Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Covid-19 / Tests de vaccins : « 4000 personnes enrôlées en Australie, 1000 aux Pays-Bas » (Pr Tandakha Ndiaye Dièye)

Single Post
Covid-19 / Tests de vaccins : « 4000 personnes enrôlées en Australie, 1000 aux Pays-Bas » (Pr Tandakha Ndiaye Dièye)
Le tollé né de la proposition de deux chercheurs français d’expérimenter le vaccin du Bcg en Afrique pour traiter les malades du coronavirus a-t-il sa raison d’être ? Si la méthode a choqué en terre africaine et au-delà, certains spécialistes de la santé relativisent, tout en refusant que le continent noir serve de cobaye à des expérimentations. Dans un entretien publié dans le quotidien national Le Soleil, Pr Tandakha Ndiaye Dièye, immunologue martèle : « un vaccin ne peut pas être expérimenté au Sénégal sans l’aval du comité national de l’éthique ».

En effet, devant la course pour la fabrication du vaccin contre le coronavirus, « L’Afrique ne doit pas rester en dehors du système mondial. Si le vaccin produit marche et qu’il est testé ailleurs, ce n’est pas sûr qu’il soit efficace en Afrique, soutient-il.

En revanche, précise Pr Ndiaye Dièye, « Nous aurions souhaité être des concepteurs, réaliser des essais chez nous. Nous ne défendons personne. Nous ne voulons pas être des cobayes. Mais je n’ai pas eu, à ma connaissance, un essai vaccinal sans le consentement du comité éthique », souligne l'enseignant chercheur à la Faculté de médecine de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Spécialiste de l’immunologie et membre de l’observatoire Covid-19 du ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Pr Dièye a travaillé sur plusieurs essais vaccinaux au Sénégal et dans le monde. Et le Bcg, rappelle-t-il, « protège partiellement contre les infections respiratoires, car il n’a pas été fabriqué contre toutes ces infections, mais contre la tuberculose. Par conséquent, les gens ont émis l’hypothèse selon laquelle, si l’on venait à vacciner les personnes, cela pourrait réduire la progression de 20 à 30%. Déjà, il y a 4000 personnes qui ont été enrôlées en Australie, 1.000 aux Pays-Bas, on n’a pas pensé à l’Afrique. Malheureusement, ces scientifiques n’ont pas bien expliqué, ils se sont tiré une balle dans le pied », regrette le chercheur.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Papoue

    En Avril, 2020 (14:14 PM)
    En Australie j'espère que c'est pas des aborigènes qu'ils vont vacciner.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (15:36 PM)
      ce professeur est de la même trempe que son collègue congolais qui déclarait la rdc prête pour recevoir le vaccin.
      aucune indépendance intellectuelle, toujours arrimés aux protocoles occidentaux, n'acceptant que ce que les occidentaux valident.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:29 PM)
      quand on croit avoir fini de parler de faux vaccins contre le covid19 qui n'existe pas encore nulle part dans le monde entier, y'a toujours un connard qui le ramène.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:43 PM)
      des personnes se portent volontaires pour que des gens comme vous puissiez profiter d’un vaccin efficace. idiot !
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:53 PM)
      idiot ! ce sont des volontaires pour que vous puissiez vous bénéficier d’un vaccin efficace !
  2. Auteur

    En Avril, 2020 (14:33 PM)
    Après que Macky Sall ait parlé de nouvel ordre mondial, tous les franc-maçons du pays sont de sortis. Seulement, voici le pays qu'ils n'auront pas de sitôt, car quelqu'un se l'ait accaparé avant que vous n'ayez eu le temps de proclamer votre nouvel ordre mondial.

    Le nouvel ordre mondial, c'est toute une théorie que les maçons africains croient maîtriser, mais ils font erreur. Ils ne sont tous que des pions. Regardez comment satan a trahi Bongo, il vous fera tout simplement pareil au moment où vous vous y attendrez le moins et si vus commencez à le gêner.

    Beaucoup de ceux qui jubilent en pensant à ce nouveau monde qu'on leur a dépeint comme étant le meilleur, beaucoup mourront et n'en verront jamais l'apogée.

    Le nouvel ordre mondial n'est pas la fin de la religion, c'est la religion transformée car on parlera encore de Dieu sans obéir à rien de ce qu'il a prescrit et que la conscience humaine accepte comme étant vrai et bon, il y aura une nouvelle religion mondiale avec des règles sorties de nulle part soi disant pour le bien de l'humain, pour un pseudo amour du prochain. Le mal sera appelé bien et le bien sera appelé mal, le mensonge sera la loi et vous comprendrez mieux quand vous verrez le pape mener cette religion mondiale.

    Ils parleront de Dieu mais en faisant tout le mal que Dieu déteste et en disant que Dieu est content si l'homme est content. Ils feront croire que ce sont toujours les mêmes religions qui sont là, alors qu'elles seront séparées de tout ce qui faisaient leur essence. Même le satanisme et la sorcellerie auront une légitimité, car c'est cela la nouvelle philosophie : tout peut être bon, même ce que tout le monde connaissait comme étant abominable. On va nous dire que c'est ça l'amour du prochain, le respect du prochain. Alors qu'en fait tout le monde sera juste entrain d'obéir aux nouvelles lois de satan, tout en étant catho, musulman, juifs pour la forme, en surface.

    Le nouvel ordre mondial est dépeint comme devant rendre la vie sur terre meilleure, avec des animaux qui seraient nos "frères et soeurs", une nature qui serait notre "mère". Mais le seul et unique but du nouvel ordre mondia,l c'est qu'un seul homme (aidé par une figure religieuse, le pape) ait le monde entier entre ses mains. C'est celui que l'on appelle anti-Christ ou antéchrist, et qui établira l'enfer sur terre quand il aura tous les pouvoirs. Il se fera passer pour le meilleur dirigeant que le monde ait jamais connu, et qui est complètement en déphasage avec ce que l'on avait l'habitude de voir avec les politiciens du monde. Tous ceux qui auront abandonné Dieu et qui auront préféré le mensonge, croiront en sa bonté, il y aura beaucoup de surnaturel pour confirmer qu'il est l'élu. Il y aura beaucoup de fausse bonté, de la nourriture distribuée dans les moments les plus difficiles du monde (après corona), beaucoup de séduction d'ordre religieux et social.

    En ce temps-là, ceux qui vivront encore, et espéraient pouvoir être à la tête de l'Afrique unie (car tous les continents doivent être rassemblés, avant le rassemblement final pour former un seul gouvernement mondial), regretteront amèrement d'être nés. Vous croyez qu'il dirigera avec vous, mais il réussira à diriger tout seul, pour massacrer, massacrer, massacrer.

    Ces choses sont annoncés depuis 2 milliers d'années. Elles auront bel et bien lieu, elles se résument par les termes "nouvel ordre mondial"

    Pourtant, le salut de votre âme vaut bien plus que tout ce que l'on pourrait vous proposer sur terre. Le temps passe si vite. La mort est si vite arrivée, sans même qu'on s'y attende. Réfléchissez-y

    "Alors quiconque invoquera le NOM du Seigneur sera sauvé"
    • Auteur

      Coronabobards!

      En Avril, 2020 (15:20 PM)
      tout est si très bien dit petit, jusqu'à ton dernier paragraphe : ( "alors quiconque invoquera le nom du seigneur sera sauvé"") où tu sembles piéger les humains croyants susceptibles de te lire par nom qui n'est autre que l'abbréviation grossière de ton nouvel ordre mondial. n'invoquez donc pas le "nom du seigneur"! invoquer le créa....c'est plus sûr! stratégie de satan (satanne) et de ses suppôts: etonnamment, il/elle commence par raconter une vérité, puis enchaîne par une 2nde, puis enchaîne par une 3ème, puis une 4ème et ...puis une 20ème (il/elle paraît crédible!) , et poursuit par un 66ème (les croyants qui l'écoutent risquent d'être "endormis")...fini par un mensonge insoupçonné (et non es moindres) à la 100 tentative: puisque c'est cette dernière qui evrait être son objecti! puisque c'est ce mensonge qu'il vouait que les endormis en puissance que nous sommes' gobent! n'invoquez donc jamais le nom par mesure de prudence. car en l'invoquant vous invoquerez à coup sûr le nouvel ordre mondial! me trompé-je? am dèt?
    Auteur

    Moa

    En Avril, 2020 (14:44 PM)
    Arretez de prendre les gens pour des clowns, la manipulation ne marchera plus. Que le commité de l'ethique accepte les vaccins c'est son problème; ils n'ont qu'à vacciner eux et leur proche, il est hors de question que la populations soit vacciné. On choisit le traitement avec la chloroquine point barre. Arretez de faire les imbeciles c'est soulant.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (15:33 PM)
      d'ailleurs, la grippe tue presque autant que le coronavirus en europe. pourquoi ne sont sont -ils pas décarcassés pour trouver un vaccin contre la grippe?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:46 PM)
      vous avez du retard ! le vaccin contre la grippe existe depuis longtemps. renseignez-vous avant de dire n’importe quoi.
    Auteur

    Atiou

    En Avril, 2020 (14:51 PM)
    Pour ce type de situation il faut juste lancer un appel d'offres international , alors répondra qui veut , c'est tout !
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:54 PM)
    je sens l'odeur de la trahison dans son discours...;



    Non aux vaccins point barre
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:58 PM)
    je me dis si les toubab nous laisse on est mort Depuis la nuit des temps l'africain n'a jamais crée Les feuille qu'on avait on la plus il ya que du sable
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:59 PM)
    La chloroquine ne peut être administrée qu'à des personnes en bonne santé donc à des gens qui se seraient soignées avec de l'aspirine. Rien de prouve l'efficacité de ce protocole. Même les chinois en sont revenus…
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (15:20 PM)
      vous devez suivre les medias mensonges vous, c'est pourquoi vous sortez une absurdité pareille. le pr raoult a établie un protocole pour que ça fonction et ça concerne les cas qui ne sont pas ateint le seuil critique. la chloroquine est associé à de l'azytrimicime pris un certain nombre de fois par jour. ce protocole a traiter plus d'un milliers avec seulement 1 mort ou deux. les chinois n'ont pas suivi ce protocole.
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:26 PM)
    Ce professeur est naïf ou nous prend pour des idiots. On sait ce que valent les comités d’éthique en Afrique. Il nous dit qu’il n’est pas au courant d’études En Afrique sans l’aval des comités d’éthiques, mais où était Tandakha et les comités d’éthiques quand on faisait les études sur le VIH chez les prostituees au Cameroun?



    Personne ne dit que l’Afrique doit être en marge des essais vaccinaux, mais ou avez vous des français aller tester des vaccins chez des américains? De plus, le covid n’a pas encore une grande incidence chez nous, donc à quoi bon faire des essais vaccinaux en Afrique? Le covid est entrain de faire des ravages en Amérique et plus spécialement a New York, donc il serait plus logique de commencer la bas, n’est ce pas monsieur le professeur? Pour quelqu’un qui collabore avec Harvard, vous savez très bien, que les Américains ne vous laisseront pas. Mais say mbok Africains nga yapp.



    Le problème des Africains, c’est pas que les occidentaux, c’est aussi nos intellos qui parfois ne comprennent rien ou sont complices.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:11 PM)
      oui, bien-sûr, un commentateur sur seneweb en sait sans doute plus que les spécialistes, et forcément aime plus l'afrique que ces vendus de spécialistes africains. toute personne qui essaie d'injecter un peu de rationalité dans ces éructations est forcément un vendu, un traître. la confiance avec laquelle des gens, très probablement pas experts, opinent dans ces commentaires est étonnante.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:40 PM)
      @ 17:11 pm,

      quels sont tes arguments contre les propos avancés? que pense le professeur tandakha de l’étude des prostituees camerounaises, lui qui semble suggérer que les études faites en afrique sont éthiques. que pense tu (ou que pense tandakha) du fait que le vaccin soit testé en premier chez des australiens et autres alors que des pays sont plus touchés? ces chercheurs sont français non? pourquoi ne testent ils pas ce vaccin en france? que je sache, le coronavirus fait des ravages en france?

      tu ne me connais pas et tu ne connais pas mes qualifications pour parler de ce sujet, donc tu ne peux pas juger de mes compétences. on ne se laissera pas distraire par ton bla-bla, réponds aux questions, c’est mieux que de te débiner en essayant de m’attaquer. wakhal ci ndèye mbil ngui, te bayi sa tapaler yi.
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:34 PM)
    Moi je dis, testons ce vaccin en France et aux USA d’abord puisqu’ils sont les plus impactees avant de meme penser à faire ces trucs en Afrique. Avant même de penser Australie ou Pays bas, allez tester ces vaccins en France et aux USA et foutez nous la paix. Ces pays ont des bons comités d’éthique. On vous dit pas nak d’aller vacciner que les noirs.
    Auteur

    Frere

    En Avril, 2020 (16:06 PM)
    ils faut que les occidentaux gardent tout leur vaccin et toute leur tecnologie et tout leur argent nous les africains n'avont besoin de rien
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:56 PM)
      on en reparlera si, je ne vous le souhaite pas, vous en aurez besoin pour sauver votre vie.
    Auteur

    Tempo

    En Avril, 2020 (17:25 PM)
    Professeur Ndiaye.

    Je pense que l'Afrique doit se joindre au reste du monde pour expérimenter des vaccins. Des volontaires doivent être enrôlés. Un minimum de sécurité doit être assuré. Vous avez raison.



    Je ne suis pas d'accord sur la phrase : " un vaccin peut marcher sur les européens mais pas pour les noirs africains". Les médicaments et les vaccins marchent aussi bien chez les chinois que chez les noirs que chez les italiens. Idem pour les arabes.

    Y'a t'il un efferalgan pour les blancs et un autre pour les noirs ? Faisons ATTENTION.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (17:51 PM)
      tandakha raconte des histoires. j’avais pourtant beaucoup d’estime pour lui, mais il me déçoit. pour lui, si les français viennent tester ce vaccin chez nous, c’est pour voir s’il y a une différence d’efficacité selon la race? le professeur mira a bien dit qu’ils veulent essayer le vaccin en afrique parce que nous sommes des populations vulnérables, sans masques, sans services de réanimation, etc.

      tieuy l’intellectuel africain. c’est quand même triste d’avoir une élite scientifique pareille. ce qui me rassure par contre, ce sont les réactions du ministre de la santé, du directeur de l’institut pasteur. au moins ya des gens qui comprennent les enjeux dans ce pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (18:25 PM)
      ton ministre là n'avait rien compris et c'est pas surprenant de sa part ! un minstre doit savoir prendre de la hauteur et ne pas suivre la tendance ! tout ceux qui dissertent comme des savants sur un prétendu vaccin qui viendrait décimer l'afrqique sont ceux qu'on appelle des adpetes des téhories complotistes ! comment peut on refuser le test d'un vaccin que nous avons tous deja dans notre organisme (bcg, par exemple) ? la seule nouveauté consite à savoir comment ce vaccin se comporte à l'agrd du covid 19. ignorants, si les occidentaux voulaient nous tuer, il leur suffirait de fabriquer un virus mortel et hyper contagieux en temps normal et de nous m'envoyer sans qu'on s'en rende compte ou bien il leur suffirait d'appuyer sur un peiti bouton...et notre bavardage inutile ne nous sauveras pas !
      mais dieu merci ! je suis sur qu'il ne viendra à l'esprit de quelq'un d'envisager une telle folie car le tout puissant veille sur ses créatures ...
    Auteur

    En Avril, 2020 (20:24 PM)
    Le malheur de l'Afrique c'est quelques analphabètes grandes gueules se sont autoproclamés patriotes et défenseurs des citoyens. Depuis le début de cette polémique je ne cesse de dire que nous avons besoin de l'avis des spécialistes Africains en lieu et place des rappeurs, des footballeurs et des activistes politiques qui poursuivent d'autres objectifs que la santé des africains. J'ai personnellement visionné la vidéo intégrale de l'entretien des deux scientifiques spécialistes français sur LCI et j'ai constaté que cette vidéo a été tronquée pour ne retenir que la séquence finale où les deux scientifiques parlaient d'intégrer l'Afrique dans les essais cliniques (et non la vaccination) sur l'efficacité du BCG dans la lutte contre le COVID 19.Tout au début de l'entretien, ils ont parlé de la problématique de la recherche de traitements pour freiner de la propagation du COVID et l'efficacité du BCG, un vieux vaccin contre la tuberculose, sur le COVID. Pour confirmer l'efficacité de ce très vieux, ils ont dit que des essais cliniques sont actuellement en cours en Europe et en Australie. Le professeur Mira sous le " coup de l"humour et de la provocation " à demandé de voir la possibilité d'étendre ces essais à l'Afrique d'autant plus que ce continent est pauvre avec des systèmes de santé faibles. Ses propos sont maladroits voire racistes, pour autant ce n'est pas une raison de se mettre en marge de l'humanité d'autant plus que cette pandémie pourrait prendre une dimension dépassant de loin nos moyens. Comme le professeur Mira s'est publiquement excusé, ne pouvons pas à nous concentrer sur la lutte contre le COVID avec nos armes et celles que nous proposent les autres. Pour rappel, l'hydroxychloroquine adopté par les africains est recommandé par un scientifique français. Comme l"hydrochloroquine, le BCG a été largement utilisé en Afrique depuis des décennies. Pourquoi deux poids deux mesures: la chloroquine est bonne et le BCG un poison. Où est la logique, d'autant plus que les tests cliniques sur l'hydroxychloroquine se déroulent actuellement en Europe et les résultats pas encore obtenus.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:50 PM)
      soit tu joue au con ou tu es vraiment con. la logique voudrait qu’on teste le vaccin la ou le covid fait des ravages, alors pourquoi n’allez vous pas le tester en france, en italie, en espagne et aux usa? au lieu de débiter des âneries, qu’elle est ta réponse à cette question?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (12:06 PM)
      @ 21:19 pm,

      te dire que tu es con, ce n’est pas t’insulter. c’est juste dire que tu es idiot et ta dernière réponse le démontre. cest tellement évident qu’on ne vaccine pas les malades, par contre les contacts exposés qui ont testé négatif mais qui ont un risque plus élevé que la population sont une excellente opportunité.

      apparemment ces questions te dépassent. tu n’es pas assez intelligent pour faire la grande gueule sur ces questions. sois modeste et pose des questions pour comprendre, au moins t’es commentaires auront plus de sens.
    Auteur

    Hiiiiiiiiiii

    En Avril, 2020 (22:07 PM)
    Si je comprends bien c'est ce fameux comité national de l’éthique ». Qui décide si on doit ou pas tester les vaccins sur la population et que cela s'est déjà fait auparavant ici au Sénégal sans que l'on ne s'en rende compte. Ok bayai na laine ak YALLAH pour les anciens test t benaine doufi amate sans que l'on ne réagisse INCHAALLAH



    Auteur

    En Avril, 2020 (23:40 PM)
    Tous les cons qui commentent sur les vaccins et médicaments fabriqués en occident ont été vaccinés et traités avec lesdits produits sinon ils seraient tous sous terre depuis belle lurette. Pendant que l'on y est pourquoi ne pas demander à vos charlatans de médecine traditionnelle de donner à l'humanité le traitement du covid. L'émotion est négre et la raison Hélène, quelle vérité. Paix à l'âme de Senghor!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email