Dimanche 19 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Avoir eu le Covid-19 ne protège pas aussi bien qu'être vacciné, surtout face au variant Delta

Single Post
Une infirmière prépare une seringue du vaccin Pfizer-BioNtech dans un centre de vaccination, à Garlan, dans l'ouest de la France
Une infection par le Covid-19 n'entraîne pas toujours une immunité naturelle. Et cette dernière ne vaut pas celle due aux vaccins.

En tant qu'immunologiste étudiant les réponses immunitaires aux infections respiratoires, j'ai suivi l'émergence des nouveaux variants du coronavirus non sans une certaine appréhension, avec à l'esprit la question de savoir si la vaccination ou une infection antérieure pouvait offrir une protection suffisante contre ces souches, et notamment contre le variant Delta hautement transmissible, qui s'est rapidement diffusé dans plus de soixante-dix pays.

Il existe deux façons de développer une immunité, autrement dit une capacité à résister à une nouvelle infection: après avoir été infecté par le virus, ou par la vaccination. Cependant, toutes les immunités ne se valent pas… Immunité induite par vaccin et immunité naturelle se distinguent en matière d'intensité de réponse et de durée de protection acquise. De plus, après une infection, tout le monde ne bénéficie pas du même niveau d'immunité, alors que les effets des vaccins sont très constants.

Cette différence paraît encore plus marquée lorsqu'on considère les nouveaux variants. Début juillet, deux études ont en effet montré que les vaccins contre le Covid-19, quoique légèrement moins efficaces que contre les anciennes souches virales, semblaient toujours fournir une excellente réponse immunitaire face aux nouveaux variants. En regardant comment nos anticorps se liaient à ces derniers, les chercheurs ont constaté que les personnes infectées antérieurement pouvaient être vulnérables à ces souches émergentes, alors que les individus vaccinés avaient plus de chance d'être protégés.

Les vaccins constituent donc une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité, tant contre les anciennes souches de coronavirus que contre les nouvelles, parmi lesquelles le variant Delta.

L'immunité après une infection est imprévisible

Pourquoi une telle différence entre immunité naturelle et immunité induite par les vaccins? Rappelons déjà que la protection que nous confère notre système immunitaire découle de sa capacité à se souvenir d'une infection passée et de l'agent pathogène qui l'a causée. S'il devait être confronté à nouveau au même envahisseur, notre corps saurait comment se défendre en faisant appel à cette mémoire immunologique. Parmi les acteurs majeurs de notre protection figurent les anticorps (des protéines capables de se lier par exemple à un virus) et les lymphocytes T (des cellules immunitaires impliquées dans l'élimination des cellules infectées et des virus déjà neutralisés par les anticorps).

Après une infection par le SARS-CoV-2, anticorps et lymphocytes T fournissent une protection à la réinfection. 84% à 91% des personnes ayant développé des anticorps contre la souche originelle de coronavirus étaient peu susceptibles d'être réinfectées dans les six mois, même si ladite première infection avait été légère. Quant aux individus contaminés mais n'ayant développé aucun symptôme (on parle d'infections «asymptomatiques»), s'ils tendent à avoir moins d'anticorps, ils développent néanmoins également une immunité.

Chez certaines personnes, l'immunité naturelle peut donc être forte et de longue durée. Mais ce n'est pas toujours le cas. En effet, près de 9% des personnes infectées par le SARS-CoV-2 ne généreront pas un niveau d'anticorps détectable, et les lymphocytes T de près de 7% des anciens malades sont incapables de reconnaître le virus trente jours après l'infection.

Même chez les individus qui développent une immunité, la durée et l'intensité de la protection sont très variables. Jusqu'à 5% des anciens malades pourraient ainsi perdre leur protection en quelques mois. Or, sans une bonne défense, la réinfection est possible, parfois après un mois seulement. De très rares cas de réhospitalisation et même de décès après réinfection ont été documentés.

Un problème croissant est que les personnes qui avaient été infectées au début de l'épidémie par les premières souches virales, et qui ont été immunisées contre elles, pourraient s'avérer dans une certaine mesure vulnérables au variant Delta. Une étude récente révélait ainsi que douze mois après infection, 88% des anciens malades possédaient des anticorps capables d'empêcher le coronavirus originel d'infecter des cellules en culture. En revanche, moins de 50?% de ces personnes possédaient des anticorps capables de neutraliser le variant Delta.

Pour mémoire, une personne infectée peut transmettre le coronavirus même sans se sentir malade. Ce qui est particulièrement problématique avec les nouveaux variants, puisqu'ils sont plus facilement transmissibles que la souche initiale.

La vaccination offre une protection sûre

Les vaccins contre le Covid-19 génèrent une réponse immunitaire impliquant à la fois des anticorps (réponse immunitaire dite «humorale») et des lymphocytes T (réponse immunitaire «cellulaire») –et ces réponses sont plus fortes et fiables que celles induites par l'immunité naturelle. Une étude a ainsi révélé que six mois après une première dose du vaccin développé par Moderna, 100% des personnes testées possédaient encore des anticorps. C'est, pour l'heure, la plus longue période de persistance attestée. Une autre étude a également montré que le niveau d'anticorps était plus élevé chez les vaccinés ayant reçu des injections des vaccins de Moderna ou de Pfizer que chez les anciens malades.

Mieux encore, une étude israélienne a évalué que le vaccin de Pfizer bloquait 90% des infections après injection de deux doses, et ce même en présence des nouveaux variants. Or, une diminution des infections se traduit par une limitation de la transmission du virus au sein de la population.

Six mois après une première dose du vaccin Moderna, 100% des personnes possédaient encore des anticorps.

Il existe donc un avantage à se faire vacciner, y compris pour les personnes qui ont déjà été infectées par le coronavirus. Une étude impliquant le virus initial du Covid-19 a même révélé que la vaccination effectuée après une première infection entraîne la production de quantités d'anticorps près de 100 fois supérieures à celles résultant de l'infection seule, et que 100% des personnes vaccinées après une infection possédaient des anticorps capables de les protéger contre le variant Delta.

Les vaccins contre le Covid-19 ne sont pas parfaits, mais ils engendrent des réponses immunitaires fortes, capables d'offrir une protection plus performante et durable que l'immunité naturelle –un avantage d'autant plus important aujourd'hui, alors que les nouveaux variants se sont imposés dans la plupart des pays.


7 Commentaires

  1. Auteur

    Street Boy

    En Août, 2021 (16:44 PM)
    Ce recit ne respecte pas l'inteligence humaine. huminité naturel et vaccination se valle vous raconté que des conneries. que ceux qui veulent se vacciner se vaccinent et que le choix des autres aussi soit respecté, que leur inquietude et questionnement le soit aussi. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (22:06 PM)
      Va revoir tes études mon pauvre ami. Rien ne vaut l'immunité naturel c'est dans toutes les études. Allahou Akbar 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Sumsam

    En Août, 2021 (17:08 PM)
    C'est un publireportage ça. Comment on peut être croyant et dire que le système de protection de l'homme, vaccination, est meilleur sue le système de protection naturelle de Dieu? Ça n'a pas de logique.

    et les stats montrent que le vaccin ne protège pas des formes graves comme annoncé, il faut voir en israel
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (19:54 PM)
      Pfizer est leur nouveau Dieu. Heureusement qu'il restera toujours des croyants qui rendront un culte exclusif au Maitre des mondes.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (17:26 PM)
    Trop de monde hier soir sur la route des almadies et pas de masqueles jeunes font la fete dans les boites de nuit et ensuite vont contaminer les proches
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (17:27 PM)
    En moins de 24h On vient de m'annoncer la mort de 5 personnes qui ont pris les vaccins (toxiques).

    Jusque-là aucun médecin n'a l'honnêteté de le dire aux senegalais qui se vaccinent et tombent malades et qui meurent qu'il y a le Corona dans le vaccin. Les senegalais naïfs qu'ils sont pensent que le vaccin c'est du ndokh mu nekh qui va les empêcher d'attraper le virus. 

    C'est pourtant exactement le contraire. Le virus est déjà dans le vaccin. Les pseudos médecins répondeurs automatiques disent que c'est ça le principe du vaccin: faux.

    Non le principe c'est que le virus inoculé doit être atténué ou désactivé. La réalité c'est que nos autorités sanitaires ne font aucun contrôle pour savoir si le virus est atténué ou pas. Ça arrive par avion et hop ça commence à inoculer les cobayes senegalais. 

    Nous sommes dans une entreprise criminelle et du banditisme d'État validé par les médecins senegalais, les plus corrompus d'Afrique.

    Au total on a un Drôle de vaccin: il est en phase test, il te donne direct la maladie, ne t'empêche pas de la transmettre et risque de te tuer. 

    Continuez à empêcher vos proches et amis de ne pas s'empoisonner.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (20:23 PM)
      Apporte alors les preuves de ce que tu dis, démontre que le virus dans les vaccins est actif? d'ailleurs tu parles de quels vaccins? c'est trop facile de venir faire le peroquet après avoir écouter des pseudos scintifiques occidentaux
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (21:14 PM)
      Certainement tu as déjà insulté ta maman...j'ai bien une pensée pour elle. Son fils change de cible les mères d'autrui 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Août, 2021 (20:48 PM)
    Quel gros mensonge. Surement un membre de la secte mondialiste. Deux faits dont la connaissance feront comprendre le mensonge. Une étude indienne, en Juin et Juillet 2021 a abouti à la découverte de l'immunité contre le covid acquise de 63% de la population par la seule et unique raison d'avoir eu le covid et en être guéri sans vaccins, que ce soit avec traitement ou sans (des gens qui ont eu le covid et en sont guéris sans même savoir qu'ils l'ont eu). Le 2e fait est que le Pr Giusseppe de Donno avait découvert un plasmodium qui guéri le covid19. Et comment il le fait ? Une personne atteinte de covid et guéri sans vaccin, ayant développé des anticorps naturels, son sang est utilisé pour fabriquer le plasmodium. Qu'est-ce que cela veut dire ? Que une personne qui est atteinte de covid et guérie est non seulement immunisée, mais son sang peut être utilisé pour immuniser d'autres. Vous voyez comme on est aux antipodes des affirmations de ce mondialiste ? Et le Pr Giusseppe vient d'être retrouvé pendu chez lui, les pieds touchant le sol. Surement tué pour avoir découvert pour le monde ce qu'il a découvert.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (21:25 PM)
      Un crime crapuleux maquillé en suicide. Sa solution était simple et efficace. 
      Qu'attend nos feneants de médecins pour essayer la plasmathérapie au lieu d'assurer avec zèle le service après vente  d'un vaccin à la conception de laquelle ils n'ont jamais été associés. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (22:30 PM)
    Cet article est trompeur et je trouve dommage que les pro et anti vaccins utilisent les memes methodes, l'amalgamme, le mensonge. Il faut que l'on soit serieux pour dire que le vaccin ne procure pas une immunite a 100% donc une immunite naturelle fournit une meilleure couverture immunitaire. Dans la duree immunitaire de la vaccination semble plus longue mais on ne connait pas la duree.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (22:54 PM)
    Celui qui a écri cet article ne mérite pas son diplôme.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email