Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

[Focus] Covid-19 : Alerte rouge au Sénégal

Single Post
[Focus] Covid-19 : Alerte rouge au Sénégal
Avec deux décès et une évacuation chez les cas graves, moins de 100 lits de réanimation et uniquement 700 doses de chloroquines, le Sénégal devrait s'inquiéter davantage de la propagation du Covid-19, surtout avec la montée des cas communautaires. Le pays traverse une phase décisive.

Un premier mort, un malade évacué et, maintenant, un deuxième décès. Depuis que le coronavirus est arrivé au Sénégal le 2 mars dernier, la courbe des contaminations ne cesse de grimper. Dans un premier temps, les autorités sanitaires semblaient maîtriser la situation des malades. Mais il a fallu que les cas graves surgissent pour que les faiblesses du système de santé soit mises à nu. Trois cas graves pour presque zéro succès.

Première victime de la Covid-19 au Sénégal, Pape Diouf, l'ancien président de l'Olympique de Marseille, était sur le point d'être évacué en France. Les autorités sanitaires assurent qu'il a été bien pris en charge à Dakar. Soit ! Mais la décision de ses proches de l'envoyer hors de son pays, même pour des raisons médicales, pose le problème de la confiance au système de santé sénégalais.

D'ailleurs, les proches de Diouf seront confortés dans leur position par le deuxième patient qui a demandé, lui-aussi, à être transféré dans son pays d'origine. "Nous avons trois cas graves qui ont nécessité une assistance respiratoire. (…) Toutes ces personnes ont eu des comorbidités", souligne Dr Bossou, Directeur du Crous.

Moins de 100 lits de réanimation et 700 doses de chloroquine

Seulement, tous ces patients qui ont atteint le seuil critique, sont soit décédés soit transférés. Certes, les trois susmentionnés n'ont pas été les seuls à développer des formes sévères. Deux autres patients sont passés par cette étape avant de revenir à un état plus stable. Mais, à aucun moment, ils n'ont eu besoin d'être placés sous respiration artificielle.

Au finish donc, ces trois cas graves viennent rappeler la difficulté, pour le Sénégal, de prendre en charge les cas compliqués, même si le professeur Mamadou Diarra Bèye s'en est défendu lors du point de presse du 2 avril. "On ne peut pas parler d'équipements et de non disponibilité du plateau technique. Des centaines d'évacuations sanitaires sont faites sur demande de la famille, parce que ce sont des patients qui résident à l'étranger", avance-t-il.

Outre les équipements, il y a le nombre. Le Sénégal ne dispose, à ce jour, que de 56 lits de réanimation ; 40 autres sont en cours de mise à disposition. Ce qui fera un total de 96 lits, soit moins de 100 lits pour 15 millions d'habitants. A titre comparatif, le Maroc, avec 35 millions d'habitants, dispose déjà de plus de 1 600 lits de réanimation et se fixe un objectif de 3 000 lits.

Et même si le nombre de lits venait à être suffisant au Sénégal, il en manquerait encore des spécialités pour les utiliser. En effet, le Sénégal n'a que 96 anesthésistes-réanimateurs, public et privé réunis. Sans compter le déficit en médicaments avec uniquement 700 doses de chloroquine, selon le journal Vox populi. Et si l'on sait la compétition qui se joue actuellement entre les grandes puissances, on mesure les chances minimes du Sénégal à être bien servi.

Les alertes du Pr Moussa Seydi

Patron de la prise en charge médicale de la Covid-19, le professeur Moussa Seydi, lui, ne s'en est jamais caché. A plusieurs reprises, il a alerté sur le fait que le système de santé au Sénégal ne peut pas supporter une contamination à grande échelle, surtout si les cas grèves se multiplient.

"Tant que le nombre de cas est limité, il n'y a pas d'inquiétude. Mais plus le nombre augmente, plus la catastrophe risque d'arriver", a-t-il averti sur la Rts, lors d'une interview diffusée le 27 mars. ‘'Quand on ne dépasse pas un certain nombre de cas, la situation est encore sous contrôle, mais si l'épidémie continue de galoper, les morts seront inévitables", avait-il ajouté.

Dans une autre sortie, il a utilisé le terme "catastrophe" pour qualifier la situation, si jamais le Sénégal faisait face à une explosion de cas du jour au lendemain. "Si on a, par exemple, mille malades avec une forme grave, on n'a pas mille respirateurs. Ceux qui n'en auront pas vont forcément mourir", a-t-il prévenu.

Le discours est très clair ! Seulement, le Sénégal enregistre déjà des morts, alors qu'il n'est pas encore à cette ruée vers les centres de traitement. Ainsi, il y a de quoi s'inquiéter fortement, vu la progression de la maladie dans le pays.

Aujourd'hui, le Sénégal compte 244 cas positifs dont 113 guéris, 2 décès, 1 évacué. Ainsi, il reste encore 128 patients sous traitement. A la date du 2 avril, le pays avait 1 800 personnes en quarantaine. Un bassin assez important, surtout que la capitale a fini de devenir l'épicentre de la maladie. D'ailleurs, la réquisition par l'Etat de 4 hôtels à Dakar pour un total de 752 chambres en dit long sur la situation.

L'équation des cas communautaires

Il s'y ajoute qu'à ce jour, 7 régions sur 14 sont touchées. Pas moins de 20 des 50 districts sanitaires font face à la maladie. Le risque est plus que jamais réel, surtout avec une dissémination progressive dans la banlieue (Pikine, Keur Massar…). En atteste le retour des cas communautaires depuis quelques jours. Ce mercredi, 5 malades sont issus de ce mode de contamination.

Et c'est justement le scénario que redoutent les autorités sanitaires. Lors de la conférence de presse du 2 avril, où le ministère de la Santé faisait le point un mois après l'arrivée du virus au Sénégal, docteur Abdoulaye Bossou, Directeur du Cous, n'avait pas caché son inquiétude. Le Dr Bousso avait révélé que les cas communautaires représentent 4 % de l'effectif total, mais il ne fallait surtout pas se laisser endormir par le chiffre.

"Si on arrive à maîtriser ces entrées de nouveaux patients, il nous restera 4 % qui paraissent bas, mais qui vont être très importants à partir de la semaine prochaine. Parce que si on n'arrive pas à maitriser ces cas, l'épidémie peut aller dans un sens qui peut être difficile pour nous. Ces 4 % peuvent être, après, très déterminants'', prévient-il.

Généralisation du port du masque

C'est d'ailleurs ces cas communautaires qui ont amené le ministre de l'Intérieur à suspendre la délivrance des autorisations de sortie au-delà de 20 h. A moins que le motif ne soit lié à une maladie, un transfert de corps sans vie ou une raison professionnelle. L'objectif étant de barrer la route au développement des cas communautaires.

À cette mesure s'ajoutent d'autres déjà prises la semaine dernière, à savoir le prolongement du couvre-feu pour un mois, la prolongation des vacances scolaires et universitaires jusqu'au 4 mai, l'interdiction (sur le papier ?) du transport interurbain… Et il faut sans doute s'attendre à d'autres.

En effet, le ministère de la Santé, qui n'avait jamais caché son scepticisme quant à l'efficacité d'un port du masque généralisé, a déjà changé de discours. La tendance, c'est d'aller vers la généralisation du port du masque, pour que toute personne infectée ne puisse pas transmettre la maladie. Au ministère, on encourage le port du masque, pour que la contagion ne puisse pas se faire à d'autres", a déclaré docteur Aloyse Waly Diouf, Directeur de cabinet du ministre de la Santé.

"Le gouvernement ne fait que créer une légende…"

Et pourtant, il suffit d'aller dans n'importe quel marché du Sénégal pour se rendre compte que le brassage est encore très intense. Dans les transports, la réalité est presque la même. Sans oublier l'entêtement d'une partie de la population. Tous les jours, les médias font état de cérémonies familiales interrompues par des forces de l'ordre, avec interpellation des organisateurs.

Certains ne sont toujours pas convaincus de l'existence de la maladie. "Le gouvernement ne fait que créer une légende lui permettant de justifier des dépenses afin de bouffer l'argent public", répètent des citoyens à travers des vidéos sur les médias sociaux ou discussions de groupes. D'autres, prenant exemple sur la fermeture des mosquées, considèrent la pandémie de la Covid-19 comme une histoire des Occidentaux destinée à combattre la religion, "avec la complicité des Blancs à la peau noire".

Autant de raisons qui font que le Sénégal reste très exposé au coronavirus, avec des moyens assez limités pour la prise en charge, notamment des cas graves.

Au finish, la chloroquine reste presque le seul espoir, sur le plan médical, pour vaincre la maladie. Pour le reste, il faut espérer que le professeur Didier Raoult a raison, lorsqu'il déclare que "l'Afrique tropicale est relativement protégée au coronavirus par rapport aux autres pays".

Un argument basé non pas sur le climat, mais sur l'utilisation assez importante des antipaludéens qui peuvent conférer une certaine immunité à cette population. Un bon paravent pour éviter le déluge attendu et promis à l'Afrique, après l'échec de l'Occident à combattre le virus.

liiiiiiiaffaire_de_malade

64 Commentaires

  1. Auteur

    Senegalais_lambda

    En Avril, 2020 (13:45 PM)
    Ok mais vous êtes qui pour émettre une alerte rouge, s'il vous plait ?
    • Auteur

      Levrai

      En Avril, 2020 (13:56 PM)
      heureusement qu’ils sont là à tirer la sonnette car l’état ne le fait pas !!! arretez donc de dénigrer tout et n’importe et comportez vous plutot comme des citoyens qui n’ont pas envie que les morts se comptent par milliers.

      restez chez vous et arretez de nous ennuyer (pour rester politiquement correct)
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (13:58 PM)
      cas communautaires cas villageois cas international ou cas contact tout est pareil. macky cherche une porte pour exécuter froidement le peuple sous l'égide du nouvel ordre mondial. du moment que l'opinion accepte que les cas communautaires constituent un grand danger ce sera la porte ouverte à macky et son nouvel ordre mondial pour introduire une arme biologique qui va décimer la population. n'acceptez pas ce piège. début le début de ce cirque on a constaté que le gouvernement cherche à introduire dans la tête des sénégalais qu'il y'aura la catastrophe et rien de probant ne justifie cette posture. qu'est-ce qui justifie cette alerte rouge?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:39 PM)
      il arrivera un moment où il faut reprendre le travail et chercher a vivre avec la maladie comme toutes les autres maladies d'ailleurs. d'autres maladies sont plus graves et on arrive a vivre avec.

      l'afrique est trop en retard et ne peut pas se permettre d'arrêter de travailler pour des histoires de maladies moins graves que son malaria.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:47 PM)
      en plus, ils ne relèvent pas l'exceptionnel taux de guérison qu'enregistre le sénégal.
      nous sommes proches des 45% de guérison quand les autres pays sont à 20% en moyenne.
      le maroc n'est qu'à 8% de guérison.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:54 PM)
      l'article est tout simplement bidon avec zéro analyse de ce qui se passe. la situation a commencer à être préoccupante depuis le premier cas communautaire mais le dessin que fait mr willane est totalement malhonnête.
      le nombre de décès n'est pas toujours liés au dispositif d'autant plus que vous le préciser vous même : 100lits et seulement 3 cas graves.
      ce n'est pas le moment de tirer sur nos médecins qui sont en premières lignes pour faire face pendant que vous vous vous refusez de faire le minimum de synthèse et d'analyses objectives. les articles à la charge ne sont pas toujours pertinents!
    • Auteur

      Gachis D'investissements Aille

      En Avril, 2020 (15:05 PM)
      le journaliste ou auteur actionné avec la bienveillance du site ( qui efface tout commentaire très critique envers le gouvernement ) mais qui laisse prospérer allègrement les insultes, a oublié de mentionner les lourdes erreurs de prévision relatives aux investissements dans le domaine de la santé publique. des milliers de milliards sont allés dans des investissements de prestige peu rentables au sénégal et ailleurs en afrique. exemples...mais chutt, on censure dès qu'on donne un exemple. il ya aussi à espérer qu'il n'y pas un hacker pro- gouvernemenal qui efface toute critique acerbe mais o que fondée sur les choix aberrants du régime.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:23 PM)
      c'est un senewebien qui va supprimer bientôt ton commentaire parce que ça le dérange
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:01 PM)
      on a besoin d'un espace de débat respectable d'où sont exclus des acteurs alimentaires payés à essayer de l'empêcher pour protéger des incompeténts dont les insuffisances et carences sautent à l'oeil goudronné. ne vous trompez pas si la situation dégénère à cause de votre nullité le peuple demandera des comptes. vous pouvez mettre autant de(-) que vous voulez on n'en tient plus compte. nous comptons les +(j'aime). pauvres types. comment pouvez-vous défendre un système sanitaire qui n'offre que moins de 100 lits pour 15 millions d'habitants quand les deniers publics servent à payer des évacuations sanitaires pour les amis et affidés à coup de dizaines de milliards de fcfa? honte à vous !
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:21 PM)
      très bonne interpellation, c'est un faiseur de malin qui n'a fait que compiler des alertes ça et là, un hableur comme il y en a dans ce pays. on a besoin de sérénité? tout en continuant bien sûr à alerter sur les mesures de protection contre la pandémie. a croire que certains on besoin de catastrophisme pour se sentir bien
    • Auteur

      Sonio

      En Avril, 2020 (17:50 PM)
      tout ca c'est du vent. la seul chose logique a faire est de mobiliser nos tailleurs pour fabriquers des masques a porter 24/24 pendant un mois. que ce soit en famille au marché au travail etc.

      de continuer a se laver les mais d une manière frenétique observer la distanciation et eau de javel et savons partout.

      le riz et l'huile en plus

      comme ça on envrra le moins de malades possibles dans le systeme de santé.

      comptons sur nous meme

      il faut regarder le site de la cdc ou il y a un tutoriel pour les masques.

      dites a simpa et la société polyethylene de fabrique du non tissé avec du polypro et mettez les a dispo des tailleur pour combiner des masque tissu/non woven
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:33 PM)
      je ne suis ni sadique ou sanguinaire mais nos chefs d'etat méritent le fusil tout simplement. 54 lits de réanimation pour 15 millions d'habitants, quelle honte!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:02 PM)
      @ " levrai " , et reply_ author ( 14:23 pm ), arrêtez d'exploser les touches " j'aime ". ce n'est pas la peine ! notre pays a d'autres réalités. et jusqu'ici, la situation est matrisé !
  2. Auteur

    En Avril, 2020 (13:49 PM)
    Pourquoi les journalistes sénégalais sénégalais rédigent toujours des tracts au lieu des analyses faisant ressortir les causes réelles de l'extension du covid et les propositions des spécialistes pour freiner sa progression. En période de crise sanitaire mondiale, les positions politiques doivent être mis en veilleuse pour sauver des vies humaines.
    • Auteur

      Abakara

      En Avril, 2020 (15:58 PM)
      je suis tout à fait d'accord avec vous.des articles avec des propositions inouïes et bien réfléchies nous feraient vraiment plaisir .
    • Auteur

      La Vérité Vous Dérange ???

      En Avril, 2020 (16:32 PM)
      c’est curieux que vous considérez le fait de dire la vérité comme quelque chose qui relève de « position politique » ! je trouve cette mentalité vraiment intellectuellement malhonnête !
      dans cette circonstance, ceux qui sauvent des vies humaines sont aussi ceux qui affichent la réalité telle qu’elle est, afin que nul n’en ignore !
      si vous sentez qu’au fond de vous, l’exposition de la vérité vous dérange c’est qu’il y’a des failles en vous … qqchose doit être soigné en vou, réparé !
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:07 PM)
      ils viennent maintenant squatter les sites pour faire ce qu'ils savent faire mentir et applaudir des nuls de chez nul. haro! je commence à soupçonner une connivence de ce site. nous finirons par aller ailleurs dire ce que nous pensons sans entraves.
    Auteur

    Sénégalais

    En Avril, 2020 (13:58 PM)
    Santé léne Yalla portons nos masques et reprenons le travail ou c'est la fin qui aura raison sur nous

    Auteur

    Pascertain

    En Avril, 2020 (14:00 PM)
    Tantôt je m'inquiète, tantôt je suis rassuré, bref on ne sait pas comment prendre cette maladie, pour le moment par rapport aux autres pays surtout occidentaux, je ne vois la gravité extrême chez nous, mais cela ne nous empêche pas de prévenir la catastrophe.
    • Auteur

      Dansa

      En Avril, 2020 (14:40 PM)
      en d'autres termes tu ne sais pas sur quel pied danser? tu est assis entre deux chaises?
    Auteur

    Issa

    En Avril, 2020 (14:01 PM)
    Certains qui écrivent sont souvent en retard avec les décisions des autorités sanitaires. Ces derniéres ont intégré dans leurs analyses réguliéres les questions soulevées dans cet article. A ce monsieur, auteur de l'article, nous lui demandons de participer de manière active à la véritable guerre qui s'enclenche à présent contre le Covid-19 avec l'avénement des cas communautaires par la sensibilisation, la mobilisation des membre de sa corporation, avec les gens de son quartier, ville ou village.
    Auteur

    Thierno

    En Avril, 2020 (14:02 PM)
    Hier seulement le Pr Bousso disait que des cas sévères ont été gérés , je crois aussi qu'il existe d'autres formes de traitement de la maladie , la chloroquine n'est pas le seul remède , le chef du centre de transfusion sanguine disait que les guéris pouvaient servir à guérir d'autres , donc cet article de Wilane n'est que l'expression d'un point de vue qui parle d'alerte rouge , je crois qu'il faut relativiser !
    Auteur

    Wil

    En Avril, 2020 (14:03 PM)
    donc gnougui soga nek alerte rouge
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:04 PM)
    Cet énergumène (l'auteur de l'article) veut décrédibiliser l'excellent travail du professeur seydi et du comité national de gestion de l'épidémie au Sénégal. Mais aussi des efforts du gouvernement sénégalais et de l'ensemble de la population qui s'efforce tant bien que mal à s'appliquer les mesures édictées par les autorités. Je ne sais au nom quoi on publie des alarmistes de cette nature alors que la situation épidémique est relativement maîtrisée. Ceci au regard de ce qui se passe ailleurs dans le monde.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:05 PM)
    Trop de bruit pour pas grand chose

    Auteur

    Poulo

    En Avril, 2020 (14:06 PM)
    Excellente analyse et mise au point. Si seulement les sénégalais de tous les jours pouvaient en prendre conscience. Merci Monsieur pour l'intelligence du propos.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:09 PM)
    Tu es qui toi pour decreter alerte rouge et installer la panique chez les populations ? Appliques les mesures des autorités sanitaires et confines toi,prétentieux !
    Auteur

    Yal

    En Avril, 2020 (14:09 PM)
    Ton tres long texte plein de mensonges et d'idioties traduit bien ton tres faible niveau d'instruction, mais surtout ta tres mauvaise foi. On devrait tirer les bretelles a Seneweb qui autorise la parution de telles haineuses diatribes. En pleine guerre Covid19, L'Etat ne devrait plus tolerer cela.

    Auteur

    En Avril, 2020 (14:10 PM)
    Il est très étrange qu'on ne parle plus du tout du projet consistant à fournir beaucoup de chloroquine au Sénégal, c'est-à-dire le remède du coronavirus. Mais qu'on nous parle plutôt de cas communautaires qui explosent, bizarrement comme jamais auparavant.

    D'habitude, dans le monde, autrefois, tout le monde se concentrait sur l'antidote et faisait en sorte que tout le monde y ait accès pour pouvoir s'en sortir. Aussi, quand l'antidote était trouvé, tout le monde était heureux et personne ne s'inquiétait plus. C'était la grande joie !

    Mais étrangement, aujourd'hui, on nous dit de ne pas du tout penser à l'antidote, mais d'avoir peur, de ne pas sortir de la peur, de rester dans la peur, avec des éléments à l'appui : plus de cas communautaires qu'il n'y en a jamais eu au moment où pullulaient les cas importés.

    Vous ne pouvez pas nous enlever de la tête que tous les cas (contacts comme communautaires) sont nés des cas importés depuis l'aéroport AIBD. Aéroport que quelqu'un a refusé de fermer, laissant donc le virus entrer et bien s'installer.

    Après que Macky nous ait annoncé son nouvel ordre mondial, tous les doutes sont permis puisque le premier principe du nouvel ordre mondial c'est : créer le chaos pour obliger les gens à adopter l'ordre nouveau (ordo ab chaos).

    Il faut garder un oeil sur toutes les nouvelles lois.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:44 PM)
      seneweb va supprimer ton commentaire. ils sont dans une logique d'endormir la population et toute idée qui peut jouer à l'éveil des consciences est immédiatement censurée.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:36 PM)
      la france qui vient d'étaler son incapacité et son inorganisation dans la lutte contre le covid-19, qui a délibérément menti sur son nombre de morts excluant ceux des ehpad jusqu'à ces derniers jours, vient d'annoncer dégager 1.2 milliard d'euros pour lutter contre la maladie en afrique. l'hôpital se fout vraiment de la charité. c'est douteux. des équipements peut-être mais surtout pas d'essais et tests chez nous.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:14 PM)
    Ou sont des milliards collectés ? Faut il attendre l'explosion pour agir ? Dormez bien. La France ou l'Italie doit nous servir d'exemple.
    Auteur

    Deug Rek

    En Avril, 2020 (14:17 PM)
    Monsieur le président, je vous supplie d'utiliser l'argent issu des contributions des citoyens pour équiper nos hôpitaux en lieu et place des aides qui risquent de créer des sentiments d'exclusion ou de favoritisme. Les bénéficiaires de bourses familiales seront les premiers servis au moment ou d'autres plus nombreux attendront pour compléter le quotas. Beaucoup de familles plus démunis ne bénéficient pas de cette bourse et elles doivent attendre que les boursières qui ne sont plus démunies soient servies.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:37 PM)
      tu rêves! ils ont acheté riz, huile et autres produits de première nécessité et les ont distribué à leurs adhérents à hauteur de 25%. les 75%, c'est dans le circuit commercial
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:22 PM)
    Dans mon pays voisin du Sénégal un titre de ce genre vous envoie en prison. Il est temps de siffler la fin de la récréation et appliquer strictement la loi au Sénégal. En période d'État d'urgence, seuls les intérêts de la majorité du peuple doivent être pris en charge. Aujourd'hui c'est la survie de toute la population qui est en jeu et les prises de position partisanes sont à bannir totalement.
    • Auteur

      Elemi

      En Avril, 2020 (16:10 PM)
      sommes-nous obligés de prendre exemple sur les pays attardés qui exercent encore un management par la violence et la dictature ? non !
      donc l’information doit circuler sans entraves !
    Auteur

    Farou

    En Avril, 2020 (14:24 PM)
    Svp arrêtons de faire la politique il claire qu aujourd’hui que distribuer des masques est la priorité le riz c bien mais il faut être en bonne santé pour en profite alors plus de masques que de riz pour freiner la contagion
    Auteur

    Sénégal En Danger

    En Avril, 2020 (14:25 PM)
    Rien n a été préparé ,des noces .le peuple dors dans la misère.un état corrompu.des faux médecin ,des gendarmes des faux trafiquants de billets ,des fils milliardaire trafiquants.tous va mal . dommage ça peut être pur encore .qu Allah nous vient en aide.
    Auteur

    Tek Khel

    En Avril, 2020 (14:28 PM)
    Faut plus attendre des volontaires doivent sillonner le pays pour faire des chek avec des thermos flash
    Auteur

    Sadi

    En Avril, 2020 (14:29 PM)
    il faut plutot sensibiliser les gens et les inviter à rester chez eux, en plus prier pour que cela cesse le plus rapidement possible, sinon vous savez très bien que même les systèmes sanitaires les plus developpés ont échoués, usa, france, espagne allemagne, italie sont un bon exemple. encouragez quand même notre système sanitaire que malgré les défaillances et le manque de lits et matériels s'en sortent pas mal jusqu'a présent. Sensibiliser + Prier
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:38 PM)
    Un vrai bandit ce mec qui se permet d écrire alerte rouge .commencer par croire aux progrès notoires de nos médecins et cesser ses bavardages de salon
    Auteur

    La Citoyenne La Citoyenne.

    En Avril, 2020 (14:42 PM)


    M Wilane, votre message est très Responsable . Merci pour cette forte contribution.

    Felicitations
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:11 PM)
      vous êtes aussi irresponsable que l'auteur de cet article qui a intérêt à confiner sa plume.

      tout le monde se met en ordre de bataille, lui il es dans la démoralisation. il mérite d'être convoqué par les autorités judiciaires avec également les responsables de ce site.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:44 PM)
    La situation est gérée mais arrêtez de comparer aux autres pays. Les autres pays se combattent depuis fin janvier, Le Sénégal c le 1er mars le 1er cas.

    2 mois plus tard!!! vous croyez quoi? qu'on est immunisé par qui?? si on prend pas des précaution évidemment qu'on va finir comme les autres. Alors oui c'est pas la catastrophe pour le moment, mais redoublons d'efforts pour s'en sortir. A croire qu'il y en a que la protection divine vont les sauver sans efforts.



    Bravo et bon courage a toute l'équipe médicale tiens, qui doit pleurer a chaque fois qu'il voit des cons dire que c'est pas dangereux. Pensez a eux qui se sacrifient pour nous et qui voient des imbéciles se mettre en troupeau toute la journée.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:45 PM)
    On dirait qu il n y a pas d'entreprises de confection au Senegal? nous ne faisons qu importer des masques. pourquoi ne pas organiser nos tailleurs?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:37 PM)
      un détail important : pour désinfecter un masque en tissu, il convient de le laver chaque jour à 60°, chose pas évidente pour ceux qui n’ont pas de machine à laver le linge.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:42 PM)
      je me méfierai des masques made in galsen.
      il y en a qui te le feront avec de vieux slips.
    Auteur

    Deugue

    En Avril, 2020 (14:49 PM)
    Moi j'ai préféré un masque fait maison que industriel Ce qui tue un blanc peut nous décimer Reugue nékoul mais on a jamais puis rien faire nous sommes des consommateurs.
    Auteur

    Ddgaye

    En Avril, 2020 (14:53 PM)
    l'etat doit aussi negocier avec les banques de suspendre les retenu oubien de diminuer le taux de retention sur les crédits encours pour une periode determinée pour permettre aux gens de souffler un peu vu la situation du pays et la situation actuelle de certain salarié. Pas mal de salarié ne recoit plus 100% de leur salaire net donc si les services bancaires continuent de couper les montants, mettent ses gens dans une situation de précarité automatiquement
    Auteur

    Oscar

    En Avril, 2020 (14:55 PM)
    Cela fait une éternité que j'ai lu un texte assez bien rédigé sur Seneweb.
    Auteur

    Patriotique

    En Avril, 2020 (15:05 PM)
    Tout ce que vous relatez dans votre soit disant alerte montre à suffisance la réussite de la riposte. Nagniou santé souniou borom.

    Salam !!!!
    Auteur

    Soso

    En Avril, 2020 (15:10 PM)
    Vioud faites tout le temps des daminas n dokettes taille basse et robes marimarre pour quoi ne

    Pas utiliser cette créativité pour fabriquer des masques à grande échelle? Wayeeh votre intelligence juste pour fooo rek bakhna

    Auteur

    Anonjyme

    En Avril, 2020 (15:13 PM)
    Dr Raouit affirme de garder la confiance et de n'avoir pas peur.

    Les cas positifs doivent être traités et les autres non atteints vaquent à leurs occupations.

    Auteur

    En Avril, 2020 (15:20 PM)
    Pourquoi les cas communautaires ont augmenté depuis la fin des cas importés ?

    A moins que ça soit des cas imaginaires inventés par macky pour des fins non-avoués
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:25 PM)
    Selon toutes les compagnies devant exploiter notre pétrole et gaz, un seul baril de pétrole ni M3 de gaz ne sortira du sous-sol Sénégal et Sénégalo-Mauritanien avant 2025. Alors , on peut se demander avec quel milliers de milliards le président Macky Sall va faire émerger le Sénégal, lui qui a des insuffisance sur la vision ! Il nous restera les slogans en attendant qu'un révolutionnaire arrive au pouvoir !
    Auteur

    Passant

    En Avril, 2020 (15:27 PM)
    Minable! Comment peut-on dire des contrevérités pareilles en ces moments qui doivent être de concorde nationale. C'est à croire que certains "journalistes" sont simplement mauvais. Bravo aux personnels soignants. Vous faites du bon travail. Le peuple vous en est reconnaissant.

    Au lieu de tirer sur les autorités aidons- les en respectant les consignes sanitaires.
    • Auteur

      La Transparence Est De Rigueur

      En Avril, 2020 (16:15 PM)
      donc pour toi « concorde nationale » = dissimuler les réalités ? concorde nationale = se mettre tous d’accord pour mentir ??? cette mentalité est exécrable !
      corriges-toi avant de blâmer les journalistes qui eux sont dans leur rôle : celui d’informer les citoyens !
      si la transparence vous donne des crises d’urticaire vous n’avez qu’à déménager en corée du nord !
    Auteur

    De Bastia -corse

    En Avril, 2020 (15:31 PM)
    Samedi prochain, on pourrait diffuser les images des ravages faits par le COVID 19 en ce moment en Europe et aux états-unis d'Amérique pendant 4 heures au même moment et sur toutes les chaînes du Sénégal. Pour une fois, les Sénégalais regarderaient en même temps et on se passerait des séries et de la danse pour 4 heures. Je pense qu'après, vous auriez peur comme nous en Europe. En un mois je ne sors qu'une fois par semaine pendant 30 minutes pour manger une semaine et n'ai jamais serrer la main à quelqu'un . C'est vous dire !
    Auteur

    Citoyen

    En Avril, 2020 (15:32 PM)
    Très pertinent..Bravo pour cette contribution. Je pense que sauf chance, comme vous dites, nous allons vers une catastrophe....Merci encore pour l'initiative citoyenne ressentie dans cet article.
    Auteur

    Senegalais Lambda

    En Avril, 2020 (15:36 PM)
    De grace c est pas le moment des conjectures.Laissez nos braves se concentrer sur leurs boulots
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:38 PM)
    Salam, tout d'abord, le rôle des médias est de semer la panique quand je vois les titres et contenus ( heureusement il existe des médias Révolutionnaires) et les politiques ne peuvent rien faire car il y'a un système qui lave le cerveau de l'Afrique.

    Nos présidents révolutionnaires assassinés lâchement (Que Dieu est pitié de leur âme) Tristesse.

    Maintenant pour se protéger, fabriquer des masques en tissus (des vidéos sur YouTube), éviter les gel hydroalcoolique car trop de contrefaçon et cher pour une certaine population, prenez du savon qui est très efficace, éviter les contacts, rester éloigné, sorter pour les courses seulement et travaille, trop de jeunes dans les rues (leurs parents sont irresponsables, se laver les mains environ toute les 30 mn, les hôpitaux n'ont pas les moyens financiers, humains, medicamentaux déjà et on se prend pour des anarchiste. Peut-être que le virus a la nationalité ????????.

    C'est grave donc faut se protéger à max avec tout ce qu'on a et demander à Dieu de nous éloigner de ce virus tout en plaçant notre confiance en lui.

    Pour terminer, lorsque l'on rentre à la maison après une sortie, mettre ses habits au lavage, prendre une douche et laver aussi les chaussures.

    Rester chez nous est un slogan mais ayons le courage(en m'adressant aux politiques) de l'adapter aux contextes des réalisés de chaque pays. Arrêtons le copié collé !
    Auteur

    Djiambar

    En Avril, 2020 (15:39 PM)
    les commentaires ici montrent le degré d'ignorance de certaines personnes.

    Aucune analyse de la situation

    toujours prêts à insulter sans comprendre

    aptes à faire des commentaires négatifs



    De grâce, respectez au moins les mesures barrières si vous êtes allergiques aux analyses et aux mises en garde.

    C'est important pour vos tronches
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:47 PM)
    L’injecton de plasma sanguin des patients guéris sur les malades montre aussi des résultats prometteurs
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2020 (15:47 PM)
    ceux sont uniquement les politiciens qui risquent de banaliser la maladie , ils suigissent de partout et recomment à politiser l'epidemie.....de vrais sauvages sans education
    Auteur

    Djibril

    En Avril, 2020 (15:53 PM)
    Menteur tunes in traitre
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:55 PM)
    On est sous équipé sur le plan médical, prenez l'argent pour le TER, le BRT, Les stades et autres futilités pour équiper les hôpitaux et les centres de traitement pour combattre ce virus.
    Auteur

    Fra_lo

    En Avril, 2020 (16:01 PM)
    "D'autres, prenant exemple sur la fermeture des mosquées, considèrent la pandémie de la Covid-19 comme une histoire des Occidentaux destinée à combattre la religion, "avec la complicité des Blancs à la peau noire""

    Pour ceux-ci je dirais qu'ils demandent comment se sont-elles produites les choses auprès des sénégalais qui ont été contaminés par le virus, ou bien aux proches de deux personnes qui en sont décédées! Enfin les inviter à prier meme au cas où ils vont attraper la maladie et ne pas chercher les médicaments qui sont produits par les Blancs à la peau blanche (qui se debarassent de plus en plus du fardeau inultile des réligions ... grace au bon Dieu!!)
    Auteur

    Degeulll

    En Avril, 2020 (16:02 PM)
    Pas de masques pas de lits pas de respirateur eyy founiou jeummm .. prndant ce temps on a mille milliards fcfa sur un train qui ne fonctionne pas ...

    Restez chez vous sinon les morts se compterons a la pelle..bahnna rek .. je sui tres inquiet d l’inconscience des gens d la banlieue et aussi des baptêmes des bus tata bondés.. l heure es grave
    Auteur

    En Avril, 2020 (16:04 PM)
    Personne ne sait ce qui arrivera dans les prochains jours..... la seule chose à retenir c'est que nous avons perdu beaucoup de temps....on ferme ou on ne ferme pas les lieux de culte confinement total ou partiel....depuis l'independance nos dirigeants ont accordè peu d'importance à la santé....parce que face à une uirgence ils prenaient l'avion pour aller se faire soigner ailleurs...

    On n' pas su tirer des leçons de ce qui s'est passé ailleurs...il est inconcevable que les gens tergiversent encore quand l'heure est grave..continuez d'ècouter ceux qui vous disent le confinement est impossible chez nous!!!doit-on attendre les 10000 cas pour prendre des mesures draconiennes?mieux vaut prévenir que guérir!!!!un confinement signifie une souffrance temporaire provisoire....laisser les choses comme elles sont(couvre-feu et etat d'urgence) c'est courir le risque de souffrir sans fin.....le virus circule aussi bien le jour que la nuit....à nous de choisir!!!
    Auteur

    En Avril, 2020 (16:16 PM)
    A la " Doutidude" de dégènérés qui pensent que c'est une maladie de blancs ou jaunes ,commencez à prier car covid 19 atteint la planête entière blancs noirs jaunes diakhasés ..YEPP; sauf à les écouter (les dégénérés) le Sénégal. Inconscients et irresponsables.L'afrique a du retard sur la pandémie . Mais elle est déja installée sur le continent;
    Auteur

    En Avril, 2020 (16:23 PM)
    réponse au très remarquable post du très intelligent Cissé ... allez lire sur Séneweb que les noirs sont les plus touchés aux USA (daal c'est pas les mêmes noirs alors???) QI de batracien
    Auteur

    En Avril, 2020 (17:18 PM)
    Merci Mr Willane pour votre esprit négatif !

    Alerte rouge vous dites ? Comment cela ?

    Vous auriez mieux fait de conclure par les recommandations des toubibs dans cette situation, au lieu de décrire une hécatombe qui n'est que le fruit de votre imagination.

    Nous savons tous que l'etat n'a pas les moyens de prendre en charge un nombre important de cas graves si cela venait à arriver (Dieu nous en garde), la seule solution qui s'impose donc à nous, c'est d'être les sentinelles de la prévention en appliquant nous mêmes d'abord les mesures édictées mais aussi nous assurer que notre propre entourage se conforme aux recommandations des spécialistes.

    Je comprends que vous vouliez tirer la sonnette d'alarme, mais la manière est, à mon avis ri-di-cu-le.

    Les journalistes sont au cœur de la gestion de cette crise car étant un relais d'information pour la population.

    Informez, conseillez, analysez... en résumé faites votre job mais de grâce, ne créez pas de psychose.

    Salam

    Auteur

    En Avril, 2020 (17:28 PM)
    Le sénégal doit être vigilsnt par rapport à certains qui semblent avoir un agenda caché. Paniquer les gens, nier la réalité de la maladie,, raconter des idioties, encourager des mouvements insurrectionnels, etc. Ils sont dangereux. Attention.
    Auteur

    Nianthio

    En Avril, 2020 (17:32 PM)
    Ce journalisme de merde,pouvez-vous la fermer??? Méchants. Au moment où les gens honnêtes prient ,vous vous mettez a raconter des sonneries.

    Si c'est réellement un problème de moyens,pensez-vous que les États Unis,la France,l'Espagne, l'Italie allaient dépasser les 10mille morts???
    Auteur

    En Avril, 2020 (17:48 PM)
    Pour une des rares fois qu'on a un article plutôt bien écrit et assez fouillé, il n'est pas signé.
    Auteur

    No Name

    En Avril, 2020 (18:07 PM)
    Même si vous ne sortez pas essayez de trouver une espace chez vous pour faire du sport. Transpirez, faites travailler vos poumons et votre coeur. Çà augmentera votre chance de vaincre la maladie. Ne passez pas tout votre temps sur internet à lire les articles sur le virus. C'est bien' d'être informé mais çà'e sert à rien de paniquer.

    Vous pouvez faire pleines de choses chez vous
    Auteur

    En Avril, 2020 (18:08 PM)
    Putain, savez vous ce qu'est une alerte rouge ?
    Auteur

    No Name

    En Avril, 2020 (18:15 PM)
    Quand est ce que finira l'épisode Corona. Peut être y aura plusieurs épisodes ou pire plusieurs saisons. L'État n'a qu'à projeter pour un long terme. Je pensais à l'hivernage, on sait tous comment est Dakar pendant cette période. On a qu'à commencer à bosser nos canalisations et diminuer l'insalubrité. On ne pourra jamais faire face à une épidémie de Corona combiné à une autre maladie du genre paludisme.
    Auteur

    Dididods

    En Avril, 2020 (18:21 PM)
    "il faut espérer que le professeur Didier Raoult a raison," n'importe quoi !

    il faut espérer que le professeur Didier Raoult ait raison
    Auteur

    Momo

    En Avril, 2020 (21:00 PM)
    Un des rare article sur le covid19 au Sénégal aussi clair et objectif .Merci
    Auteur

    Martyr Vivant

    En Avril, 2020 (22:13 PM)
    Actuellement nous sommes à un stade très compliqué de la lutte. Nos autorités doivent procéder au confinement de 15 jours ou plus par localité ou des cas communautaires sont enregistrés et de mettre à leur disposition tout ce qu'ils ont besoin. Nous tous nous savons que la seule réponse aux cas communautaires, c'est le confinement quelques soient ses caractères. Donc pourquoi à chaque fois nos autorités prennent tardivement les décisions. Nous n'avons pas les moyens pour metriser cette pandémie si ça devient plus compliqué donc mettons l'accent sur la prévention et la prise de décision precose. Vous n'êtes pas sans savoir aussi que jusqu'à ce soir, nous avons soigné que de cas leger. Préconisons dans la sensibilisation l'assainissement des mœurs, le répartir, c'est important mais ne pas se limiter simplement à l'hygiène physique. Merci que Dieu nous assiste
    Auteur

    En Avril, 2020 (22:50 PM)
    hh

    Auteur

    Diaxle

    En Avril, 2020 (22:59 PM)
    Moi ce que je me demande c'est quand est ce qu'on va commencer à faire plus de tests? Je crois avoir entendu l'Institut Pasteur a dit qu'ils ont la capacité de 500 tests par jour non? Mais jusquà present on nous annonce qu'environ 100 tests par jour. Sans beaucoup de tests on ne pourra pas savoir l'empleur des personnes contaminées. Elles risquent malheureusement faire circuler le virus en douce et causer un boom de cas en même temps. Je prie vraiment qu'on en arrive pas là. Autorités comment simples citoyens, soyons tous conscients et prenons les bonnes décisions à temps. Que la paix soit sur vous tous!!!
    Auteur

    Tt

    En Avril, 2020 (23:23 PM)
    Arrêté de consulter ce cite il est dangereux.
    Auteur

    Teungueth

    En Avril, 2020 (01:27 AM)
    Saluons nos braves médecins et leurs collaborateurs !

    QU'ALLAH LE TRÈS-HAUT VOUS SOUTIENNE vous qui êtes en première ligne dans ce combat. Malgré le catastrophisme quotidien et le manque de moyen vous obtenez des résultats que vos paires d'ailleurs vous envie.

    Alors courage !
    Auteur

    Baye

    En Avril, 2020 (06:15 AM)
    Si t’es le même qui avait donné l’alerte rouge ou bombe explosif a touba le Sénégal pourrait dormir tranquille rien de tes analyses ne tiennent car tu fais que crée de la psychose
    Auteur

    Mustapha Hihihi

    En Avril, 2020 (08:28 AM)
    ça monte....ça monte....ça monte.....ça va etre horrible.....des cadavres pleins les rues....le mois de mai sera un mois de panique gérale....covid va régner en maitre.....
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:37 PM)
    Continuez à fermer les yeux. Le docteur Seydi a été très clair mais je ne sais pas dans quelle langue il faut vous le dire. L'augmentation de cas graves serait une catastrophe, alors arrêtez de dire que l'auteur de l'article avance des choses infondées.

    100 lits de réanimation ne veut pas dire qu'ils sont tous équipés de respirateurs. Même pas certains qu'on en ait une dizaine. Le danger c'est d'être dans le déni tant sur la situation médicale que la situation sanitaire

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email