Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Sante

Kaolack - La PEC médicale des fidèles, gratuite sur les sites retenus pour le Gamou

Single Post
Médina Baye, Kaolack
Le district sanitaire de Kaolack a annoncé, dans un rapport remis mardi à l’APS, la gratuité de la prise en charge médicale des fidèles sur les différents sites retenus dans le cadre de la couverture sanitaire de l’édition 2015 du Gamou de Médina Baye et des autres foyers religieux de la commune.

Le district sanitaire a organisé à cet effet les différents sites de prise en charge médicale retenus en sites primaires, en postes médicaux avancés (PMA) et en sites secondaires.
Pour les sites primaires, les postes de santé de Médina Baye et de Médina Mbaba, ainsi que la clinique Imam Assane Cissé, ont été retenus par le district sanitaire.
Le rapport de couverture sanitaire souligne que l’école de Médina Baye, le site de Julekay et la Maison des hôtes ont été érigés en postes médicaux avancés (PMA), pour prendre en charge des pèlerins.
Le texte indique que le centre de santé de Kasnack et l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse vont jouer le rôle de sites secondaires.

’’ Ces sites seront sous la forme de postes médicaux avancés au niveau de chaque site de manifestation religieuse’’, précise le district sanitaire dans son rapport.
‘’Nous avons pu mobiliser, pour cette présente édition, des médicaments d’une valeur de 9,5 millions de francs CFA’’, a confié à l’APS, le médecin-chef de la région médicale de Kaolack, le docteur Balla Mbacké Mboup.

’’ Ces médicaments seront mis à la disposition des sites retenus dans le cadre de la couverture sanitaire de l’édition 2015 du Maouloud au niveau de la commune de Kaolack ’’, a ajouté Dr Mboup.
Sur ce lot de médicaments, précise le rapport, 80 à 90% de la dotation servira à la couverture médicale de Médina Baye, le plus grand foyer religieux de la commune.
Le reste de la dotation en médicaments va être affecté aux autres manifestations religieuses qui seront organisées dans la ville.
‘’ A la fin de la couverture médicale, les médicaments seront retirés des sites et un inventaire sera final effectué’’, signale le document.

Selon le rapport, 45 médecins et étudiants en médecine, 10 pharmaciens, 100 infirmiers, 07 sage –femmes, 120 éléments de la Croix-Rouge, 30 éléments des sapeurs-pompiers, 08 préventionnistes médicaux et 15 chauffeurs ambulanciers ont été mobilisés pour le Gamou 2015 à Kaolack.

AB/ASB/ASG

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Dijambar

    En Décembre, 2015 (19:37 PM)
    Un Sénégalais arrivé en pirogue en Espagne touche le gros lot pour Noël



      



     inPartager



    © AFP/Archives | Un ticket de premier prix de la loterie de Noël espagnole à Madrid, le 22 décembre 2014.



    MADRID (AFP) - 



    Un Sénégalais arrivé en Espagne à bord d'une embarcation de fortune a gagné 400.000 euros à la loterie de Noël espagnole, en Andalousie où il a travaillé dans des serres, a annoncé mercredi un journal local.



    "Je n'arrive pas à y croire, si je vous disais que je n'avais même pas cinq euros" en poche, s'est exclamé mardi ce Sénégalais de 35 ans, Ngame, temporairement sans travail, interviewé par le journal La voz de Almeria, dans la ville touristique et agricole de Roquetas de Mar.



    Une pluie de 140 millions d'euros est tombée sur cette ville de 92.000 habitants de la province d'Almeria: le premier prix de la Loterie de Noël doit être réparti entre la multitude d'acheteurs des tickets de la série gagnante.



    "J'ai rencontré ce Sénégalais à la boutique de la loterie, avec sa femme, il avait dans les mains son ticket gagnant" pour 400.000 euros, a raconté à l'AFP la journaliste de La voz de Almeria, Noelia Lazaro, qui a signé l'article.



    Ngame lui a alors expliqué qu'il était arrivé il y a huit ans sur l'île espagnole de Tenerife, dans l'archipel des Canaries, à bord d'une embarcation de fortune, avec sa femme, pour gagner ensuite Almeria. "Nous étions 65 personnes à bord et c'est grâce aux Espagnols que nous sommes ici, ils nous avaient sauvé quand nous étions déjà dans l'eau" après avoir fait naufrage, a-t-il assuré.



    Ensuite, sa vie ne fut pas facile, à enchaîner les emplois temporaires sous les serres des exploitations agricoles, jusqu'à se retrouver sans travail.



    "Roquetas est connue, tout comme El Ejido, comme le garde-manger de l'Europe, car d'ici sortent l'essentiel des légumes consommés par les Européens", a expliqué à la télévision publique un adjoint au maire, José Juan Rodriguez.



    Le gros lot sera "une vraie bénédiction" pour la ville, a dit l'élu, car "le taux de chômage a énormément augmenté ces dernières années avec la crise, et atteint les 30%".



    Roquetas de Mar fait partie de l'une des vastes zones maraîchères d'Europe, surnommée "la mer de plastique", parce que des dizaines de milliers d'hectares de serres s'y agglomèrent à perte de vue.



    Main-d'oeuvre à bon marché, les immigrés font tourner cette agriculture intensive, à des coûts de production extrêmement faibles, leur salaire étant encore plus bas s'ils sont clandestins.



    © 2015 AFP



     :taz-smile: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email