Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

VIH pédiatrique: La moitié des enfants infectés au Sénégal ne réagit pas normalement au traitement

Single Post
Pr Ndèye Coumba Touré Kane, hopital Le Dantec, Dakar

Si le taux de transmission du Vih de la mère à l’enfant a baissé de plus de 4% ces dernières années au Sénégal, il n’en demeure pas moins qu’un enfant sous traitement sur deux est en échec virologique, a fait constater le Pr Ndèye Coumba Touré Kane, responsable de l’unité de biologie moléculaire du Laboratoire bactériologie-virologie de l’hôpital Aristide Le Dantec.
Au Sénégal, les risques pour une mère vivant avec le Vih de transmettre la maladie à son enfant sont de plus en plus minimes. Dernièrement, des statistiques ont fait état d’une baisse de plus de 4% du taux de transmission du Vih de la mère à l’enfant. Toutefois, ces belles performances cachent une autre réalité : le taux élevé de l’échec virologique chez les enfants sous traitement. En effet, selon le Pr Ndèye Coumba Touré Kane, responsable du laboratoire de bactériologie-virologie de l’hôpital Aristide Le Dantec qui vient d’être accrédité Iso 15189 Plus Tm, « un enfant sur deux au Sénégal est en échec virologique ».
Autrement dit, la moitié des enfants infectés au Vih et pris en charge ne réagissent pas normalement au traitement qui leur est administré.
Ces tendances sont confirmées par une étude en cours et qui cherche à déterminer, sur toute l’étendue du territoire national, le taux de résistance chez les enfants sous traitement. « Le travail est en cours, mais les premières données vont dans le sens des premiers résultats que l’on avait retrouvés à Albert Royer, c’est-à-dire qu’un enfant sur deux est en échec virologique. Les tests de résistances sont en cours pour voir parmi ceux qui sont en échec virologique, combien présentent des résistances et combien doivent faire l’objet de changement de traitement », a précisé le Pr Touré Kane.
Néanmoins, elle a assuré que si le traitement est changé très tôt chez l’enfant et qu’il est suivi de très près, il peut vivre jusqu’à atteindre l’espérance de vie normale d’un Sénégalais.
« D’habitude, les nouveau-nés qui ont le virus du Sida ne fêtent pas leur deuxième anniversaire. Mais, si l’on met en route un bon traitement, ils peuvent vivre. J’en connais certains qui, actuellement, sont des étudiants à l’université », a-t-elle tenu à rassurer.
Présentement au Sénégal, globalement, 18.000 patients sont sous traitement. Cependant, il est difficile de déterminer chez combien de ces personnes la charge virale a été supprimée, selon le Pr Touré Kane. Cela s’explique par le fait que, jusque-là, l’unité de réalisation de la charge virale n’était disponible qu’à Dakar. Alors que, fait-elle remarquer, plus de 60% des personnes infectées vivent dans les régions. D’où l’origine de la forte disparité du taux de résistance entre la capitale et les autres régions.
« A Dakar, le taux de résistance est similaire avec les taux de résistance que l’on retrouve dans les pays du nord, c’est-à-dire entre 5 et 10% chez les patients qui sont sous les premières lignes de traitement. Par contre, dans les régions et chez les enfants, l’expérience dans notre laboratoire a montré que le taux de résistance est assez élevé », a-t-elle déclaré. Toutefois, a souligné le Pr Touré Kane, le gouvernement a fait des efforts pour doter certaines localités d’équipements pour la réalisation de la charge virale. Il s’agit de Thiès, Kaolack, Touba, Saint-Louis, Ziguinchor et Tamba.
Les patients de ces localités n’auront donc plus besoin de se déplacer jusqu’à Dakar pour la réalisation du test. A Dakar, en moyenne, 6000 tests de charge virale sont faits par an, selon elle. Outre l’hôpital Le Dantec, d’autres structures sont équipées de la machine de la charge virale comme le Centre de traitement ambulatoire de Fann, l’hôpital militaire de Ouakam. « Les efforts continuent, car dans la banlieue, il est prévu sous peu de temps une machine à l’hôpital Roi Baudouin de Guédiawaye. Tout est fait pour avoir le maximum de machines pour que le Sénégal soit au rendez-vous de 2020 par rapport aux trois 90 de l’Oms », a-t-elle indiqué, ajoutant que le problème avec la charge virale, c’est qu’elle ne se fait pas par individu, mais par groupe.
« Il faut avoir un certain nombre de patients avant de lancer la machine. Donc sa mise en marche dépend de la file active dans la région. C’est pourquoi il a été décidé d’installer les machines dans les zones où il y a un plus grand besoin », a-t-elle expliqué.

Elhadji Ibrahima THIAM

liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Ba

    En Janvier, 2016 (18:33 PM)
    encore une connasse qui cherche des financements. tant que des vampires de ton espèce existerons aucun traitement contre le SIDA ne sera efficace.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2016 (19:35 PM)
      un peu de respect. cette dame a forméde grands cadre de ce pays. elle mérite son salaire. elle se bat tous les jours pour le sénégal.
    • Auteur

      Lysa

      En Janvier, 2016 (21:52 PM)
      vu ton vocabulaire on ne s'attendre que ce type de sortie! le financement est indispensable pour la recherche!
      tu devrais pousser le courage jusqu'a devoiler ton identité! la lacheté est l'arme des indigent de l'esprit; sans rancune
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2016 (09:49 AM)
      comment pouvez vous dire du mal de quelqu'un que vous ne connaissez pas?coumba est une grande dame, très bien éduquee,, pieuse, très humble.(mach allah).qui mène une vie toute simple. c'est un gros péché que vous venez de commettre.
    • Auteur

      Mdd

      En Avril, 2016 (17:53 PM)
      a vous lire on comprend que vous n'avez reçu aucune éducation. vous êtes insolent. l'ignorance et le manque d'éducation sont les pires fléaux de notre temps.
  2. Auteur

    Mg

    En Janvier, 2016 (21:11 PM)
    Mr Ba (ci-dessus), Vous ne connaissez pas cette merveilleuse dame (Pr Ndèye Coumba Touré Kane) pour en parler comme vous l'avez fait. Pr Ndèye Coumba Touré Kane est une dame merveilleuse, travailleuse et surtout très modeste. Je te conseille de dire "Astakhfiroulah" au moins trois fois. Cette dame est un modèle qui fait partie de l'Equipe du formidable Professeur Souleymane Mboup. Une Equipe dont tout Sénégalais devrait être fier. Pr Ndeye Coumba Touré est une fièrté pour le Senégal, comme d'ailleurs toute l'équipe du Pr Mboup, Qu'Allah protège cette Equipe.

    mg
    • Auteur

      Anonyme

      En Janvier, 2016 (09:42 AM)
      mg je confirme vos dires pour les avoir approchés pendant que j'étais encore étudiante il y a de cela 20 bonnes années. je n'ai jamais vu une équipe aussi sérieuse, dévouée et professionnelle que celle du professeur mboup....donc quand on ne sait pas , on évite de dire des insanités...
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (21:16 PM)
    Elle a l'air d'être une personne bien. Courage et merci pour vos efforts en faveur de ceux qui ont tant besoin d'être aidés
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (21:36 PM)
    Conseil à nos médecins ou chercheurs dans le domaine médical. Pour trouver des remèdes à certaines maladies, il faut faire équipe avec des mathématiciens et statisticiens chevronnés

    On utilise aujourd'hui beaucoup les modèles mathématiques et/ou statistiques pour comprendre le comportement des microbes, virus et autres..Exemple: comment le comportment d'un échantillon de microbes peut expliquer le comportement dans tout le corps humain (technique d'inférence statistique). Ou pourquoi des cellules vivant en harmonie peuvent devenir des cellules en dis harmonie (cancer): modèle mathématique ou théorie des jeux de John Nash (statisticien). L'approche pluri-disciplinaire est très efficace.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (21:47 PM)
    Celui qui veut trouver le vaccin contre le Sida doit expliquer le comportement du virus à un bon mathématicien ou statisticien. Il va vous modéliser très facilement ce comportement pour que vous puissiez connaître les différents scénaris. Il restera à identifier la stratégie de contre - attaque pour chaque cas de figure (ou comportement possible). Ça pourra beaucoup aider....
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2016 (08:46 AM)
      vous les mathématiciens
      allez bosser le comportement du vih est connu depuis longtemps le vih est le virus le plus étudié notre ambition au sénégaln est pas de produire un vaccin
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (09:58 AM)
    niak ambition va! ton ambition lane la ? de drainer des fonds et consommer?! tchim

    Auteur

    Anonymelo

    En Janvier, 2016 (12:10 PM)
    il n y a pas de SIDA, ce que vous traitez n'est qu'une augmentation du taux d'anticorps dans le corps et plusieurs causes peuvent etre à l'origine de ce fait. Le test du SIDA est lui-même très bizarre, les protocoles varient entre pays: en Angleterre, il faut 4 indicateurs, en France il faut 2 et en Australie 4 je pense.On ne détecte que l'augmentation du taux d'anticorps mais jamais le virus. Personne n'a jamais pu voir ce virus au microscope or le traitement par vaccin n'existera jamais car le principe du vaccin ne peut pas s'appliquer ici parce qu'il n y a pas de virus à rendre inoffensif pour ensuite produire le vaccin.

    Ecoutez bien Luc Montagnié co-découvreur du prétendu virus : Il dit qu'il est possible de lutter contre l'immuno-déficience par une bonne hygiène de vie, en ayant une alimentation équilibrée et en vivant dans un milieu assaini. Il est lié par le prix Nobel qu'il a reçu mais ce qu'il dit est clair et nous devons remercier Thabo Mbekki d'avoir osé posé le problème.

    Savez-vous que beaucoup de personnes mortes du Sida ont en réalité été tuées par le très toxique AZT qu'on leur donnait, un médicament issu de la recherche sur le cancer et qui n'a pas donné satisfaction? Le SIDA est un très gros mensonge et l'industrie pharmaceutique en est responsable.

    Un médecin espagnol s'est inoculé le sang d'une personne "séropositive" et il n'est pas infecté et se porte très très bien. Il voulait prouver que le paradigme du SIDA est faux.

    Comment comprendre qu'on nous dise que le SIDA est contagieux alors que des chercheurs ont suivi pendant dix ans des couples dont l'un des membres était "séropositif". Jamais il n y a eu de contamination de l'autre conjoint alors que leurs rapports sexuels étaient non protégés.

    Il y a bien des IST comme la Syphilis, la gonococcie, l’herpès etc et contre lesquelles il n y a que les préservatifs pour se prémunir.

    L'ONUSIDA va bientot cesser tout financement dans nos pays car ils savent que la réalité est là 30 ans après.



    Auteur

    Produit Madame Kane

    En Janvier, 2016 (12:12 PM)
    SVP quand vous lisez un article, essayez au moins de comprendre le thème qui y est débattu scientifiquement. du début à la fin de l'article madame KANE n'a pas parler de d'argent.Elle parle science. Elle parle " science avec conscience". Pour avoir été mon professeur et directrice de mémoire je peux vous dire que l'argent est le cadet des soucis de cette VIP.
    Auteur

    Produit Pr N'déye Coumba

    En Janvier, 2016 (12:42 PM)
    SVP quand vous lisez un article, essayez au moins de comprendre le thème qui y est débattu scientifiquement. du début à la fin de l'article madame KANE n'a pas parlé d'argent.Elle parle science. Elle parle " science avec conscience". Pour avoir été mon professeur et directrice de mémoire je peux vous dire que l'argent est le cadet des soucis de cette VIP.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email