Lundi 06 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Societe

Chambre Criminelle de Mbour : Une bande de voleurs de bétail risque 10 ans ferme

Single Post
Chambre Criminelle de Mbour : Une bande de voleurs de bétail risque 10 ans ferme
Ousseynou Dia (22 ans), Demba Ka (21 ans), Oumar Ba (26 ans) et Amadou Dia (21 ans) tous des bergers, un chauffeur de taxi du nom de Abdou Sarr dit Mame Gor (30 ans) et un tenancier de 'dibiterie' de 43 ans, Mansour Diallo ont été jugés par le tribunal de grande instance de Mbour, en chambre criminelle.

Les cinq premiers sont poursuivis pour association de malfaiteurs, vol en réunion de bétail commis avec moyen de locomotion. Mansour Diallo dit Bro est jugé pour recel.

Les faits remontent au 25 mars 2018. Aliou Dieng dit avoir alerté les éléments de la brigade de gendarmerie de Mbour leur informant avoir appréhendé Abdou Sarr et Demba Ka en train d'embarquer du bétail volé dans la forêt de Gourel. Sept (7) chèvres ont été retrouvés en leur possession.

Ousseynou Dia aurait été présenté comme le chef de la bande.

Il avait désigné par la suite Amadou Dia et Oumar Ba comme étant ses complices.

Abdou Sarr explique qu'il a été juste sollicité en tant que chauffeur. Il avait reconnu avoir à trois reprises transporté des bêtes qui étaient livrées à la suite à Mansour Diallo. Ce n'est qu'à son interpellation qu'il a su que les bêtes étaient volés.

Les prévenus dans la dénégation

Devant le juge de la chambre, ils ont tous niés les faits. A l'en croire, ils ont été torturés et malmenés par les éléments de la gendarmerie. Raison pour laquelle, ils avaient signé le procès-verbal d'enquête.

Leurs avocats ont d'ailleurs avancé des suspicions quant à la fiabilité du procès-verbal d'enquête.

Mansour Diallo dit que les gendarmes ont pris chez lui trois béliers, trois brebis et une chèvre. Il dit n'avoir jamais connu, ni vu ses co-inculpés.

'' Les gendarmes m'ont dit que si je suis jugé, au cas où je serais libéré, que je passe à la gendarmerie pour leur vendre mon troupeau qu'ils avaient emporté avec eux. Depuis 2018, je ne sais pas ce qu'est devenu mon bétail '', explique Mansour Diallo.

Les Parties civiles n'ont reconnu que Ousseynou Dia

Lors de cette audience, une large échelle de victimes a été entendue. Ainsi Abdoulaye Sow, Mamadou Lamine Ba, Abdou Mari Diouf, Mouhamed Lamine Dieng, Abdoulaye Sow, Oumar Diallo, Mamadou Habib Diané, disent avoir subi un vol de la part de la bande.

Cependant, de tous les prévenus, ils n'ont reconnu que Ousseynou Dia dit Thiéla.

Pour le Procureur les faits sont constants

Selon le procureur, '' c'est une bande de malfrats qui a été pris la main dans le sac. Les faits sont clairs et les avocats ont tenté de confronter les parties civiles. Les prévenus ont été constants lors de l'enquête. Devant votre barre, ils ont travesti les faits. Mansour Diallo a eu beaucoup d'éléments qui l'accablent alors qu'aujourd'hui il nie les faits. Le receleur, c'est la sécurité sociale du voleur. Le receleur fait le voleur.

Abdou Sarr était le facilitateur. Sa responsabilité est établie au même titre que les autres. Il fait partie de la bande''.

Le maitre des poursuites a ainsi requis 10 ans ferme contre Ousseynou Dia, Demba Ka, Oumar Ba et Amadou Dia et le chauffeur Abdou Sarr dit Mame Gor. Et 5 ans ferme contre Mansour Diallo dit Bro.

Dans leurs plaidoiries, les avocats ont tenté de démonter tant bien que mal la réquisition du procureur. Ils ont soulevé les déclarations contradictoires des parties civiles et des zones d'ombres dans le Pv. Ils disent douter de la fiabilité du Pv. Pis, qu'il n'y a pas de constance dans les déclarations des parties civiles, comme l'a prétendu le procureur. Pour Me Ndior, les parties civiles ne sont là que pour battre monnaie. Les avocats se demandent à qui on avait restitué les chèvres. Puisque le probable propriétaire n'a jamais été entendu.

Ils seront fixés sur leur sort jeudi prochain.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Zacky

    En Février, 2020 (21:54 PM)
    OK, pas de commentaires racistes. Ce n'est pas nécessaire, car tout est visible.

    Qu'on applique la loi rien que la loi.



  2. Auteur

    En Février, 2020 (07:31 AM)
    10 ans seulement

    Ils sortiront à l'âge de 30 ans. Aguerris par leur sejour carcéral ils feront pire. Mettez 30 ans pour dissuader ceux qui veulent emprunter le même chemin
    Auteur

    Kotou

    En Février, 2020 (22:03 PM)
    kotou

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email