Jeudi 05 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Mortalité maternelle à Thiès : 80 décès recensés en 2016

Single Post
Mortalité maternelle à Thiès : 80 décès recensés en 2016

A Thiès, 80 cas de décès maternel lors de l’accouchement ont été recensés en 2016. La révélation a été faite par Mme Rachel Coly Preira, coordinatrice régionale de la Santé de la reproduction à la région médicale.

Une réunion-bilan de l’année écoulée et du premier trimestre de 2017 sur la situation de la mortalité maternelle dans la région de Thiès s’est tenue récemment. Une occasion pour Mme Rachel Coly Preira, coordinatrice régionale de la Santé de la reproduction (Sr) à la région médicale, de révéler que 80 cas de décès maternels lors de l’accouchement ont été recensés en 2016. Un constat alarmant que beaucoup d’intervenants ont eu à déplorer. « Aujourd’hui, la mortalité maternelle constitue un véritable problème de santé dont sont conscientes les plus hautes autorités », a souligné l’adjoint au gouverneur de Thiès chargé des affaires administratives, Mbassa Sène.

La coordinatrice régionale de la Sr a fait remarquer que « l’ignorance des femmes des besoins en soins face aux signes de danger explique le plus souvent ces cas de décès maternel dont une grande partie se passe dans les structures de référence où il existe une certaine organisation des évacuations, mais que les services requis sont inexistants ou inaccessibles à cause des distances, du coût des consultations et autres obstacles socioculturels ;ce qui fait que les soins reçus sont souvent inappropriés ou préjudiciables ». Parmi les causes des décès maternels identifiées, figurent les hémorragies (30 %), l’hypertension artérielle (Hta) et ses complications (28 %), qui remettent en cause le suivi et la qualité des Consultations prénatales (Cpn), et les ruptures utérines (9 %) souvent caractérisées par une insuffisance dans la qualité de la prise en charge (Pec) du travail et de l’accouchement. D’ailleurs, Mme Preira a estimé que « ces causes sont, pour l’essentiel, évitables à travers une prompte réaction de la communauté devant les complications, un diagnostic précoce, une bonne organisation des services (références/contre références) et une prise en charge précoce et appropriée ».

Par ailleurs, elle a invité à une prise en compte des adolescents et des jeunes dans la prise en charge. Car, selon elle, « plus de 62 % des cas de décès maternel sont âgés entre 15 et 25 ans. La majeure partie est constituée de mères relativement jeunes caractérisées par leur manque d’expérience par rapport à la grossesse et à l’accouchement. D’où la nécessité d’impliquer davantage les réseaux communautaires, mais également les hommes ».

Aussi convient-il de prendre en charge en amont la grossesse dans tout son processus, depuis la première consultation prénatale, ainsi que l’estimation à faire de la gravité des cas qui connaissent souvent des insuffisances. L’autre particularité notée est le déficit en ressources humaines qualifiées, surtout de gynécologues, d’anesthésistes et de pédiatres. « Dix-sept gynécologues pour l’ensemble de la région, 216 sages-femmes, 260 infirmiers et 92 médecins », a cité Mme Preira qui a également évoqué « la faible implication des hommes et de certains leaders (religieux, politiques) dans l’accompagnement des femmes ».


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Khoss

    En Mars, 2017 (22:33 PM)
    80 dc par an donc un dg tous les trois jours pour donner la vie et il s'agit de femmes jeunes, il y a pas de fatalités, les principales causes sont identifiées et citées dans cette communication; Hémorragie de la délivrance, Hypertention artérielle et ses corolaires, rupture utérine, césarienne etc. Nous sommes au 21ème siiécle c'est inadmissible. cette situation est plus dramatique que l'arrêt de la radiothérapie suites à cette panne prévisible de l'appareil par défaut de maintenance. Notons bien que ces dc surviennent chez des femmes jeunes, souvent en bonne santé huit à neuf mois auparavant. Utilisons le potentiel endormis de ces dizaines de médecins et centaines de sages femmes au chômage, Utilisons les médias, radio, télé pour éduquer et élever le niveau de conscience des populations au lieu de les abrutir avec ces divertissements, khawarés,diangues,thiants et je ne sais quoi d'autres. (festivités, chants religieux, remerciements des mourides) :jumpy2: 
  2. Auteur

    Anonyme Bagnarou

    En Mars, 2017 (22:50 PM)
    Ces chiffres de Mme Coly Rachel me font peur il est que la région de Thiès bénéficie d'un recrutement spécial d'agent? de santé
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (08:02 AM)
    ces décès sont dus à la malbouffe

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email