Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

Les journaux traient en priorité le référendum du 20 mars

Single Post
Les journaux traient en priorité le référendum du 20 mars

Le référendum du 20 mars prochain sur la révision de la Constitution continue d’alimenter les débats dans les journaux reçus vendredi à l’APS. "Macky débarque avec le +Oui+", écrit Sud Quotidien qui illustre sa Une par une photo du chef de l’Etat sénégalais qui est attendu ce vendredi soir à Dakar, en provenance de Bujumbura où il séjourne pour les besoins de la médiation de l’Union africaine dans la crise politique au Burundi. Le journal indique que "la bataille du +Oui+ aura bel et bien lieu", en relevant que le président Sall va dès lundi 29 février, entamer ses consultations… pour le renforcement du camp du "Oui". 

 Pour ce faire, ajoute Sud Quotidien, il va s’appuyer sur son parti en validant la circulaire des comités locaux, ses alliés, mais aussi des membres de l’opposition et de la société civile. "La grande offensive du +Oui+", titre L’Observateur qui affiche également à sa Une photo du président Sall avec un large sourire. Le journal du Groupe futurs médias (GFM) met en exergue la position de la mouvance présidentielle, en soulignant que Macky Sall ne sera pas seul dans sa campagne pour un "Oui" au référendum du 20 mars. Ses alliés vont s’investir pleinement pour déjouer tous les plans de l’opposition, écrit-il. Même s’ils n’ont pas encore défini une stratégie de campagne au sein de leur coalition, les alliées de Macky Sall ont la même vision sur la manière de battre campagne pour que le "Oui" passe, relève L’Observateur. 

 Le journal rapporte les propos d’Alioune Sarr de l’Alliance des forces de progrès (AFP, mouvance présidentielle) qui souhaite "une campagne d’explications pour éviter la manipulation sur fond de folklore" et de Moustapha Fall, un autre allié du président Sall, qui dit que la coalition Macky 2012 va privilégier la campagne de proximité. Le journal ouvre aussi ses pages à Abdoulaye Wilane, le porte-parole du Parti socialiste qui raille l’opposition et prône "une communication basée sur la pédagogie de l’explication" et Moustapha Diop, Ministre délégué chargé de l’entreprenariat, de la microfinance et l’économie solidaire qui invite les femmes de la coalition Bennoo Bokk Yakaar pour faire triompher le "Oui" aux réformes constitutionnelles entreprises par Macky Sall. 

 L’Observateur écrit également dans ses pages intérieurs qu’entre le "Oui" et le "Non", se dessine un troisième front, qui prône le report du référendum du 20 mars prochain. le député Oumar Sarr, coordonnateur du groupe pour la refondation de Rewmi demande, dans le même journal, au chef de l’Etat de "reporter le référendum pour permettre à tous les alliés de la mouvance présidentielle de sillonner tout le Sénégal pour porter la bonne information sur les quatorze autres points du projet de réforme des institutions". "Le camp du +Non+ se fortifie", écrit Le Populaire à sa Une avec une photo des membres du front de l’opposition qui regroupe les partis de l’opposition ; des mouvements citoyens et des associations des droits de l’homme. 

 Le journal indique que l’opposition et la société civile viennent de constituer une large coalition pour que le "Non" triomphe lors du référendum du 20 mars. "Si je m’en tiens à ce que j’entends dire les Sénégalais, le +Non+ l’a déjà emporté", semble jubiler Mamadou Diop Decroix, le coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) dont les propos sont repris par Le Populaire. A propos du dialogue politique souhaité par le chef de l’Etat sur les réformes constitutionnelles, Walf Quotidien écrit "l’opposition refuse la main tendue de Macky Sall". Pour sa part, Le Soleil signale que la société civile et la classe politique sont sensibles à cet appel du chef de l’Etat. 

Toutefois, les exigences mettent sur la table pour "une concertation large et féconde" sont relatives aux questions de fond ou même à un report éventuel du référendum du 20 mars, écrit-il. S’écartant des positions de la classe politique et de la société civile sur le référendum du 20 mars, le quotidien national indique que 200 gendarmes seront recrutés cette année. Une annonce faite par le ministre des forces armées, Augustin Tine lors de la cérémonie de sortie de promotion des élèves gendarmes et sous-officiers d’active de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers à la caserne général Wally Seck de Fatick (Centre). ASB/PON

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email