Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Réhabilitation de l’hôpital Le Dantec : Pourquoi le nouvel établissement est une urgence…

Single Post
Réhabilitation de l’hôpital Le Dantec : Pourquoi le nouvel établissement est une urgence…

L’hôpital Le Dantec est le plus grand centre de recherches du Sénégal et même d’Afrique de l’Ouest et pas mal d’études dans beaucoup de revues scientifiques du monde y ont été réalisées. Raison pour laquelle la quasi-totalité des chefs de service plaident pour sa reconstruction pour permettre à leurs jeunes collègues de mieux s’exprimer, afin d’éviter les évacuations à l’étranger.  

Un Sénégal émergent s’accompagne d’un hôpital ultra moderne, digne de ce nom et en conformité avec «l’expertise médicale nationale». C’est du moins la conviction des chefs de service de l’hôpital Aristide Le Dantec, dont certains ont été au début et à la fin du projet de reconstruction de cet établissement, estimé à 82 milliards de francs Cfa. 

Venu inaugurer le 20 janvier dernier des unités de radiologie et de cardiologie à Le Dantec, le chef de l’Etat semblait séduit par le projet, au point de s’engager à le réaliser. «J’accepte le document de présentation du projet. Nous allons accompagner l’hôpital Le Dantec dans sa reconstruction. Vous pouvez compter sur mon engagement et sur celui du gouvernement», a-t-il promis devant les agents de l’hôpital. 

Pour le Professeur Cheikh Tidiane Touré, chef du service de Chirurgie générale à Le Dantec et à la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), l’expertise médicale sénégalaise est inégalée ailleurs en Afrique, mais malheureusement, ils ne peuvent pas s’exprimer à cause d’un plateau technique très pauvre. Ainsi, devant le Président Sall qui avait le projet entre ses mains, il dit : «Ce document est le projet d’établissement de l’hôpital Aristide Le Dantec. Il s’agit véritablement d’un projet de reconstruction.

L’achève­ment de ce document consacre dix années de collaboration, de concertation, de travail participatif, inclusif qui a rassemblé toutes les catégories professionnelles de notre hôpital. Nous y avons travaillé avec engagement, passion, pour rendre à Le Dantec, la place qu’il mérite de centre d’excellence, de véritable centre national de référence, d’hôpital de niveau international, vitrine de la médecine sénégalaise, bâti au cœur de la ville, à l’instar de ses homologues des grandes capitales du monde.»

En fait, pour Pr Touré, l’expertise nationale doit empêcher les évacuations à l’étranger. Dans une interview accordée au journal Le Quotidien, le chirurgien rappelait en effet : «Nous avons étudié dans les plus grandes universités de médecine du monde, nous n’avons rien à envier à nos collègues d’autres pays, mais n’empêche que pour des cas de pathologie particulière, nous sommes obligés d’évacuer nos malades à l’étranger. Cela est très frustrant pour nous, mais également pour le Sénégal, pour la bonne raison que ces évacuations coûtent à l’Etat des milliards de francs Cfa chaque année.» 

Tout comme le Professeur Touré, Pr Serigne Abdou Bâ, cardiologue, Pr El Hadji Niang, radiologue, Pr Souleymane Mboup, virologue ou encore Pr Baye Assane Diagne, urologue pour ne citer que ceux-là, plaident tous pour un Le Dantec new look, qui permettra aux jeunes spécialistes sénégalais qu’ils ont formés de mieux s’exprimer. «Nous serons certainement tous à la retraite dans quelques années, mais ce sera une fierté de voir nos jeunes médecins pratiquer ce qu’ils ont appris à nos côtés», réagit encore Pr Touré, interrogé au lendemain de la visite du Président Sall. 

L’hôpital Le Dantec est le plus grand centre de recherches du Sénégal et même d’Afrique de l’Ouest et pas mal d’études dans beaucoup de revues scientifiques du monde y ont été réalisées. Aujourd’hui, plusieurs médecins agrégés se bousculent dans les services sans pour autant avoir la chance de s’exprimer. Les frustrations s’amoncèlent et les envies d’ailleurs se profilent pour beaucoup de jeunes spécialistes. D’où l’urgence d’un nouvel hôpital moderne et susceptible même de promouvoir le tourisme médical au Sénégal. C’est une possibilité, indiquent tous nos interlocuteurs, mais seule une volonté politique devra la matérialiser.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Fonds De La Honte

    En Janvier, 2015 (16:17 PM)
    FONDS COMMUNS OU FONDS DE LA HONTE ?

    Au Ministère des finances il se passe des choses ignobles, les agents se partagent tous les trois mois des montants faramineux qui à la limite frisent l’indécence. Parce qu’ils recouvrent les deniers publics ils s’arrogent le droit de s’octroyer sur l’argent qui appartient à tous les sénégalais des montants astronomiques. A titres d’exemple, aux services des impôts et domaine un simple contrôleur peut avoir jusqu’à 3 millions par trimestre, un inspecteur 5 millions, un simple agent d’assiette 1.5 millions. C’est pareil au Trésor et aux douanes. Pendant ce temps les enseignants, les médecins, les ingénieurs n’ont que leur salaire pour vivre. Il est temps que le Président de la république mette fin à cette injustice qui déséquilibre dangereusement l’administration sénégalaise. Tous les sénégalais sont égaux devant les deniers publics et tous les fonctionnaires sont d’égal dignité

    • Auteur

      Piscodaz

      En Janvier, 2015 (21:06 PM)
      allez à l'observatoire de la qualité des services financiers (oqsf) ou un retraité de la bceao gagne 06 millions par mois et
      le médiateur des assurances et banques 5,5 millions par mois à ne rien faire.
      dans cette structure tout est bâti sur du faux.
  2. Auteur

    Jean

    En Janvier, 2015 (00:04 AM)
    ENFIN UN HÔPITAL DIGNE DE CE NOM VOILA UN PROJET MAJEUR ET UTILE DANS LA CADRE DU PSE POUR SON EXCELLENCE MR MACKY SALL PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL. CE PROJET DEVRAIT LOGIQUEMENT RÉSOUDRE BEAUCOUP DE PROBLÈMES LES ÉVACUATIONS SANITAIRES DE TOUTES LES COUCHES DE LA POPULATION EN PASSANT PAR LES PLUS HAUTES AUTORITÉS, LES NANTIS AUX PLUS DÉMUNIES

    NOTRE PAYS N'A JAMAIS EU L'AMBITION DE RELEVER SON PLATEAU TECHNIQUE AU NIVEAU 4 MALGRÉ QUE LA FACULTÉ DE MÉDECINE EST L'UNE DES MEILLEURES SUR PLAN INTERNATIONAL.

    CET HÔPITAL DU FUTUR RENTRE EN DROITE LIGNE DANS DAKAR MÉDICAL CITY. IL PEUT DÉVELOPPER LE TOURISME MÉDICAL SUR LE PLAN INTERNATIONAL ET RÉGIONAL AU PROFIT DE NOTRE PAYS. CET HÔPITAL PEUT PRENDRE CORRECTEMENT LA SANTE DE NOTRE POPULATION DANS DES LIEUX CONFORTABLE SUIVANT L’AVANCÉE DE LA TECHNOLOGIE MÉDICALE.

    AUSSI SA STRUCTURE AUTONOME NON MÉDICALISÉE RESTE UNE APPROCHE INÉDITE ET ORIGINALE POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS UN HÔPITAL UN ESPACE DE TRANSITION EXISTE ENTRE LA VILLE ET L’HÔPITAL. FÉLICITATION AUX INITIATEURS
    Auteur

    Jean

    En Janvier, 2015 (00:09 AM)
    ENFIN UN HÔPITAL DIGNE DE CE NOM VOILA UN PROJET MAJEUR ET UTILE DANS LE CADRE DU PSE POUR SON EXCELLENCE MR MACKY SALL PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL. CE PROJET DEVRAIT LOGIQUEMENT RÉSOUDRE BEAUCOUP DE PROBLÈMES LES ÉVACUATIONS SANITAIRES DE TOUTES LES COUCHES DE LA POPULATION EN PASSANT PAR LES PLUS HAUTES AUTORITÉS, LES NANTIS AUX PLUS DÉMUNIES

    NOTRE PAYS N'A JAMAIS EU L'AMBITION DE RELEVER SON PLATEAU TECHNIQUE AU NIVEAU 4 MALGRÉ QUE LA FACULTÉ DE MÉDECINE EST L'UNE DES MEILLEURES SUR PLAN INTERNATIONAL.

    CET HÔPITAL DU FUTUR RENTRE EN DROITE LIGNE DANS DAKAR MÉDICAL CITY. IL PEUT DÉVELOPPER LE TOURISME MÉDICAL SUR LE PLAN INTERNATIONAL ET RÉGIONAL AU PROFIT DE NOTRE PAYS. CET HÔPITAL PEUT PRENDRE CORRECTEMENT LA SANTE DE NOTRE POPULATION DANS DES LIEUX CONFORTABLE SUIVANT L’AVANCÉE DE LA TECHNOLOGIE MÉDICALE.

    AUSSI SA STRUCTURE AUTONOME NON MÉDICALISÉE RESTE UNE APPROCHE INÉDITE ET ORIGINALE POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS UN HÔPITAL UN ESPACE DE TRANSITION EXISTE ENTRE LA VILLE ET L’HÔPITAL. FÉLICITATION AUX INITIATEURS

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email