Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

(Interview) Pr Mamadou Diop, cancérologue : «Dire que cancer égal mort, c’est faux»

Single Post
(Interview) Pr Mamadou Diop, cancérologue : «Dire que cancer égal mort, c’est faux»

Directeur de l’institut du cancer Joliot-Curie de l’Hôpital Aristide Le Dantec (Hald), le Pr Mamadou Diop est un des spécialistes très engagé dans la lutte contre la maladie. Chirurgien cancérologue, il a dénoncé l’idée que les gens se font du cancer qui, selon lui, ne signifie pas la mort. A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer ce mercredi, Seneweb lui a tendu son dictaphone. Entretien.

Professeur, beaucoup de gens pensent que lorsque l’on parle de cancer, la mort rode dans les parages. Qu’en pensez-vous ?

Oui, ça c’est la fatalité. Dans beaucoup de pays en voie de développement, on dit que le cancer, c’est la mort. Pourquoi ? Parce que, premièrement, les cancéreux arrivent à un stade très avancé de la maladie. Et partout dans le monde quand le cancer est diagnostiqué à un stade avancé, on en guérit rarement. Donc, c’est très facile de dire que «tous ces gens là que j’ai connus qui ont eu le cancer en sont morts, donc le cancer on en meurt, il n’y a pas de possibilité d’en guérir». Ce qui est faux. Parce que si le diagnostic est fait très tôt, la majorité des cancers est traitée et les patients sont guéris. Beaucoup de gens se disent : « On m’a dit que j’ai un cancer, donc mieux vaut aller voir le guérisseur. Il faut que j’aille voir le marabout. Je ne veux pas aller à l’hôpital».  Ça crée un cercle vicieux qui entretient cette mortalité qui est très élevée. Cela s’explique aussi par le fait que la consultation se fait de manière très tardive. 

Qu’est ce que vous voulez dire par là ?

Ce qu’on voit avec les malades qu’on reçoit ici, entre la première fois où la personne sent une douleur ou a un symptôme quelconque et le moment où elle vient à l’hôpital voir le médecin, il se passe un an en moyenne. C’est énorme. Pas une semaine, pas un mois, mais un an en moyenne, ça c’est la réalité dans notre pays. Les gens, ils vont aller voir le guérisseur qui va leur dire qu’il vaut mieux ne pas aller à l’hôpital qui va les retenir. Un guérisseur qui va leur faire croire que c’est du «ngélawou seytané» etc. Après tu perds beaucoup d’argent et beaucoup de temps. Nous disposons de moyens thérapeutiques larges. Il y a certains moyens qui manquent, mais nous disposons quand même de certains moyens thérapeutiques qui nous permettent de traiter et de guérir des cancers, mais à condition que le diagnostic  soit fait à temps. Plus il est fait précocement, plus il y a des chances de guérir.

Quels sont les cancers les plus fréquents au Sénégal ?

Au niveau des 10 hôpitaux publics de la région de Dakar, on est, selon les estimations, à 1500 cas de cancer. Et les cancers les plus fréquents ce sont le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus, le cancer de la prostate, le cancer de l’estomac, le cancer du pharynx. Ces 5 types de cancers font presque 80% à 90% de l’ensemble des cancers relevés. Mais sur les estimations nationales, on est à 6 600 cas et quelques par an. Mais ça, c’est des estimations. Nous allons avoir des chiffres réels. Nous avons commencé par les hôpitaux de Dakar, il faut qu’on termine. On est en train d’enregistrer tous les cas de l’année 2010. Et normalement d’ici 2 à 3 mois, on doit pouvoir publier des chiffres concernant les 10 hôpitaux de Dakar. Et il va falloir élargir aux hôpitaux régionaux et aux cliniques privées. Mais en sachant que la plupart des malades sont référés dans les hôpitaux publics de Dakar. En majorité, c’est des femmes, puisque c’est des cancers du sein et du col qui sont les plus fréquents. Et même dans les estimations, contrairement aux estimations dans le monde entier où l’homme est le plus atteint, au Sénégal comme dans beaucoup de pays en voie de développement, ce sont les femmes les plus touchées. C’est entre 60% de femmes contre 40% hommes. Mais on aura les chiffres réels très bientôt. 

Quelle est la capacité d’accueil de l’institut Joliot-Curie ?

Ici, on est à 3 000 malades à peu près consultés chaque année. C’est énorme. Nous accueillons à peu près 10 à 15 malades par semaine. Et nous ne faisons pas tous les cancers. Beaucoup de cancers sont traités dans les autres hôpitaux. A l’institut du cancer, ces hôpitaux ne font pas le tiers des malades qui y sont traités. Pour vous dire qu’il est urgent aujourd’hui de faire un centre dédié uniquement au cancer où le personnel spécialisé est regroupé où les différents départements, les équipements nécessaires sont groupés. Ainsi tout est fait sur place, le malade ne va pas se déplacer comme aujourd’hui. Quand on a besoin de faire telle analyse, le malade est obligé d’aller vers tel hôpital, ensuite l’autre analyse il va le faire dans un autre hôpital ou dans un autre laboratoire, ensuite le traitement il vient le faire ici. Donc, il faut une unité de lieux pour diminuer la souffrance psychologique de la souffrance physique des patients, c’est aussi ça l’intérêt de faire un centre anticancéreux.

L’Institut de cancer de l’hôpital Le Dantec est assimilé à un mouroir. Qu’est-ce qui l’explique ?

Il n’y a pas de service de soins palliatifs au Sénégal. Donc, on est obligé, certains moments où les malades ne peuvent plus être chez eux, ils souffrent, la famille ne peut pas les prendre en charge, de les prendre chez nous. Mais on privilégie les gens qui sont programmés pour un traitement curatif. Si tu hospitalises, dans 50% des cas des gens qui sont en fin de vie, bien sûr tu vas avoir une mortalité élevée. Nous allons les accueillir pour qu’ils meurent ici, avec des perfusions, de la morphine etc. Alors si vous regardez ce côté-là et que vous vous dites que c’est un mouroir, ce n’est pas sympa. Nous, on le fait pour aider. Mais demain, on doit avoir un service de soins palliatifs pour les gens qu’on ne peut plus guérir. Mais il faut continuer à soutenir et à traiter psychologiquement et physiquement. Mais on n’a pas ça actuellement. Nous sommes le seul service. Tu suis un malade pendant des années, vous vous imaginez, on le suit, il a fait tous les traitements ici, il est arrivé qu’il a fait des métastases. Son cancer s’est généralisé. Il vient me voir en consultation. Je le connais ce monsieur ou cette dame. Je le connais depuis des années. Il ne peut plus marcher. Il a mal. Sa famille est là. Mais moi je lui offre au moins un lit et je lui donne des médicaments pour qu’il n’ait pas mal. Après, au bout d’une semaine, deux semaines, le patient est mort, on va dire ici, c’est un mouroir, cela n’est pas bien.

Peut-on avoir une idée du coût du traitement d’un cancer ?

C’est un traitement qui coûte très cher. Les médicaments de chimiothérapie coûtent très cher. Et c’est à la charge du patient. Les gens ne se rendent compte de la cherté que quand ils ont un malade ou quand ils sont malades et qu’ils arrivent ici. L’ensemble de la prise en charge coûte entre 950 000 et plus de 2 millions de nos francs. La chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, les moyens de diagnostic, c’est en moyenne un million de nos francs. Et c’est à la charge totale du malade. Donc ça c’est un écueil. Vous vous imaginez donc qu’au Sénégal, il arrive que des gens, dès qu’on leur donne l’ordonnance pour la chimiothérapie, on ne les revoit plus. Ils n’ont pas les moyens de se traiter. Ils vont se débrouiller ailleurs ou aller mourir chez eux, après avoir essayé les guérisseurs etc. 

Mais que ressentez-vous lorsque vous amputez un organe ?

Quant tu amputes le sein d’une femme, il y a le fait que tu enlèves un organe noble. Un organe qui a un rôle par rapport à la représentation de la féminité qui est extrêmement important. C’est ce qui nous allaite, qui nous donne la vie. C’est le symbole de la femme. C’est le symbole de la mère. Mais je me dis que je n’ampute pas le sein. Moi j’enlève un cancer. Psychologiquement, j’enlève un cancer, c’est quelque chose que je me dois coûte que coûte de faire, sinon la personne meurt. Ses enfants n’ont plus de mère, le mari n’a plus de femme. Moi je vois les choses comme ça. C’est cela la médecine. La première fois que j’ai vu une amputation, j’étais en 4e année de médecine. Je me suis dit  après que jamais je ne vais faire cela car c’est horrible. Mais quand j’étais destiné à la chirurgie plus tard, je ne savais pas que ce serait la première intervention que j’allais faire. Mais ce que j’enlève (la maladie), c’est ça qui m’importe. Il faut l’accord de la personne. Que la personne sache que si on la laisse avec son membre affecté, on va l’enterrer. Si vous voyez un cancer du sein avancé, vous allez comprendre pourquoi il faut l’enlever vite, le plus tôt possible. Encore qu’on n’enlève pas tous le sein. Si la tumeur est petite et fait moins de 3 cm. On enlève la tumeur et les ganglions. Et la femme a toujours son sein. Nous c’est ce qu’on aimerait avoir, c’est ce qu’on aimerait faire. En France, il y a beaucoup moins d’amputation du sein parce que les gens sont diagnostiqués très tôt, sauf quelques cas.

liiiiiiiaffaire_de_malade

21 Commentaires

  1. Auteur

    Faya

    En Février, 2015 (07:58 AM)
    vous abattez un bon travail. felicitation a vous et a tout le personnel medical(infirmier; medecin cancero; ces;)
  2. Auteur

    [email protected]

    En Février, 2015 (08:15 AM)
    Merci Docteur. Vous avez un sacerdoce; alors courage! continuez à honorer Dieu à travers votre metier, car Dieu aime ses enfants et ne veut pas qu'ils perissent de detresse. Vous etes la main divine qui soulage de la souffrance! Regardez simplement la face de Dieu qui est amour, misericorde et compassion et allez de l'avant. Dieu n'est ni chretien, ni musulman, ni rien d'autre que DIEU tout simplement.Qu'il vous donne sa force... sa grace vous suffira.
    • Auteur

      Lepete

      En Février, 2015 (08:31 AM)
      amen brillante intervention.c vraiment un sacerdoce et ils ont besoin de la priere des gens.mais docteur je vous savoir les symtomes du cancer.
    Auteur

    Baye Mandione

    En Février, 2015 (08:20 AM)
    En le lisant tu sens qu'il est tellement fort ce docteur
    Auteur

    Bravo

    En Février, 2015 (08:22 AM)
    un trés grand MERCI à vous!!!
    Auteur

    Tami

    En Février, 2015 (08:36 AM)
    Rien qu en le regardant je l estime deja que le bon Dieu vous assiste partout Inchallah love you so much take care  :-D 
    Auteur

    Doul Rek

    En Février, 2015 (08:56 AM)
    c'est faux ce que ce professeur raconte. j'ai une sœur qui avait un début de cancer du sein. on l'a diagnostiqué très tôt et il était question de n'enlever qu'une partie du sein? en fin on lui a amputer tout le sein et il parait qu'ils l'on fait par erreur et que le chirurgien l'avait même un peu brulé. finalement, elle suivait des séances de chimio. après trois séances, elle a rendu l'âme comme ça. c'est comme s'ils avaient accéléré sa mort. elle n'avait rien lorsqu'on a diagnostiqué son cancer mais en un temps record, elle a sombré avant de mourir bêtement. Pour moi, CURIE la, C'est mouroir. tu dépenses tout ce que tu as et en fin de compte, ton patient meurt rapidement. :down:  :down: 
    Auteur

    Pharoah

    En Février, 2015 (09:03 AM)
    Combien de cancer guéris au Sénégal ?
    Auteur

    Ami

    En Février, 2015 (09:15 AM)
    Tres bnne exolication. Merci Docteur.
    Auteur

    Sarr

    En Février, 2015 (09:21 AM)
    cancer n'est pas égale a mort en Europe, au Sénégal oui. avec les vielles machines que dispose l'institut, le manque de personnelle formé, le manque d'engagement du gouvernement dans ce domaine. Cancer est bien égale a mort au senegal  :sn: 
    Auteur

    Boy Zig

    En Février, 2015 (09:25 AM)
    grace à vs conseils madame s' en né sortie merci docteur pr c travail de titan

    Auteur

    Invité

    En Février, 2015 (09:39 AM)
    il faut aussi programmer les visites tres tôt, et non pas devier les malades dans les cliniques privées ouu vous exercez. C'est triste dejà tres cher dans le public, imaginez dans les clients.
    Auteur

    Gy

    En Février, 2015 (09:43 AM)
    ET LE ROLE DE L'ETAT? IL FAUT SUBVENTIONNER LE TRAITEMENT DES MALADES
    Auteur

    Deva Dia

    En Février, 2015 (09:46 AM)
    Merci Docteur que Dieu le tout puissant vous paye dans votre haute mission
    Auteur

    Tassimo

    En Février, 2015 (09:50 AM)
    Vend machine à café tassimo bosh à 55 000 fcfa et le paquet de dosette à 6 000 fcfa.

    du café le plus intense aux boissons les plus douces, entrez dans un monde de variété et découvrez des boissons pour tous les goûts.avec la machine à café tassimo, dégustez plus de 40 boissons de grandes marques préparées à la perfection! programme de nettoyage automatique et son réservoir d’eau est amovible . vous aimez votre café dans une grande ou une petite tasse ? avec un support de tasse réglable et amovible et autant de choix de boissons délicieuses, il y a un monde de variétés de marques qui ne demande qu’à être exploré !

    possibilité de livraison
    Auteur

    Merci Docteurs

    En Février, 2015 (10:00 AM)
    Merci a vous medecins, infirmiers et personnel medical qui assistez nos patients.



    Sinon il faut vraiment un centre anti cancer a Dakar et plus tard dans les regions. Tout l'argent diapide, gaspille par les politiques, tous les detournements et autres caisses noires suffiraient a construire des hopitaux dignes de ce nom.



    Bravo encore une fois au corps medical.
    Auteur

    Merci Docteur

    En Février, 2015 (10:14 AM)
    J'ai hépatique b aider moi je voudrais des conseils svp
    • Auteur

      Doc 1

      En Février, 2015 (16:10 PM)
      salut
      un seul salut pour l hepatite b. un suivi medical chez un medecin competent en la matiere cad un gastroenterologue ou un bon generaliste.
      suivi regulier avec un bilan biologique annuel et une echographie du foie au mieux tous les 6 mois si non 1 fois par an.
      ne jamais negliger ses rv d echographie ...
      ne jamais se laisser berner par les tradi qui soit disant guérissent l hepatite...
      trop de cancer du a l hepatite au senegal
      ..........
    Auteur

    Pl

    En Février, 2015 (13:01 PM)
    Merci docteur

    Tous mes remerciment au docteur DIENG qui suit ma maman depuis plusieurs années.
    Auteur

    Zerohedge

    En Février, 2015 (19:12 PM)
    C'est une metier noble et tres difficile que vous avez choisi.Le cancer est une maladie tres difficile a soigner et il faut insister sur l'aspect prevention et information. Le depistage ou les tests doivent etre obligatoires a partir d'un certain age. C'est le seul moyen de detecter la presence d'un cancer assez tot pour avoir une forte probabilite de s'en sortir ou de prolonger la duree de vie d'un malade. C'est encore pire quand il n'existe pas de statistiques disponibles pour aider a prendre des decisions.Il y a beaucoup de recherches qui se font pour trouver des solutions a cette maladie qui fait des ravages partout. La chimiotherapie est tres efficace mais presente beaucoup d'effet pervers car son administration peut affecter certains organs du malade.Idem pour la chirurgie car quand on enleve la tumeur l'organisme du malade peut toujours avoir la presence des cellules cancereuses. Et ces cellules peuvent a nouveau echapper au systeme immunitaire du malade et provoquer une rechute. Certaines cies ont developpe une nouvelle generation de chimiotherapie avec un minimum de toxicite.
    Auteur

    Un Mari

    En Février, 2015 (20:39 PM)
    Merci a toute l'equipe.

    Mme Fall et collègues, Adama, Henri......Merci a tous. :up: 
    Auteur

    Sans Coeur

    En Février, 2015 (22:55 PM)
    je vs jure c mr diop est sans coeur un jour alors qu il consulté ma propre mére il m a dit directement ya mére va mourir dans la semaine et en plus ma mere entendé ses propos .3 jours pares elle est decedé sa je ne peu jamais l oublier
    Auteur

    Theories5

    En Février, 2015 (21:58 PM)
    Au Sénégal Cancer=mort car le personnel de santé est généralement mal formé, mal équipé et surtout non engagé et non motivé. La plupart de ces professeurs qui accaparent les médias pour expliquer ceci ou cela sont invisibles dans leur service. A Dantec, c'est plutôt les internes qui sont les interlocuteurs des malades.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email