Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Le paracétamol pendant la grossesse favorise les troubles du comportement

Single Post
Le paracétamol pendant la grossesse favorise les troubles du comportement

Il existe une association entre l'utilisation prolongée du paracétamol pendant la grossesse et une augmentation du risque d'autisme et du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).
 
Les chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem en Israël ont procédé à une méta-analyse pour évaluer l'association possible entre l'exposition prolongée à l'acétaminophène ou paracétamol pendant la grossesse et le risque de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) et de trouble du spectre autistique (TSA).
 
L'analyse publiée dans l'American Journal of Epidemiology, montre qu'une exposition prolongée à l'acétaminophène pendant la grossesse est associée à une augmentation de 30 % du risque relatif de TDAH (par rapport à ceux qui n'ont pas pris d'acétaminophène pendant la grossesse) et une augmentation de 20 %. risque relatif pour les TSA.
 
UN RISQUE PLUS ÉLEVÉ DE TDAH
 
C'est la première méta-analyse et l'étude la plus complète jamais réalisée sur l'association possible entre l'utilisation prolongée d'acétaminophène pendant la grossesse et le risque de trouble du spectre autistique (TSA) ou de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH). Les données de recherche couvraient 132 738 paires de mères et d'enfants avec une période de suivi de 3 à 11 ans.
 
"Notre étude fournit le premier aperçu complet des résultats développementaux après une utilisation prolongée d'acétaminophène pendant la grossesse", a déclaré le Dr Ilan Matok, chef du laboratoire de recherche en pharmacoépidémiologie de l'Institut de recherche sur les médicaments de l'Université hébraïque. "Nos résultats suggèrent une association entre l'utilisation prolongée d'acétaminophène et une augmentation du risque d'autisme et de TDAH, L'utilisation inutile de tout médicament doit être évitée pendant la grossesse."
 
Les résultats de cette étude confirment les conclusions de recherches publiées dans la revue médicale Journal of American Medical Association-Pediatrics par les chercheurs de l'université de Bristol (Royaume-Uni). Elles révélaient que Ce médicament augmenterait les risques de troubles de comportement chez l'enfant.

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Sattakgn

    En Avril, 2018 (08:15 AM)
    http://sattamtkakgn.wapkiz.com/index.html
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:01 AM)
    Toutes ces études nous viennent de l'extérieur. Quand est ce que les chercheurs du sénégal vont publier des études faites chez chez nous. Les maladies chroniques gagnent de plus en plus du terrain, les morts prématurés se comptent par milliers, l'obésité chez les enfants explosent, le TDAH empêchent les parents de dormir, la puberté précoce massacre les jeunes filles, la cryptorchidie et l'hypospadias affectent les jeunes garçons, la disparition des personnes nées dans les années 50 nous empêche d'avoir des vieux dans les mosquées, sans compter les pertes de mémoire, l'oubli qui nous rendent dingues. Et pourtant, les substances chimiques dangereuses interdites ailleurs sont autorisées au Sénégal. Lisez les étiquettes des emballages alimentaires et vous serez atterrés si vous êtes connaisseurs en la matière. Le lait est problématique et personne n'en parle. En attendant éviter les aliments qui contiennent de la tartrazine( E102), du Glutamate monosodique( E621), de l'aspartame(E951) de l'aluminium(E173), du benzoate de sodium(E211).....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email