il y a 3 semaines (17:53 PM)
    vous lui ressemblez tous, la seule différence avec vous, il vous a cocufié, et s'n est mieux sorti que vous, qui etes dans la galére, vos injures il s'en tape le ku, les chiens aboient la caravane passe, bande de minables,aller chercher des sous et foutez nous la paix, le sénégal est maudit depuis, que vos parents avec la classe des marres a bouts, ont trahis le pdt mamadou dia, il faudra beaucoup de sangs au sénégal, pour que ce pays devienne comme le rwanda,

    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (21:18 PM)
      une grande gueule qui vit aux dépens de macky, il a deux 4x4 offert par le régime de macky, et puis dans les caisses du soleil. mais il fera jours et il paiera. il achète sans appels d'offres ' faits très à très.
    Auteur

    Dial Bombe

    il y a 3 semaines (21:13 PM)
    Un vaut rien

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email