Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

JOURNEE MONNDIALE DE LA SANTE : Déclaration d’engagement prononcé par Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal

Single Post
Déclaration d’engagement prononcé par Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal

Mesdames, Messieurs

Chers concitoyens,

Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, célèbre aujourd’hui le 07 avril, la journée mondiale de la santé dont le thème, cette année, est relatif aux soins de santé primaires, fondement de la couverture santé universelle (CSU).

Notre pays a régulièrement adopté toutes les déclarations portant sur les soins de santé primaires depuis la conférence de Alma Ata en 1978.

Notre pays a une très longue expérience sur les SSP qui ont abouti à des résultats divers, notamment :

- La participation communautaire à l’effort de santé à travers les associations pour la promotion de la santé de Pikine (APS) première expérience sur les comités, suivie de la mise en œuvre du premier projet dans les régions du centre du pays sur les 8 composantes des SSP avec l’installation des cases de santé (1978-1992).

- Le renforcement des SSP par l’initiative de Bamako en 1988 suivi de l’adoption d’une loi sur les comités de santé en 1991 ;

- La création des districts sanitaires en 1992, unité opérationnelle de la stratégie des soins de santé primaires ;

- L’adoption du Code des Collectivités Territoriales en 1996 avec le transfert de compétences dans neuf domaines aux collectivités locales dont la santé afin de renforcer leur responsabilité. Elle est renforcée par l’acte III en 2013, caractérisée par la communalisation intégrale et la territorialisation des politiques publiques ;

- Le remplacement des comités de santé par les comités de développement sanitaire (CDS) qui sont des associations de participation à l’effort de santé publique pour toujours renforcer la responsabilisation des collectivités territoriales ;

- Le support communautaire dans la mise en œuvre des programmes prioritaires au niveau opérationnel à travers toutes les activités de mobilisation sociale pour l’adoption de comportements favorables à la santé, de dépistage précoce des maladies, d’orientation et de référence des populations vers les structures sanitaires ou encore la promotion de l’adhésion aux mutuelles de santé à base communautaire ;

- Pour lutter contre les inégalités d’accès aux soins qui se traduisent par l’exclusion d’une frange importante de la population économiquement faible par rapport aux coûts, ou géographiquement éloignée des prestations sanitaires, le Sénégal à travers le PSE le Sénégal, a l’ambition de permettre à chaque citoyen d’accéder à des soins de qualité, sans subir de difficultés financières lors de leur paiement.

- L’adoption d’une stratégie nationale de financement de la santé (SNFS), lancée en novembre 2017 par le Chef de l’Etat va contribuer fortement à la couverture santé universelle.

Les défis auxquels nos populations sont confrontées sont nombreux mais les efforts déjà fournis par nos institutions pour y remédier ne sont pas négligeables. A cet effet nous ne ménagerons aucun effort pour atteindre nos objectifs.

Cette année, les conclusions de la rencontre d’Astana tenue au Kazakhstan au mois d’octobre 2018, sont accès sur un certain nombre d’idées fortes parmi lesquelles nous citerons :

- Notre engagement à veiller à l’égalité dans l’accès aux soins de toutes les populations pour réaliser la couverture sanitaire universelle ;

- L’obligation pour nous de satisfaire les besoins de santé des populations.

Ainsi, il apparaît plus que nécessaire d’élaborer un programme adapté aux besoins des populations avec la participation effective de tous les acteurs y compris les bénéficiaires, la société civile, le secteur privé et les partenaires au développement.

Et l’Etat avec les partenaires apporteront leur appui à la réalisation de ces objectifs de façon unie et cohérente.

Des moyens financiers, humains et logistiques accompagneront tous les efforts fournis pour une réussite optimale de la mise en œuvre des soins de santé primaires.

Les agents et les structures de santé feront l’objet d’une attention bienveillante des autorités étatiques.

Mesdames, Messieurs,

Au vu de ce qui précède nous ne ménagerons aucun effort pour le renforcement de notre système de santé avec des soins de santé primaires de grande qualité, durables, efficaces, efficients, équitablement, socialement et économiquement rationnels et acceptables, conformes aux besoins de nos populations sans exclusive.

 


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Fierté

    En Avril, 2019 (21:37 PM)
    Fier de ce ministre compétent et polyvalent. Partout où il passe, les résultats suivent.

    Un grand contributeur à la réélection du PR Macky Sall.

    Je l'avais pressenti PM mais puisque le poste a été reconduit pour être supprimé alors, je n'aipas perdu.
  2. Auteur

    Senegalais

    En Avril, 2019 (13:19 PM)
    Monsieur le Minisitre, Maire de Yoff pourriez vous signez les dossiers qui vous attendent à la Mairie depuis 3 mois (avant les élections).

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email