Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Cancer du sein: 6 conseils pour réduire les risques

Single Post
Cancer du sein: 6 conseils pour réduire les risques

A l'occasion d'Octobre Rose, nous sommes nombreuses à nous poser la question : et si, moi aussi, j'avais un cancer du sein ?  Nos conseils pour réduire les risques au minimum.

En France, le cancer du sein est le 1er cancer chez la femme après 45 ans en termes de mortalité et de nouveaux cas détectés. A l’occasion d’Octobre Rose (le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein), on vous rappelle comment réduire le risque en modifiant simplement quelques habitudes de la vie quotidienne. Un peu moins d'alcool, un peu plus de sport et la main légère sur les acides gras vous permettront de réduire le risque d'apparition du cancer.

Cancer du sein: des enfants avant 30 ans

Bien sûr, il faut déjà trouver le futur papa. Mais ensuite, mieux vaut ne pas trop attendre pour fonder une famille. Un bébé avant 30 ans, puis un ou deux après, est bénéfique. Car la grossesse conduit les cellules mammaires à une maturité complète qui les protège de la dégénérescence. Les grossesses diminuent aussi les périodes sous pilule. Or, le risque de cancer du sein est très légèrement augmenté chez les femmes qui ont pris la pilule plus de cinq ans avant leur premier bébé.

Cancer du sein: stop aux acides gras

Selon une étude française menée par des chercheurs de l’Inserm et de l’Institut Gustave-Roussy, le cancer du sein s’est avéré deux fois plus fréquent chez les femmes ayant dans le sang des taux élevés d’acides gras « trans » (huiles végétales partiellement hydrogénées) d’origine industrielle.

Ces acides gras se trouvent notamment dans les produits manufacturés, comme les pains emballés vendus en grande surface, viennoiseries, gâteaux, chips, pâtes à pizza… Les chercheurs préconisent de limiter les procédés industriels générant ces acides gras "trans", et que leur présence dans les produits soit clairement indiquée.

Cancer du sein: contrôlez votre poids

Après la ménopause, l’excès de poids semble favoriser le développement des tumeurs. Le cancer du sein n’y échappe pas. Ne pas laisser s’installer trop de kilos est important. De plus, la graisse sous-cutanée des femmes enrobées stimule une enzyme, l’aromatase. Celle-ci transforme les androgènes (hormones mâles) en œstrogènes, au rôle connu dans le cancer du sein.

Cancer du sein: allaitez!

Les preuves s’accumulent sur les effets préventifs de l’allaitement: le dernier rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer note un effet positif, plus net lorsqu’il dure au moins six mois. Une explication possible est que lorsqu’on allaite, la production d’œstrogène diminue.

Par ailleurs, l’allaitement termine la maturation des cellules mammaires, autre facteur protecteur.

Cancer du sein: limitez l'alcool

Même à des doses faibles, l’alcool est néfaste. Telle est la conclusion d’une grande étude réalisée par l’Institut national du cancer aux États-Unis, auprès de 184 000 femmes. Boire régulièrement un ou deux verres d’alcool par jour augmenterait ainsi le risque de 30%. Cet effet s’explique par une modification du métabolisme des œstrogènes. Les conseils de modération concernent aussi bien le vin ou le champagne que les alcools forts.

Cancer du sein: faites du sport

Publiée en janvier dernier, une enquête française vient confirmer le rôle bénéfique de l’activité physique. Marcher d’un bon pas au moins trente minutes chaque jour, faire son ménage activement, préférer les escaliers, pratiquer une activité sportive une fois par semaine, diminuerait de 40% le risque. Cet effet est également observé chez celles qui ont des antécédents familiaux ou qui sont minces. Les raisons ? Une diminution du taux des œstrogènes, des modifications des facteurs de croissance et de la fonction immunitaire.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Hamo

    En Octobre, 2017 (19:48 PM)
    On ne regarde plus les chaines nationales . Elles sont cryptées .Et Excaf n'a plus de décodeur en stock :sunugaal: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (22:43 PM)
    Les fausses déclarations du Docteur Kassé contre la LISCA et contre le Professeur émérite Mamadou Diop Mamadou Diop, Directeur de l'Institut du Cancer de l'Hôpital le Dantec : Ce que le doc Dr Kassé vient de déclarer sur les ondes de la TFM est très grave, parce qu’il n’a jamais été professeur. Dr Kassé dit qu’il a créé la LISCA c’est totalement faux, il était parmi les membres fondateurs comme tous les autres membres fondateurs. Il essai de minimiser le travail louable a tout point de vue de la LISCA en parlant d’une petite association. Cet homme est mauvais, je trouve malsain que cet homme à la moralité très discutable se permettre pour ses intérêts bassement personnels insinuer que le Professeur émérite Mamadou Diop Mamadou Diop, Directeur de l'Institut du Cancer de l'Hôpital le Dantec et son équipe n’ont réalisé aucun résultat. Si les sénégalais veulent savoir qui est le DrKassé, ils n’ont qu’à aller poser la question aux médecins et aux professeurs qui sont dans le système médical du Sénégal, et ils vous diront qui est véritablement le Dr Kassé. Si les sénégalais veulent savoir qui est Kassé, ils n’ont qu’à aller poser la question à la ligue sénégalaise contre le tabac LISTAB, ou il se passerait des problèmes graves de gestions. Kassé cherche à démolir la LISCA, il cherche à dire que le professeur Mamadou Diop Mamadou Diop, Directeur de l'Institut du Cancer de l'Hôpital le Dantec et tous les autres sont des incompétents, et que c’est lui seul qui sait, alors que…………… ? Dr Kassé a été chassé de la LISCA. Maintenant laissez-nous le temps de faire quelques recherches et nous reviendront vers vous. Il cherche tout simplement à harponner le nouveau ministre la santé Abdoulaye Diouf Sarr à qui nous demandons de se méfier, et faire très attention à ce faux type
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (22:44 PM)
    Docteur Kassé, pas professeur parce qu’il n’a pas le grade de professeur. et ses fausses déclarations sur la LISCA et sur le Professeur Mamadou Diop, Directeur de l'Institut du Cancer de l'Hôpital le Dantec : Je suis membre de la LISCA, et je dis que le comportement du Docteur Kassé frise la méchanceté et la lâcheté, Cet homme quand les sénégalais sauront qui il est réellement . Nous l'avons chassé de la LISCA parce que nous avons compris très tôt son manège. Il ne roule que pour ses propres intérêts. Faites un tour chez les médecins posez leur la question, qui est Kassé ? Il est à couteau tiré avec tout la corp médicale du Sénégal. Les gens qu’il attaquent sont mille fois plus propre, plus crédibles et plus sérieux que lui. Nous avons tous compris son jeu et ses calculs mercantiles. Ce qu’il cherche à faire c’est de s’acaper de toutes les retombées financières du cancer. Voilà pourquoi il cherche à décrédibiliser et écarter ceux qui combattent réellement le cancer, et qui font des résultats visibles. Le Ministère de la santé du Sénégal et les professionnels crédibles de la santé ne doivent pas se laisser doubler par cet individu qui s’invente des histoires à dormir debout, et qui en réalité ne cherche qu’à s’acaper des ressources de la lutte contre le cancer.
    Auteur

    Deunn

    En Octobre, 2017 (02:13 AM)
    En tout cas ki ci portalé bi deunn bi baax na déh!!  :emoshoot:  :thumbsup: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email