Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

CMU : l’agence invitée à payer des dettes contractées par les postes de santé

Single Post
CMU : l’agence invitée à payer des dettes contractées par les postes de santé

Modou Sarr Ndoye, un responsable du district sanitaire de Darou Mousty (nord), a invité jeudi l’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU) à payer les dettes contractées par les postes de santé, afin d’éviter une pénurie de médicaments.
 
"Les infirmiers chefs de poste de santé faisant partie de la zone de couverture du district de Darou Mousty disent que si l’ACMU ne leur rembourse pas l’argent qu’elle leur doit, ils ne vont plus payer les médicaments", a-t-il dit à des journalistes accompagnant une mission du projet "Informed Push Model" dans la région de Louga (nord).
 
"Les infirmiers affirment que la plupart de ces médicaments [ont été fournis] dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU), alors qu’ils n’ont plus de quoi les payer auprès des dépositaires", a expliqué M. Ndoye.
 
Pour faire face à cette situation, a ajouté Modou Sarr Ndoye, les infirmiers chefs de poste demandent la signature d’un protocole d’accord entre la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) et l’ACMU, afin que l’agence chargée de la couverture maladie universelle puisse payer directement les factures de médicaments à l’origine du désaccord.
 
"D’ailleurs, les infirmiers chefs de poste nous demandent maintenant l’établissement de factures consommées et payées, et non des factures relevant des paiements de la couverture maladie universelle", a-t-il signalé.
 
Le système en vigueur de ravitaillement des postes de santé en médicaments, dénommé "Yeksi naa", peut entraîner un "contrecoup" des districts sanitaires qui, auparavant, pouvaient atteindre des recettes de six à sept millions de francs CFA par mois, selon M. Ndoye. 
 
"Maintenant, avec ce système du ‘Yeksi naa’, le district sanitaire ne peut plus un tel chiffre d’affaires parce qu’il n’a plus tous les médicaments dont il a besoin", a-t-il souligné.
 
S’il y a une pénurie de médicaments dans certains postes de santé, l’objectif du programme "Yeksi naa", qui est de couvrir tous les districts, "va en souffrir", a averti M. Ndoye.
 
Le programme "Yeksi naa" est un nouveau schéma de distribution de médicaments, qui permet à la PNA d’éviter les ruptures d’approvisionnement des établissements de santé en médicaments et produits contraceptifs.
 
La mission d’"Informed Push Model" dans la région de Louga sert à "documenter" les bonnes pratiques de l’approche IPM (institution de prévoyance maladie) et la mise en œuvre du programme "Yeksi naa"

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Mutuel De Santé

    En Février, 2017 (22:22 PM)
    Couverture maladie universelle waar na nju gaaw verser xalissou mutuel yii à Guédiawaye ndakh adhérents yii meuna fadiou wala politique leu rek inscrirou depuis novembre té meunou njo fadiou. Président Macky Sall declenchél audit bokk Cmu sen mbiir yékhna lol.

    • Auteur

      Benen Mutualiste De Guediawaye

      En Février, 2017 (13:51 PM)
      kholatal bou bakh mbokk mi, ici a guediawaye avec nos mutuelles de santéla cmu ne nous doit rien. c'est pas la cmu qi nous empeche de nous soigner. o; nekk adherent rek takhoul fadjou. li am solo moy dem cotisé et dolél mutuelle yi takhw ba paré
  2. Auteur

    Témoin Apolitique

    En Février, 2017 (00:21 AM)
    Comment peut-on attendre que l'appareil (un don) obsolète de 30 ans tombe en panne pour se bouger ?

    Y-a-t-il une planification correcte au niveau de l’hôpital le Dantec et/ou du ministère ?

    Les indigents sont-Ils pris en compte dans les politiques de santé ?

    Est-il concevable d'avoir un seul appareil de radiothérapie pour le Sénégal ?

    Mais, où sont les politiciens dans leur ensemble?

    A quoi servent les fondations quand le système de santé publique est défaillant ?

    Où sont les ONG, les associations de consommateurs et les droits-de-l'hommistes ?

    Où sont les bonnes volontés et les milliardaires sénégalais et étrangers qui vivent parmi nous ?

    Il ne suffit pas d’emmener des malades à l’étranger pour avoir la conscience tranquille et à en mettant plein la vue aux analphabètes faciles à manipuler ; les soins médicaux doivent être prodigués à temps et avec l’assistance permanente de la famille pour être efficaces et humanisés.

    Comme d’hab, médecins après la mort et gabégie.

    Indifférence des nantis.

    Désespoir pour les pauvres et mort dans d’atroces souffrances devant une progéniture impuissante et malheureuse.

    Voilà le résultat des politiques d’approvisionnements dans l’urgence en tout et du choix politique électoraliste des projets tape-à- l’œil au détriment d’un développement harmonieux et concerté (comme du ‘settum ganàr’).

    A B E R R A N T et surtout criminellement inconscient.

    A Vos Poches Et Pour Un Téléthon Dans L’urgence Pour Suppléer l’Etat, A Moins Que Le Président Ou Sa Dame Ou Alors Notre Youssou NDOUR planétaire (Ou Une Autre Grande Personnalité) Monte Encore Au Créneau Pour Relever Ce Défi International (Avec Les Malades De La Sous-Région).

    Honteusement sénégalais.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (01:02 AM)
    Couverture maladie universelle waar na nju gaaw verser xalissou mutuel yii à Guédiawaye ndakh adhérents yii meuna fadiou wala politique leu rek inscrirou depuis novembre té meunou njo fadiou. Président Macky Sall declenchél audit bokk Cmu sen mbiir yékhna lol.
    Auteur

    Comprendre

    En Février, 2017 (11:07 AM)
    Journalistes, prière de tenter de comprendre ce que vous écrivez!

    En effet, IPM ( Institution de Prévoyance maladie) n'a ici rien à voir avec les IPM (Informed Push Model) qui pour le coup concerne les médicaments.



    Pour le reste, ne vous limitez pas a ce que dit un membre d'un District Sanitaire! Faites un travail d'enquete et cherchez à comprendre les vraies raisons de ce non remboursement.
    Auteur

    Anti Macky

    En Février, 2017 (13:56 PM)
    Ces temps ci moom seneweb CMU la takal radio.... Il ne faudrai surtout pas que le DG la CMU (que j'apprecie bien ) subit leur chantage;. AUu moins bi programme amna solo si askan bi

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Diozo

      En Février, 2017 (14:42 PM)
      avant de parler , il faut d'abord se doter d'éléments sûrs .la cmu ne doit rien à ce poste de santé. il faut apprendre les procédures de transmission qui ne dépandent pas de l'acmu; jappaalelene programe bi ame na sollo ci askanwi;
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (15:16 PM)
    Si les structures de santé pour des factures du mois de janvier attendent avril pour les déposer aux districts pour qu'un premier tri soit fait Avant qu'elles soient achemine vous comprenez qu'il y aura problème en réalité les personnels de santé font obstacle parce que la CMU ne les arrange pas ils veulent continuer a soudoyer sans vergogne le peuple

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR